Ce qu’il nous faut c’est un mort – Roman policier

policierRoman policier

Ce qu’il nous faut, c’est un mort

Hervé Commère

Fleuve Noir (2016)

*****

12 juillet 1998, une nuit pas comme les autres. Pour beaucoup, ça restera la nuit de la victoire des bleus lors de la Coupe du Monde de Foot. Mais pour Marie, ça sera une nuit de cauchemar, un cauchemar qui hantera les jours et les nuits à venir et changera à tout jamais sa vie. Et pour Fanny cette nuit là, l’histoire a bien failli s’arrêter. Quant à Vincent, Maxime et Patrick, c’est une nuit qui va modifier profondément leur avenir…
“Ce qu’il nous faut c’est un mort” raconte l’histoire de Vrainville, une petite bourgade Normande qui vit depuis près d’un siècle grâce aux ateliers Cybelle, qui fabriquent des sous-vêtements féminins. Les ouvrières travaillent aux Ateliers, sont logées -gratuitement- par les Ateliers, partent en vacances grâce à la prime donnée par les Ateliers. Mais les années passent, la crise arrive…

*****

J’ai trouvé les 70 premières pages de ce roman policier un peu longues.

Je n’accrochais pas. Mais ça n’a pas duré ! Une fois tous les personnages, tous les actes de “la pièce” en place, ça démarre sur les chapeaux de roues et ça ne s’arrête plus !
En quelques pages, le temps d’une nuit, plusieurs vies ont basculé…

P.307 : Hein ? Quoi ? Mais non, ce n’est pas possible… Je ne comprends plus rien… Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire d’étoile ?

Le premier roman policier d’Hervé Commère que je lisais, mais pas le dernier !

*****

Un extrait :

« Pour des raisons différentes, cette date va se graver dans les esprits de chacun des personnages de cette histoire. Ce qui se passera dans 18 ans dépend absolument de ce qu’ils vont vivre maintenant. Pour une jeune fille qui marche seule dans Nancy, rien ne sera plus jamais beau. Pour un jeune homme noir, athlétique et sans faille qui entre en discothèque en banlieue parisienne, cette nuit est celle où, à la surprise générale, à commencer par la sienne, il va se laisser dompter. En Normandie, près de Dieppe, pour l’instant occupés à se servir de grands verres de Vodka, trois étudiants vont briser leur amitié, ainsi que leur avenir. Plus au sud, dans le Var, un bébé va venir au monde… »

*****

Également chez Fleuve noir (chez qui sort le dernier Hervé Commère : Regarde) : Tu es moi et Elric, les buveurs d’âmes

India dreams – Étapes indiennes 1 – LC

étapesÉtapes indiennes

Bande dessinée Ados/Adultes

INDIA DREAMS

Cycle 1

T1 – Les chemins de brume

Maryse et J-F Charles

Casterman (2010)

*****

Une Lecture Commune avec Blandine

*****

Londres, 1944. Emy Gilmore rentre à la maison après une longue nuit de travail. Chez elle, un paquet l’attend, un journal écrit par sa mère disparue des années plus tôt. Une autre surprise arrive, sous la forme d’un jeune homme, Jarawal, qu’elle a connu étant enfant. D’abord agacée, car l’Inde est pour elle un mauvais souvenir, puis intriguée, Emy se met à lire le journal de sa mère. Et nous voilà partis pour l’Inde, avec Amélia, sa mère, en novembre 1927, où nous allons faire connaissance avec le père d’Emy, son ami Kenneth et les intrigues politiques des uns et des autres…

*****

Le 1er tome de cette série est paru en 2002.

Il y a 10 tomes pour le moment (ils sont également sortis en intégrale). Je connais cette série et j’ai envie de la lire depuis longtemps. Cette BD étant dans ma pal depuis belle lurette, je ne sais pas pourquoi j’ai attendu autant pour la lire !

Bref, le challenge “les étapes indiennes” chez Hilde (voir plus bas) m’a enfin donné l’occasion de la faire.

Et je dois bien avouer que, si j’ai vraiment apprécié le dessin et les couleurs (les parties qui se passent en Angleterre sont plus grises, celles se déroulant en Inde beaucoup plus colorées et lumineuses), j’ai été un peu frustrée de ne pas avoir la suite à portée de main.

Parce que ce premier tome est juste une introduction. Le cadre est posé, les personnages présentés, quelques pistes aussi, mais j’aurai aimé avoir la suite parce qu’on reste franchement sur sa faim. Et du coup, je ne pourrais dire si ça me plaît vraiment ou non qu’en lisant la suite !!

Pour voir quelques planches, c’est ici

Ajout du 31/05/20 : Après lecture du tome 2, je peux vous dire que j’ai envie de poursuivre !! C’est une histoire qui se développe doucement, mieux vaut avoir plusieurs tomes à l’avance. Je viens de commander les tomes 3 et 4.

*****

Une BD qui participe bien entendu à la BD de la semaine, chez Noukette

 

Mais c’est également ma 1ère participation aux étapes indiennes chez Hilde.

http://www.lelivroblog.fr/media/00/01/3463383214.jpg

et elle participe également à l’Objectif PAL d’Antigone

Gaspard de Paris. 1. Le monstre des toits

Gaspard de Paris est une belle aventure dans la nuit parisienne avec, en prime, une amie surnaturelle

Roman fantastique pour la jeunesse à partir de 8 ans

toits

Gaspard de Paris

Le monstre des toits

de Paul Thiès

et illustré par
Benjamin Strickler

Éditions Flammarion jeunesse
Castor romans, octobre 2019
144 pages 9,50 euros

Thèmes: Paris, créature, ramoneur, magie

 

Présentation de l’éditeur: “Je m’appelle Gaspard. J’habite la Butte Montmartre. Un jour, je deviendrai un grand écrivain. En attendant, je suis apprenti ramoneur, je me balade sur les toits de Paris, et je vis des aventures passionnantes. »

Une nuit, sur le toit d’une très vieille église, Gaspard se retrouve face à une gargouille vivante aux crocs pointus… Et si c’était le début d’une improbable amitié ?

Ce premier tome très sympathique nous fait découvrir l’univers de Gaspard, apprenti ramoneur téméraire qui rêve d’une autre vie.
Malgré sa condition d’orphelin, Gaspard est persuadé qu’une fois devenu adulte il deviendra un grand écrivain. Il vit chez le père Socrate, un vieil antiquaire qui l’a pris sous sa protection. Gamin des quartiers pauvres, notre jeune héros va vivre une aventure fabuleuse un soir, sur les toits de Paris. C’est le début d’une aventure fantastique dans la pénombre de la “ville lumière”. Le jeune garçon va devenir l’ami d’une créature improbable. Cette dernière lui viendra en aide dans bien des situations critiques.
Ainsi, Gaspard va découvrir qu’il n’y a pas que dans les livres que l’on peut faire des rencontres qui bouleversent votre vie. Ses rêves vont devenir réalité mais dans cette merveilleuse aventure,  le danger est présent lui aussi…
Parfaitement adapté aux jeunes lecteurs, la fluidité de l’écriture permet de s’immerger facilement dans l’univers du petit ramoneur. De plus, les illustrations modernes de Benjamin Strickler sont un véritable atout.
C’est une lecture très divertissante, humoristique et riche en rebondissements. “Le monstre des toits” est un tome introducteur bien pensé, il me tarde de découvrir le second !
~Melissande~
+ Un autre livre de Benjamin Strickler “King Arthur” (pour lire en anglais) sur son blog
+ Une autre amitié improbable à Paris:  Odette, un printemps à Paris de Kay Fender et Philippe Dumas

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Tokyo – Perdus dans la grande ville -Mois du Japon (1)

perdusSi un de vos proches avait disparu, que feriez-vous ?

A partir de 13 ans

TOKYO

Perdus dans la grande ville

Graham Marks

Albin Michel Suspense (2007)

*****

La sœur d’Adam, Charlie, 21 ans, a pris un an de congé sabbatique pour voyager avec sa copine Alice. Ce jour là, quand Adam se réveille, il voit son père furieux dans l’encadrement de la porte. Charlie a disparu depuis plusieurs jours. Avec son amie Alice, elles travaillaient comme hôtesses dans un bar de Tokyo pour gagner un peu d’argent. Et personne ne le savait, personne, sauf Adam.

Les grands-parents d’Adam étant âgés et très malades, sa mère ne peut partir. Et son père ne veut pas la laisser seule en ce moment difficile. La police ? Elle n’a aucune nouvelle non plus. Adam décide donc de partir seul, au Japon, à la recherche de sa sœur.

*****

Un roman que j’ai englouti en deux jours. Il faut dire qu’il est facile à lire, plaisant et distrayant ! L’histoire pourrait paraître tirée par les cheveux, mais les détails sont plutôt réalistes et on y croit ! Bref, un petit voyage à Tokyo avec “Perdus dans la grande ville”, en cette période de confinement, c’était très agréable.

*****

Autres romans ado “Japon” : Banzaï au pays des mangas, Banzaï Sakura, Azami (à partir de 11 ans), Les noces de la Renarde, Fleurs de Dragons (Ado/JA)

Challenge “Un mois au Japon

 

C’est ma 1ère participation pour le challenge “Un Mois au Japon2020

Et en plus, je suis dans le thème de la semaine qui est “Villes” (Incroyable, non ?)

Chez Lou et Hilde

Ainsi qu’à l’objectif PAL chez Antigone

(Dans ma pal depuis plus de 2 ans…)