La ronde des films #1

Parce que j’ai vu ces derniers temps plusieurs films dont je ne prends jamais le temps de vous parler, quelques mots sur ces derniers, vraiment juste quelques mots…

Le témoin amoureux

Autant commencé mal, par celui qui me laissera le moins de souvenirs, assurément. Le témoin amoureux, et bien c’est l’histoire d’un témoin plein d’espoir, amoureux de la future mariée. Rien de transcendant donc, mais c’est cependant un bon film romantique pour fille en attente du prince charmant… ou qui ont déjà trouvé un prince charmant mais veulent une soirée doudou. Parce que bon, je n’en dis pas de bien, mais je l’ai regardé jusqu’au bout, et sans un certain déplaisir… de fille! Un téléfilm haut de gamme de la 6 en gros :D Les acteurs sont plutôt convaincants en fait, et la partie folklore écossais m’a bien fait rire!

Réalisé par Paul Weiland Avec Patrick Dempsey, Michelle Monaghan, Sydney Pollack… 2008

Clochette et l’expédition féerique

Film d’animation pour les enfants dès 3 ans.
Bon il n’y a pas à dire, c’est terriblement mignon! Clochette, la petite fée, fabrique, trifouille, expérimente… et elle se retrouve du coup dans une maison humaine. Elle va rencontrer une petite fille. C’est adorable, féerique, et ça donne envie de croire aux fées ! A réserver aux enfants cependant, voire aux fans de la fée Clochette, car l’ensemble reste simple, voire simpliste.

Réalisé par Bradley Raymond, 2010 (DVD uniquement)

Le nom de la rose

Alors là on a du vraiment bon film ! Du très bon, genre que je vais revoir, bientôt, j’en suis sûre! Un film presque aussi vieux que moi :D Je n’ai pas lu le livre et il était vraiment temps de découvrir le film! Merci tonton, c’est ça qui est bien avec tes conseils, pas la peine de réfléchir :)

Le film donc, est une petite merveille. Moyen Age, une abbaye (quand je vous disais qu’en ce moment je ne m’en détache pas du MA!) des morts, une enquête, des secrets ! Sean Connery est parfait dans ce rôle, à la fois attachant et secret. A la fois une enquête, une ode aux livres, une critique sociale… un ensemble parfait selon moi, dans une ambiance qui m’a beaucoup plu. C’est sombre, froid, lent parfois, touchant souvent… un vrai coup de coeur!

Réalisé par Jean-Jacques Annaud Avec Sean Connery, Christian Slater, Valentina Vargas – 1986

Simple

Ce téléfilm est passé cette semaine à la télé, je l’ai donc enregistré, l’homme n’étant pas du tout tenté par le sujet! Dès le lendemain je me suis empressée de le regarder, car j’avais gardé un très bon souvenir du roman de Marie Aude Murail! J’avais un peu peur quand même, les adaptations n’étant quand même pas toujours très réussie à la télé… Pourtant j’ai vraiment appréciée l’atmosphère rendue par ce film ! Je n’avais que de vagues souvenirs du livre, je ne tenterai donc aucune comparaison ! Un simple constat donc, c’est un film bien réalisé, qui m’a permis de revoir Toulouse encore :) J’ai trouvé les personnages dans l’ensemble convaincants, même si cela reste du téléfilm, Julien Drion est prometteur!

L’histoire est touchante et je vous conseille de lire ce livre ET de voir ce téléfilm :) Ah oui si vous ne connaissez pas du tout, c’est un film sur le handicap mental!

 

Voici donc 4 films, très très différents, avec chacun son charme, pour un public différent :) Bon visionnage… et bonne lecture, car quand même, sur 4 films, 3 prennent leur origine dans les livres :)

Nous suivre et partager :

La princesse de Montpensier (film de Bertrand Tavernier)

La Princesse de Montpensier - un film de StudioCanal

La Princesse de Montpensier

un film de Bertrand Tavernier

DVD Studio Canal

Inspiré de la nouvelle de Madame de La Fayette

Les acteurs :

Comte de Chabannes Lambert Wilson
Marie de Montpensier Mélanie Thierry
Duc de Guise Gaspard Ulliel
Prince de Montpensier Grégoire Leprince-Ringuet
Duc d’Anjou Raphaël Personnaz
Duc de Montpensier Michel Vuillermoz
Marquis de Mézières Philippe Magnan
Marquise de Mézières Florence Thomassin

Synopsis :

1562, la France est sous le règne de Charles IX, les guerres de religion font rage… Marie de Mézières, une des plus riches héritières du royaume, aime le jeune Duc de Guise, celui que l’histoire prénommera plus tard “le Balafré”. Elle pense être aimée de lui en retour. Son père, le Marquis de Mézières, guidé par le souci d’élévation de sa famille, la pousse à épouser le Prince de Montpensier qu’elle ne connaît pas. Ce dernier, appelé par Charles IX à rejoindre les princes dans leur guerre contre les protestants, la laisse en compagnie de son précepteur, le Comte de Chabannes, loin du monde, au château de Champigny.
Elle tente en vain d’y oublier sa passion pour Guise, mais devient malgré elle l’enjeu de passions rivales et violentes auxquelles vient aussi se mêler le Duc d’Anjou, futur Henri III.

Mon avis :
J’avais entendu beaucoup de bien du film au moment de sa sortie au cinéma en novembre mais comme il n’était pas passé dans mon cinéma de campagne, j’attendais sa sortie en DVD. Merci à Nadège de Studio Canal d’avoir devancé mes envies!
Bon j’avoue qu’il m’a fallu un peu plus de 15 jours avant de trouver le temps de le voir, car mon ami n’était vraiment pas partant pour voir ce film… j’ai donc attendu d’être seule… mais finalement il a fini par céder, et nous l’avons regardé tous les deux… Pas de miracle cependant il n’a pas aimé, pas assez d’action, de zombie et un peu trop d’amour je crois ;)

Pour ma part j’ai apprécié cette histoire d’un autre temps, avec de l’amour beaucoup, mais pas uniquement! Marie est amoureuse de Guise, mais nous sommes en 1562 et son père choisi pour elle un autre mari… on imagine déjà un vieillard ventripotent, pourtant c’est un fringuant jeune homme, et qui l’aime… Tellement en forme cependant que bien rapidement il est appelé pour la guerre contre les protestants (je ne suis pas spécialiste de cette période historique, mais bon c’est une guerre idiote, comme toutes les guerres…). Pendant ce temps Marie va passer beaucoup de temps avec son précepteur le Comte de Chabannes… Résultat, rapidement trois hommes ne peuvent s’empêcher d’être séduits par Marie, cette femme volontaire, beaucoup plus libre que les femmes de son époque, qui apprend à lire, écrire, monte à cheval, et ne se laisse vraiment pas faire! Pourtant quand un quatrième homme entre dans la danse, l’histoire se complique un peu, puisqu’il n’est autre que le Duc d’Anjou.

Ce que j’ai aimé dans cette histoire, ce sont les personnages, et surtout cette Princesse de Montpensier et son Comte de Chabannes. Tous les deux semblent beaucoup plus humains, et m’ont vraiment touchée. J’ai même pleuré…

Le film est passé plutôt rapidement, surtout la dernière partie. Je n’ai pas lu la nouvelle, mais elle est semble t-il très courte… alors un film de 2h14 cela me semble tout de même beaucoup, et j’ai eu quelques interrogations parfois, j’aurais peut être coupé quelques scènes, mais finalement assez peu, car il se passe quand même beaucoup de chose dans ces deux heures!! Le film est assez fluide, même si je me suis parfois un peu perdue dans les scènes de guerre, qui me semblaient superflues… mais contexte oblige!

Les décors, les paysages, les costumes, j’étais sous le charme… De beaux châteaux, des rivières, des champs, des fleurs et puis ces belles robes et ces beaux acteurs en beaux habits ! J’aime beaucoup tout cela, mais parfois cela fait trop dans certains films, trop faux, trop costumes… ici avec l’affiche j’avais quelques doutes, pourtant pas du tout, une fois lancée dans le film je me suis laissée prendre complétement dans l’ambiance!
Les acteurs ne sont pas mauvais dans le jeu en général, même si niveau dialogue par contre, et façon de parler ,cela fait vraiment exagération… Ce manque de naturel, du en partie à l’exigence historique, est assez lassant dans certaines parties du film. Si Mélanie Thierry joue bien la plupart du temps, c’est elle qui m’a le plus dérangé, car elle n’est pas toujours égale. C’est Lambert Wilson qui m’a le plus séduite, à ce niveau là aussi. Ce comte de Chabannes a beau être plus âgé, cela reste mon coup de coeur!

Un ensemble vraiment intéressant, mais que je ne peux pas comparer à la nouvelle de Madame de Lafayette… pour l’instant, car je compte bien la lire, d’autant plus que le texte est disponible on line facilement.

Nous suivre et partager :

LA PECORA NERA (Concours Express)

Le livre La Pecora Nera d’Ascanio Celestini vient d’être adapté au cinéma et sortira le 20 avril 2011.

L’asile est le lieu où se concentrent le plus grand nombre de saints. Saints sont les pauvres fous qui dorment sous des draps chinois, suaires de fabrication industrielle. Sainte est aussi la sœur qui, à coté de la petite lumière qui illumine sa table de chevet, brille comme un ex-voto. Mais le saint des saints c’est le docteur, il est Jésus Christ.”

C’est dans ces termes que Nicola nous raconte ces 35 ans “d’asile électrique”. Dans son cerveau disloqué la réalité et la fiction entrent en collision et génèrent des illuminations imprévisibles. Nicola est né dans les années 60 “les fabuleuses années 60”, et le monde qu’il voit à l’intérieur de l’institut psychiatrique n’est pas très diffèrent de la réalité que vivent les gens à l’extérieur.

Un monde toujours plus vorace, où la seule chose qui semble ne pas pouvoir se consommer, est la peur. ”

Le film est présenté à la 67ème Mostra de Venise.

En avant première et en partenariat avec Bellisima Films je vous propose de voir ce film le 4 avril (lundi!) en projection privée, suivie d’une rencontre avec le réalisateur Ascanio Celestini !

Pour participer il vous suffit :
1- D’habiter Paris ou de pouvoir vous y rendre pour cette projection
2- De laisser un commentaire indiquant pourquoi cela vous intéresse

Le tirage au sort aura lieu dimanche après midi, vous avez donc jusqu’à dimanche midi pour vous participer !

Détails : L’avant première aura lieu le Lundi 4 Avril 2011 prochain à 20h00 au Club Lincoln 10, rue Lincoln 75008 Paris. Invitation valable pour 2 personnes

 

 

Nous suivre et partager :

Maintenant, c’est ma vie de Meg Rosoff + film

 Roman adolescent

Maintenant, c’est ma vie

de Meg Rosoff

Titre original : How I live now

Albin Michel Wiz / Le livre de poche jeunesse
2-226-17006-5 / 978-2-01-322734-6
14€ / 5,50€

Thèmes : Adolescence, Amour, Angleterre, Anorexie, Guerre

 

” Tout a changé l’été où je suis partie en Angleterre passer quelque temps chez mes cousins. Un peu à cause de la guerre, qui a chamboulé pas mal de choses, évidemment, sauf que de toute façon, avant la guerre je ne me rappelle presque rien – pas de quoi écrire un livre, contrairement à ce qui va suivre. Non, si les choses ont changé c’est surtout à cause d’Edmond. Voilà ce qui s’est passé… “

 

Prix Luths (Allemagne), Prix Michael L. Printz (Etats-Unis) et Prix du Guardian (Angleterre)

Mon avis :

Ce roman lu à sa sortie en 2006 m’avait littéralement enchanté! L’occasion d’une Lecture Commune avec Liyah m’a permis de le relire, et ce livre reste un coup de coeur. Pourtant mon avis sera court, je suis pressée par le temps, et j’ai toujours du mal à parler des livres que je relis, c’est moins spontané…

 Une intrigue passionnante, entraînante, loin de la simple histoire d’amour, et du mystère, beaucoup, c’est ce qui m’a charmé dans ce roman. Daisy est une adolescente anorexique, envoyée de force en Angleterre, chez des cousins qu’elle ne connaît pas. Pourtant alors que la guerre se déclenche et que tous les éléments sont réunis pour lui faire vivre un enfer, l’amour est omniprésent dans ce livre. L’amour c’est ce qui rend Daisy vivante, la responsabilité c’est ce qui lui donne envie de vivre.

Les ellipses et l’intemporalité permettent à chacun d’y voir ce qu’il veut, d’interpréter le livre à sa manière. Les personnages sont mystérieux, ils créent un monde en marge de la guerre, sans que celle ci soit occultée ou diminuée. La petite Piper, amoureuse de la nature est un des personnages dont je me souvenais bien de ma première lecture…

Et malgré cette magie des personnages, le roman est très réaliste, saisissant et émouvant. A recommander sans modération !

Meg Rosoff nous entraîne dans ce récit avec brio, et m’a donné envie de lire ses livres suivants, et de parcourir régulièrement son blog.

L’avis très mitigé de Karine:) pour nuancer mon propos, puisque quand j’aime je ne sais pas dire le négatif :) ainsi que les avis de Tiphanya et Mélanie.

Extraits :

“Elle m’a demandé ce qu’on allait devenir et je lui ai dit que je n’en savais vraiment rien mais qu’il ne pouvait rien nous arriver tant qu’on était ensemble. Je lui ai demandé Tu sais ce que ça veut dire, invincible ? Elle a fait oui de la tête vu qu’à neuf ans elle a sans doute lu plus de livres que la plupart des gens durant leur vie entière. Alors j’ai ajouté Eh bien, tant qu’on reste ensemble, on est invincibles.”

Film :
adapté au cinéma en mars 2014 How I Live Now
Une adaptation américaine de Kevin Mac Donald. Avec Saoirse RONAN, George MAC KAY, Tom HOLLAND, Harley BIRD et Anna CHANCELLOR.
Sortie le 12 mars 2014. Drame / Aventure 1H46

  • Synopsis :Daisy, jeune New-Yorkaise de 15 ans passe pour la 1ère fois ses vacances chez ses cousins dans la campagne anglaise. Rires, jeux, premiers émois,ces vacances se révèlent idylliques. Une parenthèse enchantée qui va brutalement exploser quand éclate sur cette lande de rêve la troisième Guerre Mondiale…

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :