Lâche-moi ! Roman sur le harcèlement

LÂCHELâche – MOI !

Nancy Guilbert

Collection Presto

Magnard Jeunesse (2021)

*****

Lâche – moi raconte l’histoire de Mayana et Margaux, deux demi-sœurs. Même mère, pères différents et tous deux absents. Petites, elles s’entendaient à merveille. Mais depuis deux ans et la phrase assassine de Béa, la cousine de leur mère, c’est la guerre.

Celle-ci avait “gentiment” dit : “Chez vous, on a Miss Intello (Margaux) et Miss Beauté (Mayana), c’est clair. Remarque, c’est plutôt chouette, non ? Comme ça, elles ne seront jamais en concurrence.” Margaux n’avait pas apprécié quand Mayana lui avait rapporté la phrase. Et depuis, elles étaient en froid.

Cette petite phrase avait fait beaucoup de mal aux deux sœurs qui ne se parlaient plus vraiment. Margaux complexée d’être moins belle que sa sœur, Mayana d’être moins bonne en classe.

Ainsi ce jour-là, Margaux est-elle très fière d’annoncer à sa jeune sœur qu’elle sort avec Carl, 17 ans, le plus beau mec du lycée !! Sans savoir qu’elle vient de faire entrer le loup dans la bergerie…

*****

Une histoire très courte (94 pages) mais qui suffit à montrer comment un engrenage/un piège se met en place. On fait confiance à la mauvaise personne et on se retrouve coincé, faute de vouloir/pouvoir en parler. A l’adolescence on a parfois (souvent !) du mal à parler à ses parents, on n’est pas sur la même longueur d’ondes, on a du mal à se comprendre.

Mais il ne faut jamais oublier, comme il est rappelé à la fin de ce roman, que le harcèlement sexuel est un délit ! Et qu’il ne faut pas hésiter à en parler à un adulte, que ce soit au sein de la famille, à l’école ou en appelant les numéros d’urgence ou d’écoute (redonnés à la fin du roman également, ainsi que les sites internet).

J’ai adoré la phrase finale, si importante :

Et n’oublie pas : ta parole compte et on te croit !

 

Un livre à lire, à faire circuler et à avoir dans les médiathèques et les CDI !

*****

L’avis de Blandine du blog Vivrelivre grâce à qui je l’ai découvert, merci !

Le site de l’autrice “Rêve de plume”

De cette autrice, romans ados déjà présentés sur ce blog :  Les mots d’Hélio /Le sourire du diable / Deux secondes en moins / Point de fuite / Venise, bises, cerises

La collection Presto : des textes courts et d’actualité pour les ados, avec la possibilité d’écouter une partie du roman lue par l’auteur.

*****

Un roman qui participe au Challenge Petit Bac d’Enna

2ème ligne – Catégorie Ponctuation

La Chasse à l’ours – DVD #Concours

Album et adaptation animée en DVD
pour enfants à partir de 3 ans

La Chasse à l’ours

de Michael Rosen

illustré par Helen Oxenbury

adapté par Joanna Harrison et Robin Shaw

Ecole des Loisirs / KMBO little
album paru en 1997
adaptation en film d’animation 2018, sortie en DVD 2019

L’avis de Mini hérissonne (4 ans et demi) et Sophie Hérisson

La Chasse à l’ours est un album devenu un grand classique des écoles maternelles depuis sa sortie en 1997. Dans cette histoire 5 enfants, frères et sœurs (dont un bébé), se lancent à l’aventure, à la chasse à l’ours. Ils vont traverser de nombreux paysages, par tous les temps… et peut être même trouver l’ours !

La Chasse à l'Ours

Ce qui fonctionne très bien dans cette histoire c’est que c’est une aventure à hauteur d’enfants, avec une fin qui rassure et surprend. Le côté répétitif, comptine, ainsi que les nombreux bruits rendent cette histoire vivante. Les enfants passent par toutes les émotions au cours de la lecture de cet album, servi par les illustrations réalistes d’Helen Oxenbury.

L’adaptation en film d’animation est fidèle au livre, elle en reprend à la fois le style graphique (tout en le modernisant largement), l’histoire et la chute, pas de surprises donc pour les enfants qui connaissent l’album, mais des yeux qui brillent devant cette histoire qui s’anime !

Mini hérissonne a “étudié” le livre en classe en PS2, et est allée voir ce programme au cinéma avec sa classe. Elle est revenue enchantée et était très heureuse de le revoir à la maison grâce au DVD.

Dans le DVD de la Chasse à l’ours, on trouve aussi deux courts-métrage aussi destinés aux tout-petits, Un printemps en automne, un adorable dessin animé sur la nature, avec notamment un petit hérisson et Le rêve de l’ours, là aussi autour de la nature. Ma mini hérissonne a moins accroché à celui-ci.

La collection Cinéma pour les tout petits est une jolie alternative à la télévision, avec des programmes choisis et des accompagnements pour ne pas rester simple spectateur !

L’avis de Melissande

Dans l’ensemble, j’ai aimé les trois courts-métrages même si je m’attendais à des histoires plus joyeuses. Cela dit, je trouve important de pouvoir aborder avec les jeunes enfants des thématiques telles que le deuil ou encore la maladie. Dans ”Un printemps en automne” et “La chasse à l’ours”, j’ai ressenti beaucoup de mélancolie. “Le rêve de l’ours” est moins triste.

Concernant les techniques utilisées, j’ai adoré l’effet du papier découpé dans “Un printemps en automne” et “Le rêve  de l’ours”. Ça change des procédés d’animation auxquels je suis habituée.

“Un printemps en automne” met un scène un petit garçon qui se morfond en attendant le retour du soleil. Sa grande soeur décide de lui venir en aide en réveillant ce dernier. C’est un très beau conte, mêlant métaphores et allégorie (je pense notamment à la personnification du soleil). Cet animé de 10 minutes est très poétique.

Même si la technique est identique à celle du premier film d’animation, “Le rêve de l’ours” a un rendu complètement différent. Ce n’est pas du tout mon style de dessins mais je me suis laissée prendre au jeu et finalement je n’y ai plus du tout fait attention. Le narrateur est un enfant, le récit suit les codes du conte traditionnel. Les villageois et le narrateur en ont assez de l’hiver qui s’éternise. Il est donc temps de réveiller l’ours pour qu’il libère le soleil. En 6 minutes, Ruslan Sinkevich nous offre un récit insolite.

Mon film d’animation préféré reste malgré tout ‘La chasse à l’ours”. Je n’ai pas encore eu l’occasion de lire l’album dont l’animé est tiré mais je connais déjà le travail d’Helen Oxenbury et le film reproduit fidèlement le style de l’illustratrice. La beauté de la campagne et des paysages que les enfants vont traverser dans leur chasse est à couper le souffle. De plus, les protagonistes reprennent en chœur des phrases: ce rituel devient très vite un couplet qu’ils scandent pour se donner du courage. J’ai trouvé la fin très triste, je m’attendais à tout sauf à ça. J’avoue être restée un peu perplexe mais en même temps cette fin ouverte permet de mieux réfléchir au récit  qui nous a été conté.

Autre point positif, le livre d’accompagnement est lui aussi très bien pensé. En plus d’y retrouver les secrets des films d’animations, l’éditeur propose deux activités amusantes à réaliser avec les petits ainsi que des jeux et une retranscription de la comptine présente dans “La chasse à l’ours”.

En somme, je vous recommande la collection Cinéma pour les tout-petits de Little KMBO (à découvrir dès trois ans).

~Melissande~

UN PRINTEMPS EN AUTOMNE, Tatiana Kublitskaya, Biélorussie, 10’, 2015.

L’automne a chassé le beau temps et apporté la pluie. Le petit Yanka s’est blotti au fond de son lit, mais sa grande sœur ne l’entend pas de cette oreille. La voilà partie à travers champs à la recherche d’un rayon de soleil !

LE RÊVE DE L’OURS, Ruslan Sinkevich, Biélorussie, 6’30, 2015.

Dans une forêt lointaine, là où le soleil se lève et se couche, vit un ours. À l’arrivée des premiers flocons, il emporte le soleil dans sa tanière et dort avec lui tout l’hiver. Un jour, un enfant impatient de revoir le printemps décide d’aller les réveiller…

LA CHASSE À L’OURS, Joanna Harrison et Robin Shaw, Royaume-Uni, 28’23, 2016.

Quand Papa et Maman partent chercher Grand-Mère, Rosie et ses quatre frères et sœurs se retrouvent seuls à la maison. Que vont-ils bien pouvoir faire ? Se chamailler, regarder la télévision, jouer au foot…? Et s’ils partaient à la chasse à l’ours ?

concours

Vous voulez le voir vous aussi ? Ça tombe bien KMBO nous offre la possibilité de vous faire gagner ce DVD !

Pour participer répondez à la question suivante en commentaire : 

Quel DVD de la collection Cinéma des tout petits vous tente le plus ou aimez-vous ? 

Pour ne pas manquer les prochains concours et les résultats, n’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux :

Instagram (j’y poste les copies d’écran et le résultat du tirage au sort)
Twitter
Facebook 
Une autre chance de gagner en participant sur Instagram !

Jeu concours ouvert à la France Métropolitaine, la Belgique et la Suisse, du 3 au 11 janvier 2020. Règlement des jeux concours.

 

 

Mon petit frère est un monstre #Halloween

Mon petit frère est un monstre est un album très drôle pour les enfants, idéal pour parler avec humour de l’arrivée d’un petit frère dans la famille, notamment en cas d’adoption.

mon petit frère est un monstre

Album jeunesse dès 3 ans

Mon petit frère est un monstre

de Isabelle Wlodarczyk

et Nicolas Rouget

illustré par Thierry Manès

Frimousse, 2017
9782352413042, 13€

***

Thèmes : frère, famille, monstre, humour, halloween

***

L’album Mon petit frère est un monstre a déjà été commenté par Nathalie, mais le challenge Halloween est le bon moment pour le remettre en avant, puisque cela fait déjà deux ans, d’autant plus que cet album est un coup de coeur à la maison depuis qu’il nous a été offert par Blandine pour la naissance de micro hérisson.

Une petite fille, assise au parc sur un banc, raconte à une gentille grand-mère que son petit frère est un monstre. A chaque pas elle nous décrit ce qu’il fait, deux images se confrontent alors : l’image de la petite fille, et celle de ce qu’imagine la grand-mère… Deux images aux antipodes, ce qui crée tout l’humour du livre, surtout vu la chute ! Quelle est la bonne image ?

mon petit frère est un monstre

Mon petit frère est un monstre est un livre qui joue sur l’écart entre le discours de la petite fille et celui de la personne âgée. Cet écart est toujours source de beaucoup d’attention de la part de mini hérissonne, car elle adore repérer les différences entre texte et image. Ici c’est fait avec beaucoup d’humour, et si la conclusion l’a un peu surprise la première fois, maintenant elle attend cette chute avec impatience.

Cet album, grâce aussi à cet humour, permet de préparer ou d’accompagner l’arrivée d’un petit frère, en anticipant un peu les bêtises qu’il va faire… Manger les jouets, dessiner sur les murs, après tout, autant que les grandes soeurs soient prévenues, leur petit frère pourrait bien être un monstre !

 

+ Les avis de Blandine et de Bidib

+ Le site d’Isabelle Wlodarczyk

+ la maison d’édition Éditions Frimousse

Challenge Halloween
+ & Challenge Albums 
 

Taxi baleine – Album jeunesse

taxiAlbum dès 3 ans

Taxi baleine ♥

Sandra Le Guen & Mauréen Poignonec

Little Urban (2019)

*****

Juno et Majé sont frères et sœurs. Avec eux, il y la baleine. Le taxi baleine qui les emmène, patiemment, l’un après l’autre, d’une rive à l’autre. Majé s’entraîne pour les jeux olympiques. Il nage déjà bien, il n’a plus de bouée mais il a besoin du taxi baleine pour se rassurer… Mais Juno aussi veut quitter ses brassards !

*****

Quel joli album ! Je crois avoir déjà dis à plusieurs reprises que j’aime beaucoup les illustrations de Mauréen Poignonec. Je les trouve vraiment fraîches, mignonnes, rigolotes… Elles sont en plus très colorées et pleine de vie. Les bouilles des enfants, avec leurs grands yeux noirs et leurs joues toutes roses sont adorables !

Quand à l’histoire, j’avoue que j’ai bien ri en voyant la chute ! (et ça m’a rappelé des souvenirs… Hum) Une belle histoire qui parle de natation, de jeu mais aussi d’enfants qui grandissent et deviennent autonomes… Et d’autre chose encore, mais je ne vais pas tout vous dire, il faut garder un peu de surprise et Sandra Le Guen raconte ça beaucoup mieux que moi, avec poésie et tendresse.

*****

Le site de Sandra Le Guen

Que vous connaissez peut-être sous le nom de Drawoua du blog Maman Baobab

Illustré par Maurèen Poignonec, nous vous avons déjà présenté : La classe de mer de Monsieur Ganèche, Quart de frère, quart de sœur et tout le monde sait faire du vélo

Le blog de l’illustratrice

Cet été, chez Little Urban, il y a un concours photo avec plein de livres à gagner !

*****

Cette lecture participe au Challenge “Je lis aussi des albums” 2019“!