La cité lagune. Le pouvoir des soeurs d’Anne Kalicky

La cité lagune est une traversée fantasmagorique dans une cité moyenâgeuse !

Roman d’aventure pour la jeunesse de 10 à 13 ans

La cité Lagune :
le pouvoir des soeurs

d’Anne Kalicky

 

Editions Flammarion jeunesse, octobre 2019,
144 pages- 10, 90 euros
Illustration de couverture : Sophie de La Villefromoit

Thèmes : enquête, fraternité, pouvoir

 

Présentation de l’éditeur: “Dans la cité lagune, habitent des jumelles aux longs cheveux roses. Recueillies petites par une servante et son maître, les deux soeurs ne savent rien de leur origine. Mais lorsque le danger les menace, elles réalisent qu’un étrange pouvoir les unit…”

 

En premier lieu,  c’est sa magnifique couverture qui m’a donné envie de découvrir La cité lagune. Côté écriture, je ne m’attendais pas du tout à cela mais le roman est plaisant.  Le titre est déjà très mystérieux et la quatrième de couverture donne encore plus envie de découvrir de quel pouvoir il est question.

Dans “Le pouvoir des soeurs”, il y a quelques longeurs. C’est pourquoi j’ai eu un peu de mal à m’immerger dans cet univers si particulier. Par la suite, certains passages m’ont intriguée et je me suis vraiment laissée emporter par le récit. La force de l’auteur est d’instaurer une atmosphère mystérieuse autour des deux fillettes. Donc, au fur et à mesure que l’on avance dans l’intrigue, la curiosité nous pousse à tourner les pages juqu’au dénouement. Ce dernier nous laisse malheureusement un peu sur notre faim (ce qui est assez courant pour un premier tome).

En somme, “Le pouvoir des soeurs” pose les bases d’une série, La cité Lagune, qui semble prometteuse. Dotées d’un tempérament très différent, les jumelles sont très attachantes. En comparaison avec le début de l’histoire,  la fin est plus sombre. Les protagonistes attendent avec impatience le grand bal qui permettra à la ville de panser ses blessures suite à une épidémie de peste. On sent que ce bal est très important, l’illustration de couverture prend alors tout son sens.

Fortement inspiré par la Venise du  Moyen-Âge, la ville de Cadacise est frappée par une étrange malédiction. Il semblerait que les jumelles soient liées aux drames qui frappent les habitants de la cité lagune. Le suspense est au rendez-vous et il faudra attendre les derniers chapitres pour découvrir en partie la véritable menace qui plane sur la ville.

Le roman regorge de mots italiens, ce qui permet de mieux s’imprégner de son atmosphère particulière.

“Le pouvoir  des soeurs” est un bon tome introducteur qui donne envie de découvrir les prochains tomes de la série La cité Lagune. J’ai hâte de lire la suite!

~Melissande~

 

+ Deux autres romans mettant en scène des soeurs liées par un étrange secret, présentés par Hérisson:

– Lily et la magie défendue de Holly Webb

– Les étranges sœurs Wilcox. Les vampires de Londres de Fabrice Colin

 

+ L’avis de Melisande (Accroc des livres)

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :

“Lune rousse” de Paul Beorn et Silène Edgar

Lune Rousse est une aventure palpitante sous le regard bienveillant de la lune.

Lune Rousse

Roman pour la jeunesse dès 8 ans

Les loups-garous de Thiercelieux

Lune rousse

de Silène Edgar

et Paul Beorn

éditions Castelmore, octobre 2019,
350 pages- 12,90 euros

Version adaptée aux lecteurs dyslexiques

Illustration de couverture: Christine Deschamps

Thèmes: loup, vengeance, secrets de famille, masques

“L’une vit le jour, l’autre vit la nuit…

1846. Un soir d’automne, le ciel est rouge au-dessus du village de Thiercelieux. Lapsa et Lune ont grandi ensemble mais cette nuit-là, l’appel de la lune rousse va les séparer. Lapsa découvre qu’on lui a menti sur la mort de ses parents et se jure de découvrir la vérité. (…)

Un envoûtant roman d’amitié et de mystère par les auteurs de 14-14 (prix des Incorruptibles 2015-2016), d’après le jeu culte Les loups-garous de Thiercelieux, créé par Philippe des Pallières et Hervé Marly.”

 

Lune rousse a fait l’objet d’une première édition chez Castelmore en novembre 2018, la version d’octobre 2019 est destinée aux lecteurs dyslexiques.

Grande fan du jeu, j’avais quelques appréhensions avant ma lecture car je ne voyais pas du tout comment les auteurs réussiraient à l’adapter en roman. J’étais donc curieuse de voir le résultat et je n’ai pas été déçue!

“Lune rousse” est un roman vraiment captivant. L’ambiance bien particulière du récit lui confère un certain charme. Une fois de plus, Paul Beorn et Silène Edgar ont écrit une oeuvre singulière, d’une grande intensité dramatique.

Le récit de Lune rousse est construit comme un roman à suspense. On y retrouve de vieilles rancoeurs, des secrets de famille et une soif de revanche. Tous les ingrédients sont réunis ici pour offrir aux lecteurs un récit atypique. Par moments un peu angoissant mais terriblement addictif.

Plutôt que de suivre le schéma classique de la figure du loup-garou, les auteurs utilisent un procédé vraiment très original.‎ Nos “enfants de la lune” ne sont donc pas comparables à leurs prédécesseurs sanguinaires. Ceci dit, la première de couverture nous donne déjà un indice concernant l’animal totem des deux protagonistes. Malgré tout, Lune rousse nous réserve bien des surprises.

Depuis que j’ai découvert les romans de Silène Edgar, aucun n’a été décevant. Au vu de la qualité de ce récit écrit à quatre mains, il me tarde de découvrir les romans de Paul Beorn.

Je vous conseille vivement Lune Rousse. Ce livre vaut la peine d’être lu que l’on soit adepte ou non du jeu de société  “Les Loup-garous de Thiercelieux”.

 

~Melissande~

 

+D’autres romans de Silène Edgar présentés par Hérisson, Nathalie et moi:

– Adèle et les noces de la reine Margot

– Moana. La saveur des figues

– 42 jours

– 14-14 (de Silène Edgar et Paul Beorn)

 

+ L’avis d’Amabooksaddict

Nous suivre et partager :

Le condamné de Noël – Challenge Christmas time

condamnéJustice dans l’Angleterre victorienne

Polar adulte

Le condamné de Noël

Anne Perry

Grands Détectives

Éd. 10/18 (2015)

*****

Présentation de l’éditeur : Londres, 1868. Alors que la période de Noël commence, Claudine Burroughs ne se sent pas joyeuse à l’idée des bals sans fin, des obligations sociales et des évènements somptueux. Venir en aide aux femmes dans le besoin à la clinique Hester Monk lui a ouvert les yeux sur un autre monde, et le fait que son mari n’approuve pas ce choix la rend malheureuse. Mais les deux univers qu’elle côtoie vont bientôt se rencontrer.
Lors d’un gala de Noël, une femme est brutalement battue, et il apparaît rapidement qu’il s’agit d’une prostituée invitée clandestinement par l’un des invités. Le poète Dai Tregarron, accusé d’être l’agresseur, prétend qu’il ne faisait que protéger cette femme contre la violence de trois riches jeunes hommes. Claudine croit en l’histoire de Dai, mais face au rang social qui joue en sa défaveur, comment peut-elle prouver son innocence sans tout risquer ?

*****

Le condamné de Noël est un roman policier distrayant. Mais c’est aussi une description des mœurs en usage en Angleterre à l’époque victorienne (1832-1901). On y voit la place et le rôle de la femme, les mariages arrangés et ce que l’on pouvait se permettre de faire ou de dire selon que l’on était “puissant ou misérable”…

Si vous connaissez et aimez déjà la plume d’Anne Perry, ce roman-ci ne pourra que vous plaire. Sinon, c’est l’occasion de découvrir cette romancière chevronnée qui fût d’abord une criminelle (dixit Wikipédia)…

Un roman acheté pour sa jolie couverture et que j’ai lu d’une traite !

*****

Ce roman policier participe à deux challenges

C’est ma 4ème participation au Challenge Christmas time proposé par Mya

christmas

Et ma 1ère participation à l’Objectif Pal chez Antigone pour l’année 2020

Nous suivre et partager :

Keep Hope de Nathalie Bernard

Keep Hope est un roman policier pour adolescent qui suit tous les codes du polar adulte.

 

Roman policier / suspense, pour adolescents dès 13 ans

Keep Hope

de Nathalie Bernard

et Frédéric Portalet

Ed. Thierry Magnier, janvier 2019
9791035202224, 14,80€
284 pages

***

Thèmes : policier, enquête, suspense, adolescence

***

 

 

Deux ans après Sept jours pour survivre, Valérie Lavigne, enquêtrice spécialisée dans les disparitions d’enfants est devenue serveuse. Installée dans une petite ville québécoise, au bord du St Laurent, elle vit tranquillement, entre son chat, son jardin et son petit boulot. Traumatisée par son travail, elle s’est coupée de ses anciens collègues… Pourtant en croisant le regard d’une adolescente dans une station essence, elle replonge. Persuadée d’avoir déjà vu ce regard dans ceux des photographies d’enfants disparus, elle fait appel à son ancien coéquipier pour enquêter.

En parallèle on suit l’histoire de Hope, une adolescente qui suit son père dans ses déplacements professionnels, coupée des autres adolescents. Alors qu’elle rencontre un skateur dans un parc, son père s’énerve sans raison… Elle décide de chercher à en savoir plus sur ses origines, sur sa mère…

Deux points de vue différent pour une histoire qui se rejoint rapidement, et qui fait froid dans le dos !

Un thriller entre psychologie et action qui met brillamment en scène une flic en dépression et une adolescente pleine de question. Si certains aspects de Keep Hope sont assez évidents, ce roman réserve de belles surprises, des rebondissements et une tension  dramatique très réussie.

La noirceur générale du roman rend parfaitement l’ambiance des thrillers pour adulte, et le fait que l’un des deux personnages principaux soit une adulte renforce cette impression. Comme Caroline Terrée le fait si bien dans sa série CSU (qui se passe aussi au Canada d’ailleurs), Keep Hope est un roman qui accompagne le lecteur vers le polar adulte. Nathalie Bernard, accompagnée pour ce tome de Frédéric Portelet, met en scène une héroïne récurrente adulte, avec sa propre histoire et ses secrets. Ce parti pris réussi de ce roman (et de son précédent), est très proche finalement de ce qui fait le succès des séries télévisées policières : une enquête forte par épisode, et un fil rouge autour des personnages récurrents.

Un roman pour adolescents comme je les aime, à la fois accessible et véritablement prenant, qui fait frissonner et laisse un goût amer…

 

+ pour découvrir les autres romans de Nathalie Bernard chez Thierry Magnier

+ le site de Nathalie Bernard

+ des policiers pour adolescents à découvrir :
la série CSU, Décollage immédiat , Peur express…

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :