Jeanne de Mortepaille : une nouvelle petite sorcière en littérature jeunesse

jeanne de mortepailleRoman jeunesse dès 9 ans
Fantastique et Aventure

Jeanne de Mortepaille
1 Le Serment des sentinelles

de Sophie Noël

Gulf Stream éditeur, mai 2018
9782354886225, 13,90€
Disponible en numérique epub

Thèmes : sorcier, découverte, chat, pouvoir, magie, amitié, secrets, aventure

 

Si les sorciers ne manquent pas en littérature jeunesse, notamment depuis Harry Potter, je prends toujours beaucoup de plaisir à découvrir de nouveaux héros qui apprivoisent leurs pouvoirs, car cela permet d’apporter une belle touche de magie à notre monde. Et Jeanne de Mortepaille est une petite sorcière avec un bel avenir devant elle…

Jeanne est en CM2 et partage sa vie entre l’école et ses meilleurs amis. Une vie tranquille qui change du tout au tout quand son chat lui apprend qu’elle est en fait une sorcière et qu’elle doit commencer l’apprentissage… Leçons, mystères et dangers attendent notre jeune héroïne ! Heureusement Jeanne ne reste pas seule, accompagnée de ses deux meilleurs amis et de son maître chat, elle va peu à peu découvrir les secrets du monde des sorciers, et aussi les ennemis qui rodent.

Jeanne de Mortepaille : Le serment des sentinelles est un récit d’aventures prenant, facilement accessible aux jeunes lecteurs. L’univers est dévoilé au fur et à mesure et les événements permettent de tenir le lecteur en haleine, même si ce premier tome est avant tout un tome de découverte. De longs passages sont consacrés à la découverte des sorciers. Si cela permet de bien comprendre tout le fonctionnement, cela casse parfois un petit peu le rythme qui est soutenu et prenant par ailleurs. La sorcellerie est bien présente, mais avec peu de passages vraiment consacrés à la magie… L’amitié et les relations humaines priment souvent, et cela rend le récit très ancré dans notre réalité.

La réussite de ce premier tome de Jeanne de Mortepaille tient dans sa jeune héroïne : ce personnage est à la fois attachant sans être faible. Jeanne est pétillante, elle découvre ses pouvoirs en même temps que nous et son innocence permet de comprendre le monde qu’elle découvre. Sa maître chat Rébellion est aussi attachante, avec ses airs de grande prêtresse qui sait tout mais se révèle finalement inquiète et attachée à sa jeune protégée. Enfin les personnages secondaires, très dichotomiques (les bons et les méchants), prennent place peu à peu… il serait intéressant de les connaître un peu plus, peut être dans les futurs tomes. Les liens d’amitié sont en tout cas bien décrits, et d’autres amitiés semblent à venir… de quoi permettre aux lecteurs de s’identifier.

Le serment des sentinelles a beau être un premier tome de présentation, l’intrigue est déjà bien lancée, avancée, le danger est présent et l’action se fait de plus en plus présente… Le jeune lecteur devrait facilement se laisser prendre dans l’histoire… et réclamer le deuxième tome !

 

+ Le blog de Sophie Noël

 

Chapillon – Album sans texte

chapillon

Chapillon

Layla Benabid
Cartoons
Rêves bleus
Éditions D’Orbestier (2014)
^^ ^^ ^^

Chapillon raconte l’histoire d’un jeune chat, un peu maladroit mais très déterminé, qui part à la chasse au papillon. Arrivera t-il à l’attraper ?

Pas de texte, des images très simples mais très « parlantes » et beaucoup d’humour et de tendresse pour ce petit album ! La seule tache de couleur étant ce papillon, si difficile à attraper pour notre petit chat…

Très contrasté, et simple à comprendre, ce petit album conviendra dès le plus jeune âge. Et les parents s’amuseront avec leurs petits des mésaventures de ce chaton.

^^ ^^ ^^

Cartoons est une collection de petits albums sans texte, inspiré, comme son nom l’indique, des « cartoons » (films d’animations / dessins animés). Une série de petits livres que j’avais remarqué sur un blog il y a déjà quelques temps, mais j’avoue que je ne sais plus lequel !!

chapillon

Le blog de l’auteure

Rêves bleus est la ligne jeunesse de la maison d’éditions D’Orbestier, un éditeur indépendant, situé à St Sébastien sur Loire, en Loire Atlantique (44).

De cette maison d’édition, nous vous avons déjà présenté « le bidule »

C’est ma   participation au challenge albums 2018

challenge albums 2018

Mortelle Adèle 11 ça sent la croquette !

Mortelle Adèle, si vous ne la connaissez pas, est une petite chipie, héroïne de bande dessinée. Très drôle, elle est surtout infecte avec son entourage, et a des amis bien particuliers pour l’accompagner : zombie, fantôme et même un chat trop mignon !

Bande dessinée jeunesse

Mortelle Adèle 11
ça sent les croquettes !

de Mr Tan
illustré par Diane Le Feyer

Tourbillon, 2017
Globulle, 79 pages
9791027602377, 8,95€

Dans ce 11ème tome, déjà, on retrouve avec plaisir Adèle. Dans les premiers tomes, présentés ici et sur le blog, Adèle prend ses marques, et le lecteur aussi. La voici bien installée, mais le lecteur pourrait commencer à se lasser, après 10 aventures et encore plus de gags… et bien non, pas du tout ! Mortelle Adèle fait toujours autant rire, et mes élèves (collégiens) en redemandent toujours plus. Ils étaient très heureux de voir un nouveau tome arriver… Et ils ont adoré, à l’unanimité – et même en groupe parfois bruyant.

De mon côté, je n’avais pas trop suivi les aventures d’Adèle ces derniers temps, et j’ai d’abord était surprise par le changement graphique. En effet, l’illustratrice a changé dans ces derniers tomes, et c’est maintenant Diane Le Feyer qui donne vie aux aventures d’Adèle. Elle a repris les codes graphiques de Miss Prickly, et le changement se fait en douceur, mais on sent quand même une différence. Je trouve le dessin plus net, et plutôt plus agréable, avec plus d’ombrages qui donnent de la profondeur aux illustrations.

mortelle adèle 11
Côté histoire, pas de changements par contre ! C’est toujours déjanté, un peu gore, irrespectueux des adultes et de l’autorité, bref jubilatoire ! Les gags se déroulent souvent en une seule page, mais, comme dans tous les tomes, une certaine continuité est apportée. Ici le fil principal, c’est le retour d’Owen, le zombie, même s’il n’est présent que de façon épisodique. Fini la vie de boys band pour lui, et retour chez Adèle, qui doit le cacher tant bien que mal, car un zombie : ça sent mauvais et ça mange tout ! Ajax, le petit chat, est un peu moins présent dans ce tome, mais c’est pour mieux revenir dans une bande dessinée à son nom : Ajax : Chat va bien, dans la collection P’tit Globulle, pour les plus jeunes. Hâte de voir ce qu’il pense d’Adèle !

Ca sent la croquette est un nouveau très bon tome de Mortelle Adèle, avec des gags, de l’humour noir et du gore juste comme on aime ! Les élèves sont très demandeurs de cette petite Adèle, et j’ai vu sur les salons que les files de dédicaces étaient bien longues… Mortelle Adèle, une héroïne qui file le mauvais coton, mais le parfait amour avec ses lecteurs ! A recommander, dès 9 ans et jusqu’au collège.


+ Tous les tomes de Mortelle Adèle :
T.1 Tout ça finira mal (février 2012)
T.2 L’enfer c’est les autres
T.3 C’est pas ma faute
T.4 J’aime pas l’amour
T.5 Poussez-vous les moches
T.6 Un talent monstre ! 
T.7 Pas de pitié pour les nazebroques ! 
T.8 Parents à vendre !
T.9 La rentrée des claques
T.10 Choubidoulove
T.11 Ça sent la croquette ! 

+ Le site Mortelle Adèle, avec tous les tomes, des extraits, et des jeux.

+ Bd de la semaine – chez Moka

Biglouche le chat qui louche – Album

BigloucheBiglouche

Alyssa Verbizh (Auteur) &Myrha Verbizh (Illustratrice)

École des Loisirs (2006)

o-o o-o o-o

Biglouche est un beau petit chat noir et blanc qui ne sort jamais de chez lui. Pourquoi ? Parce que Biglouche est un chat qui louche… Du coup, il voit flou. Les oiseaux et les souris lui paraissent énormes et ça lui fait peur. Il a aussi très peur de se perdre. En plus, les rares fois où il ose s’aventurer dans le jardin, les autres chats se moquent de lui…

Un jour, un hibou (insomniaque sûrement !) lui conseille d’aller voir le Dr Miro qui soigne les yeux et habite de l’autre côté de la forêt…

o-o o-o o-o

J’ai bien aimé les illustrations, simples, vives et colorées. Le chat Biglouche a vraiment une bouille adorable ! Une histoire plutôt amusante, que j’ai lu (ça ne s’invente pas !) chez l’orthoptiste !! Parce que moi, je ne sais pas loucher… (et oui, ça peut être un problème ;))

Une petite histoire qui peut s’avérer bien pratique si votre enfant doit porter des lunettes (même s’il ne louche pas) car elle parle non seulement de strabisme, mais de handicap (voir flou, c’est très gênant, avant de porter des lunettes, je me perdais tout le temps !), de respect (c’est pas gentil de se moquer des autres !), du fait de porter des lunettes

o-o o-o o-o

Et pour voir plein d’autres albums sur le thème des lunettes, des yeux, de la cécité, Materalbum vous en propose une longue liste !

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer