Sables émouvants – Nouvelles ado

SablesNouvelles
Ados / Adultes

Sables émouvants

Jean-Luc Luciani

Le Muscadier (2018)

*****

Sables émouvants est un recueil de 7 nouvelles. Si j’ai beaucoup aimé les 3 premières, très percutantes, les autres ne me laisseront pas un souvenir impérissable. Certaines nouvelles sont assez dures, laissant même une impression de malaise…

*****

1) Burn(es) out

Amandine Lebrun a écrit un livre “Comment répondre aux questions de vos enfants sur la sexualité ?” Invitée à aller répondre aux questions de 5 ados dans une cité, elle va passer un drôle de moment ! Une histoire qui met une claque et ne peut laisser indifférent…

2) Daesh everywhere

Nous suivons un journaliste dans son enquête sur une secte où les gens qui y entrent s’engagent à se suicider dans les 30 jours. Terrible. Et le pire, c’est que ça pourrait exister…

3) Positif

Attendre les résultats d’un test, c’est souvent angoissant. Mais quand le résultat peut bouleverser votre vie… Une nouvelle très courte (3 pages) dont je ne dirais rien pour ne pas risquer de dévoiler l’histoire. Sinon que je l’ai bien aimée !

4) Pauline se pose des questions

Elle en pose surtout beaucoup à son ami ! Une nouvelle beaucoup plus soft.

5) Des débuts prometteurs

Écrire, pour le plaisir ou pour l’argent ? Celle-ci ne m’a pas convaincue.

6) Un si doux secret

L’amour : ça vous tombe dessus sans qu’on s’y attende… La chute m’a amusée !

7) Dinde de Noël

Un homme en galère trouve un job pour les fêtes de Noël. Il doit être déguisé en Père Noël et faire des photos avec les enfants. J’avoue ne pas avoir compris l’intérêt de celle-ci…

*****

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez lire le début de la nouvelle “un si doux secret“.

Du même auteur, nous vous avons déjà présenté 3 romans : Même pas cap !, Et à la fin, il n’en restera qu’un, Station sous-paradis

D’autres recueils de nouvelles parus dans cette collection : Jours de neige, Jours de soleil, Sur le dos de la main gauche, Le 9ème continent, Orient Extrême

Un léger bruit dans le moteur – BD horreur

légerC’est horrible…ment bien fait

BD Adulte (avec le cœur bien accroché !)

Un léger bruit dans le moteur

Gaet’s & Munoz

Adapté du roman de J-L Luciani

Éditions petit à petit (2014)

*****

Il pleut. Perdu dans un endroit désert, un homme au volant de sa voiture appelle. Il a “un léger bruit dans le moteur” et ne veut pas tomber en panne sous cette pluie battante. Quelqu’un s’approche. C’est un enfant. Un enfant qui tue des gens, il nous le dira lui-même. Il a d’ailleurs commencé par tuer sa mère en naissant. Cet enfant n’aime pas grand-monde. Personne en fait. Tout ce qu’il veut, c’est partir de cet endroit affreux. Et pour ça, il a un plan. Il doit se débarrasser des gens qui vivent là.

*****

Une bd conseillée par mon ex-collègue Christian, je prends.

Pourtant c’est une bd dont les dessins un peu tristes et glauques ne m’attiraient pas plus que ça…

Et je n’ai pas lu le roman. Je ne peux donc pas dire si l’adaptation est réussie ou non.

Par contre, je peux vous dire qu’après cette lecture, j’avais une légère nausée… Au début, je n’y ai pas cru.

La couverture déjà, est étrange. Un enfant avec un couteau caché dans le dos et pris dans les phares d’une voiture. Puis les meurtres s’enchaînent, plus glauques les uns que les autres. Il y a toute la méchanceté de la terre dans cet endroit paumé. Des gens radins, pingres, racistes. Des pédophiles. Et des gens ignorants, sales, méchants. Mais le pire de tous, on se dit que c’est lui, c’est l’enfant. Il planifie et organise soigneusement ses méfaits, tout en ayant une petite bouille d’ange innocent.

Et les dessins aux couleurs verdâtres vont tout à fait avec l’histoire.

Une bd qui m’a bien plu malgré, tout de même, un léger malaise…

*****

Sur le site des éditions Petit à petit,vous pourrez voir plusieurs planches.

Du même éditeur, nous vous avons présenté un très bel album sur la 1ère guerre mondiale “l’horizon bleu” et un roman historique jeunesse “Je marchais MALGRÉ MOI dans les pas du diable“.

Le petit carré jaune en parle beaucoup mieux que moi et en plus, elle a lu le roman !

Et Noukette a adoré.

De Munoz également : Mauvaises mines

Cette semaine nous sommes chez MokaAu milieu des livres

Station sous-paradis – Coll. Rester Vivant

Station

STATION SOUS-PARADIS

Jean-Luc Luciani

Éditions Le Muscadier (2016)

$ $ $ $ $

Après une vie un peu mouvementée, Gorki s’est posé dans une vieille station service où il prend le temps de vivre en attendant de trouver une idée qui donnera un sens à sa vie. Tous les jours, il boit un café en compagnie de Gus, un ex-prof de maths dépressif. Un matin, un étrange van va venir faire le plein. En parallèle, on fait la connaissance des jumeaux Max et Eddy et de leur remuante copine, Miranda qui va les entraîner dans une drôle d’aventure…

Une histoire très réaliste, inspirée d’ailleurs de faits réels (en souvenir de Rémi Fraisse, un militant écologiste de 21 ans, tué par une grenade offensive lors de la manifestation contre le projet de barrage de Sivens).

C’est une histoire simple, mais plutôt dure et qui fait réfléchir.

C’est d’ailleurs le but de cette collection :

station

Présentation de l’éditeur : La collection Rester vivant est constituée de nouvelles et de romans qui parlent du monde d’aujourd’hui, en abordant sans détour les questions écologiques, sociales et éthiques qui émergent au sein de la société dans laquelle nous évoluons. Elle s’adresse en priorité aux pré-ados, aux ados… et plus généralement à tous les lecteurs qui résistent encore à l’asservissement des esprits, quel que soit leur âge. Ces livres ont pour ambition, en plus d’attiser l’imaginaire du lecteur, d’éveiller son sens critique et de poser un regard incisif sur nos comportements individuels et collectifs.

$ $ $ $ $

Les quelques romans des éditions Le Muscadier que j’ai pu lire jusqu’à présent ont un point commun : ils sont percutants (et ne laissent pas indifférents !)

Avec celui-ci, on s’interroge sur plusieurs sujets (environnement, politique…) mais surtout, on a les points de vue de toutes les personnes concernées, et ça, j’ai trouvé ça intéressant. Sans excuser le comportement de certaines personnes, on peut se demander pour quelle raison telle personne commet tel acte ou a tel comportement. Et je pense qu’on ne peut changer les comportements des gens que si on les comprend !

Pour lire les premières pages, c’est ici

Blog de l’auteur

Éditions Le Muscadier

De cette maison d’édition, nous vous avons déjà présenté plusieurs titres : Bêtes de pensée et Badalona, Jours de neige (un recueil de nouvelles), 40 jours d’automne

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Et à la fin, il n’en restera qu’un – Jean-Luc Luciani

et à la fin il n'en restera qu'unRoman pour adolescents

Et à la fin, il n’en restera qu’un

Jean-Luc Luciani

Rageot Thriller, octobre 2013

9782700243185, 9,90

Ils sont dix.

Ils ne se connaissent pas.

Ils ont été séléctionnés pour participer à une émission de télé-réalité révolutionnaire qui donne a des killers le permis de les tuer.

Ils ne cherchent pas la célébrité, ils veulent juste gagner leur liberté.

À la fin de la traque, il n’en restera qu’un…

Cette histoire qui se déroule dans un futur proche, en 2057, peut nous rappeler Hunger Games puisqu’elle met en scène la vie de candidats de la télé-réalité. Mais ce roman a sa propre approche du sujet.

Je trouve que ce livre se lit vraiment très bien et que les personnages sont attachants. L’idée même d’un tel jeu télévisé semblerait presque possible au vu de ce qui existe déjà. Mais ce qui sonne plus vrai, c’est toute la corruption qui règne dans les médias, le choix truqué des nominés ou encore l’importance que la politique peut avoir sur la mise en scène du jeu. En plus de la télé-réalité, ce roman nous amène à nous interroger sur des questions de société comme la polution ou la peine de mort.

Le petit point négatif se trouve surtout dans l’ecriture. L’histoire se déroulant dans le futur, l’auteur a pris la décision d’expliquer avec précision les nouvelles lois en place à chaque fois qu’elles sont mises en application. Mais ce passages explicatifs, en italique dans le texte, coupe la lecture.

Avec ses personnages attachants et son intrigue bien rythmée, ce thriller est vraiment intéressant malgrè quelques rebondissements trop prévisibles.

+ Bande annonce : http://www.youtube.com/watch?v=0WAbW64isEM#t=84

+ Rédition d’un roman en deux tomes de 2006 : “La traque” et “Game Over” parus chez Rageot

cadeaumaestro

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :