Angelnight 93

Minuscule

Minuscule, bien plus petit qu’il ne faudrait, pas vraiment parfait, un peu raté? Enfant d’hiver, ta mère dort déjà sous un amas de bois, de terre et de neige, mais toi tu frissonnes, polisson incapable de dormir, tu sors et te promène, te perd peut être en route. Tu ne le sais pas encore mais c’est vers ton pire ennemi que tu te dirige, tu froles la mort de près, le froid, les voitures, et puis Lui… Tu ne comprends pas encore ton erreur, mais tu as froid, si froid, et tu commences à dormir, juste là sans même chercher à te cacher.
Tu serais mort si tu étais resté sous le tas de bois, tu aurais du mourrir cent fois pour venir jusque là, tu aurais même du mourir de froid, endormi là…

 

Nous suivre et partager :

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. De SIRENNA le 23/11/07 (WEB) +3 miams
    Que de vérité dans ce petit texte… Un petit animal bien vulnérable, comme tous les bébés animaux… et humains aussi d’ailleurs ! Biz et bonne soirée… (comme toi, j’adore la chanson 4 notes sur un piano… je ne m’en lasse pas !)
    De Clemju le 24/11/07 (WEB) +3 miams
    Oh non il ne faut pas qu’il se perde en route!!! il trouvera une ame généreuse pour l’aider j’en suis persuadée…bisoux
    De Ayleron le 26/11/07 (WEB) +3 miams
    Brrrrrrrrr
    De Sylphe le 26/11/07 (WEB) +3 miams
    et c’est tellement mimi les ti herissons ! moi aussi je les adore, très joli texte, espéront qu’il ne meurt pas :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.