Pochette d’activités – Voyage au Japon

pochette* Un Mois au Japon *

Pochette d’activités

Voyage au pays du Soleil Levant

Proposée par

Amélie-Laure et Anna

de

Paon et les petits curieux

*****

Cette pochette d’activité qui parle d’art (de peinture) aux plus jeunes (3-6 ans) est la 3ème proposé par Paon et les petits curieux. Je l’ai gagnée lors d’un concours il y a déjà plusieurs mois (juin 2021) et je l’avais gardée précieusement pour vous en parler lors du Mois du Japon. Et tellement bien rangée que j’ai failli oublier !! Ce qui aurait été dommage.

Comment ça se présente ? Une petite fiche à l’intention des parents présente le peintre (ici, il s’agit d’Hokusai) et son œuvre. Puis il y a 9 fiches cartonnées, imprimées recto-verso. La 1ère se présente comme une grande carte postale : au recto, une oeuvre d’Hokusai. Et au verso, un petit mot d’Hokusai qui se présente.

La 2ème fiche raconte une histoire dans laquelle quelqu’un s’est perdu, et pour le retrouver il faut regarder le tableau et suivre les indications. Au verso, 6 coloriages inspirés des dessins d’Hokusai.

Les autres fiches proposent différents jeux, dessin, coloriage, autocollants, cherche et trouve, jeu de mémoire à fabriquer (ce sont des kokeshi) ou encore collages.

Bref, c’est super complet, très bien fait et ça doit occuper les enfants pendant un bon moment ! Découvrir l’art (et le monde) en s’amusant, c’est plutôt sympa.

Sur leur site vous pourrez voir l’intérieur de toutes les pochettes (+ le prix, les abonnements…)

Beau, ludique et éducatif, what else ?

*****

Les autres pochettes déjà sorties :

N°1 : Promenons-nous : Elle met à l’honneur le peintre Georges Seurat à travers le tableau Un dimanche après-midi à l’Ile de la Grande Jatte.

N°2 : Raconte-nous la jungle : On découvre le peintre Henri Rousseau à travers le tableau Forêt tropicale avec singes.

N°3 : C’est celle dont je vous parle aujourd’hui.

N°4 : Entre mer et sable : Avec le peintre espagnol Joaquín Sorrola (je connaissais certains de ces tableaux sans savoir que c’était de lui !)

N°5 : Mange-moi : Rencontre avec Arcimboldo.

*****

Des livres qui parlent d’Hokusai, on vous en a déjà présenté plusieurs sur ce blog :

*****

Un set d’activités qui participe au Challenge “Un mois au Japon

Chez Lou et Hilde

*

Hokusai Voyage dans le monde flottant

HOKUSAIDocumentaire jeunesse

HOKUSAI

Voyage dans le monde flottant

Caroline Larroche

Palette… (2010)

*****

Éditeur : Selon la pensée bouddhique, la vie est flottante, éphémère, elle s’offre un jour, puis disparaît et réapparaît sans fin. Hokusai a traduit cette philosophie dans ses estampes dites ukiyo-e (images du monde flottant), dont il est le maître incontesté.

Hokusai est aussi le plus célèbre auteur de manga, ces dessins au fil de la pensée » où il laisse libre cours à son imagination. Curieux de tout, ce « vieillard fou de dessin », comme il se décrivait lui-même, a créé un univers fascinant peuplé de fleurs et d’animaux, de cascades et de montagnes enneigées, de simples pêcheurs et de fantômes grimaçants, qui composent une véritable encyclopédie par l’image du Japon de son époque.

*****

Le Poète chinois Su Tung-po (1833-1834) Collection du Musée Guimet – Paris

Un documentaire qui n’a hélas plus l’air d’être disponible à l’achat. Vous pourrez peut-être le trouver chez un soldeur, dans un troc et puces ou encore, comme moi, dans votre bibliothèque préférée !

On nous présente la vie de ce “vieux fou de dessin” comme Hokusai s’appelait lui-même, à travers ses dessins, ses estampes ou ses peintures. Chaque chapitre fait deux ou trois pages et nous informe sur ses tableaux, comme le célèbre “sous la grande vague au large de la côte de Kanagawa” ou encore “les trente-six vues du Mont Fuji”.

Mais on nous montre également des dessins moins connus représentant la vie quotidienne. J’ai beaucoup aimé “Le Poète chinois Su Tung-po” (1833-1834)

Bref, j’ai découvert quelques aspects de sa vie que je ne connaissais pas encore et beaucoup de peintures. Il dessinait des choses très différentes : la vie quotidienne des gens, la nature (fleurs, paysages et animaux), des monstres et des fantômes…

Un documentaire joliment mis en page et très agréable à lire !

*****

Site de l’autrice

Les éditions Palette…

Livres qui parlent d’Hokusai, déjà présenté sur ce blog :

Chez Lou et Hilde

La grande vague – Hokusai

Le mois du Japon est de retour !
Conte dès 5 ans

La grande vague

Hokusai

Véronique Massenot et Bruno Pilorget (ill.)

Coll. Pont des arts

Éd. de l’élan vert (2010)

*****

Ce conte commence ainsi : Aki et Taro n’avaient pas d’enfants. L’été de leur vie finissait, sans fruits ni fleurs à cueillir au jardin. Ils avaient espéré longtemps, bu et mangé tisanes et mets recommandés de tous, prié au temple avec ferveur, fait mille offrandes… puis s’étaient résignés. L’enfant dont ils rêvaient ne voulait pas venir. Ne viendrait plus, jamais. Soupirs et larmes… Un miracle arriva.

Et il arriva porté par une vague immense.

*****

C’est un conte qui parle du désir d’enfant. Et aussi de l’inquiétude, du souci que les parents peuvent se faire pour leur progéniture. Mais il parle également des questions que peuvent se poser les enfants “adoptés ou recueillis”.

C’est une très jolie histoire. J’ai beaucoup aimé également les illustrations, rondes, colorées, pleines de douceur. L’avant dernière page nous présente le tableau d’Hokusai “Sous la grande vague au large de Kanagawa“, qui se trouve au musée Guimet à Paris. Et qui a inspiré ce conte.

La page de garde finale répond à plusieurs questions : Qui était Hokusai ? Pourquoi les impressionnistes aimaient-ils son travail ? Qu’est-ce qu’une étampe ? Et d’autres questions encore.

*

Un très joli livre que je vous recommande pour initier vos enfants à l’art d’Hokusai.

Mais aussi, tout simplement, pour le plaisir d’une belle histoire joliment illustrée !

*****

Livres qui parlent d’Hokusai, déjà présenté sur ce blog :

Chez Lou et Hilde

*

légendes

Le challenge Contes et Légendes (Bidib)

HOKUSAI et le FUJISAN -Album ♥

FujisanLe mois du Japon est de retour !
Album dès 6/7 ans

HOKUSAI et le FUJI SAN ♥

Eva Bensard et Danièle Catalli

amaterra (2022)

*****

Le Mont Fuji nous raconte : “Dans mon pays, je suis le plus grand. Le plus grand des volcans. Au Japon, il y en a tant. Des mille et des cents. Mais aucun ne mesure, comme moi, 3776 mètres de haut. Je m’élève, solitaire, au-dessus des lacs, des forêts, des villages. Et même des nuages !” Ainsi parle le Mont Fuji.

Il nous dit aussi qu’il domine la ville d’Edo, immense fourmilière peuplée de guerriers, de moines, d’artisans ou de marchands ambulants. Il les observe. Un matin, une agitation inhabituelle et des cris le sortirent de sa torpeur. Un petit homme armé d’un balai était en train de dessiner…

*****

Quelle idée amusante et originale ! Faire parler cette montagne qui est un des emblèmes du Japon. Et la faire parler du peintre le plus connu et certainement le plus prolifique de ce pays : Hokusai.

L’album se termine par une page biographique sur Hokusai (et le mont Fuji !). Il y a également un lexique.

L’histoire est très belle et j’ai vraiment aimé la façon dont c’est raconté. Quand aux illustrations, elles ont des styles très différents selon les pages, comme l’étaient les peintures d’Hokusai.

Un album grand format aux très belles illustrations, avec une couverture solide et agréable au toucher, un papier épais, des pages cousues…(ça parait idiot de dire ça, mais on voit tellement de livres de “mauvaise” qualité, avec des couvertures fragiles, des pages qui se décollent…) Celui-ci est fait pour durer !

On peut dire que c’est un livre de très bonne qualité.

Un coup de cœur pour moi !

*****

Voir quelques pages (site éditeur)

Livres qui parlent d’Hokusai, déjà présenté sur ce blog :

Chez Lou et Hilde

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :