C’est pas du jeu : Anglais

Anglais : Where is Watson ? Une enquête de Pig Sherlock !

de Juliette Saumande
Illustré par Claire Wortermann

Cahier jeux des 7 ans et +

Fleurus, juin 2011
C’est pas du jeu
9782215107064, 5,95

Initie-toi à l’anglais avec Pig Sherlock.
Aide-le dans son enquête à travers le monde pour découvrir qui a kidnappé le fidèle Watson ! En chemin, tu apprendras à te présenter et à compter ; tu deviendras incollable sur les couleurs, les jours de la semaine, les moyens de transport ; tu sauras décrire tes goûts, tes sentiments, ta famille… Et le tout…in english of course !

 

Le mois anglais, mon voyage en Angleterre… autant de raison de ressortir ce petit livre jeu de ma PAL!

Plus de 60 jeux pour apprendre l’anglais, c’est ludique et pratique ! Charades, mots croisés, jeux des différences, coloriages, labyrinthes, codes secrets… On se laisse prendre au jeu rapidement. Bon bien sûr je n’ai pas 7 ans, mais moi qui ai fait de l’anglais en primaire je suis sûre que j’aurais adoré ce petit livre jeu.

On commence doucement, par étape, avec des traduction. Pourtant je pense qu’il est préférable de le faire en parallèle un petit peu d’anglais pour avoir aussi tout l’aspect oral, très important dans une langue.

Si ce cahier est proposé dès 7 ans, j’aurais tendance à penser qu’un accompagnement est utile, car il demande une certaine culture générale, que tous les enfants n’ont pas forcément. Ainsi dès la première page il faut relier certains personnages historiques à leur nom. King Arthur, Cleopatra, Calamity Jane, Julius Caesar et Statue of Liberty… pour nous c’est simple, mais pour un enfant je pense que cela peut paraître vraiment difficile, d’autant plus que les noms sont en anglais (bien qu’ils ressemblent je suis d’accord).

Un cahier illustré, plein de jeux, pour apprendre tout le vocabulaire courant (le programme de primaire il me semble). Les solutions se trouvent à la fin et un lexique complète l’ouvrage.

it's reading time— Je suis absente pour quelques temps – direction Liverpool –
Article Programmé 
Je ne pourrai peut être pas validé vos commentaires au jour le jour… —
Nous suivre et partager :
0

LC Chevaliers – Vivre au Moyen Age

Vivre au Moyen-Âge

de Bénédicte de Loarer
illustré par Xavier Mussat et Vincent Desplanche

livre documentaire pour les 8/10 ans

Nathan, 2011
Collection questions/réponses
9782092533321 , 5€95

 

 

 

Bon, une fois de plus je triche un peu pour les lectures croisées avec Liyah, avec un livre presque dans le thème, puisque nous avions choisi les chevaliers… et que je vous parle du Moyen-Age… mais dans mon livre il y a aussi des chevaliers !

Ce livre documentaire sur le Moyen Age nous présente en fait particulièrement la société médiévale. Son organisation est bien détaillée, par tranche de la société. Mais tout d’abord pour bien resituer la période une double page nous présente les dates importantes des mille ans que dure le Moyen Age.

L’intérêt de ce livre réside pour moi dans la mise en page. Des espaces bien remplis mais qui par un jeu d’encadrés avec fonds légèrement colorés rendent le livre agréable et surtout bien structuré. De nombreuses illustrations, des taches de couleur, style tâches d’encre pour quelques informations supplémentaires, un code couleur et surtout de grandes pages de shéma, scène ou carte qui nous aident à voir le Moyen Age.
Ainsi une vue en coupe d’un logis de seigneur nous permet de découvrir les différentes salles et leurs fonctions. Ou bien pour parler un peu plus des chevaliers, la très belle page 15 qui nous montre trois valeureux chevaliers, du 12e, 14e et 15e siècle, avec leurs armures, détaillées… et pesées ! 30 kg de métal! Et puis saviez vous que l’on devient chevalier à 21 ans, après un apprentissage qui commence dès 7ans!

A chaque bas de page un petit « le savais-tu » nous permet d’approfondir encore un peu nos connaissances, avec des détails intéressants… comme le prix de l’équipement de chevalier… celui de 30 boeufs quand même !

 Beaucoup d’illustrations, un contenu clair et simple, tout à fait adapté à la fin de la primaire et le début du collège, un peu léger tout de même pour un exposé de fin de collège, par exemple sur les chevaliers ;)

 

Je suis absente actuellement (Angleterre), je vous laisse donc découvrir l’article de Liyah par vous même, et je m’excuse d’avance si je ne valide pas tout de suite vos commentaires… et surtout si je ne vous réponds pas.

 

Nous suivre et partager :
0

L’étang aux libellules d’Eva Ibbotson

L’étang aux libellules

d’Eva Ibbotson

roman historique adolescent

Albin Michel (Wiz), 2011
978-2-226-20937-5, 17€
456 pages

 

 

L’étang aux libellules était hors du temps, à l’abri de la guerre : protégé, intime, magnifique…
Le roi de Berganie vient d’être assassiné pour s’être opposé à Hitler. Un groupe d’enfants va venir en aide au jeune prince héritier désormais menacé. A leur tête, une fougueuse jeune fille, Tally, éprise de liberté et « résistante » sans le savoir.

 

Quel magnifique roman! Un brin historique sans l’être totalement, poétique et dynamique… une véritable réussite. Sauf que voilà, je l’ai lu il y a déjà un moment… et je n’ai pas eu le temps de faire l’article. Alors voilà aujourd’hui que je me met à écrire, je me souviens clairement que ce roman est un coup de coeur, je me suis laissée complètement porté par l’histoire… mais pour les détails et vous dire vraiment pourquoi, cela va être plus dur. Je déteste cela, car j’ai vraiment envie de vous donner envie de lire ce livre qui a su me toucher… et ses plus faciles avec des arguments. Bon essayons quand même.

Tally est une jeune fille fougueuse, terriblement attachante. D’une famille étrange mais tendre, elle se voit contrainte de partir en pensionnat… pour y poursuivre ses études mais aussi parce que les rumeurs de la guerre atteignent Londres. Un pensionnat bien étrange, mais tellement charmant. Pas de luxe mais la nature et des cours qui la mettent en valeur. Pas de professeurs stricts mais des artistes ou des scientifiques passionnés. Et Mattéo. Professeur intriguant et mystérieux.

Malgré la guerre qui s’approche, une réunion de jeunes européens musiciens est organisée en Berganie, petit royaume du coeur de l’Europe. Alors Tally, éprise de liberté, qui rève de paix, convainc son école de participer. Un long périple, de nombreuses aventures et péripétie, de nouveaux personnages, des rois, des princes, et toujours de magnifiques paysages, du courage, de l’amitié…

Un fameux mélange avec un brin de Fifi Brindacier, un soupçon de Journal d’un princesse, de l’histoire et un grand bol de liberté et de résistance. Un roman décalé qui ne présente pas la guerre comme on a l’habitude de la lire, mais qui offre un regard emprunt de poésie sur cette période difficile. Si on croise bien quelques allemands nous sommes loin des bombes et de la situation française. Trop décalé et inventé peut être pour les puristes de l’histoire, mais moi j’ai vraiment apprécié cette histoire, cet univers poétique, et ces personnages! J’ai même été surprise, par toujours, mais quand même, j’aime les surprises!

En conclusion je ne sais pas si j’aurai su vous inciter à lire ce livre, pourtant il le mérite, sans que je sache l’expliquer. Juste comme ça d’ailleurs, sans explication. Pour le plaisir.

tea2 Première lecture dans le cadre du mois anglais,
organisé par Lou, Cryssilda et Titine (jusqu’au 15 janvier)

Nous suivre et partager :
0

Chi Une vie de chat tome 2 de Konami Kanata

Chi
une vie de chat
tome 2

de Konami Kanata

Manga jeunesse

Glénat Kids, 2011
9782723478458, 10,55

 

Que faire quand on est un mignon petit chaton dans une maison qu’on ne connaît pas ? Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ? Non, il y a plus drôle que ça : découvrir le monde ! Du bac à sable aux crayons, du chat d’à côté au bain, des serviettes aux légumes… la vie de chat est pleine de joies et de surprises. Et avec Chi, elle l’est encore plus ! Miaaaa…

J’ai commencé ma découverte de Chi au Salon du Livre de Montreuil 2010, quand George a acheté le tome 1. Je l’ai parcouru mais je n’ai pas pris le temps de le lire. Depuis elle a bien complété sa collection, et j’ai donc profité de son hospitalité lors du salon 2011 pour lire enfin Chi. En commençant par le tome 2. Parce que le tome 1 a disparu de l’étagère d’Antoine. Aucune importance, il n’est pas nécessaire de commencer par le début pour apprécier ce petit chat.

Chi est un petit chat espiègle, qui cumule à lui tout seul toutes les bêtises des chats je pense. Mais ça fonctionne très bien, et je suis tombée sous le charme de Chi et sa famille. C’est drôle et nous avançons dans l’histoire peu à peu, en parallèle des sortes de gag rapides de quelques pages. C’est un gros matou de l’extérieur qui nous permet les plus grand éclat de rire, car Chi le prend pour un monstre, avant de se rendre compte qu’il est lui même un chat.

Les situations sont tour à tour courantes ou originales, mais toujours elles nous font rire et c’est un vrai moment de plaisir que la lecture de Chi. En plus ce manga est tout en couleur, propose peu de texte, un sens de lecture français, et permet ainsi d’ouvrir les portes aux plus jeunes lecteurs de la BD et du manga.

L’avis de George sur le tome 1, avec sa photo qui représente bien Chi :

  Et l’avis de Meldc, elle aussi sur le tome 1. On aurait voulu faire une lecture commune on aurait même pas réussi je pari!

Nous suivre et partager :
0