Océan – Découpes pour explorer le monde marin

DécoupesDécoupes et animations pour explorer le monde marin
Documentaire à partir de 11/12 ans

Océan
Hélène Druvert
Emmanuelle Grundmann (textes)

De La Martinière jeunesse (2018)

ψ ψ ψ

Océan est un documentaire avec des découpes et des volets qui vous présente la vie en fonction des profondeurs (le rivage, les eaux en zone éclairée ou non), le cycle de l’eau, les marées, la naissance d’une vague  (superbe page !!), la diversité corallienne, la chaine alimentaire, les techniques de camouflages, les volcans sous-marins…

ψ ψ ψ

Petite précision : sur le site de l’éditeur, comme âge, il est indiqué 9-12 ans. Moi j’ai mis 11/12 ans parce que, si votre enfant peut avoir plaisir à regarder les illustrations et lire quelques petits encarts avant cet âge, le vocabulaire employé n’est pas toujours simple à comprendre. Ceci dit, rien ne vous empêche de lire ce documentaire avec votre enfant, ainsi vous pourrez également lui montrer comment chercher les mots dans un dictionnaire !

C’est un très beau livre, pour ses découpes magnifiques évidemment, mais également pour ses illustrations et les couleurs employées. Il est très complet, on peut le feuilleter et le lire par petites « bouchées ». Et je crois que justement, du fait de son côté « encyclopédique », de sa complétude (si, si, ça existe, j’ai vérifié !! ;) ) votre enfant pourra le garder longtemps et prendre plaisir à le regarder régulièrement.

La dernière double-page donne des informations sur l’effet de serre, le réchauffement climatique, la pollution des océans et la montée des eaux… Car il n’y a pas d’âge pour être bien informé, pour être respectueux de l’environnement et pour avoir envie de protéger notre si belle planète !

A lire et à offrir sans hésitation !

ψ ψ ψ

Le blog d’Hélène Druvert

La suivre sur Instagram

D’Emmanuelle Grundmann, nous vous avons déjà présenté : Bébés animaux

Voir quelques illustrations sur le site de l’éditeur

Nous suivre et partager :
0

Japons – deux documentaires jeunesse

Japan Japons

^-^-^

Si je présente aujourd’hui ces deux documentaires ensemble, ce n’est pas parce que j’ai la flemme de faire 2 billets séparés, mais bel et bien parce que je les ai trouvés complémentaires. Et si j’ai mis Japons au pluriel, c’est parce que l’un présente le japon d’hier et l’autre celui d’aujourd’hui…

^-^-^

« Bienvenue au Japon » (à gauche) est un très joli documentaire (carnet de voyage de deux illustratrices) qui nous donne un aperçu assez complet des us et coutumes japonaises d’aujourd’hui.

japons

Au sommaire : on commence par deux pages d’histoire puis chaque double page aborde un sujet, un thème différent. Il y a ainsi l’habitat, la cérémonie du thé (Saviez-vous qu’on « fouette » le thé ? Avec un fouet spécial en plus…), la cérémonie du bain (on se lave avant d’y entrer), les rituels de beauté, les différentes religions, les théâtres No et Kabuki, les kimonos, la nourriture, les mangas, les robots, les samouraïs… Et plein d’autres choses encore !

A la fin, un glossaire reprend tous les mots japonais employés et donne leur définition.

Un documentaire que j’ai trouvé très bien fait. Il est intéressant, simple à comprendre sans être simpliste, il est joliment illustré et sa mise en page est moderne. Il peut se lire d’une traite sans lassitude (ce que j’ai fait) mais on peut aussi picorer dedans au gré de ses envies. Et on y apprend vraiment plein de choses ! Saviez-vous que le Japon est le pays où il y a le plus de jours fériés dans le monde ? Connaissez-vous le franponais ? Savez-vous ce qu’est le chindogu ?

^-^-^

Japan

Le second documentaire, « Vivre comme… Les japonais » (« à l’époque » comme disent les petits !) se penche davantage sur le passé, avec une chronologie qui démarre en 30 000 avant J.-C. date à laquelle les îles japonaises ont été habitées. Vers 20 000 avant J.-C. le niveau de la mer s’est élevé et les japonais ont été coupés du reste du monde. Un isolement qui ne prendra fin qu’en 1854 ! Bref. En plus de nous parler des différentes îles, des guerriers, des empereurs, des clans, des dieux, il y a aussi le tissage de la soie, le travail des paysans ou des pêcheurs, l’art de la décoration ou encore la culture à travers les écrits et la musique…

Comme il date de 1999 (2000 pour l’édition française), il a une présentation et des illustrations plus « classiques » que le premier, mais la mise en page est très aérée, il y a de nombreuses reproductions ou photos  et il est vraiment agréable à lire.

En plus d’être très intéressant également, ce documentaire-ci propose des activités manuelles. On y apprend -entre autre- à fabriquer :

  • Un « jeu des coquillages » une sorte de « Memory » très prisé par les dames de la cour,
  • Une carpe en papier pour les fêtes,
  • Un casque de samouraï, un masque Nô pour se déguiser,
  • Un netsuké* et plein d’autres choses encore !

Le livre se termine aussi par un glossaire, qui vous apprendra par exemple, qu’un *netsuké est une sorte de bouchon sculpté dans l’ivoire et qui sert à attacher des objets à la ceinture.

^-^-^

Feuilleter les deux premières pages de « Bienvenue au Japon »

Voir d’autres avis sur le 1er doc présenté : Chez Clarabel, De page en page

Mois du Japon chez Lou & Hilde

Japon

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre et partager :
0

Les Poules

Poules ?

Voici plusieurs fois que je vous présente des albums avec des poules. Non, je suis pas soudainement tombée amoureuse des ces gallinacées ! Mais il se trouve qu’en ce moment, j’anime les TAP (Temps d’Accueil Périscolaire pour ceux qui ne connaissent pas) à l’école publique, et que pour 7 séances j’ai hérité des enfants de Grande Section de Maternelle, GS pour les intimes.

Je leur ai concocté un programme, qui, s’il n’est pas d’une folle originalité (les animaux de la ferme !), leur plait néanmoins beaucoup et c’est bien là le principal pour moi. Nos deux premières séances ont été consacrées aux poules (j’avais beaucoup d’albums en stock à la bibli !!). Voilà pourquoi je vous en parle beaucoup en ce moment…

ϒ ϒ ϒ

Poules MamanToutdeSuite PouleAuBoisDormant PoulesMalLunées

ϒ ϒ ϒ

La ballade de Kiki le coq et Cucue la poule : Cucue la poule se fait jeter par ce flambeur de Kiki le coq… Mais grâce à son vague à l’âme et à son talent, Cucue va surmonter son chagrin d’amour et devenir une star ! Une histoire pleine d’humour (comme les autres histoires de Michel Piquemal, un auteur à découvrir si vous ne connaissez pas encore) et des illustrations très amusantes, toutes rondes et colorées. (voir la page où les poules sont dans leurs « niches » au poulailler : vous avez vu le nom des poules ??)

Je veux être une maman tout de suite ! Un(e) poussin tout juste née décide qu’elle veut être Maman. Elle réussit à trouver un œuf (plus gros qu’elle) mais quand il éclot… drôle de surprise ! Ce petit poussin décidément très capricieux a beaucoup fait rire les enfants. Les illustrations, très réalistes et avec beaucoup de gros plans sont très chouettes !

La Poule au Bois Dormant : Christian Jolibois, les p’tites poules, ça ne vous dit rien ? Comme son titre l’indique, il s’agit ici d’un détournement du conte « La belle au bois dormant »… La poulette qui dort dans le bois ne pourra être réveillé que par le cri d’un coq. Encore faut-il que son cri arrive jusque de l’autre côté du fleuve ! Tous les chevaliers du royaume viennent tenter leur chance… Une histoire et des illustrations pleines de malice et une fin… très amusante !

Des poules mal lunées : Comme à chaque pleine lune, toutes les poules sont mal lunées et franchement désagréables avec tous les autres animaux. Ceux-ci finissent par en avoir assez et s’en vont, laissant les poules se débrouiller. Mais… (non, je ne vous raconterai pas la fin !) Un album amusant, à raconter à tous les grognons !

ϒ ϒ ϒ

Les autres albums avec des poules : Une poule sur un mur / Un mur sur une poule / La poule qui voulait voir dans le noir / Télé Cotcot réalité / Miss Cocotte

logoalbums2016.jpg

Nous suivre et partager :
0

Miss Cocotte

Miss Cocotte  Miss Cocotte

Michel Piquemal

De La Martinière Jeunesse 2011

ο ο ο ο

Dans le poulailler, toutes les cocottes se préparent. Madame Galinouille qui les entraine pour le prochain concours de Miss va faire l’inspection. Les commentaires tombent : l’une doit maigrir du croupion, l’autre doit ébouriffer ses plumes, une troisième doit perdre son « air de quiche « …

MissCocotte1

Un album très drôle, qui, sous des dehors humoristiques parle de vrais problèmes : les jeunes filles qui ne voient plus que leur physique, qui se font vomir pour maigrir, prennent des gélules… Bref, se ruinent la santé ! Et tout ça pour s’apercevoir que le concours est truqué.

L’histoire est pleine d’humour (même si le fond, lui, n’est pas toujours drôle) et les illustrations d’Alexandre Roane toutes rondes et aux couleurs lumineuses et pétantes accentuent encore la drôlerie de cet album.

A lire sans hésiter à celles qui veulent être « Miss » comme à tous les autres !

MissCocotte2

(J’ai emprunté les 2 illustrations au site « papier-de-soie.com »)

Du même auteur, Michel Piquemal, on vous a déjà présenté : Petit Monsieur,  La robe rouge de Nonna, La fête de l’aigle, Pêcheur de couleurs et Télé cotcot Réalité (des mêmes auteurs).

logoalbums2016.jpg

Nous suivre et partager :
0