Trylle. Tome 3 Royale d’Amanda Hocking

Royale est le dernier tome d’une trilogie fantastique originale !

RoyaleRoman fantastique pour la jeunesse dès 12 ans

Trylle.

Tome 3 Royale

d’Amanda Hocking

 

Editions Castelmore,  octobre 2019 (version poche)

336 pages  (7,50 euros)

***

Thèmes: trolls, guerre, romance, aventure, pouvoirs

***

 

Présentation de l’éditeur: « Il est l’heure de faire des choix pour Wendy: se sacrifier pour sauver son royaume et ceux qu’elle aime, en se livrant à ses ennemis les Vittras? Renoncer à l’amour des deux hommes entre lesquels son coeur balance et faire un mariage de raison? Le destin de son peuple est entre ses mains, et Wendy est prête  à tout pour le sauver. »

 

La semaine dernière, je vous ai présenté mon avis sur le tome 2 Indécise. Royale est le troisième et dernier tome, et il est à la hauteur des deux autres, l’auteur conclut superbement sa saga sans qu’il y ait trop de facilités ou d’incohérences. J’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver certains personnages et à un certain moment, l’intrigue a pris une tournure à laquelle je ne m’attendais pas.

 

Dans Royale, le suspense est au rendez-vous. Le tome précédent laissait entrevoir une guerre imminente entre les Trylles et Vittras, ici les menaces sont mises à exécution. L’autorité de Wendy est un peu mise à mal car elle est jeune et inexpérimentée mais elle peut compter sur des soutiens de taille. Ses proches sont plus que jamais présents pour l’épauler même lorsqu’ils ne comprennent pas ses choix.

 

Royale est un savant mélange d’aventure et de romance dans un monde fantastique, parfois même hostile. Les personnages principaux sont toujours aussi attachants et le père de Wendy est plus que jamais détestable. Ce roman ne se lit pas, il se dévore! L’écriture d’Amanda Hocking est véritablement addictive.

 

En somme, Royale clôture la saga en beauté et je ne peux que vous conseiller cette série. Si vous aimez les romances fantastiques sur fond de guerre de clans, je vous recommande la saga « Trylle » sans hésiter!

 

~Melissande~

 

+ L’avis de The cultural sur le premier tome de la trilogie: « Echangée

+ Le site officiel de l’auteur

Nous suivre et partager :
error0

Trylle. Tome 2 : Indécise d’Amanda Hocking

Un second tome à la hauteur du précédent!

Roman fantastique pour la jeunesse dès 12 ans

 

Trylle 

2- Indécise

d’Amanda Hocking

Editions Castelmore,

2019 pour la version poche,
350 pages  7,50 euros

***

Thèmes : trolls, amour, guerre, pouvoirs

***

 

Présentation de l’éditeur

« Seriez-vous prêt à sacrifier le grand amour pour sauver vos amis ?

Depuis que Wendy a appris avoir été échangée à la naissance, rien ne va plus. Plus elle en découvre sur sa famille et son entourage, plus Wendy prend conscience qu’elle partage beaucoup de points communs avec ses prétendus ennemis… et ces derniers sont prêts à toutes les ruses pour l’attirer dans leur camp.

La guerre entre Tylles et Vittras est sur le point d’éclater. Pour la jeune fille, le seul espoir de sauver les siens est de maîtriser ses pouvoirs et d’épouser un membre de la famille royale. Déchirée entre amour et devoir, Wendy doit décider seule de son sort… et du destin de ceux qu’elle aime. »

 

Dans ce second tome, Wendy est confrontée à de nombreuses difficultés tant personnelles que politiques. « Indécise » est plus abouti que le premier tome. Il fallait sans doute que l’auteur plante le décor afin de pouvoir faire évoluer ses personnages dans cet univers si particulier.

L’intrigue se précise en même temps que l’étau se resserre autour de notre jeune héroïne et de ses proches. Dans « Indécise », nous faisons la connaissance de nouveaux protagonistes, dont un particulièrement peu sympathique.

Le danger rôde et Wendy va devoir faire face à de nouvelles responsabilités. De plus, sa vie sentimentale est loin d’être de tout repos.

Certaines révélations sont surprenantes et le suspense est présent, sans qu’il y ait pour autant beaucoup d’action. Les personnages gagnent en maturité et on se demande comment tout cela va se terminer.

J’ai beaucoup apprécié ce second volume et j’ai hâte de découvrir ce qu’Amanda Hocking nous réserve!

L’écriture est fluide et la psychologie des personnages est bien développée. Les pages défilent sans que l’on ne s’en rende compte.

En somme, dans Indécise tous les ingrédients sont réunis pour vous faire passer un bon moment de lecture. Trylle est une série à découvrir!

 

~Melissande~

 

+ Chez le même éditeur, le premier tome de la série Trylle qui a fait connaitre Amanda Hocking du grand public : De mon sang

+ Un autre roman dans le même style mais avec un univers différent présenté par Hérisson : Comment se débarasser d’un vampire amoureux de Beth Fantaskey

 

Nous suivre et partager :
error0

« La promesse du fleuve » d’Annie Bacon

Un voyage initiatique dans un univers à la fois enchanteur et hostile.

la promesse du fleuve

Roman fantastique pour la jeunesse dès 8 ans
Rentrée Littéraire jeunesse 2019

La promesse du fleuve

d’Annie Bacon

illustration d’Annie Carbo

Editions Castelmore, septembre 2019,
10,90 euros, 288 pages

 

***

Thèmes : voyage, guerre, différence, conte

***

 

Présentation de l’éditeur: 

« Un voyage sur l’eau inoubliable, sous le signe de l’amitié et du courage !

Odilon a un rêve : trouver Terre promise, une île dont lui parlait sa mère autrefois. Une île où lui et sa grande sœur Babette pourraient vivre en paix. Pour échapper à la guerre contre les hommes-oiseaux, ils embarquent tous deux sur le radeau d’un drôle de poète, qui descend le fleuve en quête d’aventure.

Ensemble, ils découvriront des lieux merveilleux et effrayants : la ville aux mots de pouvoir, l’île des bâtards, et une capitale qui ne vit que pour les courses d’escargots géants… et ils rencontreront de nouveaux compagnons, à la recherche d’une terre d’accueil, comme eux.

Mais jusqu’où l’eau les portera-t-elle ? Terre promise existe-t-elle ailleurs que dans le cœur d’Odilon ? »

 

Avec « La promesse du fleuve », Annie Bacon nous offre une histoire d’amitié et de tolérance inoubliable. J’ai pris beaucoup de plaisir à voyager aux côtés de Dammal et d’Odilon, deux personnages semblables dans leur manière d’appréhender l’existence. Les autres protagonistes sont également attachants mais ce sont les deux personnalités qui m’ont le plus marquée.

Chaque chapitre ouvre une porte sur un microcosme fascinant: là où la loi des hommes règne, la liberté se meurt. L’auteur parvient à décrire une société cruelle et destructrice de manière sobre. De ce fait, le roman s’adresse aussi bien aux jeunes qu’aux adultes. Ces derniers se retrouveront d’ailleurs sans peine dans la morale et les messages véhiculés. En effet, nos héros apprendront à leurs dépends que le monde des adultes n’est pas forcément plus sage que celui de la jeunesse…

La promesse du fleuve est bien plus qu’une invitation au voyage, c’est aussi une mise en garde contre la dictature et le totalitarisme. La plume d’Annie Bacon est fluide et très poétique. Les chapitres défilent sans que l’on ne s’en rende compte. Et lorsque la fin de l’aventure se profile, on se prépare à quitter les protagonistes le cœur serré.

Ce roman est un coup de cœur, je n’ai qu’un seul regret : que le voyage n’ait pas duré plus longtemps!

Je vous le recommande chaudement, certains livres changent la manière de percevoir le monde et La promesse du fleuve en fait partie.

 

~Melissande~

 

+ Le site de l’auteur

+ Pour lire un extrait c’est ici

+D’autres œuvres traitant de la différence présentées par Nathalie: ‎La différence invisible et quelques titres d’un challenge

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Kaléidoscope de Marie Caillet

« Kaléidoscope », un roman envoûtant où la réalité est sublimée!

kaleidoscope

Roman fantastique pour adolescents dès 12 ans

Kaléidoscope

de Marie Caillet

Editions  Castelmore, mai 2019

illustration de couverture: Peggy Nille

288 pages 14, 90 euros

Thèmes: adolescence, différence, amitié, fantastique, don, harcèlement

 

Présentation de l’éditeur:

« Quand la clé des merveilles tient au creux de la main…

Pour Naomi, adolescente timide et réservée, rien ne va plus: elle est obligée de déménager pour suivre sa mère et son copain à Dijon! Au programme: maison délabrée, beau-père insupportable… et nouveau collège.

Comment se refaire des amis quand on n’ose pas parler? La vie perd toutes ses couleurs pour Naomi, jusqu’au jour où sa grand-mère lui offre un kaléidoscope peu ordinaire… Lorsqu’elle regarde à travers, la jeune fille voit des portes s’ouvrir sur des mondes inconnus et fabuleux, qui lui promettent des heures d’évasion. Arbres aux mille secrets, créatures cruelles et merveilleuses, nature changeante aux décors inconnus…

À force de fuir la réalité, Naomi ne risque-t-elle pas de se perdre un peu plus…? »

 

Kaléidoscope est un véritable coup de cœur, je ne connaissais pas du tout la plume de Marie Caillet et je suis enchantée de cette découverte!

Sur base d’un univers fantastique bien construit, l’auteur dénonce avec beaucoup de pudeur le harcèlement scolaire et l’isolement des adolescents qui ne sont pas « populaires ». Mais Naomi est différente de ses camarades à plus d’un titre: elle possède un don merveilleux qui lui  sera révélé par sa grand-mère. Cette jeune fille, renfermée et secrète va découvrir en elle un immense pouvoir de création. De plus, elle ne sera plus la seule à voir le monde autrement puisqu’un autre de ses condisciples, Makoto (qui signifie la paix ou la sérénité en japonais), a déjà « voyagé » lui aussi. À l’image du roman initiatique, une chose sera  octroyée à Naomi, brisée puis réparée.

Avec « Kaléidoscope« , Marie Caillet véhicule un message d’espoir en appuyant sur le fait que chaque personnalité est unique et que l’on a tous un don précieux à cultiver. Ce roman m’a fait rêver. Les visions du kaléidoscope sont comme toutes les portes menant aux mystères d’un autre monde: fascinantes et addictives. J’avoue avoir eu envie d’en savoir un peu plus sur l’origine des pouvoirs du kaléidoscope mais cela n’enlève rien au charme du récit. L’aura de mystère est donc préservée jusqu’à la fin.

Une belle lecture en somme qui offre au lecteur une véritable évasion dans des univers féeriques.

 

Avec « Kaléidoscope », un formidable voyage vous attend!

 

~Melissande~

 

+Pour lire un extrait du premier chapitre c’est ici

+Le premier tome de la saga fantastique de Marie Caillet « L’héritage des Darcer » présenté par Hérisson

+ Le second tome de « L’héritage des Darcer » toujours chroniqué par Hérisson

+ un autre roman qui traite du harcèlement scolaire présenté par Nathalie:  « Je ne te crains plus Alycia! »   ou encore Bleu Espoir de Cathy Cassidy

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0