Pure de Julianna Baggott

Roman dystopique pour jeunes adultes

Pure

de Julianna Baggott

Laurent Strim (Traducteur)

J’ai Lu, 2012
542 pages
9782290034255, 14,90€

           Un roman dystopique qui commence comme souvent par une catastrophe qui réduit le monde à sa plus triste expression. Les survivants luttent, souvent transformés par les explosions, pourtant certains vivent en paux dans le dome, construit juste avant l’explosion.

           Un pavé avec force détail, un peu long à mettre en place mais qui crée une aventure qui se révèle très prenante autour de deux personnages, deux adolescents. Pressia survit dans les ruines du monde tandis que Partridge vit comme avant dans le Dôme. Mieux même. L’histoire pourtant va les amener à se rencontrer. Il faut dire que les hasards semblent bien nombreux dans cette histoire, mais ils nous entrainent vers des révélations surprenantes…

           Un monde très riche que le lecteur prend finalement plaisir à découvrir dans les détails, pourtant les personnages principaux restent assez distants et on commence à peine à les connaître à la fin de ce premier tome… On a beau les suivre ils ne se révèlent que très peu finalement, et chaque élément nouveau nous apporte autant de réponses que de questions.

           Une aventure qui se complexifie au fil des pages, originale du coup et qui permet d’éviter certains clichés des dystopies adolescentes ou l’amour est à toutes les pages. C’est prenant et pourtant plus on avance dans l’histoire, plus on a du mal à y croire. C’est bien entendu de la science-fiction, mais ce qui fait que les dystopies fonctionnent aussi bien selon moi c’est qu’on peut se mettre à la place des héros, se dire « et si ça arrivait vraiment »… Si c’est le cas au début de ce roman, plus les pages se tournent moins on peu y croire et plus je me suis détachée de l’histoire, d’où ce sentiment de ne pas vraiment connaître les personnages.

Un tome plein d’imagination, d’action et de surprises, mais qui me laisse sur ma faim.

+ Challenge YA#2

* * *

Je suis complètement déconnectée en ce moment, de la vie comme du blog, la tête dans les travaux et du boulot par dessus la tête. Du coup pas de chocolat aujourd’hui, pas de poissons demain, je ne passe plus sur vos blogs ou si peu… mais je vais essayer de revenir, d’ici une semaine ou deux ça devrait aller un peu mieux…


Une petite information au passage, Solidays fête ses 15 ans cette année et nous promet 80 concerts et beaucoup d’étoiles… Une façon culturelle et divertissante d’aider la lutte contre le Sida.
Solidays 2013 : 28, 29 et 30 juin prochain à l’hippodrome de Longchamp.
Plus d’info et réservation sur Solidays.org

Nous suivre et partager :
error0

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

5 Commentaires

  1. Dystopie et pavé, c’est tout ce qui me fait fuir. Si en plus c’est un peu long à se mettre en place, il n’y a strictement plus rien qui m’attire dans ce titre…

  2. Ce livre m’intrigue et me tente depuis un bon moment, mais pour l’instant je résiste! D’autant que je pensais qu’il s’agissait d’un unique tome. Je suis assez déçue pour ça, encore une saga!

  3. Je l’avais déjà noté mais tu m’as encore plus convaincue!

  4. Je trouve que tu t’en sors bien – mais je suis un peu comme toi, quand il faut que je rajoute des choses dans mon emploi du temps, ça coince assez vite. Bon courage !

  5. Ca a l’air vraiment bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.