Passionnée de littérature jeunesse, dévoreuse de livres, jeune maman !

Angelnight 98

Mon ange

Je pensais comme une enfant que tu resterai mon ange à jamais, je pensais que certaines choses ne peuvent pas s’effacer, que ces années auraient comptées. Je pensais que ca voulait dire quelque chose pour toi ces quelques mots, ce petit nom, meme encore aujourdhui après tout ca…. Mais ton telephone déborde de ces petits noms, et je n’ai plus ma place, plus le numéro, mais surtout ce nom, qui allonge tout, qui me desillusionne et me remet à ma place, alors meme que fleurisse les photos souriantes de d’autres que moi…. J’aurais aimé ne jamais lire ces quelques mots dit par une autre, car je les croyais personnel, et éternel….

_image prise sur lavoielactée, skyblog_

 

Nous suivre et partager :

Angelnight 97

Art… blog awards – Mes textes

Surprise, émue, touchée… non même pas… Simplement merci à la personne qui a fait les selections dans cette catégorie, car mon blog n’est que peu visité, et je pensais passer à travers cette selection…

Maintenant bien sur, il reste à voter… Pour moi, pour les autres, comme vous voulez, même sans miams, meme si vous avez déjà voter pour quelqu’un d’autre… juste me montrer si vous aimez ce que je fais… Et pas d’inquiètude, je ne vous en voudrai pas, si vous ne votez pas, on a tous bien d’autres choses à faire en ce moment, surtout avec noel qui approche et les magasins qui se remplissent…

_image : gettyimages Laurie Rubin_

Nous suivre et partager :

Angelnight 96

Sommeil

J’ai tellement sommeil que j’aimerai m’endormir à jamais. Tellement envie de fermer les yeux, et de ne pas réver. De fermer les yeux et de ne jamais plus entendre le réveil. J’ai tellement sommeil que j’aimerai m’endormir dans tes bras. Tellement envie de me coller à toi, et de ne plus bouger. Ne plus bouger, et ne jamais plus devoir me lever. J’ai tellement sommeil que je n’arrive pas à dormir. Tellement sommeil que quand je me colle à toi je ne veux plus dormir. Ne pas dormir et te prendre dans mes bras… Je répète, je m’entête, il faut dormir, pas juste m’assoupir, mais j’ai beau dire, j’ai beau maudire, je garde les yeux ouverts sur la nuit, la tete enfouie sous ton bras, tu ne t’en apperçois meme pas…

_Photo : gettyimages A woman lying in bed, Mads Greve_

Nous suivre et partager :

Angelnight 95

With Love

Je t’aime mais je ne peux plus te le dire, tu me fais trop souffrir. Je t’aime mais je ne répondrais plus, si tu continues. Je t’aime mais c’est trop pour moi, même si ca ne semble rien pour toi. Combien de nuits sans dormir parce que tu voulais juste mourir? Combien d’heure à te parler, te raisonner, pour que tu prennes quand même ces cachets?
Combien de fois j’ai pleuré sans que tu le saches, des mots que tu me disais, de tes malheurs qui n’en sont pas? Combien d’heures perdues, de bateaux manqués, de moments ratés? Combien m’en as tu pris? Combien m’en prendras tu encore si je continue? Peut être que je n’ai plus la force, peut être que tu penseras que je ne t’aime plus, peut être qu’après tout tu comprendras que je ne peux pas sourire pour toi…

_image prise sur le blog de LadyMilita_

Nous suivre et partager :