Bébé va au marché ♥

bébéUn livre à compter
A partir de 2 ans

Bébé va au marché ♥

Atinuke & Angela Brooksbank

Traduit de l’anglais par Ilona Meyer

Les Éditions des Éléphants (2017)

*****

Bébé va au marché avec sa Maman. Pendant qu’elle achète du riz ou des piments, bébé regarde autour de lui. Il est curieux et il sourit. Les commerçants lui offre des fruits. A chaque fois, le nombre de fruits diminue. On lui offre 6 bananes, il en mange une et en pose 5 dans le panier de sa Maman. Puis on lui donne 5 oranges… Et ainsi de suite.

*****

Une histoire très mignonne où le bébé fait sa vie dans (et sur) le dos de sa mère. C’est amusant et très joyeux. Un mélange de livre à compter (de 6 à 1) et de conte en randonnée.

J’ai adoré les illustrations, elles sont gaies, très colorées et douces à la fois et les personnages très souriants ! Ce marché est très vivant, plein d’enfants et de bonnes choses à manger… Miam !

*****

Existe aussi en version cartonnée.

Voir d’autres illustrations sur le site de l’éditeur (et les autres albums de la même série)

Mistikrak et Liyah avaient déjà présenté cet album.

Un autre album dans un style très différent, mais gai et coloré pour les tout-petits : Chapeau d’été

Maman Maman Maman – BD Cévany

CévanyAu foyer et épuisée ?
BD

Maman Maman Maman

#MèreÉpuisée

Cévany

Éd. LEDUC GRAPHIC (2022)

*****

Postface d’Hélène Bonhomme des @fabaufoyer

*****

Dans cette BD, Cévany nous raconte la vie de Maddie. Elle vient d’avoir 28 ans. Elle est mariée à Victor et ils ont une petite fille de 5 ans, Louisa. Et Maddy est enceinte. L’accouchement se passe bien, Victor est à ses côtés, ils sont heureux. La petite Livia est en pleine forme.

Mais le retour à la maison n’est pas si facile. Maddie est consciente des besoins de ses enfants, elle veut être une “Supermaman”. Mais les nuits hachées, le manque de sommeil, les pleurs du bébé, tout ça l’épuise et elle ne se sent pas à la hauteur… #MamanEnCarton

*****

Cette BD m’a rappelé quelques souvenirs… Mon fils a maintenant 25 ans, mais je me souviens de ses premiers mois, j’étais tout le temps crevée… J’ai malgré tout eu de la chance (il a dû sentir que je ne tiendrais pas longtemps à ce rythme !!) ;) parce qu’il a fait ses nuits à 3 mois et 3 jours. Une nuit de sommeil complète, quel bonheur !

Bref, tout ça pour dire que beaucoup de mères se retrouveront dans cette bd. Et la “pression” est sans doute encore accentuée de nos jours par les réseaux sociaux et tous ces gens qui ont l’air d’avoir des vies tellement extraordinaires !

Le post partum (période d’environ 6 semaines après la naissance) est une période usante pour les mamans. Fatigue, hormones chamboulées, stress quand c’est le premier… Tout concourt à nous faire “péter les plombs” ou déprimer.

Mais heureusement, si l’on est bien entourée, ça finit par s’arranger. Et on peut enfin vivre en tant que mère, mais aussi en tant que femme !

J’aime beaucoup ces bd qui parlent des problèmes du quotidien. Je pense que ça aide un peu à dédramatiser les choses. Non, personne n’est parfait ! Et chacun fait de son mieux.

*****

Sur le site de l’éditeur vous pouvez télécharger un extrait

La remplaçante – BD adulte

remplaçanteÊtre mère n’est pas une évidence
Bande dessinée adulte*

La REMPLAÇANTE

Sophie Adriansen & Mathou

La vie en bulles

First éditions (2021)

*****

* Je pense en effet pour la survie de l’humanité qu’il vaut mieux éviter de trop détailler certaines choses aux trop jeunes filles… ;)

*****

Avant de rencontrer Clovis, Marketa ne croyait pas au coup de foudre. Et pourtant, il a bien fallu se rendre à l’évidence. Ils ne se quittaient plus, aménagèrent ensemble. Et un beau jour, décidèrent de faire un bébé… Et c’est là que les choses commencent à se gâter pour Marketa. En fin de grossesse, elle a des fausses contractions (mais qui font vraiment mal !) Puis elle en a des vraies (qui font encore beaucoup plus mal !)

Mais là où ça se gâte vraiment, c’est après l’accouchement (douloureux, bien évidemment…) L’allaitement est douloureux aussi (ça arrive malheureusement !), Marketa à l’impression que son corps est une “zone de guerre”.

Mais le plus terrible, c’est qu’elle ne se sent pas “mère”. Elle n’est pas prête à être responsable d’un être aussi fragile et vulnérable, ne sait pas s’en occuper, ne s’en sent pas capable. Résultat, elle culpabilise et déprime… Et se dit que ce serait bien d’avoir une ” remplaçante “, quelqu’un qui ferait “tout bien comme il faut, à sa place.

*****

Je ne vais pas vous raconter ma propre expérience. Mais elle est assez similaire à celle de Marketa (sauf que mon mari de l’époque ne s’occupait absolument pas du bébé). Et je dois dire que tout cela est très bien rendu. Les douleurs, les angoisses, la culpabilité, la fatigue, l’envie d’être ailleurs parfois… La maternité n’est pas une évidence pour tout le monde, même si on aime les enfants ! On ne nous apprend pas à devenir mère (parent) on doit se débrouiller sur le tas et ce n’est pas toujours facile !

Une BD très bien faite (texte et illustrations) pour mieux comprendre ce qui se passe dans la tête et le corps des femmes.

*****

D’autres livres de Sophie Adriansen : J’ai passé l’âge de la colo, Je vous emmène au bout de la ligne (témoignage) et Quart de frère – Quart de sœur

Le  site de Sophie AdriansenSon blog – Sa page Facebook – Son Instagram

***

Le nouveau blog de Mathou – L’ancien blog de Mathou – Sa page Facebook – Son Instagram

***

Et je suis tout à fait d’accord avec Stephie ! : “La remplaçante devrait être offert dans les maternités après les accouchements ! Ou remboursé par la Sécurité Sociale !”

est en congé pour la période estivale !

Mais je continuerai à vous présenter mes lectures de BD tous les mercredis (ou presque…)

Timoto : un petit héros rigolo

Timoto est un petit héros récurrent d’une nouvelle série d’albums pour enfants, crée par Rémi Courgeon. A lire dès 3 ans, un peu plus grand pour appréhender complètement l’humour des situations.

Timoto :

n’est pas un tigre
sait déjà bientôt nager
veut un vrai cheval
aime très beaucoup sa maman

de Rémi Courgeon

Nathan, 2018
32 pages, 6,95€ le titre

Thèmes : bêtises, tigre, 

Timoto est un petit tigre anthropomorphique qui est le héros de 4 albums signés Rémi Courgeon. Timoto est ni plus ni moins un enfant, comme Tchoupi ou Petit ours brun, qui va vivre lui aussi de nombreuses aventures propre à son âge. Mais voilà Timoto n’est pas vraiment un enfant sage, qui va apprendre aux petits lecteurs à faire pipi sur le pot. Il est plus du style à arracher les fleurs du balcon pour les offrir à sa maman, ou à se servir de l’aspirateur pour faire un déguisement d’éléphant ! Timoto est un petit héros plein de vie, de peps, et d’imagination, qui ouvre des horizons aux petits lecteurs.

Par exemple dans Timoto n’est pas un tigre, il va tenter de se déguiser en de nombreux autres animaux, avec ce qui lui tombe sous la main. C’est très drôle mais pas très facile… surtout si ça veut dire manger comme cet animal ! On retrouve aussi Timoto dans “sait déjà bien nager“, en tout cas sur une chaise…, “veut un vrai cheval” mais l’imagination aide là encore, ou bien aime très beaucoup sa maman dans lequel il chercher à offrir un beau cadeau à sa maman.

Dans Timoto, outre son imagination très importante qui aide les lecteurs à développer la leur, il y a aussi l’humour et la bienveillance. Humour car ce petit tigre fera beaucoup rire les parents et les petits lecteurs, surtout dans les chutes. Bienveillance car les parents ne sont pas dans le rappel à l’ordre systématique, il le laisse faire, tester, mais sont quand même là pour lui faire comprendre et réparer ses erreurs.

Cette collection Le monde selon Timoto plait à ma mini hérissonne même si elle ne comprend pas encore forcément tous les aspects. Elle apprécie ce petit personnage, et notamment les pages de garde qui offre des silhouettes de Timoto en train de faire plein de chose. Elle adore décrire toutes les actions, et jouer à un cherche et trouve avec nous.

Timoto est un petit héros original qui aide les enfants à ouvrir leur imagination à leur environnement, et même à faire de petites bêtises ;)

+ de Rémi Courgeon plein de beaux albums :
Cette nuit là –                   Brindille           L’oizochat
Cette nuit-là