Semaine Spéciale Première Guerre Mondiale

En cette semaine du 11 novembre, j’ai décidé de faire une thématique, un peu comme pour Halloween :) Ce n’est donc pas de vampires que nous allons parlé, mais de guerre, de la Grande Guerre, celle de 1914 1918, celle des tranchées : la Première Guerre Mondiale. Le sujet n’est pas très gai, mais je vous présenterai plusieurs livres jeunesses, permettant d’aborder le sujet à tous les âges, ou presque…

Pour aujourd’hui, pas de critiques, mais une bibliographie évolutive, que je compléterais selon vos propositions, et mes découvertes. La liste ne pourra pas être exhaustive bien sûr, mais ce sera toujours un bon début!

Quelques ressources numériques sur la première guerre mondiale

Le site spécialisé de France 5 : Curiosphère
Herodote

L’histoire en questions :
Des anectodes sur la première guerre mondiale, mais pas seulement. (attention site personnel, avec présence de publicité) – Conseillé par Soie

Navires de la Grande Guerre : www.navires-14-18.com/ (Conseillé par Malyss)

 

Littérature jeunesse :
Albums :

Un brave soldat de Nicolas Debon
L’ennemi de Davide Cali et Serge Bloch
L’étoile, le journal d’une petite fille pendant la guerre par Eliane Stern
L’horizon bleu de Dorothée Piatek (existe aussi en roman)
Lulu et la Grande Guerre de Fabian Grégoire
La nuit D’Ylang Ylang de Frederic Toussaint
Zappe la guerre de Pef

 

Romans école (8-11 ans) :

De la guerre à la mer de Gilles Fresse
Grandes vacances 14 – 18 de Jeanne Lebrun
La trêve de Noel de Morpurgo (conseillé par Heureuse)
Les soldats qui ne voulaient plus se faire la guerre d’Eric Simard

 

Romans collège (11-15 ans) :

Rose, France 14 -18 de Thierry Aprile
Le bonheur d’Eliane de Philippe Barbeau
Le Grand théâtre de Colette Blanluet
Le journal d’Adèle de Paule du Bouchet
A la vie, à la mort de Paule du Bouchet (nouvelles)
Bleu, chien soleil des tranchées de Patrick Bousquet
Spirit Lake de Sylvie Brien
La maison aux 52 portes d’Evelyne Brissou Pellen
Une soupe aux herbes sauvages
d’Emilie Carles

Frères de guerre de Catherine Cuenca
La marraine de guerre de Catherine Cuenca
Un petit regain d’enfer de Robert Deleuse
La guerre sous mon toit d’Anne Fine
Haumont 14-16 l’Or et la boue de Christophe Lambert
Le bruit du vent d’Hubert Mingarelli
Soldat Peaceful de Michael Morpugo
Cheval de guerre de Michael Morpugo
Loïse en sabots d’Anne Pierjean
Verdun 1916, Un tirailleur en enfer d’Yves Pinguilly
Promenade par temps de guerre d’Anne Marie Pol
La prophétie de l’oiseau noir de Marcus Sedgwick
Il s’appelait le soldat inconnu d’Arthur Ténor
Mémoire à vif d’un poilu de 15 ans d’Arthur Ténor

Documentaires :

Horreur dans les tranchées. 1914-1918 – Milan (Quelle Histoire)
La première guerre mondiale – Gallimard (les Yeux de la Découverte)
14-18 des hommes dans la grande guerre – Casterman
La guerre 1914-1918 – Fleurus (Grande Imagerie)
J’ai vécu la première guerre mondiale – Bayard jeunesse (j’ai vécu)
La première guerre mondiale – Fleurus (Voir l’histoire) avec DVD Rom


Littérature adulte
(uniquement des romans) :

Aurélien de Louis Aragon
Le feu d’Henri Barbusse
Joyeux Noel de Christian Carion
La der des ders de Didier Daeninckx
Les croix de bois de Roland Dorgelès
La chambre des officiers de Marc Dugain
Dans la guerre d’Alice Ferney
Ceux de 14 de Maurice Genevoix
Le grand troupeau de Jean Giono
Derrière la colline de Xavier Hanotte (conseillé par Manu)
L’adieu aux armes d’Ersnest Hemingway
Un long dimanche de fiançailles de Sebastien Japrisot article chez Soie
Orage d’acier d’Ernst Junger
L’équipage de Joseph Kessel
La rafale des tambours de Carole Ann Lee (conseillé par Leillona, Article chez Cynthia)
A l’ouest rien de nouveau de E. M. Remarque
Paroles de Poilus article sur mon blog 
La peur de Gabriel Chevalier (conseillé par Margaux)
Les enfants de la patrie de Pierre Miquel (une série en 4 tomes) (conseillé par Margaux)

BD

Putain de guerre (2tomes) de Tardi (conseillées par Alex)

N’hésitez pas à conseiller d’autres livres ou bien à donner vos liens ! 

Nous suivre et partager :
error0

Le journal d’Adèle de Paule Du Bouchet

Roman  jeunesse autour de la première guerre mondiale

Le journal d’Adèle
Paule du Bouchet

 Gallimard Jeunesse, 2007
Folio Junior 876, 140 pages
 978-2-07-061296-3, 5,50 €

  

Thèmes :  Mort – Histoire – Amitié – Amour – Famille – Ferme – France – Première Guerre mondiale – Journal intime

Présentation de l’éditeur :
« Jeudi 30 juillet 1914…
Adèle commence le journal qu’elle a reçu pour Noël : un ami auquel elle peut raconter sa vie, confier ses espoirs, ses craintes et ses secrets. Les années passent dans le petit village de Crécy, en Bourgogne, rythmées par les travaux des champs, les nouvelles du front… La guerre tue, mutile les soldats, affame les gens de  » l’arrière « , endeuille les campagnes. Adèle grandit et rêve de devenir institutrice dans un monde meilleur… »

Résumé :

Tout au long de la guerre, Adèle, jeune adolescente va tenir son journal intime. Nous allons donc la suivre, non pas pas à pas, au jour le jour, mais au gré de ses envies, et de évènements de sa vie. En effet nous sautons parfois de longue période. Adèle va suivre des cours, aider à s’occuper de la ferme, et même devenir Marraine de Guerre.

Avis :

Un livre très facile, abordable même pour les faibles lecteurs. Le fait que le journal intime ne soit utilisé que pour certains passages de sa vie rend le livre dynamique et permet d’accrocher facilement à l’histoire. Des élèves de 3ème ont été ravi, des élèves de 6ème aussi… comme quoi…

Personnellement j’ai trouvé l’histoire belle, pleine d’humanité, et traitant de façon très juste de la guerre, sans pour autant se situer dans les tranchées, comme beaucoup de livre sur cette période. Voir la vie quotidienne à l’arrière, c’est très intéressant aussi, cela permet mieux se rendre compte de l’ampleur des dégâts d’une guerre…


Extraits :
Extrait audio de Gallimard jeunesse

 La Fiche pédagogique du Journal d’Adèle pour une utilisation scolairesur le site du Cercle de l’enseigment, Gallimard Jeunesse

+ Les avis de Stephie, Esmeraldae, Pimprenelle,

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Semaine d’Halloween : Vampires and Co : Fascination

Pour la Semaine d’Halloween, (sur une idée d’une blogueuse… sauf que je ne pensais pas le faire et que je n’ai pas noté arf… signale toi, merci! ) je vais traiter de romans de vampires (& co!)… Alors bien sûr j’aurais pu commencer par Dracula, ou Anne Rice, mais je les ai lu il y a bien longtemps, et puis phénomène de mode oblige, je vais vous parler de Twilight !

Roman pour adolescent – fantastique

 Twilight 1 : Fascination

de Stephenie Meyer
Traducteur : Luc Rigoureau

Editeur : Hachette (France)
Collection : Hors série Roman
Date : 2/11/2005
Pages : 512
Prix : 18,00
ISBN
9782211097291

Thèmes : vampire, adolescence, amour, famille

Présentation de l’éditeur :
« Isabella Swan, 17 ans, déménage à Forks, petite ville pluvieuse dans l’état de Washington, pour vivre avec son père. Elle s’attend à ce que sa nouvelle vie soit aussi ennuyeuse que la ville
elle-même. Or, au lycée, elle est terriblement intriguée par le comportement d’une étrange fratrie, deux filles et trois garçons. Bella tombe follement amoureuse de l’un d’eux, Edward Cullen. Ce
garçon beau comme un dieu et qui lui sauve la vie plusieurs fois a selon les Indiens le sang froid… Une relation sensuelle et dangereuse commence alors entre les deux jeunes gens : quand Isabella admet que Edward est un vampire, il est déjà trop tard. »

Avis :
Je ne vous ferais pas l’affront de vous faire un résumé de ce livre, qui maintenant ne sait pas qu’il s’agit de vampires… Et pourtant, quand je l’ai lu pour la première fois, début 2007, sur les conseils de ma petite soeur, je ne savais pas que c’était le cas. Ma sœur n’avait rien voulu me dire avant que le lise… juste : c’est super… Bon en même temps elle avait quoi, 13 / 14 ans, alors je me méfiais un peu… Sauf que voilà, j’ai eu l’impression en le lisant d’être de nouveau cette jeune adolescente qui dévorait Harry Potter jusqu’à 3h du matin sans pouvoir  s’arrêter… Je vous entends déjà, ça n’a rien à voir avec Harry Potter, je sais… simplement j’étais tellement entraînée dans l’histoire, que je n’avais qu’une idée en tête, la finir… et qu’une fois fini on avait l’impression de se réveiller d’un long sommeil, dans un monde complètement différent… Bon ok j’exagère peut être, mais c’est le souvenir que j’en ai… et puis le manque, oui oui vous savez quand vous vous rendez compte que c’est la dernière page, la dernière ligne, le dernier mot… quand vous savez qu’il y a une suite, sauf que…

Pourtant quand j’en parle aujourd’hui je ne suis pas une ultra fan de la série… Mais voilà Bella et Edward m’avaient envoûté pour une nuit… Bon il m’a bien fallu passer à autre chose, ma sœur ne me l’avait en fait prêté que pour que je lui achète la suite, je l’ai vite compris… Et comme chez moi
la lecture est une affaire de famille, mon père l’a attaqué à son tour, et contre toute attente, a eu envie lui aussi de connaitre la suite!

Et puis finalement j’ai lu la suite, en anglais d’abord, et puis j’ai tout relu en français…. avec pourtant une petite déception… je  ne sais pas ce n’était plus à la hauteur de mes attentes…

Je vous parlerai demain des autres tomes plus en détail, ainsi que du film, mais restons sur le tome 1… Fascination, quel titre… fascinant (bon ok déjà fait 10 000 fois celle là) mais je trouve que le titre est tout à fait bien choisi, tant parce que l’histoire fascine que parce que Bella est vraiment fascinée par Edward et sa famille de vampires… par ce monde secret et tellement plein de mystère. Et si ce livre a plu, c’est tant pour l’histoire d’amour  improbable et impossible (Roméo et Juliette de l’époque moderne ;) que pour cette part de mystère, de merveilleux (Buffy et Angel vous vous souvenez… et bien voilà les vampires gentils ce n’est pas nouveaux…).

Alors voilà mon âme de midinette et mon esprit d’adolescente n’ont pu résister à ce livre… Un vrai coup de coeur… !

HPlutôt que de vous mettre un extrait, voici les premières pages du roman :

Nous suivre et partager :
error0

La croûte de Charlotte Moundlic

La croûte

Charlotte Moundlic
Illustré par Olivier Tallec

Album (jeunesse)

 Flammarion, mars 2009
Les albums du Père Castor
978 2 0812 0855 1, 10€
24 pages

Thèmes : Deuil, Enfance, Orphelin


Présentation de l’éditeur :
« Quand un maman meurt, rien n’est plus comme .
On continue à vivre, à jouer, à respirer. Comment faire alors pour ne pas l’oublier? On cherche son odeur, on entend sa voix, on voudrait toujours les garder avec soi, comme quand elle était là… »

Résumé :

Un petit garçon vient de perdre sa maman… alors il essaye de la retrouver, de retrouver son odeur, de ne pas oublier sa voix… et de prendre soin de son papa, qui semble aussi abbatu que lui…

Avis :

Un album extrèment poignant, avec une sensibilité folle, qui traite le thème du deuil avec énormément de finesse… Attention je ne dis pas que c’est un album médicament, loin de là…. je suis même contre donner des livres sur un thème à des jeunes parce que c’est ce qu’ils vivent… mais par contre peut être que cela est un bon moyen de parler du deuil, dans des situations moins dramatiques.

J’ai passé un temps fou devant cet album, pour des raisons très personnelles, et vraiment il est fabuleux, à mon goût… alors il est officiellement mon coup de coeur album 2009 :)

Extraits :
« Elle n’avait qu’à pas faire
d’enfant si c’était pour partir avant la fin du troisième trimestre
« 

L’illustrateur :

Olivier Tallec est un illustrateur que j’apprécie beaucoup, et son coup de crayon dans cet
album ne m’a encore une fois pas laissé indifférente. 

Je suis complétement fan de Rita et Machin, chez Gallimard,  que je vous invite à découvrir.

 

+ L’avis de Bouma,

Nous suivre et partager :
error0