Dysfférent – Roman sur les DYS-fférences !

dysfférent

DYSFFÉRENT
Fanny Vandermeersch

Le Muscadier (2018)

*****

Charlemagne est un garçon « différent ». Pas seulement à cause de son prénom, quelque peu « original », mais également parce qu’il est souvent dissipé, distrait ou encore discourtois selon certains. Son prénom lui vaut des moqueries de la part des autres collégiens, du style : « Charles, magne ! »

Sa distraction, elle, lui vaut des mauvaises notes et parfois même des réflexions agacées de ses professeurs… En fait, Charlemagne est dyslexique, dysorthographique et dyspraxique.

*****

Dysfférent parle des problèmes « DYS« .

Je commence donc par un peu de vocabulaire… Mes définitions sont volontairement très simplifiés, n’hésitez pas à aller voir le site de la Fédération Française des DYS pour plus d’informations.

Dyslexie  : Difficulté dans l’apprentissage de la lecture

Dysorthographie : Difficulté dans l’apprentissage de l’écriture

Dyspraxie : Difficulté dans l’apprentissage de mouvements coordonnés (maladresse)

C’est une très jolie histoire, porteuse d’espoir pour tous les enfants « différents » qu’ils soient « dys » ou non ! Et j’ai trouvé qu’on comprenait très bien les difficultés rencontrées par le jeune Charlemagne. Des difficultés qu’on n’imagine même pas quand on ne les connaît pas…

Ce roman a une police de caractère adaptée aux personnes dyslexiques. Pour moi qui ne le suis pas, je la trouve plus difficile à lire !

Dans ce billet, je vous ai présenté des livres adaptés aux DYS, ainsi que des éditeurs qui proposent des collections adaptées.

*****

Les avis de Noukette et Jérôme

Éditions Le Muscadier (sur leur site vous pourrez lire les premières pages de ce roman)

Le blog de l’autrice, « les billets de Fanny »

De cette autrice, déjà présenté : Phobie

De cette maison d’édition, nous vous avons déjà présenté plusieurs titres : Bêtes de pensée et Badalona, Jours de neige, 40 jours d’automne, Station sous-paradis, les mains dans la terreVirée nomade, Orient extrême, le 9E continent, l’aigle noir, le réveil de ZagapoïEmma, La peau noire des anges et Plastique apocalypse

*****

Nous suivre et partager :
error0

A propos Nathalie

Passionnée de lecture depuis plus de... 45 ans !! Est très heureuse actuellement d'effectuer un loooooooong remplacement en médiathèque ! ;)
Lien pour marque-pages : Permaliens.

6 Commentaires

  1. Moi aussi je trouve ça difficile à lire les textes pour dys.

    • Tout dépend des polices en fait, mais je trouve celle-ci difficile. Par contre à priori elle facilite la lecture des personnes dyslexiques ! C’est le principal.

  2. Un sujet important!
    J’aime bien cette autrice et cette maison d’édition.

  3. Il faut que je pense à le mettre sur la dernière commande de l’année pour le CDI !

    • Oui, il n’y en a pas tant de livres que ça qui explique les choses vue de la personne Dys. Et j’ai trouvé celui-ci plutôt bien fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.