Théo garde son sang-froid #Nathalie

Théo garde son sang-froid

Jennifer Cucit & Christopher Guegan

Edilivre (2014)

Theo

Bonjour, je suis Théo. Mais tout le monde m’appelle le Prince du Pain Perdu, du nom de mon village. J’aime aider les habitants du Pain Perdu… Nous nous rendons souvent des services.
Alors que je ramassais des bûches dans la forêt, pour chauffer mon immense maison, j’ai rencontré Sophie, la Princesse du Dé à Coudre. Condamnée par la sorcière de la cascade à vivre dans l’obscurité, je l’ai prise sous mon aile… Tiens ! Une expression ! C’est d’ailleurs le thème de la collection “Comme une image…” dont “Théo garde son sang-froid” est le premier volume.
Tu apprendras le sens et l’origine des expressions de la langue française, au fil de mes aventures. Ainsi, tu épateras tes parents et cloueras le bec à ta maitresse… !

Ce petit livre (44 pages) est le premier de la série “Comme une image” dont le thème est “le sens et l’origine des expressions de la langue française”.

 

Ce que j’en pense : L’idée est bonne et part d’une bonne intention, mais…

Premier point négatif : Je n’aime pas la dernière phrase du résumé : depuis quand les enfants ont-ils besoin de “clouer le bec de la maîtresse” ? Je suis peut-être un peu “vieux jeu” mais il y a déjà un tel manque de respect vis-à-vis des enseignants, est-il besoin d’en rajouter ?

Deuxième point négatif : je n’aime pas du tout les illustrations (type manga) et en plus l’impression est franchement de mauvaise qualité !

Troisième point négatif : la ponctuation (les virgules surtout) est mise “au petit bonheur la chance” (tiens, encore une expression !) et en plus j’ai trouvé des “fôtes” d’orthographe (au moins 5 sur 20 pages !), ce qui devrait être strictement interdit dans un livre pour la jeunesse !!!

Dernier point négatif : Le prix, 10 euros pour 44 pages  (7/8 lignes écrites sur chaque page + une illustration), c’est un peu cher !

L’éditeur présente ce livre comme un roman (l’histoire en elle-même fait 13 pages et c’est écrit gros) pour “jeunesse/ado”… Là, il ne faut pas exagérer, c’est clairement pour des enfants de primaire et encore, pas au-delà du CE2…

Pour en finir avec ce triste constat, l’histoire en elle-même est vraiment “bêbête”, sans rythme et pour tout dire, sans autre intérêt que de parsemer les phrases d’expressions, afin de pouvoir les expliquer plus loin… Dommage, c’était vraiment une bonne idée…

SignatureNat

Nous suivre et partager :

A propos Nathalie

Passionnée de lecture depuis que je sais lire. J'ai rarement passé une journée sans lire au moins quelques lignes ! J'aime la littérature jeunesse, les bandes dessinées, les romans (y compris polars et SFFF).
Lien pour marque-pages : Permaliens.

6 Commentaires

  1. Oulala il a pas l’air tip top ce roman! Même pour un enfant de ce2 je prefererai encore lui offrir un autre livre que celui ci!

  2. Je ne connais pas le livre, mais c’est vrai que vu ta chronique je n’ai pas très envie de m’y pencher dessus… Un livre jeunesse, c’est le début de la lecture, la construction de la culture litteraire d’un enfant…

    Après les illustrations c’est autre chose, le manga c’est un style, on aime ou on aime pas.

    Peut être que la suite de la série sera meilleure… J’irais peut être lire un des suivants pour comparer avec ta critique du premier livre.

  3. Bon ben je crois que ce n’est pas une bonne idée de l’acheter…

  4. LA couverture ne me plait pas … alors je ne serai pas allée vers ce livre ! tu confirmes

  5. J’ai demandé l’avis de ma co-lectrice préférée, Noémie, ma petite voisine de 10 ans (en CM2).
    Elle a bien aimé l’histoire (le côté aventure et magie) et le fait que les expressions soit écrite en couleurs (pour les repérer).
    Elle a bien aimé aussi connaître, en plus du sens, l’origine des expressions.
    Par contre elle a trouvé le livre un peu “petit” pour son âge et les dessins : “ça va, bof”…
    Voilà c’était un autre avis… =D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.