Mortelle Adèle 11 ça sent la croquette !

Mortelle Adèle, si vous ne la connaissez pas, est une petite chipie, héroïne de bande dessinée. Très drôle, elle est surtout infecte avec son entourage, et a des amis bien particuliers pour l’accompagner : zombie, fantôme et même un chat trop mignon !

Bande dessinée jeunesse

Mortelle Adèle 11
ça sent les croquettes !

de Mr Tan
illustré par Diane Le Feyer

Tourbillon, 2017
Globulle, 79 pages
9791027602377, 8,95€

Dans ce 11ème tome, déjà, on retrouve avec plaisir Adèle. Dans les premiers tomes, présentés ici et sur le blog, Adèle prend ses marques, et le lecteur aussi. La voici bien installée, mais le lecteur pourrait commencer à se lasser, après 10 aventures et encore plus de gags… et bien non, pas du tout ! Mortelle Adèle fait toujours autant rire, et mes élèves (collégiens) en redemandent toujours plus. Ils étaient très heureux de voir un nouveau tome arriver… Et ils ont adoré, à l’unanimité – et même en groupe parfois bruyant.

De mon côté, je n’avais pas trop suivi les aventures d’Adèle ces derniers temps, et j’ai d’abord était surprise par le changement graphique. En effet, l’illustratrice a changé dans ces derniers tomes, et c’est maintenant Diane Le Feyer qui donne vie aux aventures d’Adèle. Elle a repris les codes graphiques de Miss Prickly, et le changement se fait en douceur, mais on sent quand même une différence. Je trouve le dessin plus net, et plutôt plus agréable, avec plus d’ombrages qui donnent de la profondeur aux illustrations.

mortelle adèle 11
Côté histoire, pas de changements par contre ! C’est toujours déjanté, un peu gore, irrespectueux des adultes et de l’autorité, bref jubilatoire ! Les gags se déroulent souvent en une seule page, mais, comme dans tous les tomes, une certaine continuité est apportée. Ici le fil principal, c’est le retour d’Owen, le zombie, même s’il n’est présent que de façon épisodique. Fini la vie de boys band pour lui, et retour chez Adèle, qui doit le cacher tant bien que mal, car un zombie : ça sent mauvais et ça mange tout ! Ajax, le petit chat, est un peu moins présent dans ce tome, mais c’est pour mieux revenir dans une bande dessinée à son nom : Ajax : Chat va bien, dans la collection P’tit Globulle, pour les plus jeunes. Hâte de voir ce qu’il pense d’Adèle !

Ca sent la croquette est un nouveau très bon tome de Mortelle Adèle, avec des gags, de l’humour noir et du gore juste comme on aime ! Les élèves sont très demandeurs de cette petite Adèle, et j’ai vu sur les salons que les files de dédicaces étaient bien longues… Mortelle Adèle, une héroïne qui file le mauvais coton, mais le parfait amour avec ses lecteurs ! A recommander, dès 9 ans et jusqu’au collège.


+ Tous les tomes de Mortelle Adèle :
T.1 Tout ça finira mal (février 2012)
T.2 L’enfer c’est les autres
T.3 C’est pas ma faute
T.4 J’aime pas l’amour
T.5 Poussez-vous les moches
T.6 Un talent monstre ! 
T.7 Pas de pitié pour les nazebroques ! 
T.8 Parents à vendre !
T.9 La rentrée des claques
T.10 Choubidoulove
T.11 Ça sent la croquette ! 

+ Le site Mortelle Adèle, avec tous les tomes, des extraits, et des jeux.

+ Bd de la semaine – chez Moka

Biglouche le chat qui louche – Album

BigloucheBiglouche

Alyssa Verbizh (Auteur) &Myrha Verbizh (Illustratrice)

École des Loisirs (2006)

o-o o-o o-o

Biglouche est un beau petit chat noir et blanc qui ne sort jamais de chez lui. Pourquoi ? Parce que Biglouche est un chat qui louche… Du coup, il voit flou. Les oiseaux et les souris lui paraissent énormes et ça lui fait peur. Il a aussi très peur de se perdre. En plus, les rares fois où il ose s’aventurer dans le jardin, les autres chats se moquent de lui…

Un jour, un hibou (insomniaque sûrement !) lui conseille d’aller voir le Dr Miro qui soigne les yeux et habite de l’autre côté de la forêt…

o-o o-o o-o

J’ai bien aimé les illustrations, simples, vives et colorées. Le chat Biglouche a vraiment une bouille adorable ! Une histoire plutôt amusante, que j’ai lu (ça ne s’invente pas !) chez l’orthoptiste !! Parce que moi, je ne sais pas loucher… (et oui, ça peut être un problème ;))

Une petite histoire qui peut s’avérer bien pratique si votre enfant doit porter des lunettes (même s’il ne louche pas) car elle parle non seulement de strabisme, mais de handicap (voir flou, c’est très gênant, avant de porter des lunettes, je me perdais tout le temps !), de respect (c’est pas gentil de se moquer des autres !), du fait de porter des lunettes

o-o o-o o-o

Et pour voir plein d’autres albums sur le thème des lunettes, des yeux, de la cécité, Materalbum vous en propose une longue liste !

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Janvier-Février 2017 : j’ai lu aussi…

Janvier – Février 2017

¨^¨^¨^¨^¨

 janiver Roman (dès 8 ans) : Superchat Pitre de Florence Hinckel  et Joëlle Passeron (ill.)- Nathan (2016)

Pitre est un chat. C’est le premier Chastronaute de l’histoire ! Mais c’est aussi un chat qui aime mettre le bazar dans la corbeille à linge sale, manger des sardines, faire la sieste et jouer avec sa balle fétiche… En parlant de balle, Pitre s’aperçoit que le chat de la voisine, Malo, lui a volé ! En partant à la reconquête de sa balle, Pitre s’aperçoit qu’il a d’étranges pouvoirs…

Une aventure pleine de rebondissements (et de mots difficiles, mais expliqués ; il faut dire que « béotien » quand on a 8 ans, ce n’est tout de même pas évident !)

C’est frais, ça bouge et c’est amusant !

Du même auteur, Florence Hinckel, nous vous avons présenté « Bleue« , « Théa pour l’éternité« , « U4, Yannis« 

¨^¨^¨^¨^¨

Nouvelles (Ados) : Jours de neige de Claire Mazard – Ed. Le Muscadier ((2016) janvier

Jours de neige est un recueil de 6 nouvelles que j’ai apprécié.

La première « 6 décembre 2014 » qui raconte la journée d’un couple qui va participer à un jeu télévisé, est triste et terriblement cynique.

La suivante « J’suis polie… Je demande juste… » est très dure, mais se termine sur une note positive.

La 3ème, « Palais de lumière » montre comment on peut confondre amour et consommation ! Je l’ai trouvée très triste.

Celle qui suit, « La nouvelle », sur le monde du travail et les petits chefs, est épouvantable !

La 5ème, « Une nuit magique », sur le non-dit, est très étrange…

Et la dernière « Madame Mathieu » illustre bien le monde actuel ! Et elle est terrible…

Ce sont des nouvelles très courtes, le recueil fait 80 pages. Impossible de vous raconter les histoires, ça gâcherait tout !

Mais si vous tombez sur ce petit recueil, n’hésitez pas, prenez-le !!

¨^¨^¨^¨^¨

 janvier BD : Aliénor, la légende noire de Delalande, Mogavino et Gomez – Delcourt (2013) – Tome 2 sur 5 parus

Fait partie de la collection Histoire & Histoires  et de la série « Les Reines de Sang » (où l’on trouve aussi « Frédégonde la sanguinaire », « Isabelle, la louve de France » et « Tseu Hi, la dame dragon ») Que des p’tites nanas sympas, quoi !!

J’avais découvert le tome 1 en 2015, grâce aux 48h de la bd et il m’avait beaucoup plu ! J’ai donc demandé au Père Noël de m’apporter la suite…

Toujours aussi ambitieuse, Aliénor continue à comploter, trahir et mentir, à tirer les ficelles grâce à son mari, le roi Louis VII, amoureux et naïf ! Elle est impitoyable et ne reculera devant rien pour assouvir sa soif de vengeance ou de pouvoir… L’histoire est toujours aussi passionnante (même pour une « nulle » en Histoire comme moi !) et les dessins et couleurs, toujours aussi beaux ! Vivement la suite… Le tome 5 est sorti en juin 2016.
janvier

¨^¨^¨^¨^¨

Album (0-3 ans): Lola et Olga d’Olivier Dunrea – éd. École des loisirs (2004)

Lola et Olga sont deux petites oies. Lola porte des bottes rouges, Olga, des bottes bleues roi. Tout ce que fait Lola, Olga le fait aussi. Enfin… Presque !

Un petit album rigolo aux couleurs vives et joyeuses qui montre qu’on peut être amis et garder tout de même son autonomie !!

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Comment se débarrasser d’un vampire…

vampireAvec du ketchup, des gousses d’ail et un peu d’imagination

J. M. ERRE

Illustré par Clémence Lallemand

Collection POP

Rageot (2016)

* * *

« Comment se débarrasser d’un vampire… » est le journal intime de Zazie, une petite fille de 8/9 ans bourrée d’énergie, volubile, super curieuse et qui possède une imagination débordante. Zazie aime beaucoup lire, et, il faut bien l’avouer, pas toujours des choses très adaptées à son âge, comme « Dracula » de Bram Stoker par exemple !

Lire, c’est bien, avoir de l’imagination aussi  mais il ne faut pas confondre fiction et réalité !! Ce que fait parfois Zazie…

Exemple de question existentielle que se pose Zazie (et que, par conséquent, elle pose à ses parents) : « Pourquoi on ne fait pas de pâté pour chat goût souris ? »

* * *

Un roman plein de pep’s et d’humour, qui m’a bien fait rire !

Si je n’ai pas trouvé les illustrations « belles « , je trouve par contre qu’elles collent parfaitement au texte et ajoute même au côté humoristique.

L’auteur : Jean-Marcel ERRE est un auteur que je connaissais déjà, mais en littérature adulte. Il écrit des romans un peu loufoques, un peu décalés et plutôt humoristiques (Prenez soin du chien / Made in China / Série Z…). C’est sa première incursion en littérature jeunesse, souhaitons que ce ne soit pas la dernière !

Une interview de l’auteur et de l’illustratrice

* * *

Comment se débarrasser d’un vampire… est le  premier roman d’une nouvelle collection chez Rageot, la collection POP : P O P pour Pétillants Optimistes et Positifs !

Comme pour la collection In love (pour les + de 14 ans), le livre est doté d’un rabat qui sert de marque page et protège la tranche du livre.

D’autres que moi ont aimé, trouvez ici les avis de Letterbee, de Lirado (site sur lequel j’ai gagné ce livre. Merci ! )

Halloween

 Ce roman participe au Challenge Halloween avec Lou & Hilde (Pour le programme complet, c’est sur leurs blogs !)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :