Brisingr (Eragon T3)

Roman fantastique pour adolescents

Eragon

3. Brisingr

de Christopher Paolini

 

Après Eragon et l’Ainé, Christopher Paolini nous entraine encore dans des  aventures fantastiques dans le tome 3 de l’Héritage : Brisingr. Pour ceux qui n’auraient pas suivi, Eragon, jeune garçon élevé à la campagne par son oncle avec
son cousin Roran, trouve un jour par hasard une pierre bleue. Eragon décide alors de la garder, mais voilà quelques temps plus tard, la pierre s’ouvre, et un petit dragon en sort… Ce dragon est une femelle, qu’il nomme Saphira. Du même coup il devient son Dragonnier… Ensuite ça se complique un peu, en gros, un grand méchant dragonnier, aidé par 12 autres dragonniers s’est emparé il y a déjà quelques années du pays. Seuls résistent encore à son emprise les nains, les elfes, et les vardens (humains).
Aidé par Brom, un ancien dragonnier et quelques autres personnages fantastiques (elfes, nains…) Eragon, dernier dragonnier connu, se doit de défendre son pays, et de le libérer de l’oppression de Galbatorix. Les aventures et combats s’enchainent alors au fil des pages…

Le tome 3 commence sur une attaque des Razacs, des monstres qui aident Galbatorix, afin de libérer la fiancée de son cousin, Roran. Eragon, aidé comme toujours de sa dragonne Safira, parvient à la libérer… mais le combat contre Galbatorix est loin d’être gagné… Surtout que depuis son combat avec Murtagh, il n’a plus d’épée… De nouveaux combats, des apprentissages, des révélations… de quoi nous tenir en haleine tout au long des 800 pages. J’ai lu sans me lasser, avec l’envie de savoir la fin…J’aime cette ambiance, ces personnages irréels, fantastiques, qui ne sont pas sans rapeller le Seigneur des Anneaux… J’aime suivre les aventures d’Eragon, pourtant faute à l’auteur ou à la traduction, l’écriture n’est pas toujours très agréable, pas très coulante pour un livre adolescent… Et puis c’est peut être parce qu’il est jeune (il a tout juste mon âge, 24ans, et a écrit le premier tome a 15ans…), et grisé par l’argent, mais je trouve que C Paolini fait durer de plus en plus… Peut être est ce seulement la marque de mon impatience… Enfin tout de même ce qui devait être une trilogie comportera finalement 4 tomes…

Tome 1 : Eragon (sorti en france en 2006)
Tome 2 : L’Ainé (2007?)
Tome 3 : Brisingr (sorti le 13 mars 2009)
Tome 4 : ?
Le tome 1 Eragon, est sorti en film (assez peu apprécié des fans, j’ai cependant trouvé ce film sympathique…)
Le film 2 devait sortir en décembre 2008, mais je ne l’ai pas vu passer…

Nous suivre et partager :
error0

La ronce d’or 1 de J. V. Jones

La ronce d’or tome 1 : Les motifs de
l’ombre


9782253089810FS.gif

Auteur : JulieVictoria Jones

Traducteur : Guillaume Fournier

Editeur : Le livre de Poche
Date : 7/10/2009
Pages : 508 p.
Prix : 7,50 €
ISBN
978-2-253-08981-0


Roman (Fantastique)

Thèmes : Médiéval, Epopée, Guerre

Présentation de l’éditeur :
« Le royaume de la Ronce d’Or est dominé par le sanguinaire roi Izgard de Garizon.
Dans sa cité portuaire de Bay’Zell, trois destins vont se croiser : celui de Tessa, parachutée par enchantement depuis notre monde après avoir découvert une mystérieuse bague ; celui de Ravis,
ancien mercenaire du roi qui cherche à s’embarquer dans le premier bateau en partance ; et celui de Camron de Thorn, qui brûle de venger son père assassiné par les harras d’lzgard, des soldats
d’élite que la sorcellerie a réduits à l’état de fauves.
Trois personnes réunies comme à dessein, comme les lignes d’une enluminure… « 

Avis :

Un avis très mitigé sur ce roman d’aventure. L’auteure semble bien inspirée du Seigneur des Anneaux (l’héroïne
trouve un anneau qui permet de l’emmener dans un monde inconnu, elle le porte toujours autour du cou, et semble mystérieusement attiré par lui…) Un royaume d’hommes déchus, sans roi… Trop de
similitudes pour être un simple hasard. Un petit coté piraterie en plus, comme dans Pirates des Carabes (j’ai cru voir Jack Sparrow sur la couverture!), et en plus un petit coté magique à base de
dessins (enluminures) qui deviennent « réelles » comme dans la saga Ewilan de Bottero. Finalement cela fait penser à d’autres histoires, mais pas n’importe lesquelles, et avec un savant mélange qui
rend le livre attrayant.

 

Après un début assez lent, on passe par une phase de découverte des personnages principaux assez sympathique. La
partie centrale par contre, très documentée sur les enluminures et assez intéressante, devient parfois lassante. On perd complètement les personnages de vue, l’histoire, l’aventure. Beaucoup de
passage avec des répétitions infimes mais qui sont assez lourdes à force (oui le héros a une cicatrice, oui il la mord dès qu’il éprouve quelque chose… mais bon!).

 

Finalement un avis plutot positif pour une histoire recherchée mais avec un sentiment de déjà vu sous certains
d’aspect. On attend la suite avec une certaine impatience.

A conseiller aux personnes qui aiment le Seigneur des Anneaux, sans s’attendre à retrouver la même chose tout de
même, ou les histoires de pirateries et d’aventure.

 

_Le petit Poisson alias Monsieur Hérisson!_

 




Merci à
et aux éditions livre_poche pour ce partenariat.
Nous suivre et partager :
error0