Du bonheur à l’envers – Pascal Ruter

Roman pour jeunes adolescents

Du bonheur à l’envers

Pascal Ruter

Didier jeunesse, mai 2013
9782278059379, 14,20€

 

          Fort du succès du Coeur en Braille Pascal Ruter met de nouveau en scène le personnage de Victor. Plutôt que de nous livrer ce qui se passe après le Coeur en Braille l’auteur revient en arrière, avec l’année de CM2 de Victor.

Une année chaotique à la maison. Les parents de Victor ont du mal à s’entendre, la tante Etoile a des « problèmes de communication » et l’oncle qui débarque fini de jeter le trouble dans la famille.

         Cette histoire met en scène un Victor plus jeune et avec lui un ton et une écriture plus enfantins. S’il y a comme dans le Coeur en Braille des sujets sensibles, l’ensemble est moins percutants et surtout moins drôle. Les adultes, beaucoup plus présents, donnent beaucoup de leçons de vie à Victor qui lui permettent d’avance mais il manque d’autonomie, ce qui fait sa force dans l’autre histoire.

         L’oncle Zac pourtant est un vrai personnage original et intéressant mais c’est la jeune voisine, narratrice occasionnelle que j’ai le plus apprécié. Je regrette d’ailleurs qu’elle ne soit pas plus présente, avec son histoire difficile.

          On croise la maladie, la mort, l’amour, l’amitié, le théâtre mais aussi le chômage, le travail, les décisions d’adulte et la folie salvatrice. Tout un programme bien mené par l’auteur qui permet de ne pas tomber dans le pathos tout en traitant des vrais thèmes de la vie quotidienne des enfants. Les adultes, bien présents dans ce roman donc, se révèlent finalement eux aussi fragiles et susceptibles de commettre des erreurs, une vision intéressante en littérature jeunesse.

         Il n’y a finalement pas vrai sujet central dans ce roman, mais une multitude de petites histoires, toutes sympathiques il est vrai, mais l’ensemble est moins prenant. Les personnages heureusement sont encore une fois savoureux ce qui permet de passer un bon moment! Comme dans le Coeur en Braille les personnages ont tous leur histoire et Victor est le lien qui nous permet de tous les découvrir. Un Victor plus jeune mais toujours aussi attachant qu’on a plaisir à retrouver

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Partagez

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

18 Commentaires

  1. Ping :Du bonheur à l’envers – Pascal Ruter

  2. moi qui ai beaucoup aimé celui-là il faut que je lise « le coeur en braille » mainteannt!! ;)

  3. je vais le lire après ma lecture actuelle^^ bonne semaine

  4. La couverture et le titre sont vraiment tentants !

  5. coucou :) c’est dommage j’aurais bien voulu papoter avec toi le 5 juin! je trouve que ce ne sont pas forcement les meilleurs qui ont gagné meme si je fais partie des finaliste…

    ce livre pour adolescent me plait beaucoup!
    je vais aller voir j’ai une petite librairie tres chouette dans mon quartier (j’ai demenagé)

    bizzz

  6. J’ai abandonné en route le cœur en braille (je m’ennuyais sévère !) du coup je n’ai pas spécialement envie de me lancer dans ce nouveau roman…

    • Si tu n’as pas aimé le coeur en braille, inutile en effet de lire celui ci ! Mais c’est dommage que tu te sois ennuyé avec le coeur en braille, je trouve qu’entre l’humour et le personnage principal il y a de quoi faire :)

  7. J’ai beaucoup apprécié cette lecture, d’autant plus que l’auteur ne se contente pas de nous raconter (ce qui aurait pu être facile, tout comme une suite directe…) l’avant « coeur en braille » mais fait un vrai bond en arrière qui permet d’approfondir le personnage de Victor et d’en découvrir toute une variété d’autres fragiles et sympathiques… Deux ouvrages dont je suis vraiment heureuse de la présence dans mes étagères ! D’ailleurs c’est ton article qui m’avait donné très envie de lire Le coeur en braille ^^
    A bientôt !

    • Je suis d’autant plus ravie si tu as lu le Coeur en braille suite à mon article. Si j’ai trouvé ce tome un poil en dessous je suis tout à fait d’accord avec ton analyse de ce véritable bon en arrière!

  8. Ping :Du Bonheur à l’envers |

  9. Tout pareil que Faelys !

  10. J’ai eu beaucoup de mal avec l’oncle, trop fantaisiste à mon goût…

  11. Je l’ai reçu mais ne l’ai pas encore commencé. J’avais peur qu’il faille lire Le coeur en braille avant. Tu me donnes bien envie de sauter le premier et de m’attaquer directement à celui-ci

  12. Je suis en train de le lire, oui le coeur est braille est meilleur mais j’aime beaucoup les interventions de Julie^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.