Diane danse – album joyeux ! ♥

diane

Un album qui respire la gaité et la joie de vivre !

Album à partir de 5/6 ans

Diane danse

Luciano Lozano

Traduit de l’espagnol par Sébastien Cordin

Les éditions des éléphants (2018)

*****

Diane n’aime pas l’école, elle s’y ennuie. Et, bien sûr, cela se ressent dans ses notes qui sont catastrophiques ! Au point que l’école envoie un courrier à sa mère pour lui dire que Diane devra redoubler si ses résultats ne s’améliorent pas. Malgré la venue d’un professeur particulier, rien n’à faire, ça ne s’arrange pas. Diane ne tient pas en place et semble incapable de se concentrer. Sa mère, désespérée, après avoir essayé plusieurs solutions, l’emmène chez un psychiatre (j’adore le « look » du psy ! Nœud papillon, petite moustache et chaussures pointues, il est vraiment extra !)

*****

J’ai adoré cet album. Pour son thème déjà, les troubles de l’attention, thème encore assez peu traité dans les albums me semble t-il. Pour les illustrations ensuite, leur côté « vintage » m’a beaucoup plu ! Et la double page où Diane danse est vraiment magnifique. Il y a beaucoup de douceur dans les bouilles rondes des enfants et les visages sont très expressifs malgré la simplicité du trait.

J’ai également apprécié le fait que cette petite fille porte des lunettes et qu’elle soit un peu ronde.

Bonus : le papier est épais et visiblement de très bonne qualité et la couverture à l’air bien solide. On « sent » la qualité de l’ouvrage quand on l’a dans les mains.

Un bel album à offrir à votre enfant, même s’il ne souffre d’aucun trouble !

*****

diane

Le site des éditions des éléphants (à la page des albums, allez voir, certains sont vraiment adorables !!)

Un site (en anglais) où vous pourrez voir d’autres illustrations de cet auteur.

*****

Un album qui participe bien sûr au Challenge Albums

challenge albums 2018

ainsi qu’au Challenge Petit Bac chez Enna – catégorie Prénom

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

La maîtresse est agent secret – Roman

Maîtresse

Un peu d’enquête, un peu d’histoire et beaucoup d’humour !

La maîtresse est agent secret
Roger Judenne

Oskar polar (2018)

*****

En ouvrant un portefeuille trouvé par terre, Louise s’aperçoit qu’il appartient à son institutrice, Melle Forester. Mais ce qui est étrange, c’est qu’il y a une carte du FBI avec la photo de la maîtresse à l’intérieur !

Louise en parle avec ses amis, Mathis (qui pense que c’est de la blague, la maîtresse est française, il faut être américain pour être au FBI ! ), Zoé (qui pense que c’est pour impressionner son amoureux et trouve ça romantique) et Ugo (épaté d’avoir une maîtresse espionne et qui propose d’enquêter). Ils se mettent donc à surveiller les faits et gestes de la maîtresse…

*****

Un roman amusant avec une enquête menée par les enfants et un côté historique puisque ça se passe à Maintenon où se trouve le Château de Mme de Maintenon qui fut l’épouse secrète du Roi Soleil. Une partie de l’enquête se déroule dans les jardins mais également dans les « coulisses » du Château…

(Une balade à moins d’une heure de Paris soit dit en passant. Je ne suis pas super fan des jardins à la française, mais les ruines de l’aqueduc qu’on aperçoit au fond sur les photos me plaisent beaucoup !)

Une histoire agréable, facile à lire et à comprendre, qui donne quelques « repères » historiques et où il y a pas mal d’humour !

Pour bons lecteurs quand même, il y a plus de 160 pages, pas d’illustrations et même si la police de caractères est assez grosse, les pages sont bien pleines. (Je dirais fin de CE2/CM1 selon le niveau de lecture de l’enfant).

*****

Nous suivre et partager :
error0

L’académie diplomatique d’Isuldain – Les ombres assassines

académie

L’académie diplomatique d’Isuldain
Les ombres assassines

Arthur Ténor

Scrineo (2018)

*****

L’académie diplomatique d’Isuldain accueille des jeunes de toutes les contrées afin de les former au difficile métier de diplomate. Certains de ces jeunes sont des elfes, d’autres des sorciers, il y a aussi des magiciens, des maraudeurs et même un sang-gris !

Les chambrées se composent de 6 membres, qui doivent, non seulement cohabiter, mais apprendre à se connaître, à se respecter et à s’entraider. Ce qui, vous le verrez, ne va pas sans heurts…

*****

En lisant le résumé au dos du livre, je me suis dit « houla ! ça à l’air compliqué… » Et en fait, pas du tout. C’est un roman qui se lit très rapidement. Il ne fait « que » 170 pages, ce qui m’a un peu laissé sur ma faim, mais au moins, il ne découragera pas les « petits » lecteurs par sa taille. Si vous êtes un « gros » lecteur de Fantasy, passez votre chemin, vous en sortirez probablement insatisfaits (sauf s’il y a une suite ?)

Il y a de l’action, des dialogues, de l’humour et un soupçon de merveilleux, un bon cocktail pour passer un moment agréable !

En terminant ce roman en fait, j’ai eu l’impression d’avoir lu (même si l’histoire est apparemment terminée) l’introduction d’une série. Série où l’on pourrait apprendre à mieux connaître chacun des personnages, et leur peuple, l’histoire de cet empire… Vous en pensez quoi Mr Ténor ?

Quelques recherches plus tard… Il existe une série où l’on retrouve cet univers ! Elle s’appelle « l’Elfe au dragon » et se compose de 6 tomes. Suite au prochain épisode…

*****

Le blog de l’auteur

Du même auteur, nous vous avons déjà présenté : A mort l’innocent !, Le roman d’un non-mort, Blaise Cyrano le raté magnifique et Plastique Apocalypse

Pour lire le début, c’est ici

*****

C’est ma 20 ème participation au Challenge 1% de la Rentrée Littéraire

Logo Challenge 1% Rentrée Littéraire 2018 – Picos/Shutterstock

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Arcadia tome 4 – Un festival pour l’Aliénor

Arcadia

Arcadia Tome 4
Un festival pour l’Aliénor

Cécile Soler (2017)
*****

C’est la fin de l’année à Arcadia, l’académie des sports, et, pour fêter l’ouverture d’un hôtel dans l’enceinte de l’académie, tous les élèves sont invités à participer à un grand festival ayant pour thème le Moyen-Age et qui doit durer deux jours.

Avec le groupe de patineurs dont elle fait partie, Vanessa va présenter une version de Robin des bois proposée par leur nouveau coach, une jeune russe pas toujours facile ! Mais la nouveauté du jour, c’est l’arrivée d’une nouvelle patineuse, Kelly, une jeune américaine durement entraînée par sa mère.

Vanessa, d’abord un peu jalouse du niveau de patinage très élevé de la nouvelle, va tout de même l’aider à se débrouiller sur le campus et à s’installer.

≈ ≈ ≈ ≈ ≈ 

Une fois de plus j’ai retrouvé Vanessa avec plaisir. Jeune fille de 12 ans passionnée de patinage artistique, elle a de bonnes « valeurs » telles que la gentillesse, l’entraide ou l’amitié. Sans être parfaite bien sûr car il lui arrive aussi d’être un peu jalouse ou envieuse. Mais c’est une fille normale quoi ! On la suit dans ses entraînements, ses histoires avec ses amies mais aussi sa découverte du sentiment amoureux…

Comme dans le tome précédent, l’auteur parle de l’importance de bien se nourrir (d’autant plus quand on fait du sport !!) et de bien dormir (d’avoir une vie saine et régulière quoi !) et, comme dans le tome 3, j’ai trouvé ça intelligemment fait !

Pour les non-initiés, il y a toujours un lexique à la fin pour les mots spécifiques au patinage artistique et il y a également un « mini guide de conversation » pour comprendre deux des personnages qui parlent en anglais dans l’histoire (une quinzaine de petites phrases).

Pour tous les enfants qui aiment le sport, la compétition ou encore l’amitié. Dès 9 ans.

≈ ≈ ≈ ≈ ≈ 

Nous vous avons déjà présenté les trois tomes précédents par ici :

Tome 1 : Le rêve de Vanessa

Tome 2 : La nouvelle vie de Vanessa

Tome 3 : Un défi pour Vanessa

Cécile Soler a passé plus de 30 ans dans les coulisses en tant que journaliste. Elle a couvert 5 jeux olympiques et plus de 60 tournois du Grand Chelem. Son site par ici.

La présentation de la série sur Youtube

Nous suivre et partager :
error0