Le secret d’ Aberuco – roman jeunesse ♥

aberucoRoman à partir de 8/9 ans

Le secret d’ Aberuco ♥

Naïk Feillet

Éd. Oskar (2020)

*****

Alba et Aubin, deux jumeaux de 9 ans sont intrigués par un des clients de leurs parents qui tiennent un magasin de peinture. En effet, Monsieur Legris vient tous les 15 jours, le mercredi, acheter des toiles et des pinceaux. Mais il n’achète jamais de tubes de peinture… Il semblerait qu’il fournisse un célèbre peintre, Aberuco.

Quand ils ont posé la question à leur père, celui-ci à répondu qu’il n’avait sans doute pas la marque préféré de ce monsieur. Et que par conséquent, il achetait ses couleurs ailleurs.

Mais un autre mystère accapare l’attention des jumeaux. Depuis quelques temps, on retrouve d’étranges bêtes mortes. Un rat couleur violine, un cochon jaune fluo, une mygale chauve et rouge… Et si les deux mystères étaient mêlés ?

*****

Quelle excellente surprise que ce petit roman !

C’est un mélange d’enquête, d’aventure et de fantastique qui se lit d’une traite. Les chapitres sont courts (5/6 pages), il y a pas mal de dialogues et d’action. Un jeune lecteur n’aura aucun problème pour le lire (il découvrira sans doute quelques mots de vocabulaire au passage, mais rien qui n’entrave sa lecture.)

Les deux jeunes enfants sont sympathiques et malins. Je n’en dis pas plus, il faut garder le plaisir de la découverte !

J’ai beaucoup aimé le style de Naïk Feillet, simple à comprendre sans être simpliste, facile à lire mais avec pas mal de vocabulaire. Une autrice que je découvre avec ce roman qui m’a beaucoup plu et que je vais suivre.

*****

De cette autrice, présenté sur le blog : Jolek, le conteur de lune

Son blog

Mystère à la cantine – roman jeunesse

mystèreRoman jeunesse à partir de 8/9ans

Mystère à la cantine

Hervé Mestron

Oskar Polar (2019)

*****

Je m’appelle Lucien, je suis en 6ème et j’ai un gros souci. En passant l’aspirateur dans ma chambre, ma mère s’est coincée le dos. Elle a une hernie discale aigüe et doit se faire opérer de toute urgence. Mais, même si je suis un peu inquiet, ce n’est pas ça mon souci. Ma mère étant à l’hôpital et ma sœur à la Fac, je vais devoir aller manger à la cantine… Et au réfectoire puis dans la cour de récré, il y a Yannick… Qui est en 5ème B.

Comme je n’aimais pas qu’il passe du temps avec mon amie Bertie, j’ai dit des bêtises sur lui… Seulement voilà, Bertie a cafté et, même si je me suis excusé, Yannick m’en veut à mort et ne loupe pas une occasion pour se venger. Bref, manger à la cantine, ça ne me dit rien qui vaille… Et pour couronner le tout, au lieu des bons petits plats de Mme Paupietta, la cuisinière, il va falloir manger des trucs dégueux emballés dans du plastique. Car Mme Paupietta, qui fait si bien la cuisine, a été accusée de négligence. Elle qui est si consciencieuse, c’est un vrai mystère !

*****

Voilà un petit roman policier qui se lit tout seul !

Non seulement il est facile à lire (contrairement d’ailleurs à ce que pourrait faire penser la 1ère page) mais en plus il y a du suspense, des rebondissements, de l’amitié, un mystère à résoudre et donc une enquête.

C’est amusant et agréable à lire. Si votre enfant aime les enquêtes, il devrait aimer celle-ci. Et s’il n’en a jamais lu, il entrera facilement dans ce roman.

*****

Le site de l’auteur

De cet auteur prolifique (il a écrit plus de 50 livres !) nous vous avons déjà présenté :

Enterrement d’une vie de cancre et Touche pas à ma mère (dans le même article),

Le violoncelle poilu (sur la 1ère guerre mondiale),

L’aigle noir (roman ado)

Les Quatre de Baker Street – Mois Anglais 6

Connaissez-vous les espions de Sherlock Holmes ?

Baker

BD jeunesse

Les Quatre de Baker Street

Djian – Etien – Legrand

Vents d’Ouest

*****

T1 : L’affaire du rideau bleu

Billy, Charlie et Black Tom sont trois enfants des rues. Ils ne se quittent jamais et veillent les uns sur les autres, condition n°1 pour survivre dans l’East End londonien. Sherlock Holmes les emploie parfois comme auxiliaires car ils sont malins, ont des yeux partout et connaissant parfaitement les rues. Mais cette fois, c’est eux qui ont besoin de Sherlock ! L’amoureuse de Black Tom, Betty la petite fleuriste a été enlevée sous ses yeux. Malheureusement, Sherlock Holmes s’est absenté de son domicile de Baker Street. Nos 3 héros (bientôt 4 !) vont devoir se débrouiller tous seuls…

*****

Dans le tome 2, “Le dossier Raboukine” (2010) les 3 enfants vont être confrontés à des révolutionnaires russes ainsi qu’à de dangereux criminels.

Et dans le tome 3, “Le rossignol de Stepney” (2011), Sherlock Holmes va leur confier la surveillance d’un jeune homme de bonne famille que sa mère soupçonne de s’encanailler dans l’East End…

*****

Baker street, ça vous dit quelque chose ? Si vous êtes fan de Sherlock Holmes, vous aurez tout de suite dit oui, puisqu’il s’agit de son adresse. Malgré tout, ce n’est pas lui que l’on voit le plus, mais bel et bien ses auxiliaires, Billy, Charlie et Black Tom.

Chaque tome propose une aventure différente. Ils peuvent donc se lire indépendamment les uns des autres ou même dans le désordre…

Les histoires sont agréables et pleines d’action et le dessin m’a beaucoup plu également. Les personnages ont des visages expressifs, il y a des gros plans, des cadrages différents… J’ai bien aimé les couleurs aussi.

Une série vraiment agréable dont je lirai les autres tomes avec plaisir.

*****

Si vous allez lire l’avis de Sophie sur les 4 premiers tomes : Tome 1, tome 2, tomes 3 & 4, vous verrez qu’elle a beaucoup aimé également !

De JB Djian, je vous ai également présenté : L’école Capucine (2 tomes)

*****

C’est ma 6ème lecture pour ce Mois Anglais 2020

organisé par Lou et Titine

et relayé sur Instagram par Lamousmé

Logo réalisé par Belette alias Cannibal Lecteur

Le tyran des songes d’Oren Miller

Un roman fascinant peuplé de dangereux mythes incarnés

le tyran des songes

Roman fantastique pour jeunes adultes, dès 13 ans

Le tyran des songes

d’Oren Miller

Editions Lynks, avril 2019,

illustrations intérieures d’Oren Miller,

540 pages- 14,90 euros

***

Thèmes: mythologie, dieux, fantastique, créatures

***

 

 

 

Présentation de l’éditeur: “Emma lit dans les âmes : elle voit le vrai visage de ceux qu’elle croise. Et elle déteste ce talent qu’elle subit depuis l’enfance.

Mais d’autres dans l’ombre l’observent aussi et vont lui montrer que toute sa vie n’est que mensonge et redoutable illusion. Emma plonge alors dans un univers cruel où dieux et déesses antiques, sorciers, magiciennes et autres créatures se disputent une partie d’échec grandeur nature dont elle est l’enjeu. Elle doit alors s’enfuir, éviter les dangers, survivre, coûte que coûte. Et découvrir pourquoi le Marchand de sable d’intéresse autant à elle… Excepté que l’un des joueurs de cette folle partie n’est pas comme les autres. La Mort n’aime pas perdre, elle n’aime pas non plus attendre.

Alors quand la Mort se trouve assez proche pour souffler sur votre nuque, vous n’avez que deux options :
Gagner.
Ou courir.
Toujours plus vite.”

 

Pour être  honnête, je ne m’attendais pas à ce que l’histoire prenne cette tournure. Bien qu’Oren Miller annonce d’entrée la couleur, “Le tyran des songes” réserve malgré tout bien des surprises.

L’auteur a créé un univers personnel à partir de légendes existantes, ce qui permet de rendre les relations entre les personnages très crédibles. L’intrigue, sur fond de complot politique, ne s’essouffle pas et les actions s’enchaînent dans la première partie où Emma découvre un pan de son existence, pour le moins extraordinaire…

La seconde partie est complètement à l’opposé de la première puisque l’on suit principalement Emma.  Notre jeune héroïne aura bien du mal à se dépêtrer d’une situation fâcheuse et sa réaction est assez surprenante. D’ailleurs, c’est le seul point “négatif” que je relève dans “Le tyran des songes”. Le comportement d’Emma suite à un événement me paraissant traumatisant n’est pas très réaliste à mon sens.

À part cela, c’est un bon roman, très  divertissant. La plume d’Oren Miller est fluide et de qualité, le récit défile sans que l’on ne s’ennuie une seule seconde. Grâce à certains protagonistes, de nombreuses scènes sont tournées en dérision. Et si vous êtes amateurs d’humour noir, il ne faut surtout pas passer à côté  du “Tyran des songes”!

En somme, une lecture très sympathique alliant mythologie et monde moderne. Une mention spéciale pour Jack, ce personnage est  exceptionnel!

 

~Melissande~

 

+ Un autre roman détournant une célèbre figure mythologique présent par Hérisson: Maudit Cupidon de Lauren Palphreyman

+ Mon avis sur le premier tome de l’excellente saga de Michael Scott: L’Alchimiste, les secrets de l’Immortel Nicolas Flamel