Bacha Posh – Roman Important !

BachaComment renoncer à la liberté ?
A partir de 13/14 ans

Bacha Posh

Charlotte Erlih

Actes Sud Junior (2013)

*****

Sélection des Incorruptibles 2014/2015

Réédité en 2020 chez Gallimard Jeunesse avec une autre couverture

*****

Depuis 10 ans, Farrukh vit comme un garçon, s’habille comme un garçon et passe, aux yeux de tous, pour un garçon. Pourtant, c’est une fille. C’est une bacha posh : une de ces filles élevées comme des fils dans les familles afghanes qui n’en ont pas. A 5 ans, on lui a coupé les cheveux, retiré sa poupée et on lui a appris à se comporter comme un garçon. Sauf qu’à la puberté, elle doit redevenir une jeune femme. Faire la cuisine, porter la burka, ne plus sortir seule, baisser les yeux face aux hommes. Et dire adieu à ses rêves, ses habitudes, ses amis. Mais quand on a goûté à l’action et à la liberté, comment y renoncer ?

*****

Quel enfer ! On se demande presque en terminant ce roman s’il ne faut pas penser comme la mère de Farrukh, qui lui dit qu’elle a eu de la chance de vivre comme une bacha posh pendant 10 ans. Mais ce doit être une situation tellement épouvantable le jour où on vous retire toute cette liberté…

Un roman qui permet de découvrir une tradition qui perdure encore aujourd’hui et qui pose aussi question sur l’identité : Comment se construit-elle ? Vient-elle de notre sexe ou de notre éducation (famille, école, société) ?

En tous cas, ce roman ne peut pas laisser indifférent. Et ce n’est hélas pas aujourd’hui, avec le retour des talibans au pouvoir, que les droits des femmes vont s’améliorer en Afghanistan.

Une lecture que je vous recommande !

*****

D’autres livres qui parlent de privation de liberté pour les jeunes filles : J’ai 14 ans et ce n’est pas une bonne nouvelleL’histoire de Malala

Le trésor de Youlo – Album jeunesse

trésor

Album (6 ans et +)

Le trésor de Youlo

Nadine Croguennec-Galland

Émilie Camatte (ill.)

Éd. Cépages (2014)

*****

Youlo est une jeune tibétaine de 11 ans. Quand elle écrit, sur son cahier les mots ont l’air de danser. Ils sont parfois au-dessus de la ligne, parfois en dessous… Le maître a convoqué ses parents pour leur dire qu’elle n’y arrivera pas malgré ses efforts et qu’elle leur serait plus utile dans les prairies, à surveiller les troupeaux. Les parents de Youlo sont déçus mais ils écoutent l’avis du maître. Youlo est triste. Elle se sent responsable de son échec. Pourtant c’était une élève très sérieuse. Le jour du départ pour la transhumance arrive. Youlo est un peu inquiète, elle va quitter sa famille pour plusieurs mois. Heureusement, elle a un petit trésor avec elle, une petite turquoise donnée par sa grand-mère, un porte-bonheur.

*****

Dans l’interview ci-dessous, Nadine Croguennec-Galland explique que cette histoire lui a été inspirée par une histoire vraie (comme toutes les histoires de cette collection “Racines du monde” d’ailleurs). Elle est prof de français et intervient auprès de jeunes du monde entier dont les histoires lui ont déjà inspiré un livre que je lirai un de ces jours :  “La classe au bout du voyage “.

Le trésor de Youlo est une histoire qui m’a beaucoup plu, même s’il y a un côté un peu triste quand on pense à tous ces enfants qui sont dans le même cas que Youlo et qui vont devoir arrêter leur scolarité malgré eux.

Au passage, on en apprend un peu plus sur la vie quotidienne au Tibet. La transhumance des troupeaux par exemple, mais on a aussi, grâce aux très belles illustrations, des informations sur les vêtements portés, la décoration intérieure des maisons, un mariage traditionnel…

Une jolie lecture qui donne envie d’en savoir un peu plus sur le Tibet !

*****

Le blog de l’illustratrice

Les éditions Cépages

Voir aussi : l’avis de Blandine

Cette lecture participe au Challenge “Je lis aussi des albums” 2019 !

Elle participe aussi au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Prénom !

Interview de Nadine Croguennec-Galland (le son n’est pas très fort !)

Lectures en vrac – Février – Romans, doc, albums

Lectures de février

en vrac pour cause de (pas assez de) temps !

1 doc + 2 romans + 2 albums

♦♦♦

Lectures Dis Bonjour A La DameDis bonjour à la dameJe respecte les autres de Sylvie Baussier et Caroline Dall’ava – Collection “les pieds sur Terre” aux éditions de l’Élan vert (2009)

Un documentaire plutôt bien fait pour apprendre à respecter les autres, les règles de vie en commun que ce soit à la maison, dans la rue ou à l’école. Il fonctionne par double page : dans un premier temps, on regarde la première double page sur laquelle il y a juste une illustration avec une question, par exemple une illustration de cour d’école avec comme question “Le respect à l’école, c’est quoi ?” Dans la double page suivante, on reprend des morceaux de l’illustration précédente avec des petits textes explicatifs.

Des illustrations gaies et colorées, de petits textes explicatifs courts, simples et clairs avec en prime un petit dico à la fin pour les mots plus difficiles. Un documentaire sympathique qui remplit bien sa fonction !

♦♦♦

 Lectures Chut Chut ! On a un plan de Chris Haughton aux éditions Thierry Magnier (2014)

Quatre personnages, armés de filets à papillon, se promènent dans la forêt dans l’espoir d’attraper un oiseau. Oui, mais voilà, est-ce par maladresse, par bêtise ou par malice, le plus petit fait échouer leurs plans à chaque fois… Sélectionné pour le prix des Incorruptibles 2015-2016 (Maternelle)

Un album rigolo, qui joue sur la répétition d’une même action (ou presque !) et qu’il doit être très amusant de lire à haute voix devant des petits ! Un album tout bleu…

 ♦♦♦

Lectures Cher Bill Cher Bill d’Alexandra Pichard – Gallimard Jeunesse (2014)

 Une improbable correspondance entre une petite fourmi nommée Oscar et son correspondant scolaire, une pieuvre nommée Bill… Sélectionné pour le prix des Incorruptibles 2015-2016 (CE1)

On retrouve bien les préoccupations et les jeux des enfants dans ces échanges plein de tendresse et d’humour. Les illustrations sont simples, avec un trait fin et essentiellement des couleurs primaires. Un très joli album !

 ♦♦♦

Deux romans de Véronique Delamarre-Bellégo, une auteur jeunesse que je découvre… Je voulais lire “Banzaï Sakura” mais il n’est ni à la bibliothèque de mon village, ni même à la médiathèque départementale… Par contre, à la bibliothèque, il y avait 2 romans de cette auteure, je me suis dit que c’était un bon début !

Lectures Le Secret De Grand Oncle ArthurLe secret de grand-oncle Arthur de Véronique Delamarre-Bellégo – Oskar Jeunesse (2009)

Alexandre et Rosalie sont tristes. Ils viennent d’apprendre que leur Grand-Oncle Arthur vient de mourir. Un grand-oncle qu’ils connaissaient bien, avec qui ils avaient passé de nombreuses heures à jouer aux devinettes, aux énigmes. Grand-Oncle Arthur a justement une dernière énigme pour eux ! Arriveront-ils à la résoudre ?

Un petit roman d’une centaine de pages qui se lit très facilement et avec beaucoup de plaisir. La partie triste passe rapidement, elle est éclipsée par l’excitation des enfants qui doivent résoudre l’énigme. Un roman qui parle aussi de la famille. Des héros qu’on pourra retrouver dans d’autres aventures…

Du même auteur, j’ai lu et bien apprécié aussi “SOS Ange gardien” un roman un peu naïf, plein d’espoir et de joie de vivre que Sophie vous a présenté ici.

Bref, de bonnes lectures !

Les chemins de l’école

♥ Les chemins de l’école ♥

D’après la série télévisée “Les chemins de l’école”

Éditions Nathan (2015)

Dès 8 ans

***

Ani en Malaisie Ani – Malaisie

Ani, 11 ans, vit avec sa famille sur l’île de Pulau Silawa, en Malaisie. Il fait partie de la communauté des nomades de la mer, qui s’est établie dans un village sur pilotis. Tous les matins, Ani met plus d’une heure pour aller à l’école, en bateau, ou plutôt sur une embarcation précaire qui peut chavirer à tout moment…

***

Devi en IndeDevi – Inde

C’est à Kalingapatnam, un village-île sur la côte de la mer du Bengale, que Devi, petite indienne de 13 ans, est prête à parcourir des kilomètres à travers plaines et rivières pour atteindre son école à Kusumpuram. Ces épreuves, Devi est prête à les affronter pour accomplir son rêve : devenir docteur et ainsi soigner les plus démunis de son village.

***

Erbol en KirghizieErbol – Kirghizie

A 2400 mètres d’altitude, en Kirghizie, au nord-ouest de la Chine, Erbol, 12 ans, harnache son cheval. Depuis Kichy Naryn, minuscule hameau perdu à dix heures de route de la capitale, la vie citadine paraît bien lointaine. La neige recouvre ces horizons infinis sur plusieurs mètres d’épaisseur. Chaque matin, Erbol se prépare à affronter trois heures de trajet pour rejoindre son école. Complètement seul, il ne peut compter que sur lui-même et sur sa fidèle monture.

***

Francklyn à MadagascarFranckyn – Madagascar

C’est au Sud de Madagascar, dans le village d’Andranotakatse, que les deux jeunes frères Francklyn et Olivier parcourent chaque dimanche matin 20 kilomètres de marche pour accéder à leur école. Durant la semaine, les deux frères vivent seuls, loin de leur famille, en totale autonomie. Cette lutte pour l’éducation, déjà commencée par leur père, leur donne l’espoir d’un avenir meilleur où il ne sera pas forcément question de devenir, pour construire leur vie, un éleveur de zebu comme il l’est de coutume chez les Malgaches.

***

Les chemins de l’école sont des livres tirés d’une série télévisée diffusée sur France 5, elle-même inspirée par le film documentaire de Pascal Plisson.

Les chemins de l’école, c’est aussi une association qui aide à la scolarisation d’enfants à travers le monde. L’achat de ce livre contribue au développement de cette association. Ils ont également une page Fb.

Mon avis : Je lis assez peu de documentaires, mais là, j’appellerais plutôt ça des “documentaires romancés”. Et je dois avouer que j’ai vraiment beaucoup aimé ces petites histoires ! Faciles à lire et à comprendre pour de jeunes lecteurs (de petits paragraphes écrits gros, des photos et deux doubles pages à la fin pour “en savoir plus”).

C’est à la fois proche des enfants car ce sont d’autres enfants, et en même temps, totalement dépaysant pour nos enfants (aller à l’école en barque ou à cheval, ce n’est pas très courant en France !)

Un coup de cœur pour ces petits livres qui nous permettent de partager, le temps de quelques pages, le quotidien très différent d’autres enfants !

SignatureNat