Le loup dans les albums Part 3

3ème et dernière partie du RDV sur le loup !
Partie 1 * Partie 2 

ÒÓ  ÒÓ

Va-t’en, gros loup méchant ! 

An7Bion>1Bd?8²¤¼©›¾«Á® ne-Marie Chapouton & Annick Bougerolle (ill.)

Albums du Père Castor

Flammarion (1992)

Ce matin, les petits lapins ont décidé d’aller au bois, cueillir des fraises, de bonnes fraises des bois. Mais attention, le loup n’est pas loin ! Les petits lapins chantent « Hou ! Hou ! Va-t-en loup, gros loup méchant ! Va-t-en, va-t-en ! »

Le loup a tout entendu bien sûr ! Mais bon, comme il fait un peu frais, il prend le temps de s’habiller. Pas de chance, son pantalon est craqué, il doit le raccommoder. Puis il manque un bouton à sa chemise, il doit en chercher une autre… Et ainsi de suite, jusqu’à la fin, que je ne vous dévoile pas ! (il y a un indice sur la couverture…)

Un album souple, petit format (14×16 cm) qui m’a rappelé ceux que je lisais petite… Les illustrations sont très douces et l’histoire amusante ! Pour un album qui date de 1992, il a un côté très moderne je trouve ! Le loup recoud lui-même ses vêtements, il s’habille en rose et en violet…
VaTenGrosLoupMéchantCD

Il a été réédité en 2010, avec un cd (le mien n’en a pas !)

♦♦♦

Coco panache

Catharina Valckx

L’école des loisirs (2004)

CocoPanacheCoco est content. Il a trouvé un costume de chevalier ! Il en rêvait depuis longtemps. Il lui manque juste quelque chose pour être un vrai chevalier : un cheval ! Coco sort de chez lui. Pas de cheval à l’horizon. Mais il aperçoit son ami Paluchon qui dort devant sa maison. Paluchon accepte de faire le cheval, mais il est tout de même un peu inquiet quand Coco veut aller « attaquer l’ennemi ». Quand il commence à parler d’attaquer le loup, Paluchon n’est pas d’accord. Alors Coco décide d’aller attaquer Mme Lavache ou Josette Tutu la souris, mais Paluchon n’est pas d’accord non plus ! Ils finissent par se mettre d’accord pour attaquer un seau qui se trouve au milieu du chemin. Mais… le seau a un propriétaire et il n’est pas très content ! Je vous laisse le plaisir de découvrir les dernières pages…

Une histoire et des illustrations simples mais amusantes. Le duo formé par le corbeau (très dynamique et prêt à en découdre) et le chien (qui n’a qu’une envie : dormir) est très drôle. Heureusement que le chien est là pour empêcher que Coco ne fasse n’importe quoi !

Ce livre a reçu le prix Bernard Versele 2007 (1er prix, catégorie 1 chouette) et la Mention Spéciale du salon de Turin 2008.

Et pour rester un peu plus longtemps avec Coco, allez donc voir ce petit site !CocoPanache2

SignatureNat

Félix Têtedeveau

FelixTetedeveauFélix Têtedeveau

Anne-Marie Desplat-Duc

Castor Poche

Flammarion (1995)

L’auteure : Vous la connaissez sûrement déjà ! C’est elle qui a écrit « Les colombes du Roi-Soleil », « Marie-Anne, fille du Roi » ou encore la série « Les héros du 18 ».

S’appeler Félix Têtedeveau, et avoir un père boucher, avouez que ce n’est pas banal ! Les fous rire et les quolibets sont le lot de Félix à l’appel de son nom, même les institutrices n’y résistent pas. Mais lorsque Oscar Poudevigne arrive, tout change ! Le club, très secret, des chevaliers aux Noms Impossibles est né… Ce roman a reçu le prix Tam-Tam du livre jeunesse en 1996.

♦♦♦

Un petit roman (70 pages, écrit gros – 6 chapitres) très agréable qui se lit facilement. Il est plein d’humour et malgré son âge, toujours d’actualité !

A conseiller aux jeunes lecteurs, dès 7 ans.

♦♦♦

SignatureNat

Mentine de Jo Witek

Jo Witek - Mentine Tome 1 : Privée de réseau !.Roman pour jeunes adolescents

Mentine
1. Privée de réseau

de Jo Witek

Flammarion, 2015
9782081334069, 12€
disponible en epub

Mentine est une adolescente comme toutes les autres, avec ses amies, ses coups de cœur… et ses mauvaises notes ! Mais voilà, Mentine a été déclaré surdouée et le médecin a expliqué qu’elle aurait des problèmes relationnels. Elle a donc pris le contre pied de cet avis médical, s’est entourée d’amis, et fait exprès de ne pas avoir la moyenne se faire bien voir au collège malgré ses deux ans d’avance. 9,5 de moyenne, pour passer en troisième, ça lui suffit. Mais cette fois, ses parents ont en marre et ne laissent pas faire. Et la punition sera à la hauteur de cette faible note ! Pas de vacances au bord de la mer pour Mentine, mais deux mois dans une ferme perdue dans le Larzac, chez un ami de sa grand-mère ! Quelle horreur !

Comme on pourrait s’y attendre Mentine profitera de cette punition pour découvrir et apprendre ! Si la ferme est perdue dans la nature, loin de tout et surtout des moyens de communication moderne, elle est aussi l’occasion de découvrir ce vieil homme qui l’accueille, mais aussi le jeune garçon qui l’aide pour l’entretien quotidien de la ferme. De belles rencontres qui vont permettre à Mentine, tout doucement et à contre cœur bien souvent, de s’épanouir et mieux se connaître… et connaître sa famille !

Un roman très sympathique, mené par l’écriture légère mais soignée de Jo Witek, agrémenté de quelques dessins modernes de Margaux Motin, qui permet de passer un bon moment, au cœur du Larzac ! Du déjà vu, mais bien mené, avec un personnage principal un brin atypique, et très attachant, que demander de plus ? Une suite !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Les incorrigibles enfants de la famille Ashton

Incorrigibles EnfantsLes incorrigibles enfants

de la famille Ashton

Tome 1 : Une étrange rencontre

Maryrose Wood

Illustré par John Klassen / Traduit par Noémie Grenier

Flammarion (2015)

L’auteure : (sous réserve que j’ai bien compris, mon anglais étant à présent plus que médiocre…)

Elle n’a pas été élevée par des loups (mais près de New York) et a commencé par être comédienne. Puis elle a remporté plusieurs récompenses en écrivant pour le théâtre. « Les incorrigibles enfants… » est sa première série pour la jeunesse.

L’histoire : Pénélope Lumley obtient un poste de gouvernante au domaine des Ashton et écope d’une mission particulière. Les enfants dont elle a la charge ne sont pas ordinaires, il s’agit d’enfants trouvés dans la forêt, encore à moitié sauvages. Elle les apprivoise et leur apprend à bien se comporter en société. Mais une fête de Noël vient bouleverser la vie des trois enfants et se solde par un désastre.  

Mon avis : Le joli roman que voilà ! Je me suis régalée. L’histoire est pleine de rebondissements, d’humour et de mystères. Comment les enfants sont-ils arrivés là ? Par qui ont-ils été élevés ? Qui sont leurs parents ? Cette dernière question étant également sans réponse pour la gentille et douce Pénélope, fraîchement diplômée d’une école de gouvernante. On peut aussi se demander ce que surveille Timothy le cocher et qui fait du bruit dans le grenier… Et bien, je crains qu’en fait, nous ne devions attendre le tome 2 pour avoir ne serait-ce que certaines réponses à ces questions !

Dans ce premier tome, nous faisons surtout connaissance avec la famille Ashton, son domaine, les enfants « sauvages » et leur toute nouvelle gouvernante, une jeune femme d’à peine 15 ans ! Les enfants sont attachants (bien qu’ayant certaines habitudes canines assez déconcertantes !), la gouvernante pleine d’énergie, originale, cultivée et bien élevée.

C’est une histoire amusante, Pénélope est pleine de tendresse et de patience pour ses petits « sauvageons », qui lui rendent bien cette affection. L’ambiance enfin, est assez « désuète » car tout cela se déroule au 19ème siècle. Un très bon moment de lecture qui réjouira sans aucun doute les jeunes lecteurs. (J’attends le tome 2 !!)

Juste au moment de mettre cette présentation en ligne, je m’aperçois que je n’ai pas parlé des illustrations ! Et cela aurait été dommage, car elles valent vraiment le coup. Elles sont mignonnes, rigolotes et « collent » bien à l’ambiance du roman (la bouille des enfants avec leur pyjama à l’envers, page 72, vaut le coup d’oeil !)

SignatureNat