Amari et le bureau des affaires surnaturelles de B.B Alston

Un très bon premier tome qui vous fera vivre une incroyable aventure!

Roman fantastique pour la jeunesse dès 10 ans

Amari
1. et les Bureau des affaires surnaturelles

de B.B Alston

Editions Bayard jeunesse,
septembre 2021,
528 pages- 15,90 euros

 

Thèmes: combat entre les forces du bien et du mal, magie, compétition, mondes imaginaires, fraternité

 

Présentation de l’éditeur: “Êtes-vous prêt à rejoindre le bureau des affaires surnaturelles?

Les informations qui suivent sont confidentielles, car elles concernent un lieu abritant d’innombrables secrets. Quiconque lira ce dossier sans disposer des autorisations nécessaires s’exposera à de terribles représailles et pourra notamment: être balancé dans un puits sans fond, être enfermé dans une boîte de conserve et envoyé dans l’espace, être livré en pâture à une créature sous-marine dont nous ne divulguerons pas le nom.”

 

Après avoir lu la quatrième de couverture, j’avais un peu peur de la tournure que prendrait ce roman. En général, j’apprécie les oeuvres décalées mais cela doit tout de même tenir la route. ;)

Au final, je ne regrette pas mon choix. Ce premier tome est une réussite! Amari et le Bureau des affaires surnaturelles rassemble tous les ingrédients pour nous faire passer un agréable moment de lecture.

Amari est une jeune fille attachante, avec de nombreuses valeurs et son courage et sa ténacité sont admirables. Nous découvrons donc avec elle ce fameux Bureau des affaires surnaturelles et tout ce que cela implique en mystères et dangers.

Suite à la disparition de son grand frère, notre jeune héroïne part à sa recherche. Et cela, sans se douter que son enquête sera périlleuse.

En chemin, elle croisera des créatures mythique et des personnes prêtes à tout pour parvenir à leurs fins. En effet, le seul moyen de pouvoir suivre la trace de Quinton est de devenir comme lui. C’est-à-dire un agent du département des Enquêtes surnaturelles. Mais c’est aussi le grade le plus difficile d’accès et le plus convoité du Bureau…

L’intrigue d’Amari et le Bureau des affaires surnaturelles m’a tenue en haleine. Il faut dire que ça fonctionne bien. Le suspense est au rendez-vous et bien que ce roman s’adresse essentiellement à un jeune public, l’écriture est de qualité. Cela plaira aussi bien aux plus jeunes qu’aux adultes.

De plus, je trouve la première de couverture très réussie. L’illustration représente à merveille l’univers d’Amari et le Bureau des affaires surnaturelles.

Vivement la suite!

 

~Melissande~

 

+ Une autre saga que j’ai adoré, présentée par Nathalie, mêlant magie et énigmes: Winterhouse hotel de Ben Guterson.

+ Et le premier tome d’une autre série magique: Lily et la magie défendue de Holly Webb, présentée par Herisson.

WINTERHOUSE HÔTEL – Roman jeunesse

WinterhouseRoman ado
A partir de 11 ans

WINTERHOUSE HÔTEL ♥

Ben Guterson

Illustré par Chloe Bristol
Traduit par Anne-Sylvie Homassel
Collection Wiz

Albin Michel (2018)

*****

Trilogie (les 3 tomes sont parus)

*****

Quand Elizabeth rentra de l’école ce jour-là, elle vit une enveloppe scotchée sur la porte d’entrée. Elle comprit aussitôt que les nouvelles n’étaient pas bonnes. Elle ouvrit l’enveloppe et trouva un mot qui lui annonçait que son oncle et sa tante, avec qui elle vivait, étaient partis pour 3 semaines. Ils lui laissaient un billet de train pour rejoindre l’hôtel Winterhouse et trois dollars pour le voyage. Ainsi qu’un sac en plastique avec quelques vêtements de rechange. Ils lui avaient parlé de ce voyage, mais, jusqu’au bout, elle avait espéré pouvoir rester seule à la maison…

Après avoir noté dans son carnet : Dans la liste “Raisons pour lesquelles je n’aime pas mon oncle et ma tante“, au n°43 : “Parce qu’ils m’expédient dans un hôtel au milieu de nulle part pour les vacances de Noël, sans un sou et pratiquement sans affaires de rechange”, elle se mit en route pour attraper son train.

Elle n’avait en effet pas le choix. La maison était fermée et elle n’avait pas d’amis qui auraient pu l’héberger pendant trois semaines. En plus, elle craignait la colère de son oncle et sa tante si elle ne respectait pas leurs instructions.

Dans le train, Elizabeth essayait de ne pas se laisser aller au découragement…

*****

Quelle belle surprise ! Je ne m’attendais à apprécier autant ce roman.

Le personnage principal, Elizabeth, a perdu ses parents à l’âge de 4 ans. Et depuis 7 ans, elle vit avec son oncle et sa tante, qui sont très pauvres, et pas très gentils. Elle aime beaucoup lire et tous les jeux de lettres. A Winterhouse, elle va faire de nombreuses découvertes. Et nous aussi, bien évidemment. Si le début peut faire penser à Harry Potter (orpheline pas vraiment bien traitée par son oncle et sa tante…) la suite est tout à fait différente.

L’écriture est fluide, il y a de nombreuses surprises, l’ambiance est parfois tendue, ça fait (un peu) peur, les personnages sont ambigus… Un roman qui devrait plaire à tous les amoureux des livres et des mots, mais aussi à ceux qui aiment la magie et les enquêtes.

J’ai adoré les titres avec leurs “échelles de mots” (bravo à la traductrice, ça n’a pas dû être évident !) Une autre chose m’a beaucoup plu : Elizabeth partage avec nous ses lectures. De quoi augmenter encore notre PAL !

Du coup j’ai emprunté le 2ème tome à la bibliothèque et je me suis tout autant régalée !

Elizabeth dans le hall de Winterhouse. Image empruntée sur le site de l’auteur.

Site de l’auteur (en anglais)

*****

Un recueil qui participe au Challenge Christmas Time chez Mya

Et à l’Objectif PAL chez Antigone

(encore un qui était dans ma pal depuis… 2 ans ?)

Jusqu’à la dernière dernière page de Laura Ferracioli et Alice Coppini

“Les voyages forment la jeunesse!”

Album pour la jeunesse dès 4 ans

Jusqu’à la dernière dernière page

de Laura Ferracioli

et Alice Coppini

Editions Balivernes, ill. d’Alice Coppini, novembre 2019, 32 pages, 14 euros

Thèmes: écriture, voyage, magie, écrivain, création, découverte du monde

 

Présentation de l’éditeur: “La vie est faite de rencontres et de surprises. Alors pourquoi rester chez soi?”

 

J’ai beaucoup aimé le message véhiculé par cet album! En bon conte de fées moderne, Jusqu’à la dernière dernière page illustre parfaitement à quel point l’existence  peut être monotone si on ne prend pas le risque de la vivre.

C’est ce qui arrive à notre jeune écrivain. Son quotidien morose le détache petit à petit du monde qui l’entoure.

Avec le temps et sans s’en rendre compte, il a renoncé aux petits bonheurs tout simples. Cloîtré, le jeune homme en vient à perdre sa santé. C’est grâce à une intervention pour le moins singulière que notre écrivain reprendra sa vie en main.

Le protagoniste de Jusqu’à la dernière dernière page vivra donc de fabuleuses aventures le jour où il décidera de changer de vie.

Et ce que l’on prend pour une malédiction au départ, le cadeau empoisonné d’une sorcière acariâtre, va se révéler bénéfique. Tout en finesse, Laura Ferracioli nous livre une version personnelle du Carpe diem. Quant aux illustrations d’Alice Coppini, elles apportent un souffle de fraîcheur au texte. Le mariage des tons vifs et des décors tout en sobriété mettent ce très beau récit en valeur.

Jusqu’à la dernière dernière page  est donc une vraie réussite. Tous les ingrédients sont réunis pour faire de cet album une pépite! Loin d’être moralisateur, Jusqu’à la dernière dernière page nous enseigne que nous avons tout à gagner à sortir de notre coquille pour découvrir le monde. En somme, un bel album comme on aimerait en lire plus souvent.

 

~Melissande~

 

+ Vous trouverez d’autres illustrations d’Alice Coppini ici

+ Un autre album original présenté par Nathalie: Voyage en toboggan de Victor Hussenot

Kiki la petite sorcière Tome 2

sorcièreRoman jeunesse
A partir de 9/10 ans

KIKI LA PETITE SORCIÈRE

Les racines de la magie

Eiko Kadono

Ynnis Éditions (2020)

*****

2ème tome d’une série de 6.

(Le tome 3 est sorti fin 2020 et le tome 4 en juin 2021)

*****

Kiki la petite sorcière a maintenant 14 ans. C’est sa deuxième année d’autonomie. Elle s’est installée dans la ville de Koriko où elle est utile à la population grâce à son service “Sorcière Coursière”. Avec son balai magique, elle transporte toutes sortes de choses pour les gens. Oui, c’est ainsi que les sorcières “gagnent” leur vie. Elles rendent service et on leur donne quelque chose en échange, comme de la nourriture par exemple.

Mais ce n’est pas toujours facile… Parfois, on lui demande de transporter de drôles de choses ! Heureusement, Kiki a son chat (noir, ça va de soi !), Jiji, qui l’accompagne partout et lui tient compagnie.

*****

J’ai lu ce roman pour le RAT d’Halloween (du 15 au 17/10/21).

L’écriture est toujours aussi vivante et cette nouvelle histoire de la petite sorcière toujours aussi mignonne. Même si dans ce tome la jeune Kiki est parfois perturbée par ses sentiments et doute de son utilité… Elle s’aperçoit que l’on peut faire du mal sans le vouloir et se remet en question. Elle fait également de nombreuses rencontres qui vont l’aider à grandir et à faire des choix.

Encore un agréable moment de lecture !

*****

Eiko Kadono a reçu le prestigieux prix d’écriture pour la jeunesse Hans Christian Andersen 2018

Chez le même éditeur, déjà présenté sur ce blog : 7 nuits ainsi que le tome 1 de Kiki la petite sorcière

Les éditions YNNIS  existent depuis 2013 et sont spécialisés dans la culture pop, les mondes imaginaires et le Japon (anime et mangas entre autres).

Kiki la petite sorcière est aussi un film d’animation de Hayao Miyazaki

***

Ce roman participe au #ChallengeHalloween2021

chez Lou et Hilde

https://lelivroblog.files.wordpress.com/2021/09/img-20210801-wa0000-01.jpg?w=378&h=377

Et au Challenge d’Antigone Objectif Pal