La grand-mère qui sauva tout un royaume

royaume* Mois du Japon *
Un conte + un dossier

La grand-mère qui sauva

tout un royaume

Claire Laurens & Sandrine Thommen

Dossier documentaire de

Sophie Bordet-Pétillon

Coll. Papagayo poche

RUE DU MONDE (2012 rééd. 2016)

*****

Une terrible famine s’abat sur un jour sur un royaume du Japon. Le seigneur donne alors l’ordre aux familles d’abandonner toutes les bouches inutiles (les personnes âgées !) dans la montagne. Mais Chôji, qui aime sa grand-mère et mène une vie heureuse avec elle, ne veut pas l’abandonner… Il cherche alors une solution. Et la trouve. Et finalement, heureusement que la grand-mère est là !

*****

Une bien jolie histoire de complicité entre une grand-mère et son petit-fils. Et qui montre que tout le monde peut-être utile et que la vieillesse n’est pas un fardeau. (Ceci dit, je trouve qu’on a le droit de vivre même si l’on n’est pas “utile” !! Nanmého !)

A la fin de l’histoire, une dizaine de pages, “le carnet du Japon”, donne des informations sur la vie quotidienne, la culture et les traditions japonaises.

J’ai bien aimé cette histoire pleine de malice et ses illustrations aux couleurs très douces.

*****

Découvrir quelques illustrations sur le site de Sandrine Thommen

Illustrés par Sandrine Thommen et présentés sur ce blog : La cuisine : des métiers, une passion (documentaire) et le joli conte “Le Kami de la lune“.

Il y a plein de jolis contes de tous les pays dans cette collection Papagayo poche !

Et n’hésitez pas à aller voir ce que propose le catalogue des éditions Rue du Monde. Une belle maison d’édition qui propose beaucoup de titres intéressants.

Sur ce site, le texte de ce petit livre (intégralement repris, je ne pensais pas que c’était “légal” de faire ça…) Ceci dit, il est dommage de se priver des illustrations que contient le livre !

*****

Un conte qui participe au challenge Un Mois au Japon

Chez Lou et Hilde

Ainsi qu’au challenge Contes et Légendes chez Bidib

légendes

Conte du Japon : Le chat bonheur

conte

Conte à partir de 6 ans

LE CHAT BONHEUR
Un conte raconté et illustré par Qu Lan

Flammarion (2011/ rééd. 2018)

*****

Echigoya est un très jeune homme le jour où il se retrouve à la tête des célèbres ateliers de teinture familiaux. Il ne sait pas gérer ses affaires, préférant passer son temps à rêver, à s’occuper de lui ou de son chat Tama, ou encore à jouer à des jeux d’argent. Hélas, il finira par tout perdre. Se souvenant d’une ancienne légende, il va demander à son chat de l’aider. Quand il découvrira le “prix” de cette aide, il sera trop tard pour faire marche arrière…

conte

illustrations provenant du site de l’illustratrice

*****

J’ai adoré les illustrations, très belles (le chat est vraiment adorable) et les couleurs, très douces. Je trouve la couverture magnifique (et l’illustration ci-contre également).

Par contre, l’histoire en elle-même n’est pas très gaie… Faut-il donc tout perdre pour acquérir un peu de sagesse ? Mais bon, c’est un conte et les contes ne sont pas toujours drôles, ils sont même souvent très cruels !

Je ne savais pas du tout d’où venait cette légende du chat bonheur. Sur ce site “Le grenier de Clio” vous trouverez plein d’autres légendes sur ce Maneki Neko ou chat bonheur.

*****

Le blog de l’autrice-illustratrice Qu Lan (Allez voir, il y a beaucoup d’autres belles illustrations !)

Qu Lan est également l’illustratrice de “Toile de dragon

*****

C’est ma 3ème participation au challenge “Un mois au Japon 2019” chez Lou & Hilde

http://www.lelivroblog.fr/media/00/01/2537231035.jpg

Ange ou démon ? Album de sagesse

démonange ou démon ?

Michel Boucher
Éditions du Rouergue (2009)

^^^^^^^^^

Ce petit garçon qui parle à sa maman, est-ce un ange ou un démon ? Tout dépend en fait si vous lisez ce livre de gauche à droite (petit diable) ou de droite à gauche (petit ange).

Un album donc, qui se lit dans un sens ou dans l’autre (sens de lecture) pour des sens (signification) différents ! Quelle est donc la vraie personnalité de ce petit garçon ? Ange ? Ou démon ?

^^^^^^^^^

Un petit album carré (17,5 x 17,5 cm) que j’aime beaucoup et que je pensais vous avoir déjà présenté… Il semblerait que non ! Puisqu’il repasse aujourd’hui entre mes mains, j’en profite pour vous dire tout le bien que je pense de ce petit livre plein d’humour. Une histoire que j’adore, c’est vraiment très bien fait, l’histoire a du sens… dans les 2 sens.

Les illustrations sont simples, mignonnes et jouent aussi avec les mots (mots : “tu te trompes” / illustration : “trompe” de l’éléphant)

A mettre entre toutes les petites mains dès 4 ans ! Parents et enfants s’amuseront ensemble à cette lecture.

^^^^^^^^^

Cet album a fait partie de la sélection du 22ème prix des Incorruptibles pour l’année 2010/2011.

Le site de l’auteur

Les éditions du Rouergue

challenge albums 2017

Et comme c’est une relecture (et même une re-re-re-re-relecture !) il participe au challenge des RE chez Blandine.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mois anglais : Charlie et la chocolaterie

Charlie et la chocolaterie Charlie 

Roald Dahl

Folio junior

Gallimard jeunesse (2005)

Roald Dalh a écrit ce texte en 1964, Quentin Blake l’a illustré en 1995.

* * * * *

L’année dernière, j’ai participé à un challenge organisé par Chicky Poo pour les 100 ans de la naissance de Roald Dahl. J’ai lu ou relu plusieurs œuvres de cet auteur, mais je n’avais pas relu “Charlie et la chocolaterie“. C’est maintenant chose faite !

* * * * *

Charlie vivait dans une famille qui était très pauvre. Ils étaient six, mais seul le père de Charlie, Mr Bucket, travaillait. Il vissait les capuchons de tubes de dentifrice à l’usine. Et il avait beau travailler très dur, il ne gagnait jamais assez pour avoir de quoi nourrir correctement cette nombreuse famille…

Le reste de cette famille était constitué par :
  • les parents de Mr Bucket, grand-papa Jo et grand-maman Joséphine (d’un côté du lit),
  • les parents de Mme Bucket, grand-papa Georges et grand-maman Georgina (de l’autre côté du lit)
  • Mme Bucket, qui s’occupait de tout ce petit monde…

Ils ne mourraient pas de faim bien sûr, mais tous passaient souvent la journée avec un gros creux du côté de l’estomac… Charlie ne se plaignait pas, mais parfois, il aurait aimé manger autre chose que des choux ou de la soupe aux choux. Il rêvait surtout de… CHOCOLAT ! Une fois par an, il avait droit à une petite barre de chocolat Wonka pour son anniversaire. Ce que j’ai oublié de vous dire, c’est que la famille de Charlie habitait près d’une chocolaterie. Mais pas n’importe quelle chocolaterie, la célèbre chocolaterie, celle de Willy Wonka, le génial inventeur !

Un jour, Mr Wonka décida d’inviter 5 enfants à venir visiter son usine. Pour cela, il mit 5 tickets d’or dans ses fameuses barres chocolatées…

* * * * *

Si vous n’avez jamais lu ce roman, que vous soyez gourmands ou non, faites-vous plaisir, lisez-le ! C’est devenu un classique de la littérature jeunesse. Je n’ai pas vu le film (et ne souhaite pas le voir) préférant garder mon “film intérieur” pour cette fabuleuse histoire. Car Charlie va vivre une aventure unique, extraordinaire, totalement folle et farfelue, et nous avec ! Et si vous êtes gourmand… Mettez votre bavoir avant de commencer cette lecture !

* * * * *

De Roald Dahl, nous vous avons déjà présenté : “Bizarre, bizarre” (nouvelles/litt. ad), “Matilda” et “Le bon gros géant”, “L’énorme crocodile” et “le doigt magique”, “Fantastique Maître Renard” et “Sacrées sorcières”

Sophie, qui aime aussi beaucoup ce roman, vous l’a présenté ici.

* * * * *

C’est une Lecture Commune faite avec Blandine pour le Mois Anglais ! (Hum hum…. Blandine est un peu “à la traîne”, son lien arrivera plus tard…)

Et c’est aussi une Re-lecture !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer