Les orphelins de métal de Padraig Kenny

orphelins de metalUne aventure haute en couleurs qui vaut le détour!

 

Roman fantastique pour adolescents dès 12 ans

Les orphelins de métal
 de Padraig Kenny

Editions Lumen, avril 2019
15 euros (9,99 euros en format numérique)
disponible en epub

Thèmes: aventure, amitié, robots, fantastique

 

Présentation de l’éditeur:

« Christopher a beau être orphelin, il fait l’envie de tous ses amis… des amis bien particuliers, puisque ce sont des robots! C’est que, contrairement à eux, il est ce qu’on appelle un Authentique: un être humain doté d’une âme, une vraie. Apprenti auprès d’un inventeur malhonnête, Absalom, le garçon observe avec consternation les manigances de son mentor, et passe ses soirées à enchanter ses camarades de métal avec les rares souvenirs qui lui restent d’avant – avant l’incendie qui lui a enlevé ses parents. Malheureusement, l’escroc se double d’un menteur… Absalom dissimule depuis des années un étonnant secret!(…) »

 

Ce tout nouvel auteur pour la jeunesse a su développer une idée originale sur base de thèmes abordés à de nombreuses reprises dans la science-fiction. Les orphelins de métal propose un panel de protagonistes présentant souvent bien plus d’humanité que leurs concepteurs.

L’action arrive très vite dans ce roman. Cependant, même si certaines révélations sont prévisibles, on passe un bon moment en compagnie de ces êtres farfelus mais terriblement attachants.

J’ai suivi les aventures de Christopher et ses amis de métal avec beaucoup de plaisir et d’émotion. Plus d’une fois, j’ai eu les larmes aux yeux. Le fait que la plupart des personnages soient des robots n’est pas un frein à l’identification tant la profondeur de leurs sentiments et leur attachement à Christopher sont bien réels.

Avec Les orphelins de métal, Padraig Kenny réussit le pari d’allier l’homme et la machine en un tout nouveau concept. Peu avant la fin, on commence à comprendre quel sera le dénouement mais cela n’enlève rien au charme du roman. Il s’agit d’une belle aventure qui questionne sur la notion d’humanité,  où la créature surpasse son créateur. Il y est aussi question de la quête de l’immortalité et de ses conséquences, un thème cher à la science-fiction mais dont personnellement je ne me lasse pas.

Les orphelins de métal est un roman en un tome à découvrir! 

 

~Melissande~

 

+ la présentation de l’auteur sur chickenhousebooks.com 

+ Autre roman de Padraig Kenny disponible en e-pub (en version originale)

+ Pour en savoir plus sur les différents types de robots, un documentaire présenté par Hérisson

+ Autre roman qui pourrait vous plaire: « Gustave Eiffel et les âmes de fer »

Nous suivre et partager :
error0

La tour sans fin – Roman SF Enfant/Ado

 finUn roman haletant pour découvrir la SF !

La tour sans fin
Pascal Brissy

Scrineo (2019)

*****

Titus Prime a 13 ans. La journée a bien commencé, il vient d’être nommé ambassadeur et à ce titre, il a droit à un logement pour lui seul. Cette nomination, il la doit à sa grande soif de réussite tout d’abord, ainsi qu’à la protection du Consul Jasper. Pour le remercier, Titus lui apporte une pomme (car les fruits sont rares et donc chers). Mais les choses se gâtent quand le Consul Jasper est empoisonné et que Titus est déclaré coupable. Sa vie d’ambassadeur aura duré moins d’une demi-journée…

Mais dans sa fuite, il va rencontrer Rukia, une jeune fille de son âge pleine de ressources ainsi que Flip et son rat Slime… Tous les trois vont aider Titus dans sa cavale, mais aussi dans sa quête de la vérité.

*****

Cette histoire se déroule dans un monde terrible. Les sols terriens contaminés par la radioactivité sont inhabitables. Des tours géantes reliées entre elles par des passerelles (les tours-planètes) ont donc été construites pour mettre l’humanité à l’abri. Plus on habite haut et plus on est quelqu’un d’important (et plus on est à l’abri…)

Ce qui va sembler sans fin à Titus, c’est cette journée. Il va vivre une étonnante course poursuite à travers les étages d’un immeuble !

Ce roman est relativement court (126 pages) mais il est très prenant et sans temps mort. Il est très bien pour une première approche de la science-fiction, car il est plutôt facile à lire et c’est une aventure pleine de rebondissements.

A partir de 10/11 ans.

Extrait (p.14) :

« Il ne fait aucun doute que mon mentor a été assassiné. Mais par qui ? Dans quel but ? Je grimace en comprenant que je suis dans de sales draps. Je fais un coupable tout désigné. Mon statut d’ambassadeur semble définitivement envolé, et à cause de mon âge on ne m’accorde plus aucun crédit. Je proteste, ordonne, défie ou même insulte, mais en vain. »

*****

Le blog de l’auteur

D’autres romans de SF pour ados : Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous / Théa pour l’éternité / Sigrid et les mondes perdus

Nous suivre et partager :
error0

TER – BD SF Adulte – Trilogie

TER  Un étrange « messie » pour une étrange planète…

TER

T1 : L’étranger (2017)

T2 : Le guide (2017)

T3 : L’imposteur (2019)

Rodolphe & Dubois

Éditions Daniel Maghen

***

Pip, un jeune pilleur de tombes, découvre un jour (ou peut-être une nuit…) – dans une tombe – un homme d’environ 30 ans, entièrement nu et qui ne parle pas… Il a un tatouage au bras. Suite à une confusion, Pip le baptise « Mandor« , puis le ramène chez lui, au village de Bas-Coutil où il vit avec sa sœur Yss. Ils s’aperçoivent très vite que Mandor a un don pour réparer les objets et qu’il apprend très vite, à parler notamment. Et c’est là qu’une ancienne prophétie refait surface…

***

TER

Au départ, le dessin ne m’attirait pas trop, mis à part les maisons et les machines, parce que les personnages me semblaient trop « figés ». Mais j’ai vite été captivée par ce personnage mystérieux et amnésique (ou mystérieux parce qu’amnésique !) et on se demande bien ce que cache toute cette histoire ! Nous sommes dans un monde un peu obscur, avec un côté moyenâgeux, des prêtres qui ressassent une ancienne prophétie et des tas de choses oubliées…

La fin du tome 1

apporte un début de réponse avec une surprise de taille à laquelle je ne m’attendais vraiment pas. (N’allez surtout pas voir la dernière page, vous allez vous gâcher une bonne partie de l’histoire !!)

La quête de la « vérité » se poursuit dans le tome 2, fournissant quelques réponses, mais amenant également d’autres questions. Bref, vivement le tome 3 que j’ai la fin de cette histoire !

A la fin de chaque tome, un splendide cahier graphique propose des « recherches » de personnages, illustrations en noir et blanc, mais également des tableaux pleine page en couleur, magnifiques ! Les couleurs, d’ailleurs sont également très belles.

Une belle bd de science-fiction, avec une atmosphère très particulière (le tome 1 est très mystérieux) et de très belles illustrations….

***

https://www.bdnet.com/img/comment/ean/ter-pg02.png

TER

Le 3ème et dernier tome est sorti le 21 février (mais je ne l’ai pas encore lu !!)

Rectificatif d’avril 2019 : J’ai enfin lu le tome 3… Mais ce n’est pas le dernier ! Un second cycle arrive derrière… Et il devrait s’appeler TER(RE)

Feuilletez quelques pages sur le site de l’éditeur

L’avis de Jacques sur le tome 1 (avec d’autres planches à voir !)

Une interview des deux auteurs par Un amour de BD

Cette semaine nous sommes chez Noukette

Nous suivre et partager :
error0

Negalyod – BD Ado / Adulte

Negalyod

Une bd originale, qui mélange technologies et dinosaures !

NEGALYOD

Vincent Perriot

Florence Breton (Couleurs)

Casterman (2018)

*****

Présentation de l’éditeur : Un monde sillonné de tuyaux gigantesques et peuplé de dinosaures… Des villes qui flottent dans le ciel et recouvrent de leurs ombres les faubourgs grouillants d’une humanité industrieuse… Et un « réseau » omniprésent qui domine les terres et les hommes.
Jarri Tchepalt est un berger du désert de Ty. Il parle aux dinosaures et maîtrise l’art des cordes. Quand un camion générateur d’orage anéantit son troupeau, Jarri décide de partir en ville – pour la première fois – afin de se venger… Mais révolte et révolution ne mènent pas toujours là où on croyait.

*****

Une bd conseillée par une libraire. Pas un coup de coeur pour moi (pour elle, si !) même si j’ai passé un bon moment. C’est une bande dessinée originale, qui mélange dinosaures et technologies (leurs téléphones portables sont beaucoup plus perfectionnés que les nôtres).

C’est un mélange de fantasy (le héros parle avec les dinosaures) et de science-fiction (camions météo qui font pleuvoir / monde ultra connecté même au milieu du désert). Bref, je pense que ma -légère- déception est liée au fait qu’il y a beaucoup de choses dans cette histoire qui ne sont qu’effleurées et que l’on termine cette bd avec plus de questions qu’on ne l’a ouverte !

Un diptyque ou une trilogie ça aurait été super ! Un seul tome, c’est un peu juste et je suis restée sur ma faim…

Par contre, j’ai bien aimé les illustrations tant pour ses paysages désertiques, que sa ville en « 3D ». Et j’ai beaucoup aimé les couleurs employées aussi.

*****

Feuilleter quelques pages sur le site de l’éditeur

Cette semaine nous sommes chez Moka, au milieu des livres…

Nous suivre et partager :
error0