Leïla et la mémoire des roses

Roman dès 9 ans

Leïla et la mémoire des roses

de Ghislaine Blondi

et Nicolas Ryser

Bayard poche, 2014
J’aime Lire, 57 pages
9782747049313

Leïla suit sa mère, de déménagements en déménagements, sans avoir son mot à dire. C’est sans doute pour cela qu’elle a un regard plus attentif sur les autres. Et quand elle ne trouve pas d’enfants de sa classe pour lier d’amitié, elle prend le temps de découvrir les adultes qui l’entourent. Ici c’est Monsieur Ali, l’épicier, et rapidement Mademoiselle « Rose », une vieille dame qui porte un numéro tatoué sur le bras.

Leïla va rapidement apprendre à connaître l’histoire de cette grand-mère étrange, dont le jardin regorge de roses et la maison de photographies d’enfants. Une histoire liée à la Seconde guerre mondiale, celle de milliers de Juifs…

La force de ce livre tient dans son discours plus large que ceux, déjà souvent lus, sur la Seconde guerre mondiale. En rendant l’histoire de Rose intemporelle, ce roman permet de parler de l’histoire des génocides, de mieux comprendre le monde. Un roman tout simple, court, illustré, un J’aime lire (collection Dlire), mais tout de même avec de la force et un message qui reste en mémoire.

+ paru dans Dlire en 2012

+ Challenge Petit Bac – Challenge Ya#4

Partagez

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

6 Commentaires

  1. Waouh !!! bravo Hérisson pour la déco !

  2. Je me souviens l’avoir lu avec une grande émotion.

  3. Les J’aime lire c’est toute mon enfance ! De belles petites histoires dans l’ensemble. Je pensais pas qu’ils continuaient à en publier.

  4. J’aime lire ! Mes premieres plaisirs lectures par moi même!
    Cet opus à l’air vraiment sublime par son approche de ce sujet si compliqué à transmettre aux enfants.
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *