Japons – deux documentaires jeunesse

Japan Japons

^-^-^

Si je présente aujourd’hui ces deux documentaires ensemble, ce n’est pas parce que j’ai la flemme de faire 2 billets séparés, mais bel et bien parce que je les ai trouvés complémentaires. Et si j’ai mis Japons au pluriel, c’est parce que l’un présente le japon d’hier et l’autre celui d’aujourd’hui…

^-^-^

« Bienvenue au Japon » (à gauche) est un très joli documentaire (carnet de voyage de deux illustratrices) qui nous donne un aperçu assez complet des us et coutumes japonaises d’aujourd’hui.

japons

Au sommaire : on commence par deux pages d’histoire puis chaque double page aborde un sujet, un thème différent. Il y a ainsi l’habitat, la cérémonie du thé (Saviez-vous qu’on « fouette » le thé ? Avec un fouet spécial en plus…), la cérémonie du bain (on se lave avant d’y entrer), les rituels de beauté, les différentes religions, les théâtres No et Kabuki, les kimonos, la nourriture, les mangas, les robots, les samouraïs… Et plein d’autres choses encore !

A la fin, un glossaire reprend tous les mots japonais employés et donne leur définition.

Un documentaire que j’ai trouvé très bien fait. Il est intéressant, simple à comprendre sans être simpliste, il est joliment illustré et sa mise en page est moderne. Il peut se lire d’une traite sans lassitude (ce que j’ai fait) mais on peut aussi picorer dedans au gré de ses envies. Et on y apprend vraiment plein de choses ! Saviez-vous que le Japon est le pays où il y a le plus de jours fériés dans le monde ? Connaissez-vous le franponais ? Savez-vous ce qu’est le chindogu ?

^-^-^

Japan

Le second documentaire, « Vivre comme… Les japonais » (« à l’époque » comme disent les petits !) se penche davantage sur le passé, avec une chronologie qui démarre en 30 000 avant J.-C. date à laquelle les îles japonaises ont été habitées. Vers 20 000 avant J.-C. le niveau de la mer s’est élevé et les japonais ont été coupés du reste du monde. Un isolement qui ne prendra fin qu’en 1854 ! Bref. En plus de nous parler des différentes îles, des guerriers, des empereurs, des clans, des dieux, il y a aussi le tissage de la soie, le travail des paysans ou des pêcheurs, l’art de la décoration ou encore la culture à travers les écrits et la musique…

Comme il date de 1999 (2000 pour l’édition française), il a une présentation et des illustrations plus « classiques » que le premier, mais la mise en page est très aérée, il y a de nombreuses reproductions ou photos  et il est vraiment agréable à lire.

En plus d’être très intéressant également, ce documentaire-ci propose des activités manuelles. On y apprend -entre autre- à fabriquer :

  • Un « jeu des coquillages » une sorte de « Memory » très prisé par les dames de la cour,
  • Une carpe en papier pour les fêtes,
  • Un casque de samouraï, un masque Nô pour se déguiser,
  • Un netsuké* et plein d’autres choses encore !

Le livre se termine aussi par un glossaire, qui vous apprendra par exemple, qu’un *netsuké est une sorte de bouchon sculpté dans l’ivoire et qui sert à attacher des objets à la ceinture.

^-^-^

Feuilleter les deux premières pages de « Bienvenue au Japon »

Voir d’autres avis sur le 1er doc présenté : Chez Clarabel, De page en page

Mois du Japon chez Lou & Hilde

Japon

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Partagez

A propos Nathalie

Passionnée de lecture depuis plus de… 40 ans !!
Est très heureuse actuellement d’effectuer un remplacement en médiathèque !

Lien pour marque-pages : Permaliens.

14 Commentaires

  1. Ces deux documentaires me font envie ! Merci pour cette découverte. Dommage que ma petite Mimiko soit plus attirée par la Chine que le Japon…
    En revanche je ne sais pas si c’est un propos tiré du deuxième documentaire ou si c’est toi qui fait un raccourci, mais le Japon n’est absolument pas isolé du reste du monde à partir de 20 000 avant JC ! La structure de l’empire, le bouddisme et même ses idéogrammes viennent de Chine. Même pendant le shogunat des Tokugawa (qui ne commence qu’au XVIIème) il y a des echanges, ils sont controlé et cantoné mais pas abscent

    • Non, c’est un propos tiré du 2ème documentaire… Mais je me suis peut-être mal exprimée. Dans cette phrase il s’agit d’une coupure « physique », la date à laquelle c’est devenu une île. Ceci dit, même s’il y a eu quelques échanges (et surtout quelques « emprunts » aux Chinois) le Japon est tout de même resté un pays très fermé jusqu’en 1854. Et ça, je l’ai lu dans différents bouquins (je suis loin d’être une spécialiste !!) ;)

  2. Marie-Thérèse COLOMBANI

    Je suis très régulièrement vos chroniques que j’apprécie beaucoup.
    Etant déjà allée au Japon, et ayant des japonais dans ma famille, ces deux documentaires m’ont paru très intéressants, mais le premier « Bienvenue au Japon » est actuellement manquant et le second « Vivre comme les japonais » est épuisé.

  3. Oh que tu me donnes envie! Hop, dans mes envies de lecture!
    Amélie Nothomb mentionne bien dans son roman Ni d’Eve ni d’Adam que les Japonais se lavent avant d’entrer dans le bain^^

    Pour la séparation relevée par Bidib, j’avais bien saisi qu’il s’agissait d’une coupure physique et non culturelle.
    D’ailleurs, dans le thriller « La maison où je suis mort autrefois », il y est question des idéogrammes chinois ;-)

  4. Je connais le premier, pôur l’avoir au CDI, il sert bien aux élèves du club manga, notamment sur les fêtes.
    Le second, je connais seulement la collection, mais j’aime bien le principe des petites activités en général !

  5. Un livre bien intéressant !

  6. J’aimerais bien pouvoir les feuilleter. Le second est peut-être un peu plus ludique avec ses activités manuelles. :)
    De mon côté, je viens d’emprunter Les Encyclopes (Milan), « Le Japon: Un pays, des hommes, une culture », 2015. Je vais essayer d’en parler cette semaine. C’est une mine d’informations.

    • Le premier est beaucoup plus moderne dans sa conception et parle plus du Japon d’aujourd’hui… C’est le carnet de voyages de deux illustratrices. Il est vraiment très agréable à lire. Le second, plus vieux, est intéressant également mais plus classique dans sa présentation, sauf pour les activités manuelles.

  7. Là, comme ça, le premier me parle plus, pour son coté carnet de voyage. Même si, du coup, ça ressemble assez à ce que je lis pour le moment. Mais le second a l’air assez sympa aussi, surtout pour les activités proposées. Si je les trouve d’occasion au détour d’une bouquinisterie je me laisserais peut-être bien tenter :)

  8. Le premier me fait très envie !
    Je ne connais pas le second mais j’en ai plusieurs de cette collection au CDI et je ne les aime pas spécialement (enfin j’ai rien à leur reprocher, mais je les trouve vieillots).
    Sur « l’isolement » du Japon (entre autres) j’avais beaucoup aimé « Soie » d’Alessandro Baricco :-)

    • Le premier est effectivement plus récent et beaucoup plus « moderne » même s’il a déjà quelques années. C’est plus un carnet de voyage. Le second, c’est vrai, est un peu vieillot (il date quand même de 1999 !) mais la mise en page reste agréable et les activités sont sympas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *