Mercredi Album : Zaü

Cette fois ci pour les mercredi de l’album nous allions à la rencontre d’Olivier Tallec et Zaü. Il se trouve que Tallec je vous en ai déjà parlé plusieurs fois :
Rita et Machin à l’école
– le Noël de Rita et Machin
La croûte

Je suis donc partie à la découverte de Zaü dont j’ai trouvé plusieurs albums à la médiathèque. J’en ai choisi deux très différents :

Léon et son Croco de Magdalena et Zaü

Une histoire comme une comptine, où chaque page commence par « A Grand Poco, il y a ». Une sorte de légende africaine ou Léon, un jeune garçon, va se retrouver confronter au crocodile… J’ai aimé le rythme de ce texte mais l’histoire ne m’a pas complètement emballée… Mais ce sont les illustrations qui m’intéressaient et j’ai vraiment apprécié ma découverte.

Cet album à l’italienne propose un découpage intéressant des pages, permettant de mettre en avant les illustrations.  La page sont en effet de plus en plus grande et ce « découpage » est lui même imprimé d’un motif rouge et noir, comme un tissu africain.  Zaü utilise principalement le noir dans cet album pour travailler à l’encre de chine des silhouettes et motifs qui bien qu’ils ne soient constitués que de quelques traits prennent vie sous nos yeux. La couleur est utilisée avec parcimonie, quelques touches pour mettre en relief le personnage et le crocodile, mais guère plus. Je suis tombée sous le charme de ses dessins, les palmiers notamment m’ont conquise !

Père Castor Flammarion, 1999, 2081609665

Première année sur la Terre d’Alain Serres et Zaü

Dans première année sur terre, les illustrations de Zaü sont bien différentes puisque tout est couleur, pour accompagner le très beau texte d’Alain Serres qui nous conte la première année d’un renardeau. Une belle façon de découvrir la nature et le rythme des saisons.

Pas d’encre cette fois ci mais des craies grasses (craies de cire) et pastel, beaucoup de couleurs donc, mais surtout l’absence du blanc qui était si présent dans Léon et son croco. De grands paysages, avec un cadrage à hauteur de renardeau, lequel est d’ailleurs absent des illustrations. Cette explosion de vie et de couleur enchante le regard, on plonge dans chaque page comme dans un tableau. Le grand format de l’album rend vraiment justice à ces magnifiques illustrations. Une belle découverte là encore!

Rue du Monde, 2003 (Vaste Monde), 19,80€ [avant l’augmentation de la TVA, 20,20€ après, une augmentation correcte de la part de l’éditeur, mais quand je vois certains écarts de prix…]

+ Les mercredi de l’album pour découvrir les albums choisis par mes compagnons (compagnonnes?)
+ Le compte rendu de la visite de Zaü dans une classe de CM2, j’adore l’idée de la fresque !

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

A propos Herisson

Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !
Lien pour marque-pages : Permaliens.

7 Commentaires

  1. je n’ai pas lu ceux-là mais j’ai beaucoup apprécié son style.

  2. Je note « Léon et son croco » et je garde en tete ton bémol sur le travail narratif. Mais ce que tu dis des graphismes attise ma curiosité. Merci

  3. J’aime beaucoup le deuxième!

  4. Je trouve que sur certains albums ses encres de chine rendent très bien et se prêtent bien au récit. Pour le mien en revanche « L’oiseau-livre » ça se discute…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.