Coppélia – album de Claude Clément

Coppélia Coppélia

Claude Clément & Daniela Cytryn

Seuil Jeunesse (2012)

A partir de 7 ans – 18 €

φ φ φ 

Franz et Swanilda s’aiment et doivent se marier. Mais un savant, Coppélius  arrive dans leur village et avec lui une ravissante demoiselle qu’on peut apercevoir à la fenêtre de la roulotte… Franz a un coup de foudre, il cherche à rencontrer la belle. Mais Swanilda, jalouse, va enquêter et découvrir le pot-aux-roses.

φ φ φ 

Si vous suivez régulièrement ce blog, vous connaissez sûrement maintenant mon amour pour les albums grand format. Celui-ci est géant, il fait presque 40 cm de haut ! Un format extra pour profiter au mieux des illustrations parfois très détaillées : Les couleurs sont splendides (j’adore les “rouges” de cet album mais les “bleus” sont très beaux également), les costumes et les décors aussi (j’aime beaucoup la vue plongeante qu’on a sur le village à la première page). En fait, la seule chose que je n’ai pas trop aimé, ce sont les visages des personnages (mis à part celui de Coppélia).

Quand à l’histoire, c’est un très joli conte du moyen-âge qui parle d’amour et de jalousie. Je préfère laisser parler le texte, avec cet extrait :

Le soir, sans crainte du vertige, les jeunes gens du village exécutèrent mille et une voltiges, afin d’attirer l’attention de la belle. Mais elle semblait trop absorbée par sa lecture, et faisait bien peu de cas de leur présence. Pendant ce temps, retirée au coin d’une rue, Swanilda observait la scène. Qui était donc cette nouvelle venue, dont la beauté faisait ainsi tourner la tête de son fiancée ?

Je ne connaissais pas du tout ce ballet, ni cette histoire de ballet “maudit” dont on nous parle dans une double page à la fin de l’album : le chorégraphe qui décède, la première ballerine qui déclare forfait pour cause de maladie, sa jeune remplaçante qui meurt à 17 ans… Et pourtant, si l’on en croit l’extrait ci-dessous, ce ballet à l’air plutôt drôle !

C’est aussi ce que j’aime avec la littérature jeunesse, on va de découverte en découverte. Je ne connaissais pas ce ballet, mais il m’a l’air très chouette, y compris pour initier les enfants au ballet…

φ φ φ 

Coppélia est un ballet, créé d’après le conte d’Hoffmann, “l’homme au sable”.

De Claude Clément, nous vous avons déjà présenté : Le peintre et les cygnes sauvages (3ème album de l’article) et La ville abandonnée

Vous trouverez sa biographie et sa bibliographie sur le site de la Maison des écrivains et de la littérature.

Coppelia2

Clarabel, à qui j’ai emprunté l’illustration ci-contre a eu aussi un coup de cœur.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

♥ Musique classique-initiation

♥ Un monde fantastiqueInitiation à la musique classique

Initiation à la musique classique

Ana Gerhard (Sélect. musicale/textes)

Claudia Legnazzi (ill.)

Éditions La montagne secrète (2015)

***

Gnomes, fées, sorcières, lutins, elfes… Toutes ces créatures fantastiques alimentent depuis des temps immémoriaux l’imagination des enfants, et celles de leurs parents et grand-parents !

Des œuvres musicales de Mozart, de Tchaïkovski, de Verdi et d’autres compositeurs qui s’inspirent de légendes anciennes, de vieilles superstitions ou de contes classiques, font connaître la musique classique aux enfants. Le cd contient des œuvres de PURCELL / MENDELSSOHN / DEBUSSY / TCHAÏKOVSKI / MOUSSORGSKI / GRIEG / SCHUBERT /SAINT-SAËNS /DE FALLA / GLUCK / WAGNER / MOZART / VERDI / PAGANINI / DUKAS / TARTINI / LIGETI / STRAVINSKI.

***

Mon avis :

Si je pense que l’on peut sans problème faire écouter ce cd même aux tout-petits (en choisissant les morceaux quand même, parce que “la chevauchée des Walkyries” de Wagner quand on a 3 mois, ça doit secouer un peu, non ?) il faudra sans doute attendre un peu pour profiter pleinement de tout ce qu’apporte ce livre-cd.

Les plus jeunes écouteront la musique en regardant les très belles illustrations (j’aime beaucoup le dessin de Candelas, la belle gitane tourmentée par le fantôme de son fiancé…). Et, un peu plus vieux, on pourra leur lire les présentations.

Puis, pour les plus grands ou pour ceux qui font déjà de la musique on lira le “guide d’écoute” qui demande tout de même de connaître les termes propres à la musique (même s’il y a un glossaire à la fin).

Et pour tous ceux que ça intéressera, il y a de courtes biographies de tous les compositeurs ainsi qu’une chronologie des compositeurs et des périodes. Les morceaux choisis sont courts (entre 1 et 2 minutes pour la plupart) et le disque fait au total 39 minutes. Cela permet d’avoir des “styles” de musique très différents et de garder l’attention des plus jeunes.

***

J’ai particulièrement aimé

“la danse de la fée Dragée” (Casse-noisette), “Dans l’antre du Roi de la montagne” de Grieg et “l’air de la Reine de la nuit“(La flûte enchantée) – quelle voix magnifique !! (Hellen Kwon, Soprano)

En tous cas, moi, je me suis régalée à écouter ce cd tout en feuilletant le livre, je trouve qu’il peut convenir aussi bien aux adultes qui n’y connaissent pas grand-chose comme moi, qu’aux enfants !

Joliment illustré, très accessible grâce aux textes de présentation qui “expliquent ce qui se passe” dans le morceau, ce petit livre-cd vous donnera, je n’en doute pas, l’envie d’aller écouter “en entier” les enregistrements ! (En écrivant, j’écoute “Casse-noisette”, c’est très beau !)

SignatureNat

 

RDL #Albums lus en 2014

Avant de les oublier dans les tréfonds de mes carnets, voici quelques mots sur des albums lus au cours de l’année 2014, mais dont je n’ai pas pris le temps de vous parler…

La maison en petits cubes

♥ Coup de coeur pour cet album !

Les illustrations très fines et pastelles donnent le ton de cet album magnifique. L’histoire est celle d’une ville inondée où l’eau monte sans arrêt. A chaque fois que l’eau monte une nouvelle maison est construite sur l’ancienne. Pourtant quand le vieux monsieur doit retourner sous l’eau chercher l’outil qu’il a fait tomber il va revivre à chaque étage les différents souvenirs de sa vie : femme, enfants, quand il y avait encore des fêtes… et avant l’eau. Un album onirique, où chacun pourra faire sa propre lecture, et qui offre un véritable voyage !

+ Existe aussi en court métrage
+ L’avis de Liyah

de Kenya Hirata et Kunio Katô, Nobi-Nobi, 2012 – dès 5 ans

 

Coppélia / Claude Clément ; Daniela Cytryn.- Seuil Jeunesse, 2012Coppélia

Ce très grand album, à la superbe couverture rouge, est vraiment un petit bijou graphique. Cette interprétation du ballet Coppélia, offre l’histoire d’un jeune fiancé qui s’ennamourache d’une jeune fille juste apperçue. Elle se révèle être un automate, et la fiancé souhaite se venger… Une magnifique histoire d’amour et de trahison, mais une histoire complexe à appréhender pour les enfants.

Un album à réserver aux plus grands, même si tous ne manqueront pas d’apprécier les splendides illustrations qui offrent une nouvelle vie à ce ballet.

+ L’avis de Liyah

Claude Clément et Daniela Cytryn, Seuil jeunesse, 2012 – dès 9 ans

Une fois encore 

Je vous parle souvent d’albums d’Emily Gravett, car j’aime beaucoup cette auteure illustratrice. Cet album, Une fois encore, est l’histoire d’un petit dragon qui demande une histoire avant d’aller dormir. Et là comme par magie le livre d’histoire s’ouvre et le lecteur peut à son tour lire les histoires que découvre le petit dragon. A chaque fois que cela semble être la fin, le petit dragon demande la suite, et nous connaissons donc la suite…

Les interactions progressives entre la scène et le livre sont très intéressantes jusqu’à une scène finale mémorable car n’oublions pas que notre jeune héros est un dragon…

Pour tous les enfants qui veulent encore et encore lire des histoires, pour ceux qui aiment les mises en abîme, les jeux avec l’objet livre… même si d’autres albums d’Emily Gravett sont encore plus savoureux, les trois dernières pages, sans texte, de cet album valent vraiment le coup de découvrir cette histoire!

d’Emily Gravett, Kaleidoscope, 2011 – dès 3 ans

 

Fourmi

Un album cartonné pour les tout petits, très graphique qui joue sur ce qui est caché, entre un ours blanc et une fourmi… Car quelques pattes de fourmi cela peut faire beaucoup de choses… Comme dans sa version de Boucle d’or, Olivier Douzou joue avec les ours, qui se retrouvent aux prises avec les fourmis !

Un très beau travail graphique, à la fois simple et saisissant, avec un jeu intéressant sur les couleurs et une très “jolie” fin. De l’humour, de l’art, tout est réuni pour plaire autant aux tout petits qu’aux parents !

 + Existe en application 

de Olivier Douzou, Rouergue, 2012 – dès 2 ans

Où vont-ils quand il pleut ? 

Une promenade comme découverte de la nature, le ferme, la mare, et puis surtout la pluie qui arrive. On découvre alors où sont les animaux quand il pleut : araignée, moustique, chien, oie… On découvre aussi l’arc en ciel. Complété par une partie scientifique, cet album offre une double approche intéressante.

Un ensemble très soigné, un peu à l’ancienne avec une histoire très conventionnelle mais qui permet de découvrir de nombreuses petites choses intéressantes autour de la nature et de la météo.

de Gerard Muller, Ecole des Loisirs (collection Archimède), 2002 – dès 7 ans

Voilà quelques titres, bien que j’en ai quelques dizaines d’autres dont je dois vous parler…

+ Participations au Challenge Je lis aussi des albums 2015 ainsi qu’au Challenge Petit Bac 2015

 

Il était une fois… des histoires pour enfants

Recueils de contes pour enfants
Raconte-moi les ballets
adapté par Susanna Davidson
et Katie Daynesillustrations d’Alida Massari

traduit par Virginie Clauzel

Usborne, 2014
9781409571308, 10€

Histoires de princes et princesses

adapté par Mairi Mackinnon

illustré par Lorena Alvarez

Usborne, 2014
9781409571315, 10€

 

Sept ballets classiques sont adaptés pour les enfants et illustrés. La belle au bois dormant, Coppélia, Le lac des cygnes, la sylphide, Don Quichotte, Casse-Noisette et la fille mal gardée, des ballets très connus ou un peu moins, que les enfants vont pouvoir découvrir dans cette version aux illustrations enfantines.

Dans histoires de princes et princesses, le principe est le même, des contes classiques sont adaptés pour offrir une version enfantine.

Ces deux albums sont de très agréables objets : dos toilé, titre en lettres dorées, marque page tissu… et rien que cela va déjà plaire aux enfants ! A l’intérieur on retrouve des histoires certes classiques qui fonctionnent toujours bien, avec des versions vraiment simples.

Les illustrations de Histoires de princes et princesses, tout en douceur et finesse, mais un brin contemporaines, sont parfaites pour accompagner ces histoires, et offrent de très jolies scènes qui font un peu penser à Eric Battut. Des tableaux pleines pages encadrés, des illustrations de texte, mais tout de même un texte au coeur du livre, avec des histoires d’une dizaine de pages.

Dans Raconte-moi les ballets, les illustrations aussi incitent au rêve et montrent bien la féérie des ballets présentés.

Niveau texte, c’est simple, compréhensible par des enfants, et si l’essence des textes est bien là, cela reste forcément des versions, des adaptations, et on est loin du vocabulaire et de la complexité de ces oeuvres d’origines. Des textes adaptés à une lecture à haute voix, pour partager

Des recueils très sympathiques pour les faire découvrir l’univers des contes et des ballets aux enfants, tout en leur offrant de jolis objets pour leur bibliothèque !

 


 

 

+  Si vous appréciez ce blog, vous pouvez voter pour les trophées influenceurs ! (un vote par jour) – Et vous participez à un tirage au sort pour gagner 500€ de shopping* Merci *

cadeaumaestro

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :