Le projet Starpoint : embarquez dans un nouveau monde !

Le premier tome de la trilogie Projet Starpoint nous ouvre un nouveau monde passionnant et intriguant. Suivez Pythagore et la fille aux cheveux rouges à la découverte de cet univers, entre science-fiction et fantastique.

starpointLe projet Starpoint
1 La fille aux cheveux rouges

de Marie-Lorna Vaconsin

La Belle Colère, 2 mars 2017
9782843378447, 19€

Pythagore, fils d’une professeur de mathématiques, fait sa rentrée au lycée avec deux semaines de décalage. Il découvre alors qu’il y a une nouvelle fille dans sa classe, une fille aux cheveux rouges, très sûre d’elle, attirante, Foresta. Mais Pythagore est surtout contrarié, car Louise, sa meilleure amie de toujours, l’évite, et traîne de plus en plus avec Foresta… Elles semblent toutes les deux cacher beaucoup de choses et ont un comportement étrange.

[Très légers spoilers dans le paragraphe suivant…]

Dans la ville de Pythagore, Loiret-en-Retz, une vieille légende, celle des Pécheurs, permet de faire une grande fête dans la ville. Lors de cette fête, Pythagore va apprendre que Louise est en danger, et qu’il doit aider Foresta à la retrouver au plus vite. Une aventure qui va le mener dans un monde étrange où des femmes au sang bleu se font couper la tête.

[Fin spoilers]

Ce premier tome d’une trilogie est impossible à refermer tant l’univers crée est bien mené ! L’auteur tisse une toile complexe, avec de nombreux petits détails, tant pour expliquer le côté science fiction / fantasy du livre, que dans la création d’un monde complexe et complet. On va de découverte en découverte, de suspicion en surprise, on imagine, on vit pleinement les aventures de Pythagore.

Pythagore, ce jeune homme au joli nom, n’est pas pour rien dans l’attachement du lecteur à ce roman. C’est un vrai adolescent, qui ne pense qu’à la musique et à draguer des filles, et c’est sans doute grâce à cela que l’auteur arrive à le rendre si réel. Avec ses interrogations, ses doutes, ses sentiments, il est un personnage profond qui n’hésite pourtant pas à prendre des risques pour sauver ses amis. Il permet de s’ancrer dans le monde réel. Avec lui on découvre aussi son père, chercheur en physique quantique, doux rêveur, dans le coma depuis 3 ans.

Louise et Foresta sont deux jeunes filles fortes, que l’on apprend peu à peu à connaître. Foresta est l’élément central de l’insertion de la fantasy dans ce récit, et c’est elle qui va donner, peu à peu, toutes les explications – en tout cas celles qu’elle a- à Pythagore.

D’autres personnages secondaires jouent un rôle trouble, ils sont souvent difficile à cerner, ajoute soit une touche de réel soit une touche de fantasy dans le récit. Car l’histoire est trépidante, le rythme de l’écriture permet d’avancer rapidement dans l’intrigue, dès que la présentation des personnages est faite.

Evidemment il y a des côtés un peu fouillis dans l’histoire. Des éléments notamment sur les Cartographes, un peu difficiles à appréhender sans illustrations ou cartes. Le monde créé est compliqué, tant au niveau de la géographie que de la biologie et physique. Enfin, le côté adolescent est peut être un tout petit peu trop poussé parfois, notamment les histoires d’amour secondaires… même si elles montrent bien le côté instinctif et un brin bestial des adolescents.

Un premier tome prometteur, difficile à classer : de la fantasy, avec un brin de steampunk, et à la limite de la science-fiction ! Un savant mélange, dense, qui fonctionne bien et se laisser dévorer, tout en nous faisant rêver à des oranges bleus, des mers avec des courants nocturnes étranges, des mondes parallèles, des filins de cuivre et des boussoles doubles…

La page Facebook de La Belle Colère, avec notamment l’invitation au lancement, demain du livre :

Coraline

CoralineCoraline

Neil Gaiman

Albin Michel (2003)

§§§

J’ai mis un moment avant d’emprunter ce roman. Pourtant, j’ai déjà lu plusieurs romans de Neil Gaiman (voir plus bas), et j’aime beaucoup cet auteur. Mais la couverture, déjà, me mettait mal à l’aise…

Que dire alors de l’histoire ! Car bien sûr, je n’ai pas résisté et je l’ai lue. Et je peux vous dire que c’est une histoire impressionnante. Certains romans pour “adulte” ne m’ont pas fait aussi peur. Il est noté à partir de 11 ans, je dirais que ça dépend si votre enfant est impressionnable ou pas, car c’est vraiment une histoire qui fait “froid dans le dos” !! Ces personnages avec des boutons à la place des yeux… Brrr…

§§§

L’histoire : une petite fille profite de l’absence de ses parents pour aller visiter un endroit qui est normalement fermé, un couloir (muré habituellement !) qui mène vers une autre version de son appartement, avec une autre version de ses parents ! Une petite fille très courageuse…

Neil Gaiman adore les contes, c’est sûr, et il aime les réécrire à sa façon… Ici, il s’est amusé à refaire “Alice : de l’autre côté du miroir” !

§§§

Prix Hugo du meilleur roman court 2003 ; prix Nebula du meilleur roman court 2003. Adapté au cinéma en 2009 par Henry Selick.

Autres livres du même auteur présentés sur ce blog :

L’étrange vie de Nobody Owens (que j’ai adoré !)

Par bonheur le lait

La bande annonce du film d’animation, que je n’ai pas vu, mais qui a l’air de bien respecter l’histoire… Et un extrait de ce film.

La Double Disparition (Orphans 1) de Claire Gratias

Roman fantastique pour adolescents (trilogie)

Orphans

1 La Double Disparition

de Claire Gratias

Rageot, mars 2013
Collection Thriller, 280 p.
9782700242690, 12,50€

“Il y a des moments où j’aimerai être orphelin et fils unique.”

Quand Marin lance ça un matin en partant de chez lui il n’imagine pas qu’il ne rentrera pas. Au lieu de ça un parcours composé de QR code l’entraîne dans ce qui semble être un monde parallèle.

Noémie, sa soeur, cherche pourtant à le retrouver avec l’aider de Fred, jeune geek et Alexia, son amie journaliste. C’est justement l’histoire d’Alexia que l’on suit en parallèle. Un nouveau centre de soin révolutionnaire s’est ouvert en ville, en toute discrétion. Elle aimerait beaucoup en savoir un peu plus et commence à mener l’enquête.

Ce premier tome de la série Orphans fait plus que nous présenter ces personnages, il les rend attachants et lance une intrigue réellement prenante. L’irruption du fantastique lance d’ailleurs véritablement l’intrigue, nous permettant de découvrir un nouveau monde, avec d’autres moyens de communication comme la télépathie.

Outre cet aspect fantastique ce roman offre aussi une enquête, celle d’Alexia et du suspense. Un brin d’amour aussi, mais pas de préoccupations adolescentes ou si peu. Seule la rébellion de Marin, un ado comme les autres, en colère contre ses parents, nous rapproche du quotidien des ados!  Ce roman s’attache avant tout à l’intrigue, pour notre plus grand plaisir!

On en profitera d’ailleurs pour visiter deux La Rochelle, une dans notre monde, une dans un autre monde.

Bien sûr on se doute du lien entre la disparition de Marin et le Seahorse Institute sur lequel enquête Alexia mais l’histoire est prenante et ce n’est finalement pas vraiment là que réside le mystère mais plus dans le destin de nos héros… le danger n’est jamais loin !

Une série qui commence fort avec des personnages sympathiques mais surtout une intrigue prenante et bien construite!

 + Le tome 2 de la série Orphans est prévu pour octobre 2013

+ Lire un extrait

+ D’autres livres de Claire Gratias :
– Breaking the wall
– Le signe de K1

+ L’avis de Fantasia,

+ CHallenge Vivent nos régions chez Lystig

L’héritière (Lune Mauve, 2) Marilou Aznar

Roman pour adolescent – Fantastique

Lune Mauve

2 L’héritière

de Marilou Aznar

Casterman, mai 2013

 

Mon avis sur le premier tome La disparue –  Attention ici spoiler tome 1

Alors que l’on a laissé notre héroïne aux portes d’un autre monde, l’histoire reprend à paris, de nouveau au lycée. Chloé accompagne Séléné mais elle est de plus en plus malade et l’urgence est de trouver un remède au mal qui la ronge et qui ronge Ishtar. C’est donc sur Terre que se poursuit cette quête où action et amour ne sont jamais loin. Trahisons et mystères sont aussi au rendez-vous.

Ce tome en faisant l’ellipse de plusieurs mois est tout d’abord déroutant. Comment Thomas qu’elle vient d’abandonner peut-il ne pas se souvenir d’elle ? Et puis peu à peu l’histoire se construit et des flash back nous permettent de combler les trous laisser dans l’intrigue, de revenir à la fin du premier tome et de comprendre ce qui se trame. Heureusement car le début m’a paru assez brutal et difficile à suivre, bien que ma lecture du tome 1 ne datait pas de plus de quelques mois. Finalement les allers-retours dans le temps et l’espace deviennent une partie intégrante de l’histoire qui permettent de mieux appréhender Ishtar, ce monde mystérieux dont on ne sait finalement que peu de chose.

Comme dans le premier tome l’intrigue se situe avant tout au lycée, avec des protagonistes adolescents et leur préoccupation. Pourtant ce tome est plus sombre et Séléné, malgré son amour pour Thomas, devient une vraie héroïne en se retrouvant très souvent au coeur des décisions et de l’action.

Nous découvrons un peu plus de ce monde de Lune Mauve mais bien des choses restent encore mystérieuses, la plupart même. Un point regrettable finalement car on attendait beaucoup de révélations suite à la fin du premier tome. Plus de citations du livre des T’sent en amorce de chapitres, ce que j’avais beaucoup aimé,  mais les informations recueillies par le père de Séléné. Un changement finalement intéressant puisque cela nous permet de compléter nos connaissances et de faire le point sur les informations données au cour des deux tomes, pour une meilleur compréhension de l’intrigue.

Séléné est un personnage parfois exaspérante tant elle est amoureuse mais c’est surtout un personnage très vivant, tout en relief auquel on s’attache facilement. Thomas n’en est que plus craquant, puisqu’on le voit à travers ses yeux. On découvre aussi dans ce tome certains personnages sous un nouvel angle, Chloé, Alexia, Vadim et Dagan notamment n’ont pas fini de nous surprendre!

Un deuxième tome dynamique et surprenant, avec toujours un fort potentiel de mystère mais une histoire qui ne nous offre pas assez de réponses! Le tome 3, L’affranchie, qui doit nous livrer la fin de l’histoire est attendue pour l’automne 2013, j’ai hâte de découvrir la suite de cette histoire passionnante, et de retrouver Séléné !

+ Pour lire un extrait de Lune Mauve

+ Les avis de Ptitetrolle, Melisande et Faelys

+ Le blog Lune Mauve, la page facebook.

+ Challenge YA#2 + Challenge Régions