Blaise Cyrano : le raté magnifique ❤

Blaise Cyrano le raté magnifique est un roman pour adolescents bourré d’humour, de poésie, mais aussi d’amour.

Blaise CyranoRoman à partir de 11 ans

Blaise Cyrano
le raté magnifique

d’Arthur Ténor

Oskar, Septembre 2017
9791021405912, 14,95
Collection La vie, 192 pages

Thèmes : amour, adolescence, poésie, adaptation, écriture

***

Derrière cette couverture étrange -je ne suis pas fan des couvertures Oskar en général- se cache un roman truculent, et surtout un personnage magnifique : Blaise Cyrano !

Blaise Cyrano est un élève de 3ème un peu à part. Non seulement il maîtrise la langue française comme un pro, jouant avec les mots et parlant en rime, mais en plus, physiquement, il se démarque par un menton proéminent, qui fait beaucoup parler.

“Miroir, mon beau miroir, qui est le plus laid du royaume de Rostand ? […] il se répond d’une voix nasillarde :
– Mais c’est toi, Prince Cyrano. Puisque nul n’est affublé de plus disgracieuse difformité”

Blaise Cyrano n’est pas vraiment à l’écart pour autant, car sa langue aiguisée et son côté combatif en font un bon allié, il est tout de même complexé… alors avouer son amour à Roxane ? Impossible ! Encore moins quand Christian lui demande de l’aide pour écrire un mot doux à la même Roxane… Voilà notre Cyrano qui se transforme en poète de l’ombre… Les prénoms vous semblent familiers ? Ajouter Ragueneau et vous comprendrez qu’il s’agit véritablement ici d’une version moderne du Cyrano de Rostand !

Ce roman, qui met en scène un Cyrano moderne, est à la fois drôle et touchant. Outre les références à Cyrano de Bergerac, qui sont nombreuses, la prose en rime et les situations cocasses construisent une accumulation humoristique. Cet adolescent complexé dans la sa tête et complètement décomplexé dans ses mots cerne bien la personnalité de nombreux jeunes, et il oscille entre héros parfait et anti-héros que l’on aimerait secouer… Grâce à cet humour toujours sous-jacent, et cette verve attendrissante, qui en fait un chevalier un peu particulier, le lecteur s’attache à Cyrano.

Puisque ce jeune polisson ne sait comment décrire cet appendice qui me sert de menton, proposons-lui quelques formules sur différents… tons.
Il fait mine de réfléchir, en se caressant le menton. Puis soudain, il paraît trouver :
* Façon slameur : « Accepte-le tel qu’il est, accepte-toi comme t’es né. Faut pas croire que t’es seul, parce que t’as une drôle de gueule. Ton menton, c’est qu’un accident de naissance, pour les cons rien qu’une drôle de protubérance »…
* Façon patriote : « Il est sur tous les fronts, ce menton volontaire, car il ne laisse passer aucun affront. C’est un héros hors pair. »

Arthur Ténor réussi avec brio à conjuguer modernité et classique, dans une version résolument drôle, accessible, qui ne manque pourtant pas de poésie avec des tournures ampoulées et des rimes à gogo!

Une histoire d’amour, mais surtout d’adolescence, pleine d’humour, avec un héros inoubliable !


+ Le blog d’Arthur Ténor

+ Une participation hasardeuse au Challenge Je (re)lis des classiques – à ma façon ^^
+ Challenge Petit Bac – prénom

+ D’autres romans d’Arthur Ténor à découvrir sur Délivrer des Livres :
RomanDunNonMort
A mort l’innocent et Le roman d’un non-mort

Nous suivre et partager :

Coeur de Pierre – Bd jeunesse

Coeur  CoeurCœur de Pierre ♥ ♥ ♥

Gauthier & Almanza
Delcourt Jeunesse (2013)
♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

En décembre, naquit un enfant au cœur de pierre. Malgré leurs efforts, les médecins annoncèrent aux parents qu’ils n’entendaient aucun battement dans la poitrine de leur petit garçon. On leur dit que leur fils ne sourirait jamais, qu’il n’aimerait personne, serait toujours de méchante humeur à cause de son cœur de pierre…

Le père se mit à pleurer, la mère sombra dans la folie et ils oublièrent tous deux qu’ils avaient un enfant.

Le même jour, au même instant, une petite fille vint au monde en souriant. A la radio, on vit qu’elle avait un cœur d’artichaut. Vous vous en doutez, ils vont se rencontrer…

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

 La belle histoire que voilà ! Triste et pleine d’espoir à la fois. Une bd en rimes, ce n’est pas si courant. Et c’est tellement bien vu, tellement intelligent ! Dans cette bd, j’ai tout aimé, l’histoire sombre et poétique, les personnages émouvants, les décors féériques, les couleurs douces et fondantes et les dessins, si doux et si beaux !

Un gros coup de cœur !!!

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

De ces deux auteurs, nous vous avons déjà présenté : Aristide broie du noir

De Séverine Gauthier : Garance, Haïda, et Aliénor Mandragore

Coeur

Prix Bull’gommes 53 en 2015

Noukette avait adoré, et bien d’autres avec elle (voir tous les liens à la fin de son article)

La bd de la semaine

Cette semaine, nous sommes reçus par Stephie

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre et partager :

Un ado nommé Rimbaud – Biographie romancée

RimbaudUn ado nommé Rimbaud ♥

Sophie Doudet

Scrinéo (août 2017)

^^^^^

Nous sommes à Charleville, dans les Ardennes, dans les années 1870. Le jeune Arthur Rimbaud est un élève brillant, qui remporte de nombreux prix d’excellence. Pour sa mère, son avenir est tout tracé, elle imagine pour lui une vie convenable, une carrière respectable. Mais Arthur n’est pas intéressé par cette vie paisible, lui, ce qu’il veut, c’est vivre, écrire, devenir poète.

^^^^^

Ne connaissant pas grand-chose à la poésie (à part quelques comptines et rimes) je pensais ne connaître aucun poème de Rimbaud… Erreur, l’école est passée par là et m’a laissé le souvenir de ce magnifique poème “le dormeur du val” et de ses deux trous au côté droit. Un poème qui m’avait marquée !

Rimbaud

Pour commencer, je trouve la couverture très belle et le titre bien choisi. J’ai vraiment apprécié cette biographie romancée. On y sent l’esprit de Rimbaud, à l’affut de chaque chose, de chaque moment, révolté, exalté, un adolescent brillant qui ne veut pas suivre “la voix de la raison”…

A la fin, quelques pages documentaires avec une “vraie” biographie de Rimbaud, des indications bibliographiques et les références des textes cités.

Le vrai “plus” de ce roman ? Il m’a donné envie d’aller plus loin, de lire les poèmes de Rimbaud, ainsi que ceux de Verlaine. J’espère qu’il y aura d’autres romans comme celui-ci sur d’autres auteurs !

J’ai beaucoup aimé l’écriture de Sophie Doudet, qui nous plonge littéralement dans la vie de ses personnages.

^^^^^

Sur le site de l’éditeur Scrinéo, vous pourrez feuilleter les premières pages et lire une courte biographie de l’auteure.

Sur ce site “poésie-française”, vous trouverez les 70 poèmes de Rimbaud.

Sur cet autre site, consacré à Rimbaud (biographie détaillée), vous trouverez de nombreux liens sur le sujet.

De Sophie Doudet, à lire également : Un ado nommé Churchill

^^^^^

Ce roman est ma 1ère participation au challenge 1% de la rentrée littéraire 2017

challenge rentrée littéraire 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :

Album jeunesse toujours… Lectures d’Avril

album

Album, Album, Album…

L’album est un format de lecture que j’adore… Et vous ?

***

Le dompteur de vent

Bernard Villiot & Thibault Prugne (ill.)

Éd. Gautier Languereau (2016)

***

El Loco, le vieux chinois, est mort. Dans la grange où il vivait, Sam, un jeune garçon curieux, trouve des tas de cerfs-volants multicolores. Sam se rend compte qu’El Loco n’était pas fou et qu’il avait un rêve. Un rêve que Sam se met en tête de réaliser, mais ne maîtrise pas le vent qui veut…

illustration empruntée au site de l’illustrateur

Si l’histoire ne m’a pas totalement convaincue (mais je ne saurais pas expliquer pourquoi !) les illustrations de Thibault Prugne sont toujours aussi magnifiques ! Rien que pour ça, ça vaut le coup d’œil !!

Blog de Thibault Prugne

De ces deux auteurs, nous vous avons déjà présenté :
Le souffleur des rêves qui, lui était un coup de cœur total ! 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ 

Le conte chaud et doux des chaudoudoux

Claude Steiner & PEF (ill.)

InterÉditions (2009)

Album

Dans des temps très anciens, les gens vivaient heureux. Chaque enfant, à sa naissance, recevait un sac de chaudoudoux. Lorsque quelqu’un mettait la main dans son sac, il trouvait t

oujours un chaudoudoux. Chaque fois que quelqu’un recevait un chaudoudoux, il se sentait chaud et doux de partout. Mais un jour, une sorcière vint semer la zizanie. Elle fit croire que les chaudoudoux n’étaient pas inépuisables, qu’il ne fallait pas trop en distribuer… Du coup, les gens devinrent radins et jaloux…

Ils ne sont pas mignons ces chaudoudoux ?

Quand on finit ce conte, on se dit : “si seulement ça existait !” Un truc tout doux, qui vous réchauffe et vous réconforte… Une très jolie histoire que je vous invite à écouter ci-dessous. Mais le mieux, bien sûr, est encore de se le procurer. Vous profiterez ainsi des chouettes illustrations de Pef, toutes en rondeur et douceur !

Sur le site de Claude Steiner, vous pourrez lire le texte intégral, et ci-dessous, vous pourrez l’écouter.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ 

Le parapluie de monsieur Roland

 Ariane Duclert & Aude Léonard (ill.)

La marmite à mots (2016)

Illustration empruntée au site de l’illustratrice

Monsieur Rolaalbumnd vit dans la rue, sous le regard pas toujours aimant des passants. Souvent, il se met à l’abri sous son grand parapluie. Mais un jour, en catimini, quelqu’un a volé son parapluie !

Une histoire sur l’exclusion, la vie dans la rue, racontée avec douceur, poésie et rêverie… Pour porter un autre regard sur celles et ceux qui vivent dans la rue ? Les illustrations, des photos mises en scène et “trafiquées” sont étonnantes !

Le tout forme un  joli album, très original dont la fin ne peut que faire penser à la chanson de Brassens “Un p’tit coin d’parapluie”

Blog d’Aude Léonard

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ 

challenge albums 2017Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre et partager :