Ce feu qui me consume #InLove

Charlotte Bousquet - Ce feu qui me consume.Roman pour adolescents
adaptation libre

Ce feu qui me consume

de Charlotte Bousquet

Rageot, 2015
In Love, 176 pages

Rageot lance une nouvelle collection In Love, dans laquelle des auteurs actuels se lancent dans la réécriture très libre et moderne des grands classiques romantiques. Nathalie vous a d’ailleurs présenté le titre inspiré des Hauts de Hurlevent, Le vent te prendra.

Fidèle à mes amours classiques, c’est l’adaptation de la Dame aux Camélias, d’Alexandre Dumas fils que j’ai découvert.

Dans l’Italie actuelle, romantisme oblige, un jeune bourgeois pris dans le carcan imposé par ses parents, a le coup de foudre pour une jeune dresseuse équestre, qui brûle sa vie par les deux bouts, s’épuisant de fêtes en fêtes alors qu’elle est gravement malade. Il va tenter de l’aider à reprendre son souffle, tout en trouvant lui-même son chemin.

Si l’on connaît le roman d’origine, on imagine assez bien le déroulement, pourtant la plume de Charlotte Bousquet nous entraine dans sa vision de l’histoire et l’on oubli Dumas pour se prendre à espérer… L’auteure a d’ailleurs choisi de jouer sur cet espoir puisqu’elle propose une fin alternative. Pourtant si j’aime garder espoir, je n’ai pas trouvé cette façon de procéder très pertinente… mais quel difficile choix pour l’auteur que d’accepter la fin écrite par un autre finalement !

Séduite par ce titre je pense proposer la collection à mes grands collégiens, car s’ils sont souvent encore un peu jeunes pour s’intéresser à ces titres classiques, cela permet une belle entrée dans l’univers de ces histoires. De plus cela donnera sans doute envie à certains d’aller plus loin, vers l’original, même si ce n’est qu’au lycée.

Et vous que pensez-vous des adaptations libres et modernes des romans classiques ?

Le fantôme de Canterville #Album

9876543322678.jpgAdaptation de classique en album

Le fantôme de Canterville

d’Oscar Wilde,

Traduit par Albert Savine

Et illustré par Barbara Brun

Marmaille & compagnie, septembre 2014
9782367730349,20€

Un album suprenant qui reprend le texte intégral d’Oscar Wilde, mais avec de superbes illustrations. Un riche ministre Américain s’installe dans un vieux manoir anglais, avec sa famille. Ce manoir est hanté par Sir Simon, mais celui-ci a beau tout faire pour effrayer cette famille américaine, rien ne semble les toucher. Alors peu à peu, la situation s’inverse…

Je ne vais pas parler ici du texte, assez connu et dont la traduction m’a semblé proche de celle que j’avais découvert il y a quelques années. Ce sont les illustrations qui ont réellement retenue mon attention !

Les illustrations de Barbara Brun, notamment celles en pleine page, offrent un petit côté ancien qui sied bien à cette histoire du 19ème, tout en y ajoutant une touche vintage avec de nombreux objets emblématique des années soixante.

photo-1-18-.JPGPhoto de Mya 

Titres de chapitre, petits encarts, détails au milieu du texte, tout est vraiment bien adapté à ce texte, créant une atmosphère particulièrement adaptée. Un très grand album, un très bel objet !

Une belle façon de faire découvrir ce texte aux adolescents, car accompagné par ces belles illustrations il parait moins ardu et long.

+ Les avis de Mya, Liyah et Nota Bene

+ Challenge Je lis aussi des albums 2015

+ Challenge Rentrée Littéraire 2014
+ Challenge Petit Bac

Il était une fois… des histoires pour enfants

Recueils de contes pour enfants
Raconte-moi les ballets
adapté par Susanna Davidson
et Katie Daynesillustrations d’Alida Massari

traduit par Virginie Clauzel

Usborne, 2014
9781409571308, 10€

Histoires de princes et princesses

adapté par Mairi Mackinnon

illustré par Lorena Alvarez

Usborne, 2014
9781409571315, 10€

 

Sept ballets classiques sont adaptés pour les enfants et illustrés. La belle au bois dormant, Coppélia, Le lac des cygnes, la sylphide, Don Quichotte, Casse-Noisette et la fille mal gardée, des ballets très connus ou un peu moins, que les enfants vont pouvoir découvrir dans cette version aux illustrations enfantines.

Dans histoires de princes et princesses, le principe est le même, des contes classiques sont adaptés pour offrir une version enfantine.

Ces deux albums sont de très agréables objets : dos toilé, titre en lettres dorées, marque page tissu… et rien que cela va déjà plaire aux enfants ! A l’intérieur on retrouve des histoires certes classiques qui fonctionnent toujours bien, avec des versions vraiment simples.

Les illustrations de Histoires de princes et princesses, tout en douceur et finesse, mais un brin contemporaines, sont parfaites pour accompagner ces histoires, et offrent de très jolies scènes qui font un peu penser à Eric Battut. Des tableaux pleines pages encadrés, des illustrations de texte, mais tout de même un texte au coeur du livre, avec des histoires d’une dizaine de pages.

Dans Raconte-moi les ballets, les illustrations aussi incitent au rêve et montrent bien la féérie des ballets présentés.

Niveau texte, c’est simple, compréhensible par des enfants, et si l’essence des textes est bien là, cela reste forcément des versions, des adaptations, et on est loin du vocabulaire et de la complexité de ces oeuvres d’origines. Des textes adaptés à une lecture à haute voix, pour partager

Des recueils très sympathiques pour les faire découvrir l’univers des contes et des ballets aux enfants, tout en leur offrant de jolis objets pour leur bibliothèque !

 


 

 

+  Si vous appréciez ce blog, vous pouvez voter pour les trophées influenceurs ! (un vote par jour) – Et vous participez à un tirage au sort pour gagner 500€ de shopping* Merci *

cadeaumaestro

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Princesse Sara 1 Pour une mine de diamant – Alwett

Bande dessinée jeunesse

Princesse Sara

1 Pour une mine de diamant
2 La princesse déchue
3  Mystérieuses héritières

Audrey Alwett (scénario)

Nora Moretti (dessin)

et Claudia Boccato (couleurs)

 

Soleil, Collection Blackberry
9782302017863 (tome1), 10,50

 Sara a toujours vécu aux Indes, lorsque son père l’envoie parfaire son éducation en Angleterre dans le pensionnat sélect de Miss Minchin. Immensément riche, grâce à une fortune bâtie sur les automates, Sara suscite rapidement amitiés et jalousies. Les haines s’attisent d’autant plus que Sara a pour elle toutes les qualités d’une princesse. Jusqu’au jour où son père décide d’investir sa fortune dans une mystérieuse mine de diamants…

Mes élèves se l’arrachent, j’ai même bien failli ne pas pouvoir lire cette bande dessinée ! 

 Princesse Sara(h), ça parle je pense à beaucoup de lecteurs, soit par rapport au roman de Burnett, soit par rapport à l’anime japonais (Princeeessse Saraaah, Princesse, Princesse, Tu es bien jolie [Tu es bien jolie]…) ! Qui ne connait pas ? Si c’est ce qui m’a attiré vers cette bande dessinée ce n’est pas du tout le cas de mes élèves car ils ne connaissent ni l’un ni l’autre (ignares!).

En premier lieu ce sont les illustrations qui attirent le lecture. Cette collection Blackberry chez Soleil est vraiment superbe à ce niveau là et mes élèves aiment pour le moment tous les titres acquis! Je suis moi même très sensible aux illustrations et celles ci sont vraiment magnifiques ! Le trait un peu japonisant, les couleurs en plus… trop lisses je pense pour beaucoup mais c’est tout à fait ce que j’aime! Mon seul reproche réside dans l’âge des personnages. Les illustrations ne permettent pas toujours de bien les situer, puisque Sara semble souvent plus vieille qu’elle ne l’est, alors qu’au contraire son père ressemble à un adolescent. Les personnages sont tout de même bien reconnaissable et il n’y a pas de risque de confusion.

L’histoire est très semblable à celle du roman de Burnett, ainsi qu’à celle du dessin animé. Les personnages gardent leurs traits de caractères, leurs noms, et le déroulement de l’histoire est très semblable, jusque dans certains détails comme la boulangère… L’auteur introduit pourtant un aspect original à l’histoire, avec un petit coté science fiction puisque le père de Sara est à la tête d’une fabrique d’automates, des robots très sophistiqués. Ce petit coté steampunk est très plaisant.

Enfin je n’ai pour le moment lu que les trois premiers tomes mais l’histoire de Sara telle que je la connais touche à sa fin… alors qu’un 5ème tome vient de sortir “Retour aux Indes” qui continue l’histoire… Une série à découvrir !

 

Nora Moretti - Princesse Sara Tome 2 : La princesse déchue.Nora Moretti - Princesse Sara Tome 3 : Mystérieuses héritières.Nora Moretti - Princesse Sara Tome 4 : Une petite princesse !.Nora Moretti - Princesse Sara Tome 5 : Retour aux Indes.

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :