Hyver 1709 – BD Aventure historique

Hyver Hyver

Hyver 1709

Sergeef & Xavier

Glénat (2015/2016)

****

Aventure historique en 2 tomes

****

Quand l’hiver est très froid, le gel peut tuer.

Mais quand l’hiver s’éternise, c’est pire encore car les grains semés meurent sous la terre et la famine frappe aux portes.

En cette période de guerre, le grain qui nourrit les soldats devient plus précieux que l’or et une cargaison de blé peut attirer bien des convoitises…

****

J’aime les bandes dessinées historiques, et la couverture de celle-ci me tentait beaucoup. Le titre aussi, avec son “y” à Hyver, qui lui donne un air vieillot. Mais… Car il y a un gros “mais” :

J’ai trouvé le scénario plutôt léger, et au final, pas très original. A réserver peut-être aux connaisseurs de cette époque ou aux férus d’Histoire de France ?

Par contre, le dessin m’a beaucoup plu, même si j’ai une ou deux réserves là aussi : j’ai trouvé les coloris un peu ternes, tristes, manquant de contrastes. Et j’ai parfois eu du mal à reconnaître les personnages, ce qui n’aide pas à la lecture !

Bref, arrivée à la fin du tome 1, j’étais très déçue. Et bien que j’ai trouvé le tome 2 légèrement meilleur, le scénario est toujours un peu maigre et le dessin pas assez précis (personnages).

Dommage…

Mais tout le monde n’est visiblement pas de cet avis, puisque cette bd a reçu 2 prix !

****

http://www.yozone.fr/IMG/jpg/hyver_1_centre.jpg

Le blog de Philippe Xavier, l’illustrateur

Prix du Meilleur dessin, Chambéry BD 2017

Prix du Patrimoine (Corse-Matin), festival de la BD d’Ajaccio 2016

Le blog de Nathalie Sergeef

Sur la page de Glénat dédiée à Philippe Xavier, vous pourrez voir plusieurs “teasers”

Cette semaine nous sommes chez Moka, Au milieu des livres

Eh bien, dansez maintenant !

Eh bien, dansez maintenant !Eh Bien Dansez Maintenant

Béatrice Nicodème

Nathan (2015)

*****

Présentation de l’éditeur : “Eh bien, dansez maintenant !” se passe à Vaux-le-Vicomte, en 1661. Le château prépare la fête donnée par Nicolas Fouquet en l’honneur de Louis XIV. La jeune Perrette doit remettre un message très important à l’organisateur des festivités mais elle ne parvient pas à lui parler. La Fontaine, proche du surintendant, accepte de s’en charger mais la jeune fille s’aperçoit que le message a disparu.

*****

Mon avis : Voici une histoire très amusante ! Les différentes rencontres de Perrette avec Jean de La Fontaine, et qui composent une grande partie de cette histoire, sont plaisantes, en grande partie grâce à l’étourderie de Jean de la Fontaine, qui semblait être un Monsieur rêveur et très distrait, si l’on en croit l’auteure, Béatrice Nicodème…

Plus ça va et plus j’aime les romans historiques. Ils permettent de rendre l’histoire vivante, de s’imaginer la vie des personnes, de nous les rendre plus proches et du coup, plus intéressantes. Ici, on voit dans quel monde vivait Mr de La Fontaine, et comment, évoluant au milieu des intrigues de la cour, il a sans doute eu l’idée de ses fameuses fables.

Un roman avec une petite intrigue, mais ça n’est pas ce que j’ai trouvé le plus intéressant dans cette histoire. J’ai préféré les descriptions de la fête, des usages de la cour, des personnalités rencontrées. Un court roman (136 pages) qui se lit très facilement et qui aidera peut-être certains élèves réticents à aimer un peu plus l’histoire ?

Quelques pages à la fin du livre présentent les personnages qui ont réellement existé, mais également les fables de La Fontaine évoquées dans le roman ainsi qu’une page expliquant comment est né le château de Versailles…

Dès 11 ans (adapté au programme scolaire)

Pour connaître ses autres écrits, la page de l’auteure.

*****

Challenge Petit Bac 2016 chez Enna, 1ère ligne, catégorie PONCTUATION

SignatureNat