La fille de Brest #Cinéma

fille de brestLa fille de Brest

de Emmanuelle Bercot

Drame
Durée : 2h08
Sortie : 23 novembre 2016

Avec Sidse Babett Knudsen, Benoît Magimel, Charlotte Laemmel

Synopsis :
Dans son hôpital de Brest, une pneumologue découvre un lien direct entre des morts suspectes et la prise d’un médicament commercialisé depuis 30 ans, le Mediator. De l’isolement des débuts à l’explosion médiatique de l’affaire, l’histoire inspirée de la vie d’Irène Frachon est une bataille de David contre Goliath pour voir enfin triompher la vérité.

Bande annonce :

L’avis de Lilou :
On a tous entendu parler du Mediator dans les médias, on sait qu’il y a eu un scandale autour de ce médicament, mais on n’en sait généralement pas beaucoup plus. À travers ce film, on découvre pourquoi il y a eu ce scandale, mais surtout, on suit la bataille qu’a menée Irène Frachon, ici superbement incarnée par l’actrice suédoise Sidse Babett Knudsen, pour dénoncer les effets néfastes de ce produit sur le cœur des patients.

Commercialisé depuis 30 ans en France, le Mediator est prescrit pour aider des patients à perdre du poids. Pneumologue à l’hôpital de Brest, Irène Frachon met en évidence le lien entre des décès suspects et la prise de ce médicament. Elle se lance alors dans un combat face aux laboratoires Servier, pour démontrer la dangerosité de ce médicament. On suit le parcours de cette femme, médecin et mère de famille, qui s’engage complètement dans ce combat, sûre d’elle et de ses résultats, mais se retrouve face à un grand groupe pharmaceutique qui ne la considère que comme un petit médecin de province. Il y aussi une grande part d’humain dans ce film, avec la famille d’Irène, mais aussi son engagement qui est avant tout pour ses patients.

Ce film raconte l’histoire de cette lanceuse d’alerte, de son point de vue, en se basant pour la première partie sur son livre « Médiator, 150mg » dont le sous-titre censuré est « Combien de morts ? ».

La fille de Brest étant basé sur une histoire vraie qui ne m’avait pas forcément passionnée lors de sa médiatisation, j’avais un peu peur de me retrouver face à un documentaire long (plus de 2h) et ennuyeux. Mais le film a été réalisé à la façon d’un thriller avec une ambiance pesante, une intrigue qui nous tient en haleine et un enchaînement rapide des événements. On est pris dans l’histoire et on ne voit vraiment pas le temps passer, entraîné par ce rythme soutenu propre aux thrillers !

À travers cette œuvre, on en apprend plus sur cette affaire du Médiator, on la comprend mieux, et surtout, on devient curieux, on veut savoir comment cela va se finir puisqu’en effet le procès n’a toujours pas eu lieu. Ce film permet aussi une prise de conscience de la situation où un grand groupe pharmaceutique peut fermer les yeux sur les dangers d’un de ces médicaments et faire taire les médecins sur ses effets.

Les différents protagonistes de l’affaire se sont investis complètement pour faire éclater ce scandale même si certains prenaient plus de risques et avaient plus à perdre que d’autres. Le jeu d’acteur incroyable met bien en avant cet engagement énorme, la détermination nécessaire, mais aussi la détresse que cela peut causer.

Le film est très prenant, avec un bon rythme et une intrigue intéressante. Il permet de plus une prise de conscience du fonctionnement de notre société, et plus particulièrement dans le domaine médical. Je le recommande vraiment !

+ Merci à Ciné+ pour cette opportunité et pour la rencontre avec l’équipe du film à l’issu de la projection. Vous pouvez retrouver les meilleurs moments de cette avant-première ici : http://www.cineplus.fr/pid5797-infos.html?news=1422588
(Attention : si vous n’avez pas vu le film, il y a des spoilers dans certaines des discussions.)

+ L’avis d’Olivia
Le film est, pour sa première partie, l’adaptation du livre d’Irène Frachon sur le scandale du médiator. La deuxième partie du film est ce qu’il s’est passé après la parution de ce livre.  Le film est donc, du point de vue d’Irène, une histoire vraie. C’est pour cette raison que le personnage est présent dans toutes les scènes du film, ce qui n’est pas dérangeant vu que le personnage est très attachant et on se retrouve à ressentir les mêmes émotions qu’elle : de l’amour envers sa famille, de l’impuissance face aux géants pharmaceutique mais aussi une profonde amitié avec ses patients ou ses collègues.

Ce film nous rappelle l’horreur de ce médicament et tous les dommages qu’il a pu causer (certaines scènes médicales peuvent heurter les âmes les plus sensibles). Bien que le sujet soit le Médiator et son scandale, le film éveille ou réveille notre conscience et notre opinion sur les dérives de certains laboratoires pharmaceutiques ainsi que sur les autres affaires toujours en cours.

Un bon film pour revivre cette affaire qui est toujours d’actualité.

#Concours Chair de Poule

Chair de Poule, vous connaissez forcément ! Cette série de romans pour jeunes adolescents a pour but de vous faire frissonner ! Ca existait déjà quand j’étais au collège, et mes collégiens en sont toujours fans ! Les histoires sont simples à lire, un brin effrayantes, et surtout toujours avec de jeunes personnages pour l’identification, et donc des frissons supplémentaires !

L-r, Odeya Rush, Jack Black, Ryan Lee and Dylan Minnette star in Columbia Pictures' "Goosebumps."

Plusieurs adaptations existent, mais aujourd’hui je vous propose de voir la nouvelle version, qui sort tout juste en DVD et Blu-Ray !

CHAIR DE POULE, avec Jack Black

Zach Cooper vient d’emménager dans une petite ville, et il a bien du mal à se faire à sa nouvelle vie… jusqu’à ce qu’il rencontre sa très jolie voisine, Hannah, et se fasse un nouveau pote, Champ. Zach découvre rapidement que la famille d’Hannah est spéciale : l’énigmatique père de la jeune fille n’est autre que R.L. Stine, le célébrissime auteur des bestsellers horrifiques Chair de poule. Plus bizarre encore, les monstres que l’écrivain met en scène dans ses romans existent bel et bien. Stine les garde prisonniers à l’intérieur de ses manuscrits. Mais lorsque les créatures se retrouvent libérées par erreur, Zach, Hannah, Champ et Stine sont les seuls à pouvoir sauver la ville…

Voici la bande annonce :

© 2016 Sony Pictures Home Entertainment Inc. Tous droits réservés.

- LOGO SPHE  Chair de Poule est disponible en DVD, Blu-Ray, coffret collector et VOD le 6 juillet (aujourd’hui!!), chez Sony Pictures Home Entertainment ! 

Alors, vous avez peur ? Vous voulez vous faire peur ?

700465_730065_Goosebumps_FR_DVD_STD1_ST_NonStd_3D_CMYKConcours !

A gagner :  2 Blu-Ray  et 1 DVD du film Chair de Poule

Pour participer il vous suffit de répondre à cette question en commentaire :
 Quel est le roman le plus effrayant (ou le film le plus effrayant) que vous ayez lu/vu enfant ?

Jeu ouvert du mercredi 6 au mercredi 20 juillet, France Métropolitaine, Règlement.

EDIT 28/07 :

Bravo à Caroline (BR), p.isabelle (DVD), et JOLIOT (BR°, qui gagnent le blu-ray ou le dvd du film !
Vous avez reçu un mail !

Dans les forêts de Sibérie [cinéma]

Article de Lilou & Olivia

Dans les forêts de Sibérie

dans les forets de sibérieDe Safy Nebbou

Avec Raphaël Personnaz, Evgueni Sidikhine

Musique de  Ibrahim Maalouf

Adaptation du roman de Sylvain Tesson

Sortie en salle le 15 juin

Synopsis :

Pour assouvir un besoin de liberté, Teddy décide de partir loin du bruit du monde, et s’installe seul dans une cabane, sur les rives gelées du lac Baïkal.
Une nuit, perdu dans le blizzard, il est secouru par Aleksei, un Russe en cavale qui vit caché dans la forêt sibérienne depuis des années.
Entre ces deux hommes que tout oppose, l’amitié va naître aussi soudaine qu’essentielle.

Bande annonce officielle :

BO officielle  : https://www.youtube.com/playlist?list=PLyI-1N0S-GHkjCWRxvDdstO0P_5zm99wC

Avis de Lilou sur Dans les forêts de Sibérie
♥ Coup de coeur ♥

Ce film raconte l’histoire de Teddy, qui décide de quitter sa vie citadine pour quelques temps dans une cabane isolée dans le but de vivre pleinement, loin des dictats de la société moderne. Il s’agit d’une adaptation du récit que fait Sylvain Tesson dans son livre du même nom paru en 2011 chez Gallimard. Il y raconte les mois qu’il a passé en ermite dans une cabane isolée du monde en Sibérie. Si l’adaptation cinématographique de ce récit aurait pu être très, voir trop, documentaire, Safy Nebbou a choisi d’intégrer dans la seconde partie du film un autre personnage : Aleksei, un Russe en cavale se cachant dans la forêt. L’amitié qui va naître entre ces deux hommes va apporter une part d’humanité au film.

forets sibérie

Copyright 2016 NORD-OUEST FILMS

Dès le début du film, on partage la joie de Teddy, joué par Raphaël Personnaz, lors de découverte du lac Baïkal, des habitants de la région et des paysages qui l’entourent. On partagera son émerveillement de la glace sous ses pieds, mais également de nombreuses autres émotioms au fil du film, et on sera facilement ému aux larmes.

La mise en scène et les prises de vues nous font découvrir les grands espaces Sibériens et ses paysages sublimes mais sauvages et changeants. La Nature peut presque être considéré comme un personnage à part entière de l’histoire, puisque la vie de Teddy dans sa cabane sera ponctuée de tempêtes de neige, de beau temps et finalement de la fonte de la glace qui recouvre le lac. Il va approfondir le lien entre lui et la Nature pour vivre en harmonie avec elle et evoluer avec elle. Loin de la société, à 5h de patin des premiers habitants de la région, il va aussi redécouvrir les plaisirs simples de la vie. Il va expérimenter la vrai liberté et pouvoir s’épanouir personnellement, loin de la société et de ses normes.

dans les forêts de Sibérie

Copyright 2016 NORD-OUEST FILMS

Copyright 2016 NORD-OUEST FILMS

La bande son, composée par le talentueux Ibrahim Maalouf, nous plonge dans cet univers naturel, fait de grands espaces et de paysages à couper le soufle, dont est fait la Sibérie. Dans les nombreux passages sans paroles du film, la musique est là pour nous accompagner dans les aventures de Teddy et  dans la contemplation du paysage sans pour autant être trop présente pour autant.

Un film français qui sort de l’ordinaire et que je conseille à tous ceux qui veulent s’évader le temps d’un film. Attention cependant, il vous donnera surement envie de tout plaquer pour partir vivre dans une cabane loin de tout !

Merci à Ciné+ pour cette opportunité et pour la rencontre avec l’équipe du film à l’issu de la projection. Vous pouvez retrouver les meilleurs moments de cette avant-première ici : http://bit.ly/1sBu1J7 (Attention : si vous n’avez pas vu le film, il y a des spoilers dans certaines des discussions.)

Avis d’Olivia sur Dans les forêts de Sibérie

Ce film qui est une adaptation d’un roman de Sylvain Tesson, raconte une aventure humaine au cœur de la nature. Un homme, sans histoire particulière, décide de fuir la société devenue oppressante pour retrouver sa liberté au cœur d’une nature magnifique, dans une cabane le long des rives gelées du lac Baïkal en Sibérie. Le film, parfois à la limite du documentaire, nous montre des paysages grandioses autour du lac. Ses actions quotidiennes seront entrecoupée de visites parfois inattendues mais qui vont changer sa vie à jamais.

L’auteur ne cherche pas à mettre en opposition la vie citadine et celle dans la nature, c’est juste une parenthèse dans la vie de Teddy un moment pour se retrouver face à soi-même. Tout le monde peut s’identifier au jeune homme, il n’y a pas besoin d’avoir subit de drame personnel pour avoir envie de partir, de se retrouver dans la liberté qu’offre la nature. On passe de la contemplation au rire avec par moment ce regard extérieur à notre société actuelle.

 Le film est apaisant et envoûtant, on se laisse bercer et transporter dans cette nature impitoyable mais superbe et magique. Je le recommande fortement, on passe un très agréable moment devant l’écran, aussi bien pour les grands et les petits !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Gus : Petit oiseau, grand voyage

Gus, petit oiseau, grand voyage, est un film d’animation franco belge qui sort aujourd’hui en salle ! Pour accompagner le film, deux albums, réalisés à partir des images de l’animé.

 Nathan - Gus, petit oiseau, grand voyage.Gus
Petit oiseau, grand Voyage

Un petit oiseau, qui grandit peu à peu seul, avec pour seul ami une coccinelle, découvre un oiseau blessé, Darius. Celui ci, se sachant sur la fin, lui livre tous les secrets de la migration ! Notre petit héros va devoir guider une famille dans son periple vers l’Afrique… mais il va rapidement se tromper de direction, en route pour le Nord !

Une histoire touchante et drôle, qui permet de découvrir la vie des oiseaux migrateurs. Avec notre petit héros les situations cocasses, les rencontres, les aventures se succèdent pour le plus grand plaisir des petits lecteurs.

Deux albums existent, un petit format, un peu plus court, et un grand, qui permet d’avoir de plus belles illustrations, plus grandes, mais aussi quelques informations à la fin sur les oiseaux migrateurs.

Une belle façon de prolonger la magie du film !

Gus, Petit oiseau, Grand voyage – adapté par Lilas Nord. Nathan, 2015. 6,95€ (29 pages) – 13,90€ (48 pages)

La bande annonce du film et le site du film (avec des fiches pédagogiques) :

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :