Le sang des Porphyre

Le Sang Des Porphyre T1 Le San gDes Porphyre-T2 Le Sang Des Porphyre-T3

Le Sang Des Porphyre-T4  Le Sang Des Porphyre-T5  Le Sang Des Porphyre-T6

Le sang des Porphyres

Balac & Joël Parnotte

Dargaud

*

Une belle série en 6 tomes (histoire complète) : Soizik / Konan / Gwémon / Hermine / Aurore et Crépuscule.

L’histoire se déroule quelque part en Bretagne, sur la côte, au XVIIIème siècle. Habitant près d’une côte pleine de récifs et par conséquent dangereuse, les pêcheurs retrouvent régulièrement des noyés qu’ils aimeraient bien délester des quelques biens qu’il leur reste. Mais le curé du village veille au grain et empêche que les victimes soient dépouillés, c’est lui qui récupère les biens, pour l’église et qui fait enterrer les noyés, en terre consacrée s’ils ont une croix, ou dans la fosse commune dans le cas contraire.

Une histoire qui sent bon la Bretagne et ses traditions : on retrouve les jeux (la lutte Bretonne), les croyances (fantômes, diable, esprits), la religion (on écoute Mr le curé) ainsi que de nombreux mots bretons (traduits je vous rassure !) qui achèvent bien le tableau.

J’avoue avoir préféré les 4 premiers tomes (plus “bruts”) aux deux derniers, mais l’ensemble forme une belle histoire.

Les dessins m’ont beaucoup plu également, j’ai bien aimé le trait et les décors. Les personnages sont expressifs, le dessin dynamique et les couleurs lumineuses.

T.1 Soizik (2006) : Ce premier tome s’ouvre sur une noyée. Une noyée avec un beau collier que Soizik s’empresse de ramasser. Soizik est une jolie jeune femme, qui sait comme personne sauter de rocher en rocher (“une vraie chèvre” disent les gars du village qui n’osent pas la suivre). Dans ce tome, on va apprendre à mieux la connaitre, à connaître aussi le fort Korentin qui est amoureux d’elle, Gwémon un jeune garçon mystérieux, Konan un non-moins mystérieux étranger ainsi qu’Hermine.

Un tome où il sera question de naufrageurs, d’un trésor, d’une malédiction, d’un œil de verre, d’une phrase en latin et d’une terrible Morgaze !

T. 2 Konan (2007) : Où l’on en apprend un peu plus sur tous les personnages et plus particulièrement sur Konan et son passé… D’autres personnages, surgis d’un passé pas si lointain, font surface.

T. 3 Gwémon (2009) : Des retrouvailles pas forcément agréables, deux confessions étonnantes qui se contredisent et se complètent à la fois, et on connaît enfin la véritable origine de plusieurs personnes…

T. 4 Hermine (2010) : La sauvagerie reprend ses droits, la cupidité aussi… Plusieurs y perdrons la vie. Mais cette histoire n’est pas finie…

T. 5 Aurore (2012) : Notre histoire a changé de lieu, et quelques personnages haut en couleurs s’ajoutent ! On s’éloigne un peu des côtes Bretonnes (pas trop quand même, on reste du côté de St Malo !) et on parle beaucoup des Antilles, sans les voir…

T. 6 Crépuscule (2013) : Il est enfin l’heure de connaître la vérité et de régler quelques comptes !

Vous pouvez feuilleter les premières pages des tomes 5 et 6 sur le site des éditions Dargaud.

***

Balac (pseudo de Yann Le Pennetier) est également le scénariste de la série Sambre ou encore Basil & Victoria, une jolie série jeunesse dessinée par Edith (en 5 tomes, aux Humanoïdes Associés).

Joël Parnotte, le dessinateur, est connu pour sa série “les aquanautes” (réalisée avec Vincent Mallié chez Soleil Productions).

***

La bd de la semaineCette semaine, c’est chez Jacques

Sortilèges interdits – Roman ado

SortilègesSortilèges interdits

Alice Adenot-Meyer

Coll. Le Lamantin Aventurier (Ado)

Le Lamantin (2015)

###

A partir de 11 / 12 ans

###

Yodim, un jeune garçon de 16 ans, étudie le violon à la célèbre académie de Dardes. Avant la fin de sa dernière année, le directeur de l’école lui propose un travail que Yodim ne peut refuser, ayant été déshérité par son père.

Yodim a été choisi par le Comte de Vald, parce qu’en plus d’être un excellent musicien, c’est un musicomage…

#####

De la magie, des sortilèges, grâce à la musique

c’est plutôt original, et je ne crois pas avoir déjà rencontré ça à travers mes différentes lectures (quoi que, j’entends une petite voix au fond de mon crâne me dire que ça me rappelle vaguement quelque chose, mais quoi ??) Bref.

J’ai bien aimé le personnage de Yodim, ses questionnements, son sens du bien et du mal (difficile parfois de résister à la tentation…), son humilité et sa gentillesse. On le sent profondément humain. Les autres personnages sont moins “fouillés”, c’est un peu dommage, on aurait aimé en savoir plus sur ses amis par exemple.

La musique occupe une très grande place dans ce roman et c’est donc sans surprise que j’ai découvert que l’auteur était musicienne… Mais même si vous n’appréciez pas spécialement la musique vous pourrez le lire avec plaisir.

Ce roman se lit très facilement, l’écriture est fluide, seul hic, il se finit trop vite, on aurait bien aimé suivre les personnages un peu plus longtemps… Une seconde aventure peut-être ?

Un joli roman dont je dois dire que s’il avait eu 100 pages de plus, ça ne m’aurait vraiment pas gênée !!

Ayant terminé ma présentation, je suis allée voir ce que d’autres en disait, on est d’accord sur plusieurs choses, mais surtout une :

On en veut encore !!!

#####

Le blog de l’auteur Alice Adenot-Meyer

Elle a également écrit Nalki (en deux tomes) que je n’ai pas encore lu.

Sur le blog de Mélisande, Accrocdeslivres, il y a un concours pour gagner ce roman ! Dépêchez-vous c’est jusqu’au 14 mars (2016)…

Le site des éditions du Lamantin

Du même éditeur, présentés sur ce site, voir aussi :  Seconde nature et enquête d’identités

Le vent te prendra #InLove

VentPrendraLe vent te prendra

Camille Brissot

Collection In Love

Rageot (2015)

L’auteure : Elle est encore lycéenne lorsque parait son premier roman, Les héritiers de Mantefaule. Le bac en poche, elle intègre ensuite l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon, où elle suit en parallèle un cursus sur les civilisations asiatiques. Camille vit à présent à Paris et travaille dans la communication.

La collection : In Love, des romans d’amour pour les plus de 14 ans, librement adaptés de grands classiques (La Dame aux Camélias, Bérénice, Les Hauts de Hurlevent…) par une jeune génération d’auteurs : Charlotte Bousquet, Fabien Clavel, Camille Brissot…

L’histoire : Écrivain en quête d’inspiration, Locke Wood a loué un appartement au mystérieux Heathcliff dans une haute tour enveloppée de brume. Bientôt le fantôme d’une jeune femme aux cheveux noirs vient hanter ses nuits. Lorsqu’il se confie à Heathcliff, ce dernier réagit si violemment que Locke, intrigué, se lance sur les traces de son passé…

Mon avis :  Ce roman est librement adapté des “Hauts de Hurlevent”, seul et unique roman d’Emily Brontë, qui est une histoire d’amour, de haine, de vengeance et de folie. Une histoire sombre et cruelle. Repasser après Emily Brontë, dont le roman est devenu un classique, n’était pas évident.

Mais il faut bien avouer que le pari est plutôt réussi !

J’ai lu “les hauts de hurlevent” il y a longtemps, mais j’ai revu le film récemment et le côté très noir des personnages et de cette histoire est très bien retranscrit dans cette nouvelle version. Le côté venteux / froid / hivernal est bien présent aussi, le vent devenant presque “vivant” par moment… Évidemment, cette version-là est beaucoup plus moderne et beaucoup plus courte aussi (173 pages alors que l’autre fait 416 pages en poche…). Mais si cela peut donner aux jeunes lecteurs/lectrices l’envie de lire des classiques, alors je dis oui !

D’ailleurs, après avoir fouillé dans les tas de livres qui parsèment la maison, j’ai retrouvé le roman d’Emily Brontë, que du coup, je vais relire…

Le petit détail sympa : “l’objet-livre” en lui-même. Il est doté d’un rabat (qui sert de marque pages) qui protège la tranche du livre et il y a un liseré, une petite bordure sur le bas et la droite de la page qui “finit” joliment le livre.

SignatureNatPar ici l’avis de Bouma et celui de Ricochet.

Le Tsar #roman ados

Le Tsar

Jean-François Chabas

L’école des loisirs (2006)

le-tsarColl. Maximax (9-12 ans)

Thèmes : Famille / Tigre / Vengeance / Sibérie

Un roman d’aventure, mais pas que !

L’histoire : Le Tsar a tué mon frère, alors je tuerai le Tsar. C’est ainsi. Le Tsar est plus grand que moi, plus puissant que moi, plus intelligent que moi. Il est patient. On l’a vu sauter un mur de quatre mètres avec un veau dans la gueule, casser la porte d’une isba pour se jeter sur une petite fille et l’enlever. Moi aussi, je suis patient. Et je grandirai, je deviendrai fort et rusé. Pour accomplir ma mission. J’ai hérité de l’entêtement de notre père, et une femme m’a donné un fusil magique. Je pars à la chasse au tigre de Sibérie dans la neige des monts Stanovoï.

Mon avis : J‘ai beaucoup aimé cette histoire (je ne suis pourtant pas fan de chasse !). Fédor et son frère ont perdu leur mère, morte de la fièvre typhoïde. Suite à son décès, leur père (devenu fou ?) s’en va, les laissant se débrouiller seuls. Les deux frères s’entendent bien, s’entraident, vivant ensemble une vie rude mais qui leur plait et leur convient. Mais un jour, Alexandre, le frère aîné, se met en tête de partir chasser le Tsar, un tigre géant de Sibérie qui sème la terreur dans la région depuis de nombreuses années…

Deux jours plus tard, son frère n’étant pas revenu, Fédor part à son tour à la poursuite du Tigre qui a certainement tué son frère, car il veut le venger. Sa longue poursuite, presque une quête, le pousse à réfléchir et l’amène à rencontrer une femme qui ne parle que par questions. C’est un roman très court (77 pages) mais il est dense, très bien écrit, vraiment dépaysant (bouh, le froid, la neige…) et d’une certaine façon plein de poésie

J’avoue être assez déçue, quand je me relis, car je trouve que je ne rends pas assez hommage à ce livre. Je voulais vraiment vous donner envie de le lire et je n’ai pas l’impression d’avoir réussi…

Dites-moi tout, après avoir lu cette présentation, avez-vous envie de lire ce petit roman ?SignatureNat