Dis c’est quoi le bonheur? d’Emma Robert et Romain Lubière

Un récit empreint de douceur qui fait la part belle aux petits plaisirs du quotidien

Album pour la jeunesse dès 5 ans

Dis c’est quoi le bonheur ?

d’Emma Robert et Romain Lubière

Editions Balivernes, ill. de Romain Lubière, mars 2020, 36 pages, 14 euros

 

Thèmes: bonheur, animaux de la forêt, nature, philosophie pour enfants, sens de la vie, lapin

 

 

Présentation de l’éditeur:  “Dis c’est quoi le bonheur? Petit lapin pose cette question aux créatures de la forêt. Pour l’oiseau, c’est de voler en liberté, pour l’ours, c’est de se régaler avec du miel tout frais, et d’autres ont des réponses différentes: s’émerveiller de la Nature, être en famille… Et pour toi, c’est quoi le bonheur?”

 

Dis c’est quoi le bonheur? est un album parfait  pour expliquer aux plus jeunes la notion (très subjective) de bonheur. Ce petit lapin (qui est vraiment adorable!) se demande ce qu’être heureux signifie. C’est pourquoi il interroge l’un après l’autre tous les habitants de la forêt. Bien sûr, il va recevoir de nombreuses réponses.

Avec lui, l’enfant se rendra compte que le bonheur peut être beaucoup de choses, que c’est un concept trop abstrait pour en donner une définition unique. Chaque protagoniste a sa propre idée sur la question. Notre petit lapin apprend donc de chacun d’eux. Le message de Dis c’est quoi le bonheur? est beau et accessible pour un jeune public.

Quand aux illustrations, elles illuminent tout simplement le texte d’Emma Robert. La nature vibre et s’émerveille sous les tons chauds de Romain Lubière. La douceur du printemps est admirablement bien rendue.

Dis c’est quoi le bonheur? est un album bien conçu que j’ai pris plaisir à découvrir.

N’hésitez pas à vous le procurer!

 

~Melissande~

 

+Un autre album qui vaut le détour, présenté par Nathalie: Le bonheur prisonnier de Jean-François Chabas, illustré par David Sala

+Je vous ai présenté il y a peu Le monde secret d’Adélaïde d’Elise Hurst, un autre récit poétique ayant pour personnage principal une lapine.

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Renard & Renard – Album sur l’amitié

renardCertains sont rêveurs, d’autres, aventuriers !
Album dès 5/6 ans

Renard & Renard

Max Bolliger & Klaus Ensikat (Ill.)

La Joie de Lire (2019)

*****

Réédition

*****

Deux renards vivent ensemble dans un terrier, à la lisière de la forêt. Ils sont heureux et en paix. Mais un jour, un des renards, le plus courageux, a très envie d’aller découvrir le monde. Il veut de la nouveauté, le quotidien et les jours semblables les uns aux autres lui pèsent. Il essaie de convaincre son ami de venir avec lui. Mais le renard peureux refuse. Il préfère rester tranquillement chez lui. Le renard courageux se moque alors de lui, puis s’en va courir le vaste monde.

*****

L’histoire m’a beaucoup plu. On suit tout d’abord les aventures du renard courageux, puis celles, plus tranquilles mais bien réelles, de celui qui est resté à la maison. Le renard “courageux” fini par rentrer et raconter ses aventures à son ami. Mais il est étonné de constater que celui-ci a également vécu des choses sans bouger de son terrier. Une belle histoire sur l’amitié et sur le droit à la différence !

Pour les illustrations, c’est un peu plus compliqué. Je ne peux pas dire qu’elles m’ont franchement déplu. Mais… il y a quelque chose, dans les personnages qui a fait que je n’ai pas accroché. Et ce n’est pas le côté “vieillot” ou “vintage” comme on dit maintenant, parce que j’aime d’autres illustrations tout aussi vieillottes !! Question de goût. Peut-être vous plairont-elles, n’hésitez pas à aller feuilleter cet album chez votre libraire favori.

renard

*****

Petites bios de l’auteur et de l’illustrateur sur le site de l’éditeur

Un album qui participe au Challenge “Je lis aussi des albums

*****

Conte du Japon : Le chat bonheur

conte

Conte à partir de 6 ans

LE CHAT BONHEUR
Un conte raconté et illustré par Qu Lan

Flammarion (2011/ rééd. 2018)

*****

Echigoya est un très jeune homme le jour où il se retrouve à la tête des célèbres ateliers de teinture familiaux. Il ne sait pas gérer ses affaires, préférant passer son temps à rêver, à s’occuper de lui ou de son chat Tama, ou encore à jouer à des jeux d’argent. Hélas, il finira par tout perdre. Se souvenant d’une ancienne légende, il va demander à son chat de l’aider. Quand il découvrira le “prix” de cette aide, il sera trop tard pour faire marche arrière…

conte

illustrations provenant du site de l’illustratrice

*****

J’ai adoré les illustrations, très belles (le chat est vraiment adorable) et les couleurs, très douces. Je trouve la couverture magnifique (et l’illustration ci-contre également).

Par contre, l’histoire en elle-même n’est pas très gaie… Faut-il donc tout perdre pour acquérir un peu de sagesse ? Mais bon, c’est un conte et les contes ne sont pas toujours drôles, ils sont même souvent très cruels !

Je ne savais pas du tout d’où venait cette légende du chat bonheur. Sur ce site “Le grenier de Clio” vous trouverez plein d’autres légendes sur ce Maneki Neko ou chat bonheur.

*****

Le blog de l’autrice-illustratrice Qu Lan (Allez voir, il y a beaucoup d’autres belles illustrations !)

Qu Lan est également l’illustratrice de “Toile de dragon

*****

C’est ma 3ème participation au challenge “Un mois au Japon 2019” chez Lou & Hilde

http://www.lelivroblog.fr/media/00/01/2537231035.jpg

Le bonheur de A à Z : Une héroïne à part nous présente sa vie

Le le bonheur de A à Zbonheur de A à Z : un roman à l’héroïne très particulière

Roman pour adolescents

Le bonheur de A à Z

de Barry Jonsberg

Flammarion, 2015
Collection Tribal
9782081308640 – 12.50€

Candice Phee a 12 ans et elle adore sa prof de français. Quand celle-ci leur donne comme devoir une rédaction avec 26 paragraphes commençant par les 26 lettres de l’alphabet, Candice s’y attelle sans attendre. Ces 26 lettres, de A à Z, c’est le récit que le lecteur suit au fil des chapitres. Car Candice Phee est bavarde et elle a beaucoup de choses à révéler. Le bonheur, Candice en est loin au début de ce roman, mais ses émotions laissées libres dans ces écrits vont la pousser à aller de l’avant.

Il faut dire que Candice est un peu à part. Ses camarades l’appelle Gogolita, et elle n’aime rien comme les adolescents de son âge. Ni les ordinateurs, ni la télévision, ni la musique. Dans son monde, du haut de ses 12 ans, elle cherche à tout comprendre. Pourquoi on donne des surnoms, ce qui reste de sa soeur Sky dans sa tombe, ou pourquoi oncle Brian et son père ne se parle plus. Alors, au fur et à mesure de son récit, Candice prend conscience que tout le monde autour d’elle est triste, et elle décide d’y remédier. Bien que ce ne soit jamais dit, qu’aucun mot ne soit posé sur ce qui sépare Candice de ses camarades, sa façon de voir le monde et d’interagir avec lui peut faire penser à de l’autisme, mais pas complètement non plus.

L’idée d’un devoir de français, de A à Z, permet de structure le récit en permettant à l’auteur des divagations régulières. Pourtant, ce n’est pas vraiment le récit d’une élève qui est proposé ici, car des dialogues et des lettres y sont incorporées peu à peu. Les lettres de façon expliquées, les dialogues moins. Le ton donné par Candice est lui, par contre, tout à fait convainquant. Cette jeune fille naïve porte un regard différent sur le monde, et cela permet de le découvrir autrement.

A travers son histoire, le lecteur va découvrir sa famille et les drames qui la hantent, et aussi son seul ami Douglas, lui aussi complètement à part. L’optimisme porté par ces deux adolescents est réellement touchant, et invite le lecteur à prendre les choses avec beaucoup plus d’optimisme. Candice est vraiment un personnage unique qui fait sourire par ses idées loufoques et son rapport aux autres.

Le bonheur de A à Z offre un joli regard sur le bonheur, dans un récit qui touche grâce à son héroïne et son point de vue sur le monde. 


+ Encore un roman avec une part au deuil, comme mardi avec Cet été-là, mais dans un ton radicalement différemment.

+ Challenge YA (9)