Ce feu qui me consume #InLove

Charlotte Bousquet - Ce feu qui me consume.Roman pour adolescents
adaptation libre

Ce feu qui me consume

de Charlotte Bousquet

Rageot, 2015
In Love, 176 pages

Rageot lance une nouvelle collection In Love, dans laquelle des auteurs actuels se lancent dans la réécriture très libre et moderne des grands classiques romantiques. Nathalie vous a d’ailleurs présenté le titre inspiré des Hauts de Hurlevent, Le vent te prendra.

Fidèle à mes amours classiques, c’est l’adaptation de la Dame aux Camélias, d’Alexandre Dumas fils que j’ai découvert.

Dans l’Italie actuelle, romantisme oblige, un jeune bourgeois pris dans le carcan imposé par ses parents, a le coup de foudre pour une jeune dresseuse équestre, qui brûle sa vie par les deux bouts, s’épuisant de fêtes en fêtes alors qu’elle est gravement malade. Il va tenter de l’aider à reprendre son souffle, tout en trouvant lui-même son chemin.

Si l’on connaît le roman d’origine, on imagine assez bien le déroulement, pourtant la plume de Charlotte Bousquet nous entraine dans sa vision de l’histoire et l’on oubli Dumas pour se prendre à espérer… L’auteure a d’ailleurs choisi de jouer sur cet espoir puisqu’elle propose une fin alternative. Pourtant si j’aime garder espoir, je n’ai pas trouvé cette façon de procéder très pertinente… mais quel difficile choix pour l’auteur que d’accepter la fin écrite par un autre finalement !

Séduite par ce titre je pense proposer la collection à mes grands collégiens, car s’ils sont souvent encore un peu jeunes pour s’intéresser à ces titres classiques, cela permet une belle entrée dans l’univers de ces histoires. De plus cela donnera sans doute envie à certains d’aller plus loin, vers l’original, même si ce n’est qu’au lycée.

Et vous que pensez-vous des adaptations libres et modernes des romans classiques ?

Partagez

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

6 Commentaires

  1. Je lirai bien celui-là aussi…
    Si ça peut donner envie aux jeunes de lire des classiques, c’est une bonne chose.
    Moi j’ai lu « Les hauts de Hurlevent » grâce à la lecture de « Le vent te prendra »… C’est une si belle histoire qu’on ne peut qu’avoir envie de découvrir l’original !

  2. Bonjour,
    Merci pour tes choix de livres, toujours intéressants à découvrir.
    Concernant les adaptations de classiques en romans et/ou BD, je trouve que c’est une bonne solution, intermédiaire, pour faire découvrir la littérature dite classique en lui autant son côté « ringard » …

    Cordialement ,
    Marie :)

  3. Tous les moyens sont bons pour les ouvrir aux grands classiques !

  4. J’ai découvert récemment la collection In love sur les blogs. Les différentes adaptations ont l’air sympas ! Perso j’aime bien les adaptations / réécritures de classiques ou de contes.
    On part en connaissant l’histoire d’avance et on peut se laisser surprendre par un nouvelle vision d’un autre auteur.

  5. Pourquoi pas… Bémol sur les couvertures par contre, trop « Harlequin » à mon goût…

  6. J’aime beaucoup ce genre de trucs pour ma part… du coup, je vais fouiner du côté de cette collection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *