Tant que nous sommes vivants

tant que nous sommes vivantsRoman Ado
Prix La voix des Blogueurs 2015

Tant que nous sommes vivants

Anne-Laure Bondoux

Gallimard Jeunesse, 2014
9782070653799, 15€

Une jeune ouvrière, seule.
Un jeune ouvrier, artiste, seul. 
Bo et Hama, deux destins dans une ville sombre, deux solitudes faites pour se rencontrer. 

Tant que nous sommes vivants est un roman d’amour, mais c’est aussi un récit de guerre. Une tragédie teintée d’espoir, émaillée de fantastique. C’est une histoire dont il est impossible de parler, un récit à la frontière entre rêve et réalité.

Une histoire qui prend son temps, en plusieurs actes, et qui nous offre une vraie fresque romanesque à la Zola. Amour, art, catastrophe, handicap, famille, errance, voyage, guerre, aventure…. Tant de thème pour une seule volonté, un seul but : VIVRE.

Tant que nous sommes vivants est un roman magnifiquement mené, qui surprend et ne laisse pas indifférent. S’il m’est très, trop, difficile de vous parler de l’histoire tant elle est riche de petites choses magnifiques, je ne peux que vous conseiller de lire ce roman, ce conte, ce poème…

+ Ce livre a reçu le Prix la Voix des Blogueurs 2015, au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. Retrouvez toutes les informations et actualités du prix sur la page facebook.

Ce Prix, géré par Tom, de la Voix du Livre, est un collectif de blogueur, dont je fais partie. Chaque année, chacun d’entre nous propose un coup de coeur aux autres, place ensuite à la lecture, puis en septembre – octobre, nous débattons, vivement et passionnément, afin de choisir LE livre qui sera notre préféré de l’année. La littérature pour adolescent est généralement privilégiée, et la sélection offre un beau panel de qualité, qui rejoint régulièrement de grandes sélections, tout en permettant aussi de mettre en lumière des livres moins connus. En suivant la page facebook vous découvrirez les membres du groupe, et en fin d’été la sélection 2016, que nous sommes en train de lire !

+ Challenges Petit Bac & YA#5

Nous suivre et partager :
error0

Toile de dragon – Muriel Zürcher & Qu Lan

toile de dragonAlbum jeunesse
Sélection du Prix des Incorruptibles CE2-CM1 2016-2017

Toile de Dragon

Muriel Zürcher & Qu Lan

Picquier Jeunesse, 2014
9782809710373, 13,50€

Thong-Li est fils de pécheur. Il passe sa journée à vendre des poissons, tout en dessinant dans la poussière des dessins éphémères. Un jour, il reçoit un cadeau inattendu :

A mon tour de te faire un présent. Ceci est pour toi.

Un bâton d’encre, une pierre pour l’écraser, un fin pinceau, et un conseil :
veille à ne pas tracer les limites de ta liberté
.

Faute de papier, il se met à dessiner sur la soie si douce des toiles d’araignée. Son dragon semble alors vivant, et bientôt tout le monde ne parle plus que des dragons de Thong-Li. L’empereur fait alors venir Thong-Li dans son palais, avec une consigne stricte : il devra peindre un dragon dans chacune des mille et une pièces de son palais, sur les toiles d’araignée. Mais si l’empereur n’est pas content du résultat, c’est la tête qu’il perdra. Un long et pénible travail s’engage alors, et la grâce des dessins de Thong-Li s’épuise peu à peu…

Pas de vraies toiles d’araignée dans ce livre, bien sûr, mais malgré tout de magnifiques illustrations. Un univers asiatique enchanteur, avec de grandes pages et des teintes mélancoliques. Le pinceau de Qu Lan sublime ce texte. Les illustrations sont au premier plan et elles supplantent même parfois l’histoire, tant on peut s’attarder dans les détails des dragons et des toiles d’araignée.

La bêtise de l’empereur sera intéressante à travailler avec les enfants, car elle prend plusieurs formes. Les autres thématiques seront facile à exploiter, notamment le travail de l’artiste et l’art en général. Je pense que faire dessiner les enfants sur des toiles d’araignée (papier, forcément…) peut-être un bon prolongement à l’histoire.

Un album splendide, tant dans son histoire que ses illustrations, qui séduira petits et grands… Au collège mes collègues de français sont conquis !

+ des extraits

+ Une interview de l’auteur

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Mes débuts dans l’art

Mes débuts dans l’art Mise en page 1

Chris Donner

Collection Médium (12 – 16 ans)

L’école des loisirs (2013)

L’auteur : Né en 1956 à Paris, aucun diplôme, Christophe Donner a débuté dans le cinéma comme acteur, puis comme monteur. Il commence à raconter sa vie vers l’âge de vingt-ans et publie son premier roman chez Fayard, Petit Joseph. Aujourd’hui, écrivain, journaliste, cinéaste, critique littéraire… mais aussi chroniqueur hippique, il est l’auteur d’une œuvre multiple.

L’histoire : David Belting a un don. Il dessine formidablement, sans avoir jamais appris. Qu’il dessine des cerises, par exemple, et les oiseaux viennent les picorer.
Ses parents en sont convaincus : David sera un grand artiste et fera fortune. C’est ainsi qu’ils le poussent à suivre les cours de la vieille Miss Elroy, puis, à l’âge de 15 ans, à intégrer la toute nouvelle école d’art de Reno.
Mais là-bas, l’enseignement est partagé entre deux professeurs aux conceptions diamétralement opposées. Alors comment trouver sa voie dans cet environnement hostile ?

Mon avis : Un roman très agréable, bien écrit et très facile à lire. David a un don, pour lui dessiner est une évidence, pas un art ou un métier… Il dessine parce qu’il aime ça tout simplement et parce qu’il « voit » la façon dont s’articule les choses… Obligé de suivre des cours, il finira presque par être dégouté du dessin !

Une histoire qui fait réfléchir sur l’Art et ce qu’il représente pour chacun d’entre nous (la beauté, l’extravagance, une marchandise ?) mais aussi sur l’éducation et les choix qu’on impose parfois, nous, parents, à nos enfants…

Un très joli roman !

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0

♥ Le soleil est pour toi ♥

le-soleil-est-pour-toiRoman pour adolescents – Coup de cœur

Le soleil est pour toi

 de Jandy Nelson

traduit par Nathalie Peronny

Gallimard Jeunesse, 2015
Scripto – 470 pages
9782070663576 – 15,90€
Existe en epub 11.99€

 

Jude et Noah sont jumeaux, et depuis leur enfance ils se partagent le monde. Le soleil est pour toi est leur histoire, celle de leur adolescence, de ce qui les a séparé au point qu’ils ne s’adressent plus la parole.

Noah raconte son été, à 14 ans, alors qu’il découvre son homosexualité. Peintre jusque dans ses pensées, il dessine le monde et imagine sans cesse des tableaux.
Jude, elle ,nous raconte sa vie deux ans plus tard. Elle qui aimait sortir, surfer, est maintenant attifée d’un grand pull et a coupé ses longs cheveux blonds. Suite au décès de sa mère, elle n’est plus vraiment la même…

L’un et l’autre sont rongés par leur propre vision d’une même histoire, par leur culpabilité, par leur rêves envolés. Et l’on assiste, inexorablement, dans l’avant et l’après, à ce qui mène à cette rupture entre eux, à la perte d’eux-mêmes.

L’intrigue en deux périodes est bien menée, mais ce sont les personnages et la narration qui m’ont particulièrement plu. Ces deux personnages, forts et faibles à la fois, et ceux qui les entourent, font partie de notre famille le temps de ces pages, on s’attache immédiatement, durablement, et même une fois la dernière page tournée ils restent dans un coin de notre esprit… Quant à la narration, elle est menée par une écriture profonde et légère à la fois mais surtout par un rapport à l’art très fort, qui, notamment dans la partie de Noah, permet de voir l’histoire et le monde autrement.

Ce rapport fort à l’art est particulièrement vibrant tout au long de ce roman, et il permet de créer un fil rouge au delà de la narration et au delà du temps. La mode, les supertisions, les fantômes, l’homosexualité, la famille, la drogue, les thèmes ne manquent pas dans ce roman, et tous sont abordés avec brio, sans s’appesantir…

Un magnifique roman vibrant d’émotions, dont on ne ressort pas indemne !

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0