Jeanne d’Arc de Michael Morpurgo – Roman jeunesse

JeanneL’épopée de Jeanne d’Arc
Roman à partir de 10/11 ans

JEANNE D’ARC

Michael Morpurgo

Illustrations de François Place
Traduit par Noël Chassériau

Coll. Folio Junior

Gallimard Jeunesse (2006)

*****

Mois Anglais – Auteurs jeunesse

LC autour de Michael Morpurgo avec EnnaLou et Alexielle

*****

Chaque année, le 8 mai, la ville d’Orléans célèbre en grande pompe sa libération par Jeanne d’Arc en 1429, et une jeune écolière incarne celle à qui cette victoire valut le surnom de Pucelle d’Orléans.

Fascinée par la personnalité de la sainte de Domrémy, la jeune Éloïse est prête à tout pour interpréter son idole. Cette adoration va jusqu’à lui faire entendre des voix qui lui retracent point par point la fabuleuse épopée de la petite paysanne qui, dit-on, chassa les Anglais de France, fit sacrer Charles VII et périt sur le bûcher, accusée de sorcellerie.

À plus de cinq siècles d’intervalle, l’adolescente d’aujourd’hui a bien des traits communs avec Jeanne qui, comme elle, avait dix-sept ans et confiait ses doutes et ses joies à un moineau apprivoisé.

*****

Autant j’ai adoré “Soldat Peaceful“, autant je me suis ennuyée avec ce roman-ci. Pas la faute à l’auteur, non, car je l’ai terminé alors même que le sujet ne m’intéressait guère…  Car c’est là tout le problème. J’ai lu le roman parce qu’il était écrit par Michael Morpurgo, mais je ne suis pas passionnée par Jeanne d’Arc.

La jeune paysanne qui entend des voix, j’ai toujours pensé qu’elle aurait eu toute sa place en hôpital psychiatrique, histoire de soigner sa schizophrénie. Mécréante que je suis…

Bref. C’est bien écrit et documenté, alors si vous aimez les romans historiques et que vous êtes un peu plus croyant que moi, ce roman pourrait bien vous plaire !

*****

Du même auteur également présentés sur ce blog : Soldat Peaceful, Le plus grand peintre du monde, Notre Jack et Cheval de guerre

Le site de Michael Morpurgo

Un autre avis : Histoire d’en lire

C’est ma 2ème participation au Mois Anglais chez Cryssilda, Lou et Titine

***

Le trône d’argile T1 à 4

9782756000862

Le trône d’argile

de Nicolas Jarry et France Richemond,
illustré par  Theo

1. Le chevalier à la hâche
2. Le pont de Montereau
3. Henry, roi de France et d’Angleterre
4. La mort des rois

Delcourt, 2006-… (en cours)
13,50 €

Thèmes : Moyen-Age, Guerre de Cent Ans, Jeanne d’Arc,

Présentation de l’éditeur :

France 1418, le royaume vacille.
Le roi Charles le VIe sombre dans la folie alors que Armagnacs et Bourguignons s’entre-déchirent dans une guerre civile sanglante. Les armées anglaises assiègent les forteresses normandes qui tombent inexorablement les unes après les autres. La Guerre de cent ans, après quelques années de trêve, s’embrase à nouveau et rien ne semble pouvoir contrer le sort qui s’abat sur la France. Pourtant, le 28 mai, un homme, Tanneguy du Châtel, changea à jamais, le cours de l’histoire…

Mon avis :

Cette BD historique retrace une partie de la guerre de 100 ans, Moyen-Age donc!

Je suis mitigée après la lecture de ces 4 premiers tomes car j’ai beaucoup aimé les illustrations, ainsi que certains passages de l’histoire mais je l’ai finalement trouvée trop historique. De nombreux discours et conseils de guerre et un certain manque d’humanité dans les actions m’ont pesé.

Vu chez PetiteNoisette, j’ai eu tout de suite envie de la lire. Après le 1er tome, je pensais l’acheter pour mes élèves, mais au bout de 4 tomes je ne suis plus aussi sûre. Je me suis moi même mélangée les pinceaux dans les personnages plusieurs fois, j’ai du rater deux trois choses… Il faut dire que ce n’est pas une période historique que je connais beaucoup, et même si cette BD permet d’en découvrir certains aspects, il est assez difficile de vraiment retenir les détails politiques.

Je me suis beaucoup plus attachée aux histoires humaines qui se croisent – on passe souvent dans la BD en plusieurs lieux différents, avec divers personnages – Charles, le fils du roi de France devenu fou, mais souvent aussi avec Tanneguy, ou bien les Giac, les anglais, les bourguignon, ou Jeanne. Cette alternance de point de vue est parfois désarmante tant elle est brusque mais elle permet de suivre tous les protagonistes, et d’en savoir souvent plus que les personnages eux mêmes! Mon coup de cœur va à Jeanne car on commence par la suivre enfant et ces passages sont rafraichissants comparés aux scènes de guerre ou de conciliabules.

Il y a de l’action, mais l’ensemble avance quand même peu*, et je pense qu’il sera préférable de réserver cette BD aux lycées ou aux plus jeunes qui souhaitent lire sur cette période… délicat car rien n’empêche la lecture, mais je ne pense pas que mes collégiens vont accrocher… j’ai peut être tort. D’un point de vue personnel, j’aime beaucoup, surtout les illustrations et je pense lire le tome 5 du trône d’argile à sa sortie !

*en même temps ça n’est pas pour rien que c’est la guerre de 100 ans.

+ Le work in progress de la série par Théo, très intéressant

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :