Dis oui Ninon de Maud Lethielleux

disouininon.gif

Dis oui Ninon

Roman pour adulte, mais tout à fait bien aussi pour les adolescents ! Pour tout le monde en fait!

 

Présentation de l’éditeur :

A neuf ans, Ninon observe le monde avec malice et se moque des idées toutes faites.
Quand ses parents se séparent, elle choisit la vie de bohème avec son père, Fred. Ensemble, ils construisent une maison de bric et de broc, traient leurs chèvres, vendent leurs produits au marché, oublient l’école et Mme Kaffe, l’assistante sociale…

Mon avis :

Un tout petit livre qui ne paye pas de mine, mais dont on ne ressort pas indemne!

Ninon est une petite fille attachante, qui permet de renverser la plupart des a priori. Car en entrant dans cette lecture j’ai d’abord été révolté, comment peut on faire vitre une petite fille dans un tel monde, comment peut être inconscient à ce point. Et pourtant peu à peu Ninon m’a permis non pas de changer d’avis, mais de voir l’essentiel, le bonheur de cette petite fille, ses exigences d’amour, son bon sens bien qu’elle soit parfois crédule comme doit l’être une enfant de 9 ans… Les tempêtes qui s’annoncent autour de Ninon ne lui font pas peur, elle glissent sur les problèmes pour ne garder que le meilleur, le bonheur, l’amour, la liberté.

Suivre Ninon, sa voix, sa façon de parler, c’est entrer dans son univers et ne plus pouvoir, ou ne plus vouloir en sortir. Car malgré tout, Ninon on l’aime, et elle nous aime, elle nous attire dans son monde, nous ouvre les yeux avec tendresse et humour. Quand les adultes se perdent en conjecture, Ninon avance, apprend, et nous donne une belle leçon de vie !

Je suis totalement conquise par ce roman touchant, que je vous invite vivement à lire!

Un premier roman qui laissait présager de bien belles découvertes, et je crois savoir que c’est le cas, puisque j’ai beaucoup entendu parler de son roman pour ado : J’ai 15 ans et je ne l’ai jamais fait!.

Et comme je ne compte pas m’arrêter là, son nouveau roman pour adolescent chez Flammarion Tout près, le bout du monde, sorti le 17 novembre est déjà dans ma PAL, et devrait être lu dans les jours qui viennent… :)

 

Le blog de Maud Lethielleux, avec peu de mise à jour (vous lirez pourquoi ;) mais des mots agréables! Dès que j’aurais lu Tout près, le bout du monde, c’est sûr je lui écris :)

Une lecture commune avec Liyah ! et un grand merci à Clara pour ce cadeau qui m’a permis une magnifique découverte!

 


Lundi découverte 15 : Keesog

 

 

L’histoire :

Keesog est une maison d’édition jeunesse, mais aussi vidéo (spécialisée dans le cinéma d’animation). Née en 2006, elle est
dirigée par Cédric Rouzé.

Indépendante, elle est diffusée par Arcadès Diffusion.

 

Les livres :

Le site internet n’étant pas mis à jour depuis 2007, il est possible qu’il existe d’autres livres que ceux dont je vais vous
parler… L’éditeur est invité à m’en donner les titres pour que je mette l’article à jour ! Edit : Le site est en cours de raffraichissement, il sera donc bientôt à jour ! http://keesog.fr

 

Mon avis sur :

nonolespiegle.jpgNono l’espiègle tome 1 : l’incontrôlable chipie de Nunzia Privitera

Ce roman sorti en 2007 a une couverture colorée, assez enfantine, qui correspond plutôt bien au livre. C’est avant tout l’humour
qui prime dans ce petit roman d’une centaine de page, qui nous fait découvrir la vie de Nono, une petite fille particulièrement espiègle. Afin que son père ne perde pas son travail (alors que
l’entreprise est rachetée par des japonais) Nono va tout mettre en oeuvre pour changer les choses. Elle décide alors d’apprendre à parler japonais, mais aussi de s’essayer à l’hypnose. Le roman
passe de situation drôle à situation drôle, ce qui en fait un roman complètement tiré par les cheveux mais agréable à lire. J’ai aimé suivre Nono, notamment le passage où elle va hypnotiser une
de ses professeurs. Un ensemble sympathique, mais qui, quelques jours après la lecture, ne m’a pas laissé énormément de souvenirs… C’est dommage j’ai pourtant passé un bon moment pendant ma
lecture. A conseiller dès 8 ou 9 ans, malgré l’indication dès 10 ans, car il est vraiment très accessible, et les 100 pages passent d’autant plus vite qu’il est écrit très gros.

Des fiches pédagogiques, dans le livre et sur le site internet, accompagne ce roman, pour une utilisation possible en classe
(CM2 c’est pas mal, cela permet aussi une découverte du collège!). Le tome 2 est sorti en 2009.

Tome 1 6€ ISBN 2952958602

Tome 2 8€ ISBN 2952958610

 


lalunequiboudaitkeesog.jpg
La lune qui boudait de Cédric Rouzé et Sophie Leta

Un album pour les petits très sympathique ! Tout se passe dans le ciel, alors que la lune et son amie l’étoile se font la
tête… C’est un album sur le ciel nocturne, mais aussi sur l’amitié, les disputes, les réconciliations… L’histoire est simple, elle fait souvent sourire, car plusieurs raisons de dispute sont
évoquées (et voler la dent de lait à une étoile, euh, vous imaginez!). L’histoire en elle même me plait, mais sans plus… Sauf que le petit plus qui fait que cet album est superbe existe, et
c’est l’illustration! Une deuxième histoire  prend
presque forme dans les illustrations, et permet, à de nombreuses pages, de suivre aussi ce qui se passe sur terre pendant ce temps… Des enfants
qui rêvent aux chats qui se font la cour (une rose entre les dents…) en passant surtout par une famille de hérissons trop mignonne :) Les illustrations permettent de découvrir toute la portée
de l’histoire, de jouer avec les petits sur l’illustration, et ça j’adore!

La lune qui boudait – 13€ – ISBN 2952958629

 

Merci à M. Rouzé !

 

Le site de l’illustratrice, avec une photo des hérissons, dans le livre :

http://img842.imageshack.us/img842/5640/img2044z.jpgTous droits réservés Keesog / Sophie
Leta


Rose de Colas Gutman

Rose est une petite fille qui emploie des mots pour d’autre

appréciées

neuf de ledl

 

 

Rose

 

Auteur : Colas Gutman
Editeur : Ecole des Loisirs

Collection : Neuf
Date :
Pages :  


ISBN
978-2-84801-519-4

 


Thèmes :
Problème de Langage, Différence, Ecole, Enfance.

Présentation de l’éditeur :

 Avis :

Rose est une petite fille qui emploie des mots pour d’autres. Elle a donc beaucoup de mal à
s’intégrer et à participer en classe. Pourtant après un énième changement de classe, un déclic se produit.

J’ai beaucoup apprécié ce petit roman qui est raconté par Rose elle même ce qui nous
permet

L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet de Reif Larsen

L’étravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet



extavagantvoyagetsspivet.gif

Auteur : Reif Larsen

Illustrations : Reif Larsen et Ben Gibson

Traducteur : Hannah Pascal

Editeur : NIL Editions

Date : 2010
Pages : 374 p.
Prix : 21,00 €
ISBN
 
978-2-8411-1409-2

 
  Roman  d’aventure / carnet

Thèmes : Enfance, Famille, Cartographie, Science, Aventure

 

 

 

Présentation de l’éditeur :

T.S. Spivet est un enfant prodige de douze ans, passionné par la cartographie et les illustrations scientifiques. Un jour, il
reçoit un appel inattendu du musée Smithsonian lui annonçant qu’il a reçu le très prestigieux prix Baird et qu’il est invité à venir faire un discours. A l’insu de tous, il décide alors de
traverser les Etats-Unis dans un train de marchandises pour rejoindre Washington DC… Mais là-bas personne ne se doute qu’il n’est qu’un enfant.

Muni d’un télescope, de quatre compas et des Mémoires de son arrière-arrière-grand-mère, T.S. entreprend un voyage initiatique
qui lui permettra peut-être enfin de comprendre comment marche le monde… Notes, cartes et dessins se mêlent au récit avec un humour et une fantaisie irrésistibles.


Avis :

Ce roman se lit comme un carnet de voyage, celui de T.S. Spivet, jeune scientifique, cartographe, et aventurier.
Une histoire acadabrantesque, mais qui fonctionne plutôt bien, et nous entraîne dans  une traversée des Etats Unis (enfin presque, mais moi et la géographie américaine…) Ce jeune garçon
prodige a une façon bien particulière de voir et de comprendre le monde, de le cartographier aussi. C’est cette vision qui m’a séduite, car par bien des aspects on se croirait dans un récit du
siècle dernier, quand quelques détails nous ramènent à la réalité, tel un portable, de la musique pop, et des émissions télé.

Loin de s’apesentir sur ses malheurs, dont la mort récente de son petit frère, Tecumeh Sansonnet (rien que le nom
laisse place à toute une histoire) nous entraine dans une folle aventure, en grande partie solitaire.

Pourtant dans ce récit que j’ai apprécié, il y a quelques petites choses qui m’ont génées. Le pseudo récit de
l’arrière arrière grand mère en fait partie. L’histoire est pourtant intéressante, et comble bien le voyage, mais j’aurais préféré que ce soit plus court, moins prégnant pendant toute une partie
du récit. Et puis il y a tout ce groupe secret, des mystères qui se livrent peu à peu… et qui disparaissent d’un coup dans une fin un peu tronquée à mon goût. Peut être pour laisser la place à
un éventuel tome 2. Peut être juste pour que l’on finisse seul l’histoire…

Un roman intéressant, surtout grâce à sa forme particulière, avec ses notes dans les marges, ses cartes, ses
dessins… tout un ensemble déconcertant au début, mais attrayant et plaisant !

 

Ce livre s’adresse aux adultes, mais malgré sa taille on peut aussi le conseiller aux adolescents !

 


Extraits : Cet extrait se présente sous forme schématique et
illustré… à vous d’imaginer !

“Je me rendais compte que la plupart des gosses de douze ans, dans ce pays,
éprouvaient la même chose que moi, mais, à la différence de mes semblables, je ne pouvais m’empêcher d’étudier le fonctionnement scientifique du faisceau magnétique qui m’attirait
irrésistiblement vers les rouges, les jaunes et les orange réconfortants de Mc Donald’s. J’ai lu quelque part que ces couleurs étaient censées accroître l’appétit (mon opinion : c’est
vrai).

Je n’étais pas exepert en en publicité, mais, en me fondant sur l’observation de
mon propre comportement au voisinage d’un Mc Donald’s, j’avais élaboré l’hypothèse que pour déjouer le barrage que constituait mon désir naturel de beauté, Mc Donald’s recourait au trio
d’éléments persusifs suivant :

Le Mc Trident du désir :

N°1 L’odeur

N°2 La nostalgie

N°3 Les arches “