La fiancée du fantôme – Roman jeunesse

fiancée

« Ma vie, ma joie, te voilà revenue !… » Shakespeare

La fiancée du fantôme
Malika Ferdjoukh

Illustrations d’Édith

L’école des loisirs (1999)
*****

Il y a de cela bien longtemps, au cœur de l’Écosse, par un soir d’automne particulièrement glacial, la famille March arrivait dans sa nouvelle demeure : Forest Lodge.

Forest Lodge, dont Horace, jeune garçon de 9 ans très curieux, ne va pas tarder à découvrir qu’elle est hantée…

*****

Un petit roman joliment illustré par Édith (dont je n’aime toujours pas les « nez »!). Les dessins apportent une vraie légèreté au texte, dont la fin, si l’on y réfléchit bien, n’est pas si drôle que ça !

Une belle histoire de fantôme et d’amour dont chaque chapitre est introduit par une citation de Shakespeare. Il y a tout ce que j’aime dans cette courte histoire : l’Écosse, sa lande et ses maisons hantées, un amour perdu depuis longtemps et enfin retrouvé, un jeune garçon aventureux, de la joie, de la tristesse…

Une fort jolie lecture qui m’a beaucoup plu !

*****

Hommage au Fantôme de Canterville d’Oscar Wilde, La fiancée du fantôme est l’un des tout premiers romans de Malika Ferdjoukh. L’école des Loisirs

De Malika Ferdjoukh, Sophie vous a déjà présenté : Chaque soir à 11h  et moi l’adaptation de ses romans en bande dessinée avec « Quatre sœurs »

D’Edith, nous vous avons présenté deux bandes dessinées :  Le jardin de Minuit (Sophie) et… Le jardin de Minuit (moi) ainsi que « Emma G. Wilford »

***

Ce roman participe au Challenge Halloween de Lou et Hilde

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/40234224_1858790040879407_3157129252680237056_n.jpg?_nc_cat=104&oh=fa57de50e6eb8de541d9750f8ffcd932&oe=5C448FBB

ainsi qu’au Challenge des « RE » chez Blandine, puisque je me suis vite rendue compte que je l’avais déjà lu il y a quelques années… Mais je l’ai relu avec beaucoup de plaisir !

Noé Nectar et son voyage étrange de John Boyne

« Noé Nectar et son voyage étrange » est un roman magnifique offrant une belle leçon de vie!

Roman fantastique de 9 à 14 ans

Noé Nectar et son voyage étrange de John Boyne

Gallimard Jeunesse, 2012, 256 pages

Genre: Contes, fables

Illustrations d’Oliver Jeffers

 

Présentation de l’éditeur: «Noé Nectar partit de chez lui de bon matin, avant l’aube, avant que les chiens ne se réveillent et que la rosée cesse de mouiller les champs.»

Le plus simple quand on a des problèmes, c’est de ne pas y penser. Alors Noé, huit ans, quitte la maison. Le voilà bientôt qui traverse la forêt et découvre un étrange magasin de jouets, peuplé d’une myriade de pantins étonnants. Le vieil homme qui les sculpte a une histoire à raconter à Noé, une histoire où il est question de promesses qu’on ne tient pas. Il embarque Noé pour un voyage qui pourrait bien changer sa vie.

Par l’auteur du garçon en pyjama rayé, un conte pétillant de fantaisie qui aborde des sujets graves avec grâce.

 

Mon avis

Je connaissais John Boyne entre autres grâce à son célèbre roman (d’ailleurs adapté au cinéma) «Le garçon en pyjama rayé» mais j’avais envie de découvrir une autre facette de l’auteur. En effet, jusqu’à présent je n’avais lu de lui que des histoires réalistes sur fond de guerre. Bien que ce soit de superbes récits, j’ai profité de sa venue à la foire du livre de Bruxelles pour découvrir «Noé Nectar et son voyage étrange».

 

Noé Nectar et son voyage étrange est superbe, j’ai plus d’une fois eu les larmes aux yeux en le lisant tant la plume de l’auteur parvient à retranscrire avec exactitude un panel d’émotions. C’est une œuvre empreinte de mélancolie, de tristesse et surtout de tendresse. Ce récit d’une grande beauté est un vibrant hommage à la Vie.

 

Dans cet univers, il est normal de croiser un teckel et un âne qui parlent ainsi qu’un porte-manteau qui se déplace pour vous rendre votre veste. J’ai beaucoup aimé la réécriture d’un conte connu (je ne dévoilerai pas lequel ;)) et les personnages principaux sont très attachants. Bien que court, ce livre destiné à la jeunesse ravira également les adultes grâce à des messages forts et à ses thèmes universels. Relevant du parcours initiatique, l’histoire du jeune Noé Nectar trouvera écho aussi bien dans le cœur des petits que des grands.

 

Vous trouverez plus d’informations sur le site de l’éditeur et si le travail de l’illustrateur vous intéresse voici une petite présentation d’Oliver Jeffers

 

~Melissande~

Emma G. Wildford – Bd d’aventure ado/adulte

Emma

Emma G. Wildford

Zidrou & Edith
Noctambule
Éd. Soleil (2017)
*****

Angleterre, années 20. Emma attend le retour de son fiancé Roald, parti 14 mois plus tôt pour la Laponie. Lassée d’attendre et d’entendre toujours le même refrain de la part de la Royal Geographical Society, Emma décide de partir à sa recherche.

*****

Ce qui m’a plu :

Une couverture superbe qui me fait de l’œil depuis la sortie de cette bd… Et un « objet-livre » absolument magnifique !
Une belle histoire, de l’aventure, du mystère et de grands espaces avec en plus un côté poétique et onirique.

Une héroïne moderne, libre, autonome, au caractère bien trempé. Une poétesse qui a les pieds sur terre et ne s’en laisse pas compter !!

Un format très original avec une couverture rigide en 3 volets.
Des « surprises » : Une vieille photo, un ticket d’embarquement et une lettre (à ne pas lire trop tôt !) qui complètent l’histoire.
Même si je ne suis pas une grande fan du dessin d’Édith (je n’aime pas sa façon de faire les visages en fait, le reste j’aime bien !), j’ai apprécié les couleurs et surtout le soin apporté à ce splendide « objet » !

Ce qui m’a déplu : Qu’il n’y ait pas un 2ème tome !!

Vous l’aurez compris, j’ai pris beaucoup de plaisir à cette lecture, tant pour l’histoire que pour la beauté de l’objet en lui-même. ♥ ♥ ♥

*****

Voir les 10 premières pages sur le site de l’éditeur.

Encore une belle découverte faite grâce à mes petits camarades de la BD de la semaine !

Allez donc voir les avis de Mo’, Syl, Blandine, Khadie, Noukette, Moka, Jérôme, Brize

Zidrou, nous vous l’avons déjà présenté ici (Lydie / Les beaux étés / Merci et quelques autres !) + La vieille dame qui n’avait jamais joué au tennis + L’adoption

D’Edith, nous vous avons présenté :  Le jardin de Minuit (Sophie) et… Le jardin de Minuit (moi, avec un train de retard !! )

 

Cette semaine nous sommes chez Moka

Jeanne de Mortepaille : une nouvelle petite sorcière en littérature jeunesse

jeanne de mortepailleRoman jeunesse dès 9 ans
Fantastique et Aventure

Jeanne de Mortepaille
1 Le Serment des sentinelles

de Sophie Noël

Gulf Stream éditeur, mai 2018
9782354886225, 13,90€
Disponible en numérique epub

Thèmes : sorcier, découverte, chat, pouvoir, magie, amitié, secrets, aventure

 

Si les sorciers ne manquent pas en littérature jeunesse, notamment depuis Harry Potter, je prends toujours beaucoup de plaisir à découvrir de nouveaux héros qui apprivoisent leurs pouvoirs, car cela permet d’apporter une belle touche de magie à notre monde. Et Jeanne de Mortepaille est une petite sorcière avec un bel avenir devant elle…

Jeanne est en CM2 et partage sa vie entre l’école et ses meilleurs amis. Une vie tranquille qui change du tout au tout quand son chat lui apprend qu’elle est en fait une sorcière et qu’elle doit commencer l’apprentissage… Leçons, mystères et dangers attendent notre jeune héroïne ! Heureusement Jeanne ne reste pas seule, accompagnée de ses deux meilleurs amis et de son maître chat, elle va peu à peu découvrir les secrets du monde des sorciers, et aussi les ennemis qui rodent.

Jeanne de Mortepaille : Le serment des sentinelles est un récit d’aventures prenant, facilement accessible aux jeunes lecteurs. L’univers est dévoilé au fur et à mesure et les événements permettent de tenir le lecteur en haleine, même si ce premier tome est avant tout un tome de découverte. De longs passages sont consacrés à la découverte des sorciers. Si cela permet de bien comprendre tout le fonctionnement, cela casse parfois un petit peu le rythme qui est soutenu et prenant par ailleurs. La sorcellerie est bien présente, mais avec peu de passages vraiment consacrés à la magie… L’amitié et les relations humaines priment souvent, et cela rend le récit très ancré dans notre réalité.

La réussite de ce premier tome de Jeanne de Mortepaille tient dans sa jeune héroïne : ce personnage est à la fois attachant sans être faible. Jeanne est pétillante, elle découvre ses pouvoirs en même temps que nous et son innocence permet de comprendre le monde qu’elle découvre. Sa maître chat Rébellion est aussi attachante, avec ses airs de grande prêtresse qui sait tout mais se révèle finalement inquiète et attachée à sa jeune protégée. Enfin les personnages secondaires, très dichotomiques (les bons et les méchants), prennent place peu à peu… il serait intéressant de les connaître un peu plus, peut être dans les futurs tomes. Les liens d’amitié sont en tout cas bien décrits, et d’autres amitiés semblent à venir… de quoi permettre aux lecteurs de s’identifier.

Le serment des sentinelles a beau être un premier tome de présentation, l’intrigue est déjà bien lancée, avancée, le danger est présent et l’action se fait de plus en plus présente… Le jeune lecteur devrait facilement se laisser prendre dans l’histoire… et réclamer le deuxième tome !

 

+ Le blog de Sophie Noël