Le parc de Marguerite – #Album

Le parc de Marguerite

Sara Stefanini

Ed. Notari (2014)

Collection « L’oiseau sur le rhino » / Section « Les huppes » (3-6 ans)

notari_le-parc-de-marguerite_couverture

Marguerite est une jeune fille, curieuse et observatrice du monde. Comme sa maman, elle aime beaucoup se rendre au parc pour y observer la nature : les arbres et leur feuillage, mais aussi les gens qui s’y promènent avec leurs chiens. Malheureusement, sa maman doit rester à la maison, au lit. Comment faire, pour qu’elle puisse continuer à profiter du spectacle de la nature et à rire de la ressemblance entre les chiens et leur maîtres ? La petite Marguerite trouvera une solution. Si sa maman ne peut pas aller au parc, le parc se déplacera chez elle…
Voici un album qui traite le sujet de l’écologie avec une belle touche de surréalisme et qui nous fait rêver d’un monde plus vert et plus ouvert.

A peine rentrée du boulot, je file à la boite aux lettres. Bonne pioche ! Trois paquets m’attendent, 1 livre acheté pour mon fils et deux autres, un album (celui-ci) et un documentaire. L’album me fait de l’oeil. Je n’ai pas encore mangé mais je ne peux m’empêcher d’y jeter… un coup d’oeil !

La couverture : Elle est bien « remplie », il n’y a pas une trace de blanc ! La couleur verte est dominante mais c’est un vert très doux, encore adoucit par les quelques touches de couleurs… Le « carton » de la couverture à l’air « ciré« , c’est très agréable. Et je ne sais pas comment sont faites les illustrations, on dirait un mélange de crayon à papier, crayons de couleurs et peinture…

notari_le-parc-de-marguerite_interieur_pp6-7

Les illustrations : Elles sont très naïves, on dirait des dessins d’enfant et en même temps il y a des effets que j’ai trouvé plutôt amusants comme les jambes démultipliées (pour l’impression de mouvement), l’effet « calque » (ça doit sûrement s’appeler autrement !) on a vraiment l’impression que le dessin est fait sur du papier calque… Ou encore l’effet de transparence de certains personnages (voir image ci-dessous).

notari_le-parc-de-marguerite_interieur_pp16-17

L’histoire : Elle est toute simple à première vue, la maman (malade ?) ne peut plus sortir de chez elle. Dans un premier temps, sa fille va dans le parc, observe les arbres, les gens, les chiens puis rentre chez elle et raconte tout ce qu’elle a vu et ressenti (le vent !) à sa mère. Dans un deuxième temps, elle décide d’amener le parc jusqu’à sa mère…

C’est un bel album, mais si j’ai trouvé les illustrations plutôt amusantes, je suis un peu restée sur ma faim en ce qui concerne l’histoire, j’ai trouvé qu’elle aurait pu être un peu plus développée… Mais en même temps, le public visé est « 3-6 ans » !

Je vais demander l’avis de mes petits voisins, le p’tit gars, Lucas à 5 ans, il est pile-poil dans le public visé et la grande, Noémie, va bientôt avoir 10 ans… Je vous tiens au courant de leurs impressions !

 SignatureNat

 

 

.

Nous suivre et partager :
error0

A propos Nathalie

Passionnée de lecture depuis plus de... 45 ans !! Je recherche un poste en médiathèque à partir du 1er septembre (Région Bretagne de préférence !)
Lien pour marque-pages : Permaliens.

5 Commentaires

  1. Wahou j’adore les illustrations.
    J’ai une amie qui a du mal à aborder sa maladie avec ses enfants, du coup je m’interroge sur le contenu de ce livre? Tu m’as intriguée Nathalie.

    • En fait, on ne sait pas ce qu’à la Maman…
      On sait juste qu’elle adorait le parc et qu’elle ne peut plus y aller… (A priori elle est allongée dans son lit, les dessins la montrent allongée sur le côté)
      D’où l’idée de sa fille de lui apporter le parc à la maison (d’abord la terre, puis les plantes et enfin… les gens ! et leurs chiens…)

  2. Vraiment sympa comme article :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.