A la vie ! L’homme étoilé

Les soins palliatifs comme on ne les imagine pas !
Bande dessinée Adulte

vie

À la vie !

L’homme étoilé

Calmann Lévy Graphic (2020)

*****

Dans “A la vie !” Xavier, alias L’homme étoilé, nous raconte son quotidien. Il est infirmier en soins palliatifs dans un hôpital de Metz. On pourrait croire que c’est triste comme travail. Après tout, les gens qui atterrissent dans ce service vont souvent mourir. Mais l’homme étoilé voit les choses d’une autre façon. Il dit que dans “fin de vie”, il y a “vie”. Et qu’il y a encore moyen de passer de bons moments…. Alors il chante du Queen avec Roger, apprend à parler suédois avec Mathilde ou encore prépare une glace pas banale pour Edmond.

*****

Les soins palliatifs, j’ai connu ça avec le décès de ma belle-mère il y a une quinzaine d’années. Et c’est vrai que le personnel était très à l’écoute. On a pu, par exemple, apporter un repas et le manger tous ensemble à hôpital. Il y avait des endroits pour faire des “pauses” quand l’émotion était trop forte, la fatigue trop présente.

Mais j’avoue que cet homme étoilé donne un tout autre sens à ce service. Et je parie que vous ne penserez plus aux soins palliatifs de la même façon après avoir lu cette bande dessinée. Si tout le monde avait autant d’empathie… Le monde serait plus beau !

C’est plein d’humanité et d’émotions. Parfois triste bien sûr, mais parfois très drôle également ! Et si cela m’a autant touchée je pense, c’est parce qu’en ce moment je travaille avec des personnes âgées (très seules !). Et que j’essaie, à chaque fois que je peux, de les faire rire ou au moins sourire, de leur faire plaisir (parfois avec de très petites choses) ou encore de leur changer les idées.

Lire cette bande dessinée très émouvante vous tirera sans doute quelques larmes (ou alors vous êtes en bois !!) mais les émotions font partie de la vie et ces larmes-là font du bien !

Une très belle découverte !

*****

L’homme étoilé a également un compte instagram :

Lire quelques pages sur le site de l’éditeur

Une interview de Xavier, alias “L’homme étoilé”, infirmier en soins palliatifs

 

Cette semaine, c’est Stephie qui nous reçoit !

Les enquêtes d’Anatole Bristol

bristolA partir de 9 ans

LES ENQUÊTES

D’ANATOLE BRISTOL

T1 : Le gang des farceurs

Sophie Laroche & Carine Hinder (ill.)

Coll. Pas de géant

Auzou romans (2012)

*****

Ce tome 1 a reçu le Prix Renaudot des Benjamins 2013.

*****

Anatole n’aime pas son prénom. Il le trouve démodé, ridicule. Il aurait préféré s’appeler Mattéo ou Lucas, un prénom récent et que tout le monde connaît. Mais c’était le prénom de son grand-père maternel décédé pendant qu’Anatole était dans le ventre de sa mère. En arrivant dans sa nouvelle école, il est aussitôt surnommé “Anatole pot-de-colle” parce qu’il cherche des copains. Quand il rentre en pleurant ce soir là, sa mère lui dit qu’il ne doit pas rougir de son prénom, car c’est celui de son grand-père, un très grand détective.

A partir de ce moment là, Anatole devint “Anatole Bristol – Détective d’école” ! Sa mère lui ayant acheté des fiches bristol, il se met à étudier les faits et gestes des enfants dans la cour. Et pour l’assister dans ses enquêtes, il s’est fait une amie, Philomène.

*****

Une histoire amusante !

Ce sont les débuts d’un nouvel enquêteur pour les plus jeunes.

Les chapitres sont courts, la police d’écriture assez grosse et les illustrations gaies et colorées. De quoi séduire les jeunes lecteurs qui voudraient lire un livre un peu plus “gros” (il fait 90 pages). L’humour est présent, mais la réflexion aussi (sur l’amitié ou encore la réaction face à une personne malade).

En tant qu’adulte, je l’ai lu avec plaisir, sans m’ennuyer. Ce qui n’est pas toujours le cas avec les romans pour les 7 à 11 ans…

Une série qui compte 11 tomes à ce jour, le dernier est sorti en juin 2020.

*****

Le site des éditions Auzou

Page de l’autrice sur le site de la mel (Maison des écrivains et de la littérature)

Blog de l’illustratrice

Ultra book de l’illustratrice

*****

D’autres enquêtes à partir de 9 ans :

Les enquêtes de Ninon et Paul (avec un côté historique), Mystère à la cantine, Enquêtes au Muséum, Le chat des archives

*****

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Boule à zéro 2 Le gang des crocodiles – Zidrou

Bande dessinée jeunesse

Boule à Zéro

Tome 2 :
Le gang des crocodiles

 Zidrou
Serge Ernst

Bamboo, Janvier 2013
978-2-81892-206-4, 10,90€

 Boule à zéro, c’est le surnom d’une petite fille, dans les couloirs de l’hopital La Gaufre. Zita est atteinte d’une leucémie. D’entrée le décalage entre la maladie et l’humour donne le ton de cette bande dessinée.

Zita dans ce deuxième tome va vivre une aventure haute en couleur, qui débute avec les contes de Mama Kigali. Des contes qui entraînent enfants et adultes au coeur de l’Afrique, avec de dangereux crocodiles. Des contes qui redonnent espoir à cette bande d’enfants hospitalisés… Et s’il suffisait de toucher la queue d’un crocodile pour guérir ? Quand une exposition de reptile passe par là, les enfants n’hésitent pas à faire le mur !

Des événements tirés par les cheveux mais qui donnent le sourire tant les situations sont cartoonesques. Les gags sont plus prévisibles et attendus que dans le premier tome, mais cela reste bourré d’humour une vraie force avec ce thème dur des enfants malades. L’intrusion des personnes âgées dans le scénario apporte aussi de nombreux gags et une dimension familiale à un milieu qui en manque un peu.

Les dessins de Ernst sont vraiment à saluer car ils apportent beaucoup à l’humour et l’aspect enfantin de cette bande dessinée. Les couleurs claires créent une ambiance apaisée qui sonne juste et apporte beaucoup de réalité à l’ensemble.

Une vraie réussite malgré une histoire farfelue car on se plonge dans l’intimité d’un service pédiatrique hospitalier avec tout ce qu’il compte de destins tragiques mais surtout de vie et d’amour! Un regard optimiste et enfantin mais résolu!

+ Serge Ernst, un auteur engagé contre le cancer

+ le site de l’association sur 2000bd.org

+ lire un extrait

+ la bande annonce

+ mercredi BD

RDL – 3 livres à 3€

Comme chaque premier jeudi du mois une Rondes des Livres :  « Livre dont je n’ai pas parlé » entre Sophie!

3 livres forts mais différents, à découvrir pour 3€ seulement!

Paroles d’étoiles : Mémoire d’enfants cachés 1939-1945

Jean Pierre Guéno

Une accumulation de témoignages, regroupés autour des grandes étapes de la vie de ces enfants cachés. Leurs souvenirs en quelques mots ou quelques lignes. Peu de choses à la fois, mais un livre qui touche directement le cœur, qui met en valeur tant les bonnes que les mauvaises actions. Des enfants qui ont survécu parce que pour quelques jours ou pour la vie ils ont pu vivre dans d’autres familles qui ont pris des risques pour eux, qui les ont aimé.

Je trouve les témoignages très bien présentés et agencés, car malgré la multitude on a l’impression de lire une histoire, l’Histoire.

A mettre entre toutes les mains, pour le devoir de mémoire, pour honorer les disparus, pour prendre exemple.

Présentation de l’éditeur :  une série de témoignages exceptionnels, recueillis par Jean-Pierre Guéno. Ces extraits de lettres, de journaux intimes et de récits autobiographiques sont authentiques, tendres et poignants ; ils illustrent notre mémoire collective et rendent à l’histoire sa dimension humaine. 72000 enfants d’origine juive vivaient en France en 1939.

Paroles d’étoiles : Mémoire d’enfants cachés 1939-1945 – Jean Pierre Guéno .- Librio, 3€

 

Un marronnier sous les étoiles

Thierry Lenain

Lola était avec ses parents dans une voiture quand un camion les a percutés. Ils sont morts sur le coup, elle est à l’hôpital. Ce n’est pas elle qui nous raconte l’histoire, mais Jules un jeune infirmier qui ne pleure plus depuis la mort de son grand-père, qui ne s’attache pas aux patients… et qui pourtant se sent proche de cette jeune Lola. Ce point de vue extérieur rend cette histoire encore plus touchante grâce au parallèle entre les personnages et leur histoire.

Ce récit est bref mais puissant, plein de petites phrases qui mettent des étoiles dans les yeux, des étoiles de bonheur, de rêves et quelques larmes aussi…

Un marronnier sous les étoiles – Thierry Lenain.- Syros (Mini Syros), 9782748506563, 3€

 

Libre

de Nathalie Le Gendre

Les Terriens ont colonisés  Hamada, et la petite Amu est fière de travailler pour eux. Eux qui savent faire jaillir l’eau, la canaliser alors qu’elle est si rare sur cette planète très chaude.  Pourtant il y a ce cauchemar, puis son ami qui disparait…

Ce court récit de science fiction nous plonge au cœur d’une planète, avec comme personnage une petite extraterrestre (au comportement très humain d’ailleurs). Une jeune esclave contente de son sort, du moins en apparence. Quelques pages seulement et pourtant un personnage attachant, une situation qui pousse à réfléchir. Est-ce parce que nous savons domestiquer l’eau que nous pouvons dire à une population ce qu’elle doit faire ?

Un récit qui pourrait être le début d’une longue saga épique d’un peuple pour sa liberté… à nous de l’imaginer !

Libre de Nathalie Le Gendre .- Syros (Mini Syros SF), 9782748510652, 3€

Le blog Syros.

 

Chez Somaja : Pas de livres aujourd’hui, mais une pause

+ Challenge Jeunesse et Ya#2.