Angelnight 91

Je ne peux plus fermer les yeux sans faire des cauchemards. pas ces cauchemard affreux ou de grosses araignées attaquent la planete, non ces cauchemards sournois qui laissent toujours un doute au réveil, ceux qui ont l’air tellement vrai qu’ils finissent par le devenir, ceux qui nous réveillent et nous laissent en pleur pendant des heures. Tant de nuits sans dormir que meme en plein jour je confonds cauchemard et réalité, que même en plein jour, je pleure ce qui se construit dans mes rêves, ce qui se construit en vrai, là bas, loin de moi, trop loin de moi. Ces cauchemards ont commencés il y a bien longtemps, ils traversent ma vie par période, mais avant tu étais la au coeur de la nuit, non content d’être réveillé mais toujours prêt à ouvrir tes bras quelques intants, le temps que je me calme, et que je sépare la fiction de la réalité. Aujourd’hui tu n’es plus la et mes cauchemards me rattrapent, me racontant la vérité que tu me caches…



_image prise sur un blog, et arrangée pour mieux correspondre à mon blog…_

Nous suivre et partager :

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. De Clemju le 01/11/07 (WEB)
    ça c’est du texte!!! désolée je ne sais pas quoi te dire…
    De Nuit1 le 14/11/07 (WEB)
    lu de passage un bel ecrie ke tu a fai encore kiss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.