L’accro du Shopping Dit Oui

—mise en forme de l’article demain, je suis très très a la bourre!!—

J’ai lu ce tome de l’accro du shopping à sa sortie, puisque c’est à ce moment là que j’ai découvert la série… j’avais prévu de le relire pour ce billet en commun avec Diance, Cacahuète et
MyaRosa, mais franchement ma relecture du tome précédent m’a convaincu… de ne pas le faire… Autant ces petits livres passent plutot bien une fois, autant deux ce n’est vraiment pas possible
(pour moi)
Ici donc mes souvenirs sont vagues… Becky est fidèle à elle même (ça ne changera jamais d’ailleurs…) dépensière, complétement impulsive, acrro à un point que je ne comprends pas vu comment je
déteste faire du shopping. Bon…
L’histoire avec la mère de Luke est de mon point de vue déjà plus intéressante bien qu’un peu surfaite… Quand a Suze, elle commence enfin à se poser… puisqu’elle a un enfant :)
Dans l’ensemble une histoire agréable à lire, toujours aussi simple, drôle souvent, et pas lassant malgré qu’on prenne les même et qu’on recommence…
Je vous conseille quand même de faire quelques pauses entre chaque tomes… on a moins le sentiment de redondance quand ça fait un petit moment qu’on a laissé Becky à son sort… :) Si si promis,
j’ai beaucoup aimé le dernier :)

Bref un pti avis un peu vite fait, mais pas possible de faire plus ce soir, je suis lessivée !

Allez donc voir Diane, Cacahuète et Mya Rosa pour plus de détails :)

Nous suivre et partager :

L’accro du Shopping à Manhattan de Sophie Kinsella

l-accrodushopping.gif

Roman (Chick Lit)

L’accro du shopping à Manhattan

Sophie Kinsella

Traducteur : Christine Barbaste

Pocket, 02/03/2006
422 pages
6,90 €
 2-266-16227-6


Thèmes : Shopping, Achat compulsif, Manhattan


“Becky Bloomwood,la terreur des distributeurs toujours aussi folle de fringues, ne s’est guère assagie question finances. Mais à quoi bon être enfin devenue la journaliste financière la plus populaire d’Angleterre si l’on n’en profite pas ? Heureusement, elle file le parfait amour avec le séduisant Luke, son fiancé.”


Ah la chick lit… c’est tellement futil, que ça fait toujours du bien je trouve (en tout cas jamais de mal^^). Ce n’est pas ma littérature favorite, mais comme j’aime lire, je lis aussi de ça :) bref pourquoi me justifier! Quand j’ai aperçu chez Joey7Lindley une lecture commune avec Mya Rosa, je me suis dit que c’était l’occasion d’en faire un petit billet!

Rien de bien original dans ce deuxième tome des aventures de Becky Bloomwood… Toujours acheteuse compulsive, toujours cachottière et menteuse… toujours drôle et attachante aussi! L’effet de surprise du tome 1 passé, j’ai un peu moins apprécié ce tome puisque c’est un peu moins novateur. Pourtant on se laisse une fois de plus entraîner dans le tourbillon de soldes, de boutiques et de cartes de crédit de Becky, on pense encore qu’elle ne va jamais s’en sortir -cette fois-… !

Une lecture plaisir, qui remonte même le moral – et qu’est ce que j’apprécie Luke ^^-

 

Voilà un petit avis succint (je suis un peu prise par le temps!), mais je vous laisse lire en complément ceux de
Joey7Lindley09 et Mya Rosa !

Nous suivre et partager :