Des albums pour les bébés

Mon micro hérisson ne devrait plus tarder à arriver, je recommence donc à regarder les petits cartonnés pour tout petits – oh joie, j’adore ça -. J’ai trouvé une nouvelle collection sympatique chez Nathan, ainsi qu’un livre photographie très intéressant – bon et plein d’autres en vrai, mais pour cet article ce sera déjà bien ! –

Les cache-cache feutrine

Les cache-cache feutrine sont des petits albums cartonnés pour les tout petits, sur un principe bien simple : des petits volets à soulever. Pratique pour les petites mains maladroites, ces volets sont en feutrine, donc faciles ET solides. Les histoires n’ont rien de très originales non plus, alors pourquoi cette collection m’a-t’elle séduite ? Par sa simplicité justement !

Les illustrations de ces petits albums sont mignonnes, contrastées, et animalières : tout ce qui plait aux petits. En plus les petits textes incitent souvent à faire le bruit des animaux, ce qui permet de donner facilement vie à cette petite histoire de cache-cache. Ma mini hérisonne, 3 ans, les a tout de suite adoptée. Elle est un peu grande, mais les histoires sont tellement simples qu’elle a pu les apprendre par coeur… pour pouvoir les raconter à son petit frère ! Autant vous dire que je suis forcément convaincue !

Cache-cache Petit chien, Petit chat, Petit poussin, Petit renard, Petit tigre et Petit ours, 6 titres qui lancent cette mignonne collection, avec en plus quelques personnages que l’on retrouve entre les livres, de quoi aiguiser la curiosité des plus grands.

Ces livres sont donnés à partir de 6 mois, mais j’ai déjà -souvent- expliqué qu’il n’y a pas d’âge pour commencer à lire aux tout-petits, alors même avant n’hésitez pas !

Nathan, 2018 – 6,90€ par titre – illustrés par Yu-Hsuan Huang

livre bébéLa journée de Bébé

d’Anne-Sophie Bost

Ce cartonné un petit plus grand est intéressant car il fait la part belle à des photos de bébés. Ca peut paraitre moins attirant pour les tout petits, mais en fait très rapidement les bébés aiment regarder d’autres photos de bébés : dans les magasines par exemple. Ici 11 belles photos de petits, autour du rythme de la journée de bébé : réveil, biberon, promenade… les enfants du livre sont souvent déjà assez grand, au moins un an, mais un enfant plus petit aimera aussi à regarder ces photographies.

Observer d’autres enfants, comprendre les interactions avec le monde, se projeter dans des activités… un livre parfait et durable puisqu’à chaque âge les enfants pourront y voir de nouvelles choses, et rapidement faire eux même l’histoire.

Montrer des livres avec des photographies aux enfants c’est aussi intéressant car ils ont souvent l’impression que s’il n’y a pas de dessins, ce n’est pas pour eux. Ainsi mini hérissonne n’a d’abord pas voulu lire ce livre car « ce n’est pas un livre pour enfant, c’est un livre pour adulte ». Preuve qu’il va falloir que je trouve plus de livres pour enfants, avec des photographies ! Des titres à me proposer ?

Un nouveau livre dans la même collection, aussi par Anne-Sophie Bost : mon imagier des émotions, est à paraître le 14 mai.

Nathan, 2018.- 9782092579817, 10,90€ – Le site d’Anne-Sophie Bost


Vous aimez les albums ? N’hésitez pas à vous inscrire au Swap Albums 2018

Tut-Tut ! et La pomme rouge #albumsjaponais

Cette année encore, nous passons le mois d’avril au Japon avec Hilde et Lou. Et cette année encore c’est par les albums que se poursuit ma découverte de ce pays qui me fait rêver ! Deux albums pour les petits, et j’espère d’autres d’ici la fin du mois, en lien aussi avec le Challenge  albums 2018
logo mois au japon 01.jpg


tut-tut !Tut-tut !

de Yuichi Kasano

Ce petit album cartonné nous entraîne à la découverte des moyens de transports. 3 petits cochons montent à bord d’un bus rouge qui fait Tut-tut, et qui va doubler au fil des pages, une moto conduite par un renard, un taxi avec un lion et un gros camion bleu, avant d’arriver à destination. Ces trois petits cochons, qui vont regarder par la fenêtre du bus tout au long des pages, sont trois enfants, et le bus rouge leur parle directement « – Bienvenue à bord ! dit le bus rouge ». Les enfants sont donc mis dans la position des petits cochons, eux aussi invités à bord.

Des fonds blancs, seulement le bus rouge et les autres véhicules croisés, Tut-tut est un album très visuel qui attirera l’oeil du jeune enfant, mais aussi son oreille si le lecteur s’amuse avec le Tut-tut et les coucou aux autres véhicules. Le côté japonais n’est pas très visible dans cet album assez simple, mais les véhicules sont tout de même dotés d’yeux, ce qui les rend un peu kawaii, et donc ajoute la petite touche de mignonnerie japonaise !

Ma fille est maintenant trop grande, mais c’est un album idéal pour qu’elle puisse le raconter à son petit frère d’ici quelques mois, même sans savoir lire, car le texte est très simple et répétitif. Nul doute que les jeunes enfants vont apprécier cette histoire simple qui met en scène à la fois des animaux et des véhicules.

Album dès 6 mois – Ecole des Loisirs, 2018 – Traduit du japonais par Diane Durocher. 9782211235839, 8€


la pomme rougeLa pomme rouge

de Kazuo Iwamura

Natchan, une petite fille, apporte une belle pomme rouge tout en haut de la colline, pour la manger. Mais voici que celle-ci lui échappe et se met à dévaler la pente. Elle cours après, demande de l’aide et le lapin, puis l’écureuil, vont eux aussi courir après cette pomme rouge. Ils dévalent tous la pente, à la suite de la pomme rouge… jusqu’à un gros ours ! Quelle est belle cette pomme, tous ont envie d’y goûter. Après un retour en haut de la colline, ils vont la partager, tous les 4, et se régaler.

Une histoire toute simple qui joue sur la course poursuite, puis sur le partage. Tout est doux dans cet album, avec ce zen très japonais. Les animaux sont intégrés naturellement dans l’histoire, sans être personnifié pour autant, et apporte une belle notion d’entraide et de partage.

A l’image de la couverture les illustrations ajoutent à cette douceur : personnages et décors sont crayonnés en noir et blanc, quand seule la pomme apporte une touche de couleur, le rouge, qui va attirer l’oeil des enfants. Mini hérissonne, qui préfère souvent les histoires très colorées, a été sensible au doux charme de cet album. Elle était calme à la lecture, et le texte étant simple elle a vite pu se l’approprier et participer elle aussi à la lecture.

La chute de l’album La pomme rouge permet de voir le cycle des végétaux, avec le trognon de pomme qui va donner un pommier…

Le nom de l’auteur/illustrateur, bien que japonais, vous dit quelque chose ? Bien vu, il s’agit de l’auteur de la superbe série La famille souris, dont les premiers albums datent de mon enfance ! Un auteur illustrateur aux multiples facettes, mais dont j’apprécie décidément le travail !

+ Un dossier pour travailler sur ce titre avec les 3-5 ans, à télécharger.

Album dès 2-3 ans – Ecole des loisirs, 2010 Collection album (couverture rigide) 9782211201025 – 12,20€ / 2012 Collection Les lutins (couverture souple) 9782211208796 – 5,00€

 

Reste mon ami petit ours #album

reste mon ami petit oursAlbum jeunesse dès 2 ans

Reste mon ami Petit-Ours

de Ursel Scheffler

et Ulises Wensell

Gautier Languereau, 2015
9782013978644, 4,95€
Tu me lis une histoire !

Thème : amitié, ours, dispute, orage, entraide, louveteau

Petit Ours joue avec son copain Nestor. Tous les deux veulent installer une balançoire dans un érable, mais rapidement ils se disputent, et Petit Ours part de son côté. L’orage arrive et il est prêt à rentrer, quand il entend un appel au secours. Un louveteau est en danger, mais comment le sauver tout seul ?

Un album aux illustrations très classiques et colorées, et surtout un texte intéressant, tant au niveau du contenu que du vocabulaire. Même si l’histoire manque d’originalité, Reste mon ami, Petit Ours, est un album très sympathique qui allie une histoire qui plait aux enfants et un petit format souple et pas cher. Jolie, cette collection Tu me lis une histoire ! 

Un ami reste un ami, même quand on se dispute.

Petit Ours est un héros allemand récurent, que l’on retrouve dans d’autres titres grand format. Un héros que nous ne connaissions pas, ce qui ne dérange pas du tout la compréhension de l’histoire. Les illustrations accompagnent l’histoire en aidant à la compréhension de l’environnement, notamment pour l’orage, bien représenté. Une histoire simple mais belle, qui permet de relativiser les disputes entre amis.

Mini hérissonne a découvert cette histoire un peu après deux ans, et elle l’apprécie toujours, surtout quand son papa lui lit en faisant tous les sons (orage, loup, chouette, eau…) ! En plus, depuis l’entrée à l’école, les « je suis ta copine » « moi non plus », on en a toutes les semaines, alors ça permet de remettre tout ça un peu en perspective !

Avez-vous des titres à nous conseiller, sur l’amitié et les disputes ? 

Connaissez-vous ce Petit Ours ?

+ Challenge Je lis aussi des albums 2018 

+ La collection Tu me lis une histoire ?

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Bulle et Bob

Découvrez Bulle et Bob, deux enfants qui vont découvrir aujourd’hui le jardin, et faire des gâteaux en cuisine. Deux héros récurrents, doux comme les illustrations d’Ilya Green.

Bulle et Bob

Albums pour enfants dès 2 -3 ans

Bulle et Bob  dans la cuisine

Bulle et Bob au jardin

de Natalie Tual

illustré par Ilya Green

Didier Jeunesse, 2016
Les P’tits Didier, 32 p.
9782278084517, 5€

 

Bulle et Bob se sont de petits albums souples et carrés (pour cette réédition poche), au charme très classique. Vous pouvez les retrouver en grand format accompagnés de douces chansons sur CD, dans la collection Polichinelle.

Malgré ce petit format, ce n’est pas album pour les tout tout petit, mais bien une véritable histoire. Bulle et Bob sont des histoires assez complexes, qui alternent récits et dialogues. Il y a un côté très pédagogique, malgré l’absence des adultes. Avec Bob et Bulle ont apprend à planter des végétaux dans le jardin, mais on croise aussi du persil, des tomates, des fraises… et un ver de terre !

Bulle et Bob sont deux enfants comme les autres, avec leurs caractères et leurs jeux. Simplicité est vraiment le terme qui les définit le mieux… ce qui n’empêche pas que leurs histoires allient douceur et découverte.

Les dialogues entre les deux enfants, qui se chamaillent toujours doucement, assortis des douces illustrations et de l’absence des adultes, me font penser à des histoires Montessori, entre autonomie et apprentissage de ce qui nous entoure. Dans la cuisine comme dans le jardin, les enfants sont seuls et Bob, plus grand, accompagne Bulle pour faire des gâteaux. Seule l’utilisation du four requiert l’intervention de Miette, leur grand-mère.

La série Bulle et Bob offre de jolies histoires, calmes et réfléchies, pleines de libertés et de découvertes simples.


+ Le site d’Ilya Green

+ En savoir plus sur Natalie Tual

+ D’autres albums de Natalie Tual :

Et d’autres d’Ilya Green :
Ilya Green - Voilà voilà.Berceuses