La dame des livres de Heather Henson

album jeunesse

La dame des livres

Heather Henson
illustré par David Small
Traducteur : Fenn Troller (de l’américain)

Syros, 2009
978-2-74-850784-3, 13,95€

Thèmes : Livre, Bibliothécaire itinérantes, Pack Horse Librarians, Etats Unis, Kentuchky



“Un album hommage aux bibliothécaires itinérantes.”


Résumé :
Une “dame des livres” qui vient et revient, quelque soit le temps pour porter des livres à cette famille isolée… De quoi finir par se demander ce qu’il peut bien y avoir dans ces livres…
Alors Cal va finir par céder, et par apprendre à lire…

Avis :
Un très bel hommage à ces femmes (et ces hommes un peu aussi!) bibliothécaires itinérants dans les années 30 aux Etats Unis. Des illustrations magnifiques pour accompagner une histoire toute douce, sans heurts, que l’on suit un peu au fil de nos envies, tant il y a d’ellipse dans l’histoire. Les plus jeunes y seront d’ailleurs peut être moins sensible que moi!


A découvrir, vraiment.

Extraits :
J’ouvre le livre
que je tiens, un de ceux qu’elle vient à peine d’apporter. Du griffouillis de poules, voilà ce que je pensais. Maintenant je sais ce qui s’y cache, alors je lis à haute
voix.


L’illustrateur :
David Small est l’illustrateur très remarqué du Jardin de Lydia chez Syros. Il est né et a grandi à Détroit. Après avoir souhaité devenir dramaturge, David Small a suivi des études artistiques à
Yale et s’est tourné vers l’illustration, qu’il considérait comme un passe-temps si facile qu’il n’envisageait pas d’en faire son gagne-pain. Il est ensuite devenu professeur d’art, et a exercé
divers métiers ; il possède également de grands talents de caricaturiste. Son premier livre illustré a été publié en 1981. Plus de quarante ouvrages plus tard, il travaille en ce moment sur un
roman graphique autobiographique. David Small vit dans le Michigan avec Sarah Stewart, l’auteur du Jardin de Lydia et de L’amie.

D’autres avis :

Une belle histoire de partage selon Telerama.
En Anglais comme en Français, un coup de coeur pour Valérie
Un livre qui fait rêver pour Tiphanya