LA PRINCESSE GUERRIÈRE ♥ – Conte Russe

guerrièreConte en BD
Ados/Adultes

LA PRINCESSE GUERRIÈRE ♥

Un conte inspiré du folkolre Russe

Alexander Utkin

Gallimard BD (2021)

*****

Au début de cet album, nous sommes accueillis par un oiseau magique à tête de femme. C’est Gamaïoun, oiseau prophétique de la mythologie slave. Il prédit l’avenir et connais le passé. Il sait tout ! Mais ce qu’il préfère, c’est raconter des histoires. Que ce soit des histoires de bravoure, d’amour ou de sagesse.

Dans cet album, il va nous parler Vassilissa et de sa poupée magique. Comment elles sont parties chercher le feu éternel gardé par Baba Yaga. Les aventures qu’elles ont vécu et ce qu’elles ont subi.

Ensuite, Gamaïoun nous raconte l’histoire des pommes d’or qui guérissent tout, du fils aîné et de la princesse guerrière.

*****

La couverture qu’on voit ici ne rend pas justice aux couleurs employées. Elles sont vives et flamboyantes en réalité ! (Voir ici plusieurs planches)

J’ai tout simplement adoré cet album ♥

 

Tout m’a plu ! Les histoires qui nous rappellent d’autres contes (Cendrillon par exemple), la façon dont elles sont racontées par Gamaïoun, les personnages et leurs quêtes, les dessins aux couleurs éclatantes. J’avoue que j’ai hâte de découvrir “Le roi des oiseaux” sa précédente bande dessinée qui à l’air d’être dans le même style (Ayé ! Ma réservation est arrivée !! Je vous en parle très bientôt).

Bref, si vous aimez les contes et les couleurs vives, jetez-vous dessus !

Encore une superbe découverte faite grâce à mes comparses de la BD de la semaine, et cette fois-ci, c’est Stephie qui m’avait convaincue par son enthousiasme !

Ajout du 3/05/22 : J’ai enfin pris le temps de lire “Le roi des oiseaux” et il est magnifique également. Même si j’avoue une légère préférence pour les histoires et les couleurs de “la princesse guerrière” !

*****

N’hésitez pas à aller lire les premières pages (site éditeur)

Une BD également vivement conseillée par l’étagère imaginaire

Un conte en BD qui participe à plusieurs challenges

Cette semaine nous sommes dans la bibliothèque de Noukette

*

2022 en classiques, Le Tour du Monde en 80 livres (Russie) – Le challenge Contes et Légendes (Bidib)

2022monde légendes

Eleanor d’Holly Black #Concours 1

 

Eleanor

Roman pour adolescents
aventure – angoisse – fantastique

Eleanor

d’Holly Black

Bayard jeunesse, 2014
13,90€

Zach, Poppy et Alice passent leur temps libre à jouer. Ils s’inventent des histoires, des univers complexes peuplés de pirates et de royaumes à sauver. Le personnage central, La Sublime Reine, est représenté par une poupée de porcelaine mystérieuse enfermée dans une vitrine. Tout bascule quand Zach se voit contraint d’arrêter de jouer et que la Poppy voit en rêve l’histoire de la poupée de porcelaine. Une aventure démarre alors, dans la vie réelle, qui va pousser nos trois jeunes héros à improviser pour de vrai.

Si le début de l’histoire m’a tout d’abord laissée un peu perplexe, tant le rapport à la couverture du livre et à la poupée semblent loin, quand l’histoire démarre réellement il n’est plus question de fermer ce livre ! A la fois aventure, road trip, et lien historique et fantastique, ce roman, en nous donnant des pistes subtiles, nous incitent à douter… et donc à frissonner avec nos héros !

Les trois personnages sont très complémentaires, mais c’est la force de caractère de Zach, et surtout ses références culturelles constantes qui sont les plus touchantes. Des références sympathiques, tant à la littérature d’aventure qu’au cinéma. Un roman jeunesse vraiment bien construit car il oscille entre scènes un brin terrifiante et retour très ancré dans la réalité de nos héros, permettant au lecteur d’avoir peur… mais de continuer le livre !

Pourtant certains passages sont assez nébuleux et l’on a pas toujours l’impression d’aller vraiment au fond des choses. Un manque qui se fait plus ressentir pour les adultes que les enfants, car les attentes ne sont pas les mêmes. Les rapports aux parents, très importants dans l’histoire, semblent souvent survolés, tout comme les liens qui unissent ces enfants, ou bien l’histoire réelle d’Eleanor.

Un roman d’aventure avant tout, avec de quoi faire frissonner les jeunes lecteurs et des personnages attachants ! Un cocktail réussi !

+ Une lecture commune avec In my Book World, dont je vous invite à découvrir l’avis !

+ Voilà qui donne envie de découvrir les Chroniques de Spiderwick, série de l’auteur !

 + Challenge YA*4


Concours n°1 – Calendrier de l’avent

Avec les fêtes qui arrivent, de nombreux concours sont en train de se mettre en place sur le blog, sur le principe du calendrier de l’avent de l’année dernière. Voici donc le premier concours :)

Lot 1 : 1x Eleanor de Holly Black

Pour participer il vous suffit de répondre en commentaire, aux deux questions suivantes :

1- Quel lot aimeriez-vous gagner dans ce calendrier de l’avent ?

2- Quel livre des éditions Bayard vous tente le plus ? – lien –

+ Chances supplémentaires
Suivre Délivrer des Livres sur les réseaux sociaux
Relayer ce concours
S’incrire à la newsletter (colonne de droite)
(un commentaire par chance supplémentaire pour la prise en compte, merci)

Concours ouvert à la France Métropolitaine, du 21 novembre au 1er décembre 2014. Règlement.

Résultats :

Bravo à Julie (les idées de Ju)

Mercredi Albums : Ghislaine Herbera

Pas de bande dessinée aujourd’hui (même si j’ai gagné au loto BD chez Val – Encore merci à tous, j’ai reçu depuis Arzak de Moebus de la part de Mango, encore une BD qui ravie autant l’homme que moi, donc forcément un bon choix!), bref pas de BD aujourd’hui donc, puisque nous sommes le premier mercredi du mois, et que ça fait une éternité que je n’ai pas participé aux Mercredi de l’album de Fleur qui nous permet de découvrir ou redécouvrir des auteurs illustrateurs tous les deux mois.

En ce 1er février Gwen Le Gac et Ghislaine Herbera se partagent l’affiche.

Je vous ai déjà parlé de Monsieur Cent têtes et j’ai continué ma découverte de Ghislaine Herbera, c’est donc aujourd’hui de deux nouveaux titres d’elle que je vais vous parler.

La Poupée Cacahuète – Editions MeMo – 2011

Cet album m’a tout de suite plu avec ses tons doux et ses personnages aux formes très arrondies. Les dessins qui m’avaient peu plu dans Monsieur Cent têtes m’ont ici au contraire beaucoup attirés, et je me suis plongée dans cette histoire, là encore un peu étrange.
Je pense que l’étrangeté est la marque de fabrique de Ghislaine Herbera, une étrangeté qui freinera d’ailleurs de nombreux adultes mais qui au contraire plait bien aux enfants. La poupée Cacahuète d’autant plus car c’est une histoire douce et pleine de sensibilité, sur un thème de la parentalité et de l’enfance qui fera écho dans les maisons. Pas facile de devenir la grande soeur, et Nin l’illustre très bien avec son personnage attaché à sa poupée cacahuète.

Je ne veux pas vous raconter le déroulement de cette histoire mais c’est très bien tourné, vraiment très beau. La souffrance de Nin est bien décrite, sa solitude et ses inquiétudes sont mis en exergue et cela permet un album poignant et absolument magnifique niveau illustration.

Un très bel avis et des extraits chez Morgan Papier de Soie.

Le livre rouge ou les aventures de Pépin le glouton – Didier Jeunesse – 2011

Un jeune garçon se plonge dans un livre rouge, l’histoire de Pépin le glouton. Si le graphisme de Ghislaine Herbera a encore de quoi surprendre et m’a moins plu que dans la Poupée Cacahuète, le livre et surtout sa construction narrative m’ont totalement séduite.

Non seulement il montre un aspect très positif de la lecture, le rapprochement, puisque peu à peu le jeune garçon se retrouve entouré de nouveaux lecteurs, mais il nous offre aussi en parallèle (sur la page de gauche) l’histoire de ce Pépin le glouton. Rapidement les deux histoires se frôlent, se côtoient nous offrant une très belle mise en abîme, qui séduira les enfants qui pourront s’amuser de cette situation et en jouer à leur tour.

Un magnifique ouvrage une fois de plus, avec un très beau rapport au livre et à la lecture!

 

2 nouveaux albums pour le challenge, que je gère mais pour lequel je ne met jamais à  jour mes propres liens… shame on me!

Dans le cadre du Challenge Album, Edwyn nous a parlé de Le chat âme, à découvrir aussi.

 

 Et si vous aimez les albums rendez vous en fin d’après midi pour un concours!