WINTERHOUSE HÔTEL – Roman jeunesse

WinterhouseRoman ado
A partir de 11 ans

WINTERHOUSE HÔTEL ♥

Ben Guterson

Illustré par Chloe Bristol
Traduit par Anne-Sylvie Homassel
Collection Wiz

Albin Michel (2018)

*****

Trilogie (les 3 tomes sont parus)

*****

Quand Elizabeth rentra de l’école ce jour-là, elle vit une enveloppe scotchée sur la porte d’entrée. Elle comprit aussitôt que les nouvelles n’étaient pas bonnes. Elle ouvrit l’enveloppe et trouva un mot qui lui annonçait que son oncle et sa tante, avec qui elle vivait, étaient partis pour 3 semaines. Ils lui laissaient un billet de train pour rejoindre l’hôtel Winterhouse et trois dollars pour le voyage. Ainsi qu’un sac en plastique avec quelques vêtements de rechange. Ils lui avaient parlé de ce voyage, mais, jusqu’au bout, elle avait espéré pouvoir rester seule à la maison…

Après avoir noté dans son carnet : Dans la liste “Raisons pour lesquelles je n’aime pas mon oncle et ma tante“, au n°43 : “Parce qu’ils m’expédient dans un hôtel au milieu de nulle part pour les vacances de Noël, sans un sou et pratiquement sans affaires de rechange”, elle se mit en route pour attraper son train.

Elle n’avait en effet pas le choix. La maison était fermée et elle n’avait pas d’amis qui auraient pu l’héberger pendant trois semaines. En plus, elle craignait la colère de son oncle et sa tante si elle ne respectait pas leurs instructions.

Dans le train, Elizabeth essayait de ne pas se laisser aller au découragement…

*****

Quelle belle surprise ! Je ne m’attendais à apprécier autant ce roman.

Le personnage principal, Elizabeth, a perdu ses parents à l’âge de 4 ans. Et depuis 7 ans, elle vit avec son oncle et sa tante, qui sont très pauvres, et pas très gentils. Elle aime beaucoup lire et tous les jeux de lettres. A Winterhouse, elle va faire de nombreuses découvertes. Et nous aussi, bien évidemment. Si le début peut faire penser à Harry Potter (orpheline pas vraiment bien traitée par son oncle et sa tante…) la suite est tout à fait différente.

L’écriture est fluide, il y a de nombreuses surprises, l’ambiance est parfois tendue, ça fait (un peu) peur, les personnages sont ambigus… Un roman qui devrait plaire à tous les amoureux des livres et des mots, mais aussi à ceux qui aiment la magie et les enquêtes.

J’ai adoré les titres avec leurs “échelles de mots” (bravo à la traductrice, ça n’a pas dû être évident !) Une autre chose m’a beaucoup plu : Elizabeth partage avec nous ses lectures. De quoi augmenter encore notre PAL !

Du coup j’ai emprunté le 2ème tome à la bibliothèque et je me suis tout autant régalée !

Elizabeth dans le hall de Winterhouse. Image empruntée sur le site de l’auteur.

Site de l’auteur (en anglais)

*****

Un recueil qui participe au Challenge Christmas Time chez Mya

Et à l’Objectif PAL chez Antigone

(encore un qui était dans ma pal depuis… 2 ans ?)

Haumont 14-16 L’or et la boue

HaumontDès 11/12 ans (collège)

Haumont 14-16

L’or et la boue

Christophe Lambert

Coll. Les romans de la mémoire

Nathan (2002)

*****

Décembre 1914, du côté de Verdun. Casimir, 20 ans, vient d’être blessé. Pas très gravement, il n’a que quelques éclats d’obus dans le derrière. Mais il est totalement sonné et a envie de dormir. Un autre soldat, à peine plus vieux que lui, vient le secouer. C’est Martin, un soldat chargé de tirer les lignes téléphoniques. Ils vont devenir inséparables. Un jour, sur une carte, Martin voit quelque chose qui le laisse bouché bée. Il lui est revenu à l’esprit une histoire qu’on lui a raconté, concernant un trésor…

La recherche de ce trésor va leur permettre de survivre, de garder espoir dans cet environnement où il y en a si peu. La boue, la pluie, le vent, le froid, le bruit, le manque de sommeil, la crasse, les totos (les poux), tout ça va être atténué par l’espoir de trouver ce trésor.

*****

C’est un petit livre (115 p.) très vivant et qui se lit très facilement. On suit avec beaucoup d’intérêt la vie quotidienne de ces deux soldats. J’aime décidément beaucoup l’écriture de cet auteur, à la fois vivante et imagée.

A la fin, 4 pages documentaires expliquent comment la guerre a démarré.

*****

Dans la même collection : Verdun 1916 Un tirailleur en enfer

De cet auteur, nous vous avons présenté plusieurs romans fantastiques : “Soul breakers” et “le dos au mur”  et “Si tu vois le Wendigo

Son blog (plus à jour depuis 2013)

D’autres récits jeunesse sur le même sujet et déjà présentés sur le blog :

Soldat PeacefulIl s’appelait comme moi14-14Le petit cœur rougeLe journal d’AdèleLe violoncelle poiluCouleur BarbeléInfirmière pendant la première guerre mondiale

***

Un petit récit qui participe au challenge de Blandine sur la première guerre mondiale

Logo 1ere guerre 2021

Un trésor pour les As + Concours !

asA l’aventure ! Avec trésor et pirates…

Album à partir de 8/9 ans

Un Trésor pour les As

Corbeau & Christian Offroy

Éditions Couleur Corbeau (2019)

*****

Dans la bande des “As”, ils sont quatre. Il y a Marcus, c’est le cerveau. Puis Nesta le rêveur, Zak, le technicien et Flo qui aime les mots. Ils ont même une devise : “As pour tous, tous pour As” qu’ils entonnent régulièrement pour se donner du courage !”

Et même un QG, un Quartier Général, appelé le Carré. Celui-ci se trouve au fond du jardin des parents de Marcus. C’est une cabane dans un arbre équipée d’une table, de chaises et d’un meuble à tiroir… Tout ce qu’il faut pour se préparer à l’Aventure !

Cette aventure va débuter par l’arrivée de Zak, tout essoufflé, qui a découvert une carte au trésor dans le magasin de son père, antiquaire.

*****

Les illustrations de Christian Offroy sont toujours aussi belles, même si je préférais les couleurs marrons / sépia (?) des albums “Empreinte d’ours” ou encore “Heyo”. Mais il faut bien se renouveler et le pari est réussi avec ce bel album. J’aime tout particulièrement les illustrations avec le bateau pirate, dans des tons bleus/verts.

Quand à l’histoire, elle devrait plaire à tous ceux qui aiment les aventures, les chasses au Trésor et les histoires de pirate.

C’est un album pour les bons lecteurs (c’est pour ça que j’ai indiqué 8/9 ans) car il y a beaucoup de texte, mais la police de caractères est facile à lire et assez grosse.

La fin, inattendue, m’a beaucoup amusée !

Un bel album que le Père Noël pourra sans problème glisser sous le sapin !

*****

Des éditions Couleur Corbeau, nous vous avons déjà présenté 3 livres, dont deux “coups de cœur” :

*****

Et si on parlait “Qualité” et “Écologie” ?

*

Tout comme les éditions Rouquemoute dont je vous ai parlé il y a peu, Couleur Corbeau est un petit éditeur indépendant, qui privilégie la qualité pour ses albums. Il travaille avec une imprimerie régionale certifiée Imprim’Vert* , PEFC** et FSC. Et proposent des albums écologiques made in France.

*Imprim’Vert est un label écologique  spécifique à l’imprimerie, ayant pour objectif de limiter l’impact sur l’environnement.

**Les labels PEFC et FSC garantissent une gestion durable des forêts et luttent contre la déforestation.

*****

Un album qui participe au Challenge “Je lis aussi des albums” !

 

***

Concours

*

Et comme c’est bientôt Noël et qu’ils sont très sympas chez Couleur Corbeau, on vous propose un concours pour gagner ce bel album !

Pour jouer, rien de plus simple, laissez-nous un commentaire en nous disant si vous connaissez cet éditeur et si l’un des titres de leur catalogue vous tente plus particulièrement.

Concours ouvert du vendredi 29 novembre au lundi 9 décembre 2019 (concours prolongé !). France Métropolitaine.

Pour ne manquer aucun concours inscrivez-vous à la newsletter ou suivez nous sur les réseaux sociaux !

Règlement des concours

***

Le grand livre des petits trésors

TrésorsLe grand livre des petits trésors

Nadine Robert & Aki (ill.)

Éditions Gallimard Jeunesse (2015)

***

Tatsuo adore ramasser toutes sortes de petits objets qu’il trouve dans la nature. Sa grand-mère le sait bien, c’est pourquoi elle lui offre un beau sac rouge pour y mettre ses trésors.
Ensemble, ils parcourent six lieux différents : le bord de la rivière, la ville, la forêt, la campagne, le parc, la plage. Les deux promeneurs contemplent ce qui les entoure, s’émerveillent des beautés de la nature et des petites traces laissées par l’Homme.

Mon avis : A mi-chemin entre album, documentaire et livre-jeu, ce livre me semble intéressant pour initier les plus jeunes à l‘écologie. Il n’en parle pas directement, mais quand on regarde les “trésors” trouvés par Tatsuo (qui peuvent être une coquille d’escargot vide, des pétales de fleur ou encore une vis ou un bouton) on voit bien qu’il y a des choses qui n’auraient rien à faire dans la nature… Je dis qu’il s’agit aussi d’un album dans le sens où il y a une petite histoire et des dialogues entre Tatsuo et sa grand-mère.

GrandLivrePetitsTrésors*****

Et pourquoi livre-jeu ? Parce que toutes les deux pages le lieu de promenade change (bord de rivière, ville, parc, plage…) et qu’il y a à chaque fois à la suite, une double page qui récapitule les trésors trouvés et demande à l’enfant de rattacher le “trésor” à la chose à laquelle il appartient. Par exemple : Relier le bouton au pull ou les pétales de magnolia au magnolia…) De quoi apprendre quelques mots de vocabulaire au passage (un plectre, vous savez ce que c’est ? Moi je ne savais pas ! C’est un petit bout de plastique qui sert à jouer de la guitare, appelé aussi médiator).

J’ai bien aimé les couleurs, le dessin des décors et des animaux par contre je n’aime pas du tout la tête des personnages ! J’ai bien aimé aussi la page des “petits trésors vivants” (les animaux !). Une bonne idée d’activité à faire avec les enfants (qui parfois râlent quand on veut aller se promener…) que cette “chasse au trésor” !

SignatureNat