2022 en classiques – Challenge

2022

Nouvelle année, même challenge,
Mais nouveau nom (oui, on change encore !)

2022 en classiques

est donc le nouveau nom du challenge

2021, Cette année sera classique

(anciennement Cette année, je (re)lis des classiques”)

*****

Avec Blandine du blog Vivrelivre

*****

Pour cette 5ème année, nous avons encore décidé, avec Blandine, de changer le nom de notre challenge.

Mais le principe est toujours le même : sortir nos vieux classiques des étagères poussiéreuses où ils s’ennuient, les lire et partager nos ressentis, bons ou mauvais !

Autre nouveauté : plus de paliers, chacun lit autant de livres qu’il veut ou peut ! Par contre nous gardons les mois thématiques (mais c’est facultatif) et les lectures communes.

*****

Le challenge court sur toute l’année, du 1er janvier au 31 décembre 2022 inclus.

Tous les supports sont acceptés : romans, pièces de théâtre,  livres audio, mais aussi leurs adaptations en BD, manga, jeunesse, voire films.

Nous acceptons tous les livres publiés avant 1970.

Pour participer ? C’est sur nos blogs (ICI et LA) – Sur le groupe Facebook (CLIC) – Sur Instagram avec le hashtag #2022enclassiques

*****
Des mois thématiques et des Lectures Communes sont en préparation !

Pour chaque thème, nous vous proposerons des titres, des auteurs, soit parce que nous les avons lus (il y a un lien), soit parce qu’ils sont jugés “incontournables”…

***

Janvier : La 1ère Guerre Mondiale (En lien avec le challenge de 14-18 à nous de Blandine)  

LC Blandine et Nathalie : A l’Ouest rien de nouveau d’Erich Maria Remarque (1929) – Nos avis sont plus bas

Autres propositions de lecture :

Ceux de 14 de Maurice Genevoix (1949) / Les croix de bois de Roland Dorgelès (1919) (Blandine)/ Le feu d’Henri Barbusse (1916- Prix Goncourt)

*

Février : L’Amour ! Toujours l’amour… ♥♥♥

LC Blandine :

LC Nathalie : Le diable au corps de Raymond Radiguet (1923)

Autres propositions de lecture :

Jane Eyre de Charlotte Brontë (1847) / Roméo et Juliette de William Shakespeare (1597) / Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos (1782) / Cyrano de Bergerac

*

Mars : Une autrice / une écrivaine

LC Blandine :Journée de la Femme : Ces femmes qui ont marqué la littérature - Booknode - Les actus littéraires

LC Nathalie :

Des autrices : George Sand / Pearl Buck / Jane Austen / Les sœurs Brontë /Virginia Woolf / Marguerite Duras / Karen Blixen /Simone de Beauvoir

Lire cet article de la Bnf pour encore plus d’idées !

*

Avril : Adaptation d’un classique (BD ou Ciné) (en lien avec le challenge “Les adaptations littéraires” de Lydia)

LC Blandine :

LC Nathalie :

Autres propositions de lecture :

Des souris et des hommes- Rebecca Dautremer (2020) / Pas mal d’idées ici

*

Mai : Un classique de la littérature jeunesse, conte, légende ou roman (En lien avec le challenge Contes et Légendes de Bidib) 

LC Blandine :

LC Nathalie : Les gars de la rue Paul de Ferenc Molnar (vo 1906)

Autres propositions de lecture :

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf (1963) /

*

Juin : Un classique de la littérature Anglaise (En lien avec le challenge A year in England ?)

LC Blandine :

LC Nathalie :

Autres propositions de lecture :

Jane Austen / Les sœurs Brontë / Virginia Woolf /

*

Juillet : L’Inde en contes ou roman (En lien avec les Étapes Indiennes chez Hilde et Blandine) 

LC Blandine :

LC Nathalie :

Autres propositions de lecture :

 

*

Août : Un classique de la littérature de voyage, qu’il soit terrestre ou maritime

LC Blandine : Moby Dick, adaptation de Bill Sienkiewicz

LC Nathalie :

Autres propositions de lecture :

Jules Verne / Jack London / Moby Dick de Melville

*

Septembre : Un classique de la littérature Américaine (En lien avec le mois Américain ?)

LC Blandine :

LC Nathalie :

Autres propositions de lecture :

Caldwell / Faulkner / Steinbeck

*

Octobre : Pour Halloween, un roman d’horreur ou gothique ? (En lien avec le challenge Halloween ?)

LC Blandine : Dr Jekyll & Mister Hyde de Stevenson

LC Nathalie : Le Moine de Matthew G. Lewis (1796)

Autres propositions de lecture :

Frankenstein de Mary W. Shelley (1818) / un roman de Lovecraft / Dracula de Bram Stoker (1897)

*

Novembre : Un classique de “genre” (Polar, romance, science-fiction ou fantasy !)

LC Blandine :

LC Nathalie :

Autres propositions de lecture :

SF : La Machine à explorer le temps (1895) ou la Guerre des mondes (1898) de H.G. Wells / Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley (1931) / Ravage de René Barjavel (1943) / 1984 de George Orwell (1949) ou encore Fondation d’Isaac Asimov (1951) font partie des très grands classiques ! (D’autres très bonnes idées par ici)

Fantasy : L’Appel de Cthulhu (1926) de Lovecraft / Bilbo le Hobbit (1937) ou la trilogie du seigneur des anneaux (1954) de J. R. R. Tolkien / Le cycle d’Elric de Michael Moorcock (1961)

Polar : Gaston Leroux / Maurice Leblanc (Arsène Lupin) / Agatha Christie / Léo Malet / Arthur Conan Doyle / Dashiell Hammet / Raymond Chandler…

Romance : Voir le mois de Février.

*

Décembre : Noël bien sûr !

LC Blandine et Nathalie : Au pied du sapin, recueil de contes de Noël de Kessel, Maupassant, Andersen, Daudet ou encore Dickens !

Autres propositions de lecture :

Dickens /

*****

Les participant(e)s

Bidib

Blandine

  1. Roman : A l’Ouest rien de nouveau d’Erich Maria Remarque (1929)
  2. Album/Conte : Dame Hiver des Frères Grimm (1812) adapté par F. Bobe et illustré par M. Goust (2021)
  3. Album/Conte : Jack Frost, l’enfant au doigt de glace de David Melling (2004) – légende anglo-saxonne

DF

Eimelle

Itzamna

Jojo

 

Kiona

 

Nathalie

  1. Roman  : A l’Ouest rien de nouveau d’Erich Maria Remarque (1929) Lu
  2. Roman : Le diable au corps de Raymond Radiguet (1923)

Pativore

  1. Billet de présentation du challenge

 

Véro

*****

2022

Merci à Mezzgarth pour les logos

****
Bilans des années précédentes
  2018 –  201920202021

*****

Pour vous aider dans ce challenge, n’hésitez pas à fréquenter assidument les librairies ou les bibliothèques, mais également le net avec Ebook gratuit Français

Nous vous souhaitons de belles lectures et de belles découvertes,

Blandine et Nathalie
2022

Pieter de HOOCH ( 1629 – 1683 ) peintre flamand

Le château des étoiles – BD Jeunesse ♥

châteauBD fantastique jeunesse

Le château des étoiles ♥

Alex ALICE

Rue de Sèvres, 2014

*****

Le château des étoiles. T1
1869 : La conquête de l’espace 

***

1868. La mère de Séraphin, Claire, est une exploratrice d’un nouveau genre. A l’aide de sa montgolfière, elle veut percer le secret de l’Éther, une sorte d’énergie contenue dans le ciel. Hélas, elle disparaît. Un an plus tard, Séraphin est toujours obsédé par l’Éther. Un soir, alors que les vacances d’été viennent de commencer, le facteur apporte un étrange courrier. La lettre contient un mot “J’ai retrouvé le carnet de bord de votre épouse…” et un billet de train avec un rendez-vous pour le lendemain…

*****

La très belle couverture “à la Jules Verne” m’avait déjà fait de l’œil à plusieurs reprises… Mais je vais plus souvent piocher mes lectures dans le côté BD adulte. Ceci dit, après avoir lu plusieurs avis élogieux, je me suis dit qu’il fallait que je tente l’aventure (car c’en est une !) Et j’ai bien fait !

Une seule chose m’a -légèrement- déplu : les traits trop “mangaïsés” à mon goût du jeune Hans !

Mais sinon, j’ai aimé tout le reste ! L’histoire est passionnante et addictive. Le mélange Histoire et Science Fiction fonctionne très bien. Les personnages ont leurs bons et leurs mauvais côtés, bref, ils sont humains (sauf peut-être le Roi ?) et donc crédibles. Et il y a un côté “merveilleux” dans cette aventure…

Après avoir lu le tome 1, j’ai englouti le tome 2 et les 3 autres tomes m’attendent à la bibliothèque. J’irai dès demain.

Ajout du 22/07 : Aussitôt récupérées, aussitôt lues ! Vivement le tome 6… ♥ ♥ ♥

Ajout du 23/11/21 : J’ai lu le tome 6, c’est toujours aussi bien !!

Laissez-vous tenter !

*****

Feuilleter les premières pages (site de l’éditeur)

est en congé pour la période estivale !

Mais je continuerai à vous présenter mes lectures de BD tous les mercredis (ou presque…)

RDL Juin 2020 – avec de la musique et Hunger Games

Une ronde des livres par mois, pour tenter de garder une trace de mes lectures, celles que je n’ai pas pris le temps de présenter, et celles dont j’ai seulement parlé sur Instagram !

En juin j’ai donc lu (entre autre)…

Romans

Le mois de juin est passé si vite, les lectures ont été peu nombreuses en roman, mais j’ai tout de même dévoré le nouvel Hunger Games !

Hunger Games : La ballade du serpent et de l'oiseau chanteurHunger Games : La Ballade du serpent et de l’oiseau chanteur 

Un nouvel Hunger Games, toujours pas Suzanne Collins, impossible de passer à côté, malgré la peur d’être déçue. Je n’ai pas attendu bien longtemps après sa sortie pour le lire, de peur de lire des avis négatif ou trop positifs… j’aime me faire mon propre avis sur ce genre de “grosse production”.

Le pitch de ce pré-quel  :

C’est le matin de la Moisson qui doit ouvrir la dixième édition annuelle des Hunger Games. Au Capitole, Coriolanus Snow, dix-huit ans, se prépare à devenir pour la première fois mentor aux Jeux. L’avenir de la Maison Snow, qui a connu des jours meilleurs, est désormais suspendu aux maigres chances de Coriolanus. Il devra faire preuve de charme, d’astuce et d’inventivité pour faire gagner sa candidate.

Mais le sort s’acharne. Honte suprême, on lui a confié le plus misérable des Tributs : une fille du district Douze. Leurs destins sont désormais liés. Chaque décision peut les conduire à la réussite ou à l’échec, au triomphe ou à la ruine. Dans l’arène, ce sera un combat à mort.

Déjà prendre un des personnages que l’on aime le moins dans Hunger Games comme personnage principal, c’est osé… mais en plus nous faire l’origine des Hunger Games… Et finalement je me suis prise au jeu de ce roman, j’ai appris à détester Snow, mais différemment, en découvrant ses failles, son histoire. L’origine des Hunger Games, de ses évolutions, j’ai trouvé ça passionnant, tout comme l’évolution des personnages.

Il y a plusieurs parties dans ce roman, tout commence doucement, pour prendre de l’ampleur, avec une partie, vraiment liée aux Hunger Games que j’ai adoré. Vient ensuite une partie plus étrange, le calme avant la tempête, où l’on cherche à comprendre à l’avance comment Corio peut devenir ce Snow que l’on déteste… et le moins qu’on puisse dire c’est que l’on est pas déçu par la fin !

Un sentiment ambivalent à la fin de cette lecture, avec du très bon par moment, des moments trop lents à mon goût, mais dans tous les cas deux personnages principaux charismatiques ! Je suis heureuse d’avoir replongé dans Hunger Games, surtout que je fais partie des gens qui n’avaient que peu apprécié le tome 3 !

PKJ, 2020

BD et mangas :

Second Summer : Never see you again, un manga en 2 tomes léger malgré sa thématique, avec beaucoup de musique !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🤍Second summer Never see you again 🤍 Ce manga en 2 tomes est une belle histoire d’amour et de musique 🎶 Alors qu’ils viennent de monter un groupe de musique au lycée, Rin meurt. Elle a toujours su qu’elle allait mourir, sans rien dire. Satoshi est effondré d’autant plus que la dernière chose qu’il lui a dite, c’est qu’il l’aimait… Ce qu’elle a mal pris. Quand il se réveille le jour de sa rencontre avec Rin, Satoshi comprend qu’il a une deuxième chance… Et il est bien décidé à ne pas lui avouer ses sentiments cette fois ! Ce manga adapté d’un roman (et qui existe aussi en film) est une histoire classique d’amour caché au lycée, mais entre le côté musique, les personnages attachants et pétillants et cette fin tragique inéluctable, on se laisse porter. Une lecture agréable qui permet de rencontrer des personnages bien campés, servis ici par les illustrations de Motomi Minamoto. Des illustrations adaptées, expressives, avec des personnages ayant chacun leur style propre. Le côté musique apporte une petite touche funky et me donne envie de voir le film pour écouter les chansons de Primember ! Une série parfaite pour mettre dans les cdi de collège : courte, sympa et avec le thème sous-jaccent de la musique. Vous lisez des mangas ? Quel est votre dernier coup de cœur ?

Une publication partagée par Sophie Herisson 📚 Bookstagram (@herissonfamily) le

Billy_C1_RVB okBilly Symphony 

Le jour où le jeune Billy aperçoit un saxophone dans une vitrine, c’est le coup de foudre. Sans un sou en poche, il va devoir redoubler d’efforts pour tenir enfin l’instrument entre ses mains ! Commence alors un long chemin vers le rêve d’une carrière de musicien… 

Encore de la musique, mais cette fois ci en bande dessinée ! Un jeune homme décide de se mettre à la musique, son parcours le mènera à un saxophone… dont il ne tirera que des notes peu appréciables… jusqu’à ce qu’il collabore avec un petit oiseau. Le succès est alors au rendez-vous, mais l’amitié peut elle juste survivre au succès ?

Cette bande dessinée sans texte n’est pas silencieuse pour autant, car au fil des pages les dessins de David Périmony prennent vie et la musique de ce petit oiseau se fait entendre… Une histoire douce et poétique, que l’on suit au gré des pérégrinations du héros. Les belles illustrations aux tons marrons un brun vintage de l’auteur rendent l’ensemble paisible

David Périmony, Editions de la Gouttière, 2020

 

 

 

 

 

J’ai commencé quelques autres romans, repris Filliozat pour essayer de savoir comment aider micro hérisson a traversé le terrible two – et pour l’instant on est plus proche de l’échec qu’autre chose… – mais surtout on a vécu la fin du confinement en prenant l’air, et en reprenant le rythme des réveils école ménage repas… Demain, vacances, on verra bien si j’ai plus de temps pour des romans, mais dans tous les cas on a plein de beaux albums qui nous attendent !

Ferrailleurs des mers – Roman SF

ferrailleurs

Ados / JA

FERRAILLEURS DES MERS

Paolo Bacigalupi

Au Diable Vauvert (2013)

*****

Un monde post-apocalyptique, non loin des côtes de la Louisiane ; des adolescents –visiblement très pauvres- luttent pour leur survie. Ce sont des ferrailleurs.

Ils travaillent sur des pétroliers échoués sur la plage, ramassant des métaux, de la ferraille pour gagner de quoi subsister. La vie est dure, ils vivent –survivent plutôt !- dans des sortes de bidonville avec parfois à peine de quoi manger. Ceux-là sont pourtant privilégiés car ils ont du travail ; d’autres doivent mendier ou se prostituer…

Un jour, un accident change la façon de voir les choses de Nailer. Et quand il fait une importante découverte, il ne peut se résoudre à faire « ce qu’il faudrait » pour s’en emparer…

*****

La 1ère partie de ce roman

Les 100 premières pages, avec la vie des ferrailleurs, leurs codes, leur travail, m’a beaucoup plu. On plaint sincèrement Nailer qui n’a d’autre famille qu’un père ultra-violent qui le bat régulièrement et on souhaite vraiment qu’il s’en sorte, qu’il accède à une vie meilleure.

Dans la seconde partie (Nailer a fait une découverte et il a fait un choix) je me suis sentie moins concernée par ce qui arrive aux personnages, j’ai eu l’impression d’une esquisse de roman et j’ai trouvé vraiment dommage que la dernière partie ne soit pas plus fouillée…

C’est vrai en particulier pour un des personnages, Tool, qui aurait mérité un peu plus d’attention, j’ai été vraiment déçue de sa « sortie », on aurait aimé en savoir plus sur lui et ses semblables.

La fin m’a également laissé un peu sur ma faim…

C’est peut-être dû au fait que c’est un roman « jeunesse ». Il ne fait que 300 pages, ce qui n’est pas énorme par rapport à la complexité du monde présenté.

Il n’en reste pas moins que j’ai passé un très bon moment, c’est un bon roman d’aventure/SF et j’attends la suite en poche (Les cités englouties, où l’on retrouve Tool) avec impatience.

Les cités englouties” n’est pas vraiment la suite, mais ça se passe dans le même univers et on retrouve des personnages… Et il y a un 3ème et dernier tome à cette “série” : Machine de guerre.

*****

Ce roman a obtenu le prix Locus (2011) dans la catégorie « Roman pour la jeunesse ».

Pour lire le début, c’est par ici

Et j’ai toujours deux autres romans de cet auteur dans ma pal : La fille automate et